Demo

Secular Media

07/02/2017

Autoproduction

Comme on dit, ça fait du bien par où ça passe. En même temps, un truc qui vient de Washington DC, c’est souvent synonyme de bon ramonage des tympans, mais mes hôtes du jour n’ont pas hésité à en rajouter dans la légende pour bien asseoir leur réputation.

Alors, faisons le point.

DC donc, un quatuor, Jordo, Demir, Alex et Tommy, qui sortent en ce mois de février leur première démo, qui, aussi étrange que ça puisse paraître, sonne vraiment comme une démo.

Un son donc, brut, âpre, une brièveté de circonstance, pour une vraie carte de visite en coup de poing dans la gueule. Sept morceaux pour autant de minutes, et une direction musicale plurielle dont la cohérence est apportée par une violence affirmée.

Et ça, sincèrement, ça fait du bien.

Les SECULAR MEDIA sentent l’underground à plein nez. Je veux dire, le véritable underground, pas celui qui fait semblant d’y rester pour s’assurer une caution trendy et attirer les hipsters Core (que je honnis du plus profond de mon MINOR THREAT). Non, celui qui répète dans un local qui pue la pisse et la bière tiède, celui qui voyage dans un vieux van usé, et qui joue comme si son destin en dépendait.

Une première démo donc qui assure la pérennité d’une violence quotidienne vécue, et qui se vautre velu dans la fange Thrashcore, Powerviolence et même Grind en accord, et qui balance la sauce jusqu’à ce que mort (des tympans) s’ensuive.

Pas grand-chose à raconter sur ces quatre allumés, puisque leur Bandcamp et leur page Facebook sont peu diserts, mais après tout, qui en a cure quand la musique en fait office ?

Beaucoup de violence, mais aussi du second degré, et des décibels sourds qui se calquent sur la ligne du parti d’une rythmique un peu louche.

Tout ça ne vous évoque pas grand-chose ? Normal, il faut sniffer, écouter et s’imprégner.

DC, c’est la ville des THREAT, des BAD BRAINS, des YOUTH BRIGADE, mais pour autant les SECULAR MEDIA n’ont pas vraiment choisi de suivre le même chemin, même si leur Powerviolence pourrait se concevoir comme une adaptation du Hardcore des 80’s dans une époque Ô combien plus violente. Alors, les armes sont plus ou moins les mêmes, des guitares lapidaires et teigneuses qui tissent des riffs simplissimes, une rythmique tout sauf linéaire qui ne tient pas le tempo plus de quelques secondes, et évidemment, un chant vraiment terrassant, grave comme une gueulante à la DISCHARGE et vitupérant comme un H.R privé de ses droits civiques.

Le tout agité dans un shaker ? Difficile à définir, une sorte de brouet de haine musicale qui se veut aussi rapide qu’une saillie Grind en règle, abrasive comme une déferlante Powerviolence, et folle comme un amalgame de bruit organisé asse débridé.

Tout ça s’écoute d’un trait, brièveté oblige, mais se savoure comme un concert bien sauvage qu’on peut déguster at home. Quoique très difficile à situer, cette démo est aussi barge qu’enthousiasmante, et je vous laisse d’ailleurs le plaisir d’y trouver quelques références.

Pour tenter de la décrire avec un peu plus de précision, imaginez un pitbull qui n’a pas bouffé de mollets depuis longtemps, et qui vous tombe sur le lard au coin d’une rue de DC aux alentours de minuit.

Aie, ça fait mal ?

Oui, ça fait même très mal.

Son étouffé et pas vraiment nivelé, bousculades rythmiques impromptues, et puis de la violence, beaucoup. Mais regardez bien leurs têtes sur leur page Facebook, ça vous en dira certainement plus que bien des discours. Celle de Jimmy Swaggart en pleine repentance post-scandale qui pue l’hypocrisie sur la pochette aussi. C’est ça DC man.

 Et rien d’autre.


Titres de l'album:

  1. Divine Mutilation
  2. Focus On The Family
  3. Suburban Epidemic
  4. Arachnophobia
  5. Scum Inquisition
  6. Secular Stomp
  7. A Song About Nothing

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 26/02/2017 à 18:53
65 %    607

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Jon _ interview d'un homme multi-facettes

Simony 23/11/2020

Interview

Future World

mortne2001 23/11/2020

From the past

Voyage au centre de la scène : les fanzines

Jus de cadavre 22/11/2020

Vidéos

Rammstein 2005 (Volkerball)

RBD 16/11/2020

Live Report

At The Mill _ Live Stream Performance

Simony 07/11/2020

Live Report

Dahey OWM

Simony 01/11/2020

Interview

Fear Factory + Misery Index 2006

RBD 28/10/2020

Live Report
Concerts à 7 jours
Saor + Borknagar + Cân Bardd 01/12 : Le Petit Bain, Paris (75)
Saor + Borknagar + Cân Bardd 02/12 : Le Rex, Toulouse (31)
Saor + Borknagar + Cân Bardd 05/12 : Cco, Villeurbane (69)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Humungus

Je serai bien plus jouasse que toi sur ce coup là mortne2001 :Tu trouves qu'EXHORDER a sorti l'album de sa carrière l'an passé... Bah je pense qu'il en est de même pour EVILDEAD aujourd'hui.Pis de toute façon, moi, dè(...)

29/11/2020, 14:46

Gargan

Beaucoup aimé le précédent (bien que trop court), surtout avec l’epique twelve bells, et ça sent toujours très bon. En même temps, on est rarement déçu avec le père Alan. Ce ne serait pas mal une petite interview soit dit en pass(...)

29/11/2020, 09:13

Oliv

Oui ya de quoi faire chez nous pourtant en catégorie métal français 

29/11/2020, 00:31

MorbidOM

Si tu t'en fous complétement pourquoi exhumer un post qui date de 8 moi ?

28/11/2020, 19:39

Je m\'en fou complètement ça reste un putain de bon groupe

Je m'en fou complètement ça reste un putain de bon groupe 

28/11/2020, 17:41

Forza

Ca a déja une autre gueule que les victoires de la musique chez nous avec Louise Attaque et Etienne Daho (!) en catégorie rock. Je pense également que le trophée va revenir à Power Trip, non seulement parce que c'est mérité, mais a(...)

28/11/2020, 16:09

POMAH

J'avais bien compris Humungus, je voulais pas t'induire en erreur. ;)Par contre le reste de l'album je suis pas plus emballé. Première galette du groupe que je trust pas complètement...

28/11/2020, 12:55

metalrunner

Leur meilleur album un sacré souvenir.

28/11/2020, 10:47

Humungus

Je ne connais que le premier et dernier nominé...Sans conteste (malgré toute l'admiration que j'ai pour Mr Ice T), mon vote va vers POWER TRIP.LE titre cassage de gencive !

28/11/2020, 10:27

Humungus

Attention hein ! Je n'ai absolument rien contre "les synthés sous champi" (bien au contraire d'ailleurs). Le reste de l'album en usant avec splendeur, mais sur ce titre, la mélodie, comme je le disais au dessus, est bien trop teinté Prog'. Et com(...)

28/11/2020, 10:24

POMAH

Assez d'accord avec Humungus, j'ai un peu de mal aussi avec le synthé sous champi quoi... Elle est ou la puanteur rampante d'Apparitions ... ?

27/11/2020, 21:30

Oliv

Oui ça va 5 mn les concerts a la tv , halte a l’entrave aux libertés et on ressortira la guillotine pour couper quelques têtes, ça fera une animation supplémentaire. 

27/11/2020, 19:00

Humungus

Le moins bon morceau à mon sens de l'album.Ce synthé Prog me dérangeant énormément...

27/11/2020, 13:51

Gargan

Premier morceau terrible, avec LE son de synthé spatial 70/80s. Tu prends ton jetpack direction les étoiles après quelques IPA.

27/11/2020, 10:05

Jefflonger

Une belle époque les premiers albums de Nightfall. J'ai re écouté mes vieilles k7 à l'annonce de ces rééditions cd et vinyles,  et les imperfections des 2 premiers conservent un petit charme pas trop suranné 

26/11/2020, 21:38

Moshimosher

Bon, je viens de me voir le premier épisode... et c'est vraiment prometteur !

26/11/2020, 16:57

Iron flesh

Merci pour les bon retours ! Hâte d' envoyer ça en live ! 

26/11/2020, 16:14

Moshimosher

Cool ! Je vais me regarder ça ! 

26/11/2020, 16:12

Simony

Voici un lien qui fonctionne pour la vidéo : 

26/11/2020, 14:08

Kamel

La vidéo ne fonctionne pas... Agréable rappel de Civilization One! Jamais réussi a mettre la main sur le second album :-(...

26/11/2020, 14:03