Dark Times

Fæded Reality

05/01/2024

Autoproduction

Nouvelle année, nouveau groupe, premier album. Je ne voyais pas meilleure présentation pour parler de Dark Times, des viennois de FÆDED REALITY, qui après quatre ans d’existence ont enfin trouvé le temps d’enregistrer leur premier pamphlet, en autoproduction. Une petite friandise Metal venue d’Autriche, emballée dans une superbe pochette scindée en deux parties, et qui illustre très bien la dualité de cet orchestre qui s’épanouit dans deux styles complémentaires.

Quintet rageur (Alexander Rosskopf - batterie, Richard Baboun & Jack Frey - guitares, Dominik Dostal - chant et Alex K - basse), FÆDED REALITY fait partie de cette seconde division Heavy qui ne crache pas sur un brin de violence Thrash. Un univers aux confins des galaxies ARMORED SAINT, METALLICA et ANTHRAX, avec cette petite pointe de colère médium US que les LEATHERWOLF exprimaient sans ambages. En gros, la quintessence d’un Heavy/Thrash que Jeff Waters et TESTAMENT ont contribué à populariser, légèrement actualisée par une production moderne aux graves mordants.

Convaincant dans l’exécution et classique dans la composition, Dark Times se propose de retranscrire les affres de son époque en musique, en insistant sur le côté costaud de riffs formels, mais efficaces. Assez proche de ce que la scène Suisse propose de plus musclé, ce premier album fait montre d’une belle maitrise dans la concision, tout en aménageant des espaces mélodiques symptomatiques de la Californie des années 88/89.

Entre un CHANNEL ZERO prêt pour un entretien d‘embauche et un METAL CHURCH catapulté au vingt-et-unième siècle, FÆDED REALITY privilégie l’efficacité à la créativité, même si quelques astuces ludiques se glissent de temps à autres dans un refrain ou un pont bien construit. En s’appuyant sur la connaissance Metal d’une paire de guitaristes très capables, le quintet peut se laisser aller à ses incarnations classiques, et réconcilier les mythiques années 80 et les nineties alternatives. Pourtant, il s’agit bien de Metal, et non d’une hybridation quelconque, ce qu’une simple écoute de « Arch Enemy » suffit à comprendre. 

Mais les autrichiens ne sont pas de simples exécutants dociles. Ils utilisent les tierces de la NWOBHM, les arpèges clairs de la vague Los Angeles/San Francisco, les soudaines montées en puissance d’un JUDAS PRIEST sentimental, et l’esprit presque progressif de la jeune génération centre-européenne. Un mélange pour le moins savoureux, et même précieux, lorsque « Labyrinth » ose un crescendo en power-ballad déguisée en hit Heavy de premier choix.

Avec un lot de soli fluides et véloces, des saccadés féroces, Dark Times s’élève au-dessus de la mêlée sans toutefois parvenir à dissimuler ses quelques défauts. Un son étonnamment déficient durant les parties solo, une certaine complaisance dans le choix des thèmes porteurs, problèmes vite réglés par une attitude brutale et persuasive, au moins autant que l’intro énorme de « Inner Sins ».

Un chanteur coincé entre les micros de James Hetfield et John Bush, à la voix ferme mais monocorde, une rythmique solide à défaut d’être inventive, pour un cheminement logique entre les différentes tendances Heavy de ces vingt dernières années. On appréciera le décor qui sans en mettre plein la vue évoque la richesse d’une musique plurielle, et on dégustera les meilleures pièces en prenant le soin d’apprécier toutes les fragrances de goût.

« Bad Blood », sensible mais brutal, qui n’aurait pas dépareillé sur le mythique Sound of White Noise, « Nemesis », excité mais maîtrisé avec ses nombreuses figures rythmiques acrobatiques, « Death Style » mélancolique mais rapidement revanchard, le tracklisting est varié, cohérent, suivant un fil rouge bien distinct, mais acceptant de prendre parfois ses distances avec un plan de vol trop précis.

 

Tout ça pour nous mener à la conclusion superbe de « The Mercenary », gros morceau de l’album, qui laisse enfin la basse prendre une part du gâteau, tout en convoquant le METALLICA des années Justice au créneau. Un modèle de composition évolutive, pour un final épique et dramatique, mais toujours propulsé par des syncopes vraiment affutées.                  

Aussi Heavy que Thrash, aussi Thrash qu’Heavy, FÆDED REALITY offre donc un entre-deux assez stimulant, et en tout cas, accrocheur et vaillant. On abandonnera rapidement toute prétention avant-gardiste pour se concentrer sur un classicisme intelligent, histoire de laisser sa chance à un premier album qui mérite toute attention. Pas le genre de sortie sur laquelle tout le monde se rue, mais une présentation en bonne et due forme.

Messieurs, laissez-vous aller, et vous pourrez enregistrer un album de haute volée, pour peu que vous abandonniez vos réflexes old-school encore un peu trop prononcés.

     

         

Titres de l’album:

01. Intro

02. Arch Enemy

03. From Within

04. Spy

05. Labyrinth

06. Inner Sins

07. Bad Blood

08. Nemesis

09. Death Style

10. The Mercenary


Site officiel

Facebook officiel


par mortne2001 le 21/03/2024 à 16:50
75 %    129

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : ARGILE

Jus de cadavre 12/05/2024

Vidéos

Mercyless + Nervous Decay + Sekator

RBD 08/05/2024

Live Report

Birds in Row + Verdun

RBD 02/05/2024

Live Report

Hexagon Doom Tour

Simony 29/04/2024

Live Report

Midnight + Cyclone + High Command // Paris

Mold_Putrefaction 24/04/2024

Live Report

DIONYSIAQUE + JADE @La Chaouée

Simony 23/04/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
DPD

@LeaJ'exprime mon avis tout le monde me tombe dessus je défend mon point de vue et voilà tout. Il y a toujours quelqu'un pour remettre une pièce dans la machine, pour moi j'ai effectivement tout dit du coup je m'amuse un peu que voulez-vous.

27/05/2024, 16:40

DPD

Je vois pas l'homophobie, je réalise les souhaits d'un homosexuel, j'essaye d'aider, tu veux quoi, j'y vais direct au Talmud ?

27/05/2024, 15:49

Lea

DPD je ne comprends pas du tout pourquoi tu t'acharnes comme ça, on a bien compris tes messages. Tu te fais plaisir à cracher sur tout et n'importe quoi, je vois pas trop le délire, tu t'emmerdes ?

27/05/2024, 12:50

Cämille

Vous pouvez pas virer cette merde homophobe ? Histoire de remonter le niveau. Merci

27/05/2024, 12:19

Gargan

Merci pour ce live report étoffé, va vraiment falloir que je me bouge les miches pour le prochain !

26/05/2024, 21:48

Gargan

Y’a pas de batteur ? J’aurais du mal à comprendre un changement de style..

26/05/2024, 20:55

NecroKosmos

26/05/2024, 19:13

NecroKosmos

J'y étais dès le jeudi et c'était vraiment top !! Mes coups de coeurs sont, dans l'ordre d'apparition, SWAMP LORDZ, WITCHES, VENEFIXION, ABYSMAL GRIEF et SKINFLINT. Quelques déceptions (musicales) mais peu importe. Quel bon festival !! J'ai bie(...)

26/05/2024, 18:59

Humungus

Putain d'affiche c'est clair...Ne serait-ce déjà que pour ABYSMAL GRIEF.Je dois les voir dans un peu plus d'un mois en Belgique... Et ta critique Simony me fout l'eau à la bouche bordel !!!Pis DESTRUCTION... Totalement d'accord av(...)

26/05/2024, 11:02

DPD

J'y peux rien si cette interface de clodo m'empêche d'éditer mes messages, habituellement j'écris très vite je poste et je me relis ensuite.Donc ouais, Bescherelle dans ton cul je sais que t'aimes ça pé(...)

25/05/2024, 16:19

DPD

Je vais te foutre un Bescherelle dans le cul va, ça te rappellera des souvenirs!

25/05/2024, 16:16

Steelvore666

Atrocia (les copains !!!!!), Skelethal, Venefixion... quelle affiche !!!!!!Et dire que j'avais gagné un pass pour m'y rendre...

25/05/2024, 10:30

Humungus

Buck Dancer je t'aime... ... ...

24/05/2024, 21:00

MorbidOM

"si je le ferais ce serait un album culte mais j'ais autre chose à foutre."Consulter un Bescherelle ?

24/05/2024, 03:50

DPD

Ceci dit si je le ferais ce serait un album culte mais j'ais autre chose à foutre.+ metallica c'est de la merde depus longtemps, rien à foutre de Slayer, pareil pour Iron Maiden. Les nostalgiques devraient dégager-

24/05/2024, 01:06

DPD

On aura au moins pu constater que DPD>UPS.

23/05/2024, 10:56

DPD

@UPSJe peux brancher ma guitare avec mon pc jouer avec une boite a rythme et sortir quelque chose de merdique en 1 semaine, est-ce que ça en vaut la peine? tellement de sorties polluent la scène.Je suis absolument contre l'idée que faire quelque (...)

23/05/2024, 10:54

Buck Dancer

Franchement, je ne m'attendais pas à un album aussi bon. Quelques morceaux peuvent vite devenir des classiques et surtout le groupe semble avoir son identité. Bien sûr c'est similaire  à Motley Crue.... euh Slayer, mais c'est pas un simple copi&eacut(...)

22/05/2024, 21:11

fuck the fuck off motherfucker

Calmez-vous les boomers mentaux, Rock Hard va bien vous pondre un article sur AC/DC pour vous contenter.

22/05/2024, 14:36

UPS

Effectivement, ne faisons rien et restons vissés à nos sièges en pleurant sur internet : on aura l'air nettement moins vieux jeu et plus aventureux comme ça. 

22/05/2024, 12:35