Descends Into Disorder

Damn Youth

21/07/2023

Läjä Records

Pour un dimanche couvert, quoi de mieux qu’un petit déjeuner à la brésilienne ? Ce fameux en-cas du matin à base de Thrash bourrin et de Crossover malin, pour un moment clé de la journée, celui qui vous fournira l’énergie dont vous avez besoin. Et faites-moi confiance, les DAMN YOUTH s’y entendent comme personne pour vous transformer d’éponge nocturne à centrale électrique diurne.

Et une centrale électrique qui turbine à fond les gamelles pour éclairer Caucaia et la faire briller de mille feux.

DAMN YOUTH, actif depuis 2013, reste l’un des fournisseurs d’énergie les plus fiables du Brésil. Le groupe électrogène y’a pas de plaisir s’active en arrière-plan pour nous envoyer des volts directement dans le cœur, grâce à une musique surchauffée, triphasée, et légèrement saturée. La méthode est d’usage, mais la facture raisonnable si l’on prend en compte le premier échéancier Breathing Insanity qui justifiait chaque euro d’une générosité énergétique endiablée.

Cinq ans après cette première facture, le quatuor lusophone (Jardel Reis - basse, Italo Rodrigo - batterie, Camilo Neto - guitare et Elton Luiz - chant) met à jour ses tarifs, ses heures pleines et creuses, et fédère une fanbase qui pense avec raison que ses prises fonctionnent à fond. Dans un registre de Thrash radicalisé par un esprit Hardcore frondeur, Descends Into Disorder célèbre les joies des RATOS DE PORAO, de GAMA BOMB, MUNICIPAL WASTE, OVERDOSE et bien d’autres fournisseurs du marché, en diluant l’épaisseur Thrash dans une fluidité Core souriante, mais relativement démente.

Et si je déteste parler de ce genre d’album qui s’écoute mais ne se décrit pas, sous peine d’utiliser des formules dépassées et inutiles, il convient tout de même de pousser un peu l’analyse pour vous vendre un service moins onéreux que la concurrence, et tout aussi généreux.

Une guitare classique, qui fait feu de tout bois, une rythmique atomique qui jamais ne faiblit, un chant délicieusement NYHC, pour un parfum global de cheveux cramés et de chaleur à l’étouffée.

Les mecs ne vont pas chercher Medhi à quatorze heurts, et placent leurs pions immédiatement. Ainsi, « Sociopath Corporation of Surveillance » a tout d’une cavale dans les rues d’une ville brésilienne, les flics corrompus aux trousses, pour tenter d’échapper à un destin funeste. On craque pour cet axe basse/batterie redoutablement bien mis en avant, mais aussi pour cette complémentarité entre la guitare et le chant, qui s’adaptent au tempo en riffant et hurlant à bonne cadence.

Et si tous les morceaux sont plus ou moins bâtis sur le même moule, les nombreux passages Mosh, les cassures idoines et tombant pile quand il le faut, et la brièveté des morceaux permettent à ce deuxième album de passer la rampe easy, d’autant que sa brève durée n’engendre pas d’ennui forcé.

Fast and more than furious, DAMN YOUTH célèbre les plaisirs d’une nouvelle génération qui n’en a rien à carrer des smartphones, des réseaux sociaux et autres glorioles en glory hole de followers et de réputation online. Ici, c’est la vérité qui blesse, et croyez-moi, percuter le trottoir à cent à l’heure endommage considérablement les genoux et les coudes. Et si les brésiliens en jouent justement pour se faire une place au soleil d’un Crossover de teigne, c’est uniquement pour ramener à la surface de la qualité une musique classique, mais jouée avec les tripes.

Alors, ne mettez pas vos genouillères, ne portez pas de casque, mais enfilez-vous cet album entre les deux oreilles, et dévalez des pentes plus que dangereuses pour la santé. Le risque étant l’essence même d’une vie vraiment  vécue, Descends Into Disorder en incarne les gestes les moins prudents, et les actions les plus déraisonnables.

Entre un SUICIDAL des débuts sans bandana, un EXCEL titillé par la gégène, et un MUNICIPAL WASTE plus électrique que nucléaire, DAMN YOUTH est un exutoire fabuleux pour supporter une époque déprimante et déprimée. La seule solution pour ne pas se flinguer est encore de ne pas y penser, et de continuer à rouler, à bride abattue, pour finir la gueule dans le mur, saignant, le nez cassé, mais heureux de s’être pris une branlée.


Et celle collée par ces brésiliens agitées est de celles qui laissent des bleus (comme cette superbe pochette) et des membres fracturés. Comme un message adressé aux instances dirigeantes, « We Are Your Fear » décrit assez bien l’esprit de revanche d’une génération sacrifiée, qui n’hésitera pas à tout faire péter pour que les choses changent à jamais.            

   


Titres de l’album:

01. Sociopath Corporation of Surveillance

02. Your Leader Will Fall

03. Restitution

04. Descends into Disorder

05. Interlúdio

06. Senseless Massacre

07. We Are Your Fear

08. Genocidal Policy

09. Assassination Plot

10. Dollar is Imperialism


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 21/11/2023 à 16:26
80 %    98

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Crisix + Dead Winds

RBD 20/02/2024

Live Report

Abbath + Toxic Holocaust + Hellripper

RBD 21/01/2024

Live Report

1984

mortne2001 10/01/2024

From the past

SÉLECTION METALNEWS 2023 / Bonne année 2024 !

Jus de cadavre 01/01/2024

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Gargan

Faites chier, j'apprécie le groupe (enfin surtout l'ep comme beaucoup, je me demande si je ne l'ai pas découvert avec ce bon Shaxul) et je trouvais l'artwork très réussi ("oh bah c'est pas l'AI de Pestilence hein"), mais là(...)

05/03/2024, 09:43

Capsf1team

Balle de match...Un peu de silence s'il vous plait, les joueurs sont prêts...

05/03/2024, 08:03

Tourista

Hep ! on ne dépasse pas les bouées, siouplè !

05/03/2024, 07:05

Tourista

Acheté samedi, écoute en cours. BD absolument sans intérêt mais album bien plus intéressant que le dernier Maiden.

04/03/2024, 17:58

LeMoustre

Citer  INCUBUS, ASSASSIN et RIGOR MORTIS sur le même papier = obligé d'écouter les deux titres, et en effet, tout à fait ma came ! Merci pour cette petite découverte aux allures de pépite.M'en vais commander cela de ce pas(...)

04/03/2024, 09:59

LeMoustre

Excellent album

04/03/2024, 07:14

Saddam Mustaine

Le seul à être présent sur chaque album c'est Paulo Jr, peut-être le seul qui a vraiment les droits officiellement ? Kisser après est devenu très impliqué aussi 

02/03/2024, 19:55

RBD

Les frères Cavalera ont récemment réenregistré le premier album, le seul où Andreas Kisser n'était pas encore là. Cavalera Conspiracy existe déjà pour ceux qui voudraient un Sepultura avec les frères Cavalera, et tant mieu(...)

02/03/2024, 13:16

Humungus

Ah ah ah !Alors ça pour le coup, cela pourrait me faire plaiz...

02/03/2024, 07:27

Saddam Mustaine

Max et Igor vont donc pouvoir réformer Sépultura dans 2 ans...

01/03/2024, 18:15

Jus de cadavre

Ouais du tout bon. Assez balèze pour un groupe avec autant de bouteille de sortir un album aussi "frais" ! Et puis ce côté Metal "nola" : irrésistible !

01/03/2024, 15:22

Humungus

J'avais déjà hâte d'écouter ça, mais avec une chronique pareille...Vivement.Pis surtout, vivement la tournée de mai prochain bordel !

01/03/2024, 10:06

Tourista

Je me rappelle avoir vu UNE fois Sepultura avec Derrick Green en festoche, époque dreadlocks, j'ai dû tenir 3 morceaux.  Mais évidemment les propositions arriveront, les gros sous se profiler, le groupe reviendra avec une cote renforcée et des cachets g(...)

29/02/2024, 22:36

Gargan

´Vont ptêtre se reformer deux ans après la tournée, avec lui.

29/02/2024, 21:48

Cupcake Vanille

Quitter Sepultura pour peut-être (voir les rumeurs du moment) pour un autre groupe commençant par la lettre S sur le son américain du côté Iowa. 

29/02/2024, 21:24

RBD

Il a déjà un autre groupe de Rock chrétien qui marche bien au Brésil. C'est vrai que c'est bizarre de partir maintenant alors que la fin prochaine du groupe est déjà programmée à assez court terme. En tout cas c'est un batteur(...)

29/02/2024, 21:12

Buck Dancer

Même si je comprends l'opportunité de jouer dans Slipknot (si la rumeur dit vrai) dommage d'être resté toutes ces années pour partir juste avant la dernière tournée.

29/02/2024, 18:48

senior canardo

@Humungus sur la date de Magny le hongre, Paulo avait un tshirt Houwitser    sur scène ça ma remis un coup de (...)

29/02/2024, 10:09

Orphan

Batteur absolument génial.https://www.youtube.com/watch?v=PkmUSjkTJCgV'la le niveau du gamin qu'il était.

29/02/2024, 08:24

Tourista

Bha, toujours moins grave que les fans qui ont quitté le groupe en 96.

29/02/2024, 07:13