Demo

Secular Media

07/02/2017

Autoproduction

Comme on dit, ça fait du bien par où ça passe. En même temps, un truc qui vient de Washington DC, c’est souvent synonyme de bon ramonage des tympans, mais mes hôtes du jour n’ont pas hésité à en rajouter dans la légende pour bien asseoir leur réputation.

Alors, faisons le point.

DC donc, un quatuor, Jordo, Demir, Alex et Tommy, qui sortent en ce mois de février leur première démo, qui, aussi étrange que ça puisse paraître, sonne vraiment comme une démo.

Un son donc, brut, âpre, une brièveté de circonstance, pour une vraie carte de visite en coup de poing dans la gueule. Sept morceaux pour autant de minutes, et une direction musicale plurielle dont la cohérence est apportée par une violence affirmée.

Et ça, sincèrement, ça fait du bien.

Les SECULAR MEDIA sentent l’underground à plein nez. Je veux dire, le véritable underground, pas celui qui fait semblant d’y rester pour s’assurer une caution trendy et attirer les hipsters Core (que je honnis du plus profond de mon MINOR THREAT). Non, celui qui répète dans un local qui pue la pisse et la bière tiède, celui qui voyage dans un vieux van usé, et qui joue comme si son destin en dépendait.

Une première démo donc qui assure la pérennité d’une violence quotidienne vécue, et qui se vautre velu dans la fange Thrashcore, Powerviolence et même Grind en accord, et qui balance la sauce jusqu’à ce que mort (des tympans) s’ensuive.

Pas grand-chose à raconter sur ces quatre allumés, puisque leur Bandcamp et leur page Facebook sont peu diserts, mais après tout, qui en a cure quand la musique en fait office ?

Beaucoup de violence, mais aussi du second degré, et des décibels sourds qui se calquent sur la ligne du parti d’une rythmique un peu louche.

Tout ça ne vous évoque pas grand-chose ? Normal, il faut sniffer, écouter et s’imprégner.

DC, c’est la ville des THREAT, des BAD BRAINS, des YOUTH BRIGADE, mais pour autant les SECULAR MEDIA n’ont pas vraiment choisi de suivre le même chemin, même si leur Powerviolence pourrait se concevoir comme une adaptation du Hardcore des 80’s dans une époque Ô combien plus violente. Alors, les armes sont plus ou moins les mêmes, des guitares lapidaires et teigneuses qui tissent des riffs simplissimes, une rythmique tout sauf linéaire qui ne tient pas le tempo plus de quelques secondes, et évidemment, un chant vraiment terrassant, grave comme une gueulante à la DISCHARGE et vitupérant comme un H.R privé de ses droits civiques.

Le tout agité dans un shaker ? Difficile à définir, une sorte de brouet de haine musicale qui se veut aussi rapide qu’une saillie Grind en règle, abrasive comme une déferlante Powerviolence, et folle comme un amalgame de bruit organisé asse débridé.

Tout ça s’écoute d’un trait, brièveté oblige, mais se savoure comme un concert bien sauvage qu’on peut déguster at home. Quoique très difficile à situer, cette démo est aussi barge qu’enthousiasmante, et je vous laisse d’ailleurs le plaisir d’y trouver quelques références.

Pour tenter de la décrire avec un peu plus de précision, imaginez un pitbull qui n’a pas bouffé de mollets depuis longtemps, et qui vous tombe sur le lard au coin d’une rue de DC aux alentours de minuit.

Aie, ça fait mal ?

Oui, ça fait même très mal.

Son étouffé et pas vraiment nivelé, bousculades rythmiques impromptues, et puis de la violence, beaucoup. Mais regardez bien leurs têtes sur leur page Facebook, ça vous en dira certainement plus que bien des discours. Celle de Jimmy Swaggart en pleine repentance post-scandale qui pue l’hypocrisie sur la pochette aussi. C’est ça DC man.

 Et rien d’autre.


Titres de l'album:

  1. Divine Mutilation
  2. Focus On The Family
  3. Suburban Epidemic
  4. Arachnophobia
  5. Scum Inquisition
  6. Secular Stomp
  7. A Song About Nothing

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 26/02/2017 à 18:53
65 %    547

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Mood Swings

mortne2001 02/06/2020

Wintersun

JérémBVL 01/06/2020

Songs For Insects

mortne2001 30/05/2020

Solstice

mortne2001 28/05/2020

The Triumph Of Steel

JérémBVL 27/05/2020

The Gathering 2006

RBD 26/05/2020

End Of Society's Sanity

mortne2001 25/05/2020

Dusk...And Her Embrace

JérémBVL 25/05/2020

Indecent & Obscene

Baxter 23/05/2020

Programmed

mortne2001 22/05/2020

Concerts à 7 jours
Blue Oyster Cult 02/06 : Le Trianon, Paris (75)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Wildben

Les extraits témoignent effectivement d'uns (grosse) influence Death Angel (période Act III) mais ce n'est pa pour me déplaire.
A suivre...

02/06/2020, 11:11

LeMoustre

Vus en première partie de jesaisplusqui, sans doute la tournée de cet album, c'était plutôt bon, la qualité des morceaux aidant bien sûr. Pas dégueulasse du tout, en tous cas. Ce qui est sûr, c'est que la doublette Vempire/Dusk est assez inattaquable.

02/06/2020, 07:16

Pomah

Mouais vraiment pas super emballé, c'est quand même un peu mou du genou. Je passe mon tour.

02/06/2020, 03:41

Pomah

Tres bonne chronique, vraiment, cela donne plus qu'envie de s'y plongé.

02/06/2020, 03:30

Moshimosher

Excellent !!! \m/

01/06/2020, 17:16

Moshimosher

Mais c'est pas mal du tout ! :)

01/06/2020, 16:46

Humungus

Pour ma part, je rejoignais surtout asqer sur le fait que je n'aimais pas le bazar...
Après, j'aurai très bien pu moi aussi utiliser ce genre de phrase fourre tout (c'est d'ailleurs tout à fait mon style) car et d'une j'ai une fâcheuse tendance à amalgamer très facilement Power et Sympho(...)

01/06/2020, 05:58

JTDP

Très content de voir que BOISSON DIVINE a les honneurs de ta plume, mortne2001, tant j'estime ce groupe. Pour moi, ils n'ont pas d'équivalent dans la scène Folk Metal française actuelle (bon faut dire qu'elle est bien sinistrée aussi). "Volentat" était déjà un bijou, celui-ci enfonce le clou(...)

01/06/2020, 01:20

Gargan

Qu'est ce que c'est que ce groupe ? Merci pour la découverte.

30/05/2020, 22:36

aras

plutôt moyen voire mauvais, Entre 2 eaux à l'image du groupe

30/05/2020, 20:42

KaneIsBack

Je vais la faire courte, et je vais paraphraser le public d'une autre discipline dont je suis fan : BOOOOOOOORIIIIIIIIIIIIING !!!

Nan, mais sans déconner, je me suis un peu - beaucoup - emmerdé en écoutant ce disque. J'avoue m'être mis à Nightwish uniquement à cause de Floor, mais(...)

30/05/2020, 18:20

NecroKosmos

Ah, ce titre me plaît bien ! Je surveille.

30/05/2020, 17:37

grinder92

Le guitariste sur "The Crimson Idol", l'un des albums qui a changé ma vie... une page se tourne...

30/05/2020, 13:26

Saddam Mustaine

RIP

Guitariste de Alice Cooper et WASP surtout je me souviens.

30/05/2020, 12:58

RBD

Reste à voir ce que ce retour en arrière managérial va donner. J'aimais bien la rétrogradation mesurée du dernier vers un Death toujours très technique mais revenu à un certain niveau d'efficacité basique.

30/05/2020, 12:56

MorbidOM

Bizarrement, j'avais vu le groupe à l'époque de Vempire, je les connaissais pratiquement pas et j'avais plutôt une image de poseurs mais j'avais été assez impressioné (et j'étais loin d'être le seul), puis je le ai revus quelques fois et c'était vraiment tout pourri, même à l'époque de C(...)

30/05/2020, 04:25

Humungus

Je confirme la merde en live.
"Tellement inaudible que le groupe en était ridicule sur les planches..."
Mais même sans ça de toutes façons, ils étaient ridicules sur scène !
Je me souviens de gars en échasse au HELLFEST... C'te poilade bordel !!!

29/05/2020, 22:46

quaraz

plastigroup

29/05/2020, 22:14

lolilol

Nez Crotte quel nom ridicule pour un groupe...

29/05/2020, 22:12

JérémBVL

Je les ai vu à Lille pour la tournée de Cryptoriana et j'ai trouvé ça très carré musicalement...bon Dani y'a du mieux mais il est vite à l'agonie rythmiquement.

29/05/2020, 21:39