Mené par un quatuor Suédois, USURPRESS est ce genre de groupe qui propose une recette que l’on aime bien mais dont on ne garde jamais un souvenir impérissable. Pourtant les motifs de satisfaction sont là comme c’était le cas pour Ordained, l’album précédent, qui lui ne bénéficiait pas d’une production irréprochable. D’ailleurs le tir a été quelque peu corrigé ainsi que la mauvaise habitude de partir dans tous les sens, quitte à perdre les auditeurs en route. Ici, sur ce troisième album, les Suédois se collent un peu plus au son Death Metal Suédois, on pense aussitôt au côté Rock’n’roll d’un ENTOMBED ("Beneath The Starless Skies", "In The Shadow Of The New Gods") mais aussi parfois à GRAVE l’espace d’un "Across The Dying Plains" qui aurait lorgné du côté d’un INSOMNIUM pour le côté mélodique et légèrement Doomisant sur les bords. On ressent également sur cette galette une certaine urgence Crust ("Behold The Forsaken") qui là aussi nous renvoie vers des ABSCESS et autres groupes phares de la scène, notamment avec des enchainements entre les titres qui ne font pas dans la finesse. Le début d’album résonne comme une déflagration aussi soudaine que destructrice et les amateurs de Death Metal Suédois vont apprécier ce léger virage du groupe vers ce son caractéristique en empruntant au passage les codes quitte à être prévisible ("The Mortal Tribes", "The Sin That Is Mine"). Toutefois, lentement, USURPRESS dévoile ses cartes, indéniablement, il a laissé quelques as dans sa manche et cela commence avec "The Halls Of Extinction", un instrumental assez lumineux et spatial, plutôt osé comme pari qui semble terminer un premier cycle formé par les 5 premiers titres.

Toutefois, avec "Throwing The Gift Away", on a l’impression d’entendre un titre de MY DYING BRIDE, si la surprise est de taille, le résultat l’est tout autant, la voix de Stefan PETTERSON se cale parfaitement sur l’ambiance de cette introduction qui dévoile ensuite un Death aux racines Thrash/Death bien rentre dedans, le titre à tiroir fonctionne parfaitement. "On A Bed Of Straw" et son lead de guitare ultra posé et mélodique en surprendra également plus d’un, sauf ceux qui avaient écouté attentivement Ordained sur lequel on trouvait déjà des prémices de ce genre de titre.

Finalement, avec une enveloppe très prévisible, USURPRESS réussi à nous glisser quelques petites surprises qui ne seront peut-être pas du goût de tous mais qui ne trahissent pas le passé du groupe qui a toujours affiché la volonté d’envoyer quelques pistes un peu différentes, d’où le mot Sludge dans la définition de son style, même si sur The Regal Tribe, il faut chercher longtemps, très longtemps avant de se résigner car de Sludge, USURPRESS n’en a pas les caractéristiques même si on peut imaginer qu’ils s’en nourrissent dans l’écriture. Un bon album destiné aux amateurs d’un Death Metal from Sweden mais pas uniquement, fort possible même que The Regal Tribe surpasse Ordained qui était peut-être un peu trop bordélique, comme quoi un peu de rangement des fois…

Track-List :

  1. Beaneath The Starless Skies
  2. The One They Call The Usurpress
  3. Across The Dying Plains
  4. The Mortal Tribes
  5. The Halls Of Extinction
  6. Throwing The Gift Away
  7. Behold The Forsaken
  8. On A Bed Of Straw
  9. The Sin That Is Mine
  10. In The Shadow Of The New Gods

Site Officiel


par Simony le 11/01/2017 à 07:00
75 %    288

Commentaires (4) | Ajouter un commentaire


Jus de cadavre
membre enregistré
11/01/2017 à 12:51:07
Cette cover ;) Elle m'a tout de suite tapée dans l'oeil !

Simony
membre enregistré
11/01/2017 à 13:18:20
C'est vrai qu'elle est efficace !

grinder92
membre enregistré
11/01/2017 à 13:38:41
Mais priez Dieu que tous nous veuille absoudre !

Ash
membre enregistré
09/07/2018 à 10:48:53
Très grand album pour ma part!
De tout façons, je suis accro à se groupe depuis le début, alors objectivement...

Ajouter un commentaire


Cemetery Urn

Barbaric Retribution

Nekrofilth

Worm Ritual

Of Hatred Spawn

Of Hatred Spawn

Wyrms

Altuus Kronhorr - La Monarchie Purificatrice

Barshasketh

Barshasketh

Ravenface

Breathe Again

Blosse

Era Noire

Perversor

Umbravorous

Calcined

Discipline

Devil On Earth

Kill The Trends

Skald

Le Chant des Vikings

Cosmic Atrophy

The Void Engineers

Pissgrave

Suicide Euphoria

Blood Feast

Chopped, Sliced and Diced

The Intersphere

The Grand Delusion

Nachtmystium

Resilient

Billy Bio

Feed the Fire

Sacrosanct

Necropolis

Blackrat

Dread Reverence

Godsleep

Coming Of Age

Klone unplugged

RBD / 17/12/2018
Acoustique

Brutal Metal DTP Gig

Simony / 12/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 1

Mold_Putrefaction / 04/12/2018
Ambiant

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Cela fait une paire d'années que j'y traine mes guêtres ouais...
C'est d'ailleurs pour ça que j'en fais un peu la propagande sur METAL NEWS car j'estime que c'est un fest qui mérite amplement ce genre de pub :
- Organisé par des passionnés pour un public qui l'est tout autant
(...)


"J'étais (plus ou moins) colombophile..."
AH AH AH !!! !!! !!!


Certes Jus de cadavre, mais c'est pas dans le même coin, ni vraiment le même public complètement. Perso, y'a pas photo.
@Humungus : C'est ça. Ce sera ma première à ce petit fest, en pleurant encore le non-renouvellement du FoS. Tu y as déjà été ?


Ouais, c'est méchant comme affiche déjà là. Un mini Deathfest comme il en pousse partout en ce moment ! C'est juste con que ça tombe en plein Motoc' !


- Je pense effectivement que c'est l'affiche finale.
- "Il me semble que c'est la journée uniquement"
???
Si tu entends par là que le fest dure une après-midi et une partie de la nuit, bah oui, il se déroule effectivement sur une journée.
(Il y a un before la veille mais(...)


Clairement une affiche de qualité. Et donc une première fois pour bibi. C'est l'affiche finale ? Il me semble que c'est la journée uniquement, et que c'est le même nombre de groupes que l'an dernier.


A la différence de la France, la Norvège a une véritable culture musicale reconnue en effet...
1349 revient en force avec quelque chose d'inspiré et d'assez inédit pou leur œuvre. Je m'en réjouis car l'opus de 2014 était foncièrement mauvais : bon album dans l'absolu, mais très mauva(...)


Cool et si Entombed pouvait s'en inspirer. Parce que le A.D et autre ça craint les mecs....


GREAT !!! !!! !!!


Ah ! La France ! Le pays où l'on a des funérailles populaires pour Johnny Hallyday...


Ah ! La Norvège ! Le pays où on demande aux groupes BM de représenter leur pays comme n'importe quel autre artiste ! Enslaved récompensé par un ministre, Keep of Kalessin sur un timbre, 1349, etc...


Le line-up d'époque en plus !

A qui le tour maintenant ?


Il aurait tout foutu en l'air en étant de la partie Flynn ...
Tant mieux et en espérant qu'ils fassent quelques dates en plus et pourquoi pas par chez nous :)


Ah oui c'est vrai Dark Angel ont attend une nouvelle galette !

Le retour fracassant c'est Demolition Hammer, un massacre leur album.

Bon logiquement pas de Robb Flynn dans cette réformation, vu le départ de Phil Demmel de MH.


Ben ce serait super, ça. Peu ici ont déjà dû voir Vio-lence live, donc, comme notamment ce disque fait partie des référentiels du thrash, je ne vois pas pourquoi, si ce concert a du succès, ils ne remettraient pas le couvert avec des offres conséquentges en festival. Comme Dark Angel il y a (...)


;) tant mieux alors ! Par contre j'ai fais l'erreur de chercher d’où venait la photo de la cover de cet album. Et j'ai trouvé. A gerber, littéralement.


Tous ces groupes feraient mieux de dire qu'ils se reforment directement au lieu de tourner autour du pot, alors que tout le monde sait que la reformation ("mais on enregistrera rien de nouveau, hein !") arrivera tôt ou tard... Ça devient un sketch !


Super nom de groupe, super logo, superbe pochette (j'invite au passage les curieux à zieuter celle bien cracra de leur première démo), il ne m'en fallait donc pas plus pour être intrigué et jeter une oreille attentive sur cette galette :
Bah la musique va de paire avec tout ce que je vien(...)


Concert unique ?
Mouais...
Cela sent la reformation à plein nez ça...
Avec tournée des festivals européens d'ici peu...
Et c'est tant mieux !


Oh aller quoi Simony !?
Si tu fais l'effort de venir, je te paierai une ou deux chopines...