SKELETHAL : Entretien avec Gui Haunting (guitare, chant)

Skelethal

Le deuxième album, Unveiling The Threshold, de SKELETHAL (Death Metal, France) méritait bien que l'on entre en contact avec ces fanatiques de Death Metal old-school. Si Of The Depths..., leur premier album paru en 2017 laissait entrevoir un potentiel, ce nouvel album enfonce le clou du cercueil des ronchons et des grincheux, oui la scène Death Metal Française est active et de très bonne qualité.
Entretien avec un homme qui sait quel chemin il emprunte, si SKELETHAL en est à ce niveau là aujourd'hui, c'est loin d'être du hasard !

Oserais-je demander de présenter SKELETHAL à nos lecteurs ? Le groupe existe depuis 2012 mais peut-être que certains ont raté vos débuts.

Skelethal est un groupe de Death Metal originaire de la région Lilloise. A la base un side project que nous avons créé avec Jon, bassiste de notre ancien groupe Infinite Translation. Nous avions comme idée de jouer du Death old school surtout inspiré par la scène suédoise du début des années 90. Le projet est vite devenu sérieux jusqu'à devenir mon projet principal.

Que s’est-il passé pour SKELETHAL entre Of The Depths… paru en 2017 et ce deuxième album Unveiling The Threshold qui paraît tout juste chez Hells Headbangers Records ?

Of the Depths... nous a permis de changer de statut. N'ayant sorti qu'une démo et deux EPs auparavant, produire ce premier album constituait alors une étape importante dans le parcours du groupe et la sortie de celui-ci nous a ensuite permis d'effectuer pas mal de concerts dont certains sur de gros fests.
Ensuite nous avons réalisé un split avec le groupe Breton Cadaveric Fumes.

Fin 2018 je me sépare de Jon, batteur et deuxième membre fondateur du groupe. Lucas alors guitariste session rejoint le groupe officiellement et Skelethal se met à la recherche d’un batteur et d’un bassiste pour former cette fois-ci un line-up stable et solide. Après peu de temps nous avons trouvé Lorenzo et Julien pour reprendre respectivement la batterie et la basse. Nos goûts et états d'esprit ont collé tout de suite et la machine SKELETHAL se remet alors en marche début 2019.

Un mot sur l’arrivée de Julien et Lorenzo, respectivement à la basse et à la batterie, qu’est-ce qui vous a conduit à passer de trois à quatre membres ? Un mot peut-être sur le départ de Jon Whiplash présent à vos côtés depuis le début de l’aventure ?

J’ai décidé de me séparer de Jon pour plusieurs raisons dont la principale étant son déménagement en Bretagne. Pour être honnête cela faisait un moment que la situation n’allait plus trop et SKELETHAL avait besoin d’un nouveau départ. Avoir un line-up stable et solide devenait impératif.

Nous avons eu de la chance de rencontrer Lorenzo et Julien rapidement. Nos goûts et états d'esprit ont collé tout de suite et la machine SKELETHAL se remet alors en marche avec deux fois plus d’entrain. Lorenzo et Julien sont tous les deux des musiciens talentueux, humbles et dévoués à la musique. Leur pratique respective de leur instrument ainsi que l’intégration de Lucas dans SKELETHAL a ouvert de nouveaux horizons au groupe et influencé la manière de composer les nouveaux morceaux. Avoir ce nouveau line-up a apporté beaucoup de motivation et pour preuve seulement quelques mois après, en juin/juillet, nous avons enregistré la démo 'Antropomorphia' afin de présenter le nouveau line-up avec de nouveaux morceaux et démarcher pour de futurs concerts.

Venons en ce deuxième album, Unveiling The Threshold, en commençant par cet artwork sublime réalisé par Eliran Kantor qui a notamment réalisé l’artwork du dernier BLOODBATH ? Qu’est-ce qui vous a amené à faire ce choix ? Comment s’est passé cette collaboration ?
Depuis les débuts du groupe Jon (ex-batteur) s’est toujours occupé des artworks. Ceux-ci ont toujours été très bien accueillis et il était donc important en même temps de garder un style qui nous correspondait et si possible de passer un nouveau palier niveau qualité. Par ailleurs nous voulions que la cover soit une vraie peinture, pas une œuvre informatique. Nous avons recherché les artistes qui nous plaisaient le plus avant de les contacter. C’est avec Eliran que nous avons choisi de travailler et n’avons aucun regret sur ce choix, le pochette qu’il nous a peinte est superbe et répond exactement à nos attentes. La collaboration s’est plutôt bien passée même si la communication un peu compliquée et peu rassurante au départ (Eliran a énormément de commandes et beaucoup de retard sur les délais annoncés).

Je suppose que l’écriture a commencé avant l’intégration de Julien et Lorenzo, à quel niveau ont-ils pu contribuer à sa composition ? 

J’avais déjà pas mal de morceaux à travailler d'avance et Lucas a lui aussi apporté des compos, notamment le morceau "Adorned with the Black Vertebra" entièrement, et la plupart des riffs de "Repulsive Recollections" que nous avons retravaillés ensemble et associés avec quelques-uns de mes riffs. Plus tard chacun a composé ses propres solis. Des bases rythmiques pour l’ensemble des morceaux ont été proposées à Julien et Lorenzo qui se les sont appropriées et les ont retravaillées à leur façon. Même si Lorenzo et Julien n’ont pas contribué à proprement parler à la compositions des morceaux, je me suis beaucoup adapté à leur jeu particulièrement pour la batterie car Lorenzo est un excellent batteur et cela m’a donné un peu plus de liberté dans la tempos et rythmes des morceaux.

On comprend rapidement à l’écoute de SKELETHAL que la scène Death Suédoise vous a marqué au fer rouge mais vous réussissez à y mettre une personnalité, notamment par ce chant qui par quelques cris se révèlent parfois inhumain. Cela montre, tout comme la musique d’ailleurs, une approche résolument brute et directe du Death Metal, est-ce bien ainsi que vous concevez le style ?

Avec cet album nous voulions ajouter pas mal de violence avec des blasts dans presque tous les morceaux, plus de double pédale mais aussi d’un autre coté des passages plus lents et glauques. Depuis l'origine du groupe l'influence majeure est effectivement le Death Metal Suédois fin 80's début 90's, le son recherché par le groupe est toujours orienté en ce sens d'ailleurs.

Avec Unveiling the Threshold nous nous sommes essayés à quelque chose d'un peu plus personnel au niveau des compositions en mettant en avant des influences comme Terrorizer, Pestilence, Death, Autopsy, Morbid Angel, Bolt Thrower... en plus d'influences plus évidentes comme Entombed, Dismember, Carnage.
Le nouveau line-up a permis d’ouvrir un certain nombre de possibilités pour mieux nous exprimer. 

Cette approche se traduit parfaitement par la production de Greg Wilkinson (UNDERGANG, NECROT…). Pour le premier album vous aviez réalisé cette tâche vous-même, ce deuxième opus devait marquer une progression dans ce domaine ?

Pour cet album nous avons tout de même enregistré par nous-même tous les instruments afin de garder un contrôle sur le son final. Cela nous a demandé des gros efforts, car c'est un travail de concentration et de patience énorme. Nous sommes super contents des pistes que nous avons réussi à obtenir. Tout est naturel dans cet album, les prises guitares et basses ont été réalisées à l'ancienne micros devant l'ampli. Il en est de même pour la batterie qui n'a pas été triggée.
Honnêtement je pense que c’était une erreur de tout faire par nous même sur le premier album, le résultat est décevant et je n’apprécierai jamais le son de cet album. Je vis même un peu ça comme un échec et un véritable gâchis de compositions qui restent bonnes. Il était donc pour moi hyper important de ne pas renouveler ce problème et de faire appel à quelqu’un d’expérimenté en matière de Death Metal. Nous avons donc fait appel à Greg Wilkinson car nous aimons le son des derniers albums de Death qu’il a produit. Nous sommes vraiment content du résultat et je pense qu’il y a une grosse progression entre les deux albums.

La production de la batterie la rend très percutante, aviez-vous déjà une idée dont vous vouliez que cet instrument sonne avant d’entrer en studio ou est-ce le fruit de la collaboration avec Greg Wilkinson ?
Lorenzo a de base un jeu très percutant et comme je le précise plus haut le son obtenu est très fidèle au son naturel de nos instruments. Un batterie en avant est assez classique dans les productions Death Metal du début des années 90 et c’est ce que nous avons demandé à Greg oui.

Les leads et solos sur cet album montrent également une dynamique tout autre que sur le premier album, on ressent clairement le style que SLAYER a popularisé et que le Death Metal a amené avec lui dans son background il y a bien longtemps. Comment avez-vous abordé ces passages qui relancent sans cesse la dynamique du titre ?
Le fait d’être maintenant à deux solistes pour composer est également un grand pas en avant dans SKELETHAL. Je trouve que nos jeux se complètent assez bien dans le sens ou les solis de Lucas sont à mon sens plus techniques et mélodiques que les miens qui me paraissent plus déstructurés et cradingues. Je n’ai pas fait le parallèle avec Slayer mais pourquoi pas. Ayant écris la majorité des titres, j’ai composé mes solis là ou cela me parlait le plus et imaginé là ou Lucas aurait à poser les siens. Je suis très content du résultat à ce niveau aussi.

Les riffs de guitare sont également plus rapides mais aussi plus brutaux tout en conservant la compréhension audible de la mélodie qu’ils renvoient ("Cave Dwellers" par exemple), avez-vous l’impression d’avoir monté d’un cran en brutalité avec ces nouveaux titres ? Notamment le milieu d’album qui tabasse méchamment… 
Oui nous avons clairement voulu monter d’un cran en brutalité sur cet album, avec notamment des compos plus directes et beaucoup plus de blasts et de double pédale. 

Pourquoi avoir réutilisé le titre "Emerging From The Ethereal Threshold", déjà présent sur le split avec CADAVERIC FUMES, sur ce nouvel album ? 

J’avais déjà prévu de réutiliser ce titre sur un nouvel album à l’époque du split car c’est un titre un peu plus progressif que les autres et qui m’a demandé beaucoup travail. je trouvais ça dommage qu’il reste sur un split car la majorité des gens écoutent plus facilement les albums.

Jusque là, vous aviez des membres live, maintenant que le line-up est complet, et ce malgré la situation incertaine actuelle, avez-vous déjà quelques dates de prévues pour défendre cet album ?

Pour l’instant tout est incertain et il est vrai que nous ne cherchons pas vraiment de dates pour le moment tant que la situation n’est pas arrangée.

Une chose à ajouter, une information à passer, c’est votre espace de liberté pour conclure…

Merci pour l’itw ! Stay Death !

Retrouvez la chronique de Unveiling The Threshold par Mortne2001 ici.

Facebook | Bandcamp

par Simony le 09/12/2020 à 13:55
   172

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


steelvore666
@88.122.224.169
10/12/2020, 19:39:41

Super album et excellente disco. A ceux qui ne connaissent pas, je n'aurais qu'un mot : foncez !



Jus de cadavre
membre enregistré
10/12/2020, 20:31:01

Tout pareil que Steelvore666, album excellent. Un des meilleurs de l'année dans le style selon moi...

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Voyage au centre de la scène : ASSHOLE

Jus de cadavre 17/01/2021

Vidéos

Eluveitie + Korpiklaani 2010

RBD 08/01/2021

Live Report

Sélection Metalnews 2020 !

Jus de cadavre 01/01/2021

Interview

Welcome To My Nightmare

mortne2001 26/12/2020

From the past

IXION : entretien avec Julien

JTDP 16/12/2020

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Gargan

Vraiment bien foutu, que ce soit au niveau des paysages sonores que de la prod. Je me bois bien écouter ça sur un beau vinyl, installé dans un chesterfield râpé, faisant tournoyer gentiment un cognac dans son verre, le lévrier à poils ras m'app(...)

21/01/2021, 16:54

Moshimosher

J'ai le teddy bear plein de shrapnels ! Perso, ça me plaît ! 

21/01/2021, 16:49

Baxter

Réponse de Roseline : Cest quoi ce truc de sauvage, je comprends rien, par contre je sais que j'ai ordre de dire non, non ,non car le médicale buisness désire étendre son marché jusqu’à fin 2021, le temps de se goinfrer un peu encore pu(...)

21/01/2021, 14:31

Kairos

Oui certe le mot est mal choisi mais ça ne change pas grand chose

21/01/2021, 12:52

tonculpueducul

Une tentative de coup d'état... on était plus proche du cirque Pinder que d'un putsch.

21/01/2021, 12:45

tonculpueducul

A la cuisine les radasses! C'est mauvais!

21/01/2021, 12:42

Simony

Inattendu que ce groupe de la région de Nancy attérisse sur ce label. 

21/01/2021, 12:38

Seb

J'ai jamais aimé ce groupe ...

20/01/2021, 22:05

Stink

Très sympa ce clip dis donc !  

20/01/2021, 21:55

Kairos

une tentative de coup d'État avec agression sur forces de l'ordre, avec pour consequences 5 morts, t'as le droit de penser que c'est moins grave que des vitrines cassées et quelques vols, mais bon je partage pas vraiment cet avis.Je suis loin d'excuse(...)

20/01/2021, 20:41

Kerry King

Le metal est loin de ce résumé a Napalm Death ouvertement gauchiste, il y a de tout bord politique clairement, et perso je ne juge pas une personne sur ses idées politiques, je m'en branle complet. Tu peux avoir des idées plus ou moins proche de Schaffer(partie ex(...)

20/01/2021, 18:23

Moshimosher

La booze est bien acide et mes neurones me coulent dans le cœur... Une bien bonne distillation que voici ! A écouler dans le noir...

20/01/2021, 17:41

Chemikill

le solo...

20/01/2021, 12:55

KaneIsBack

Pas mal, pas mal. En tous cas un peu plus varié que le tout-venant de la production Brutal Death. Maintenant, de là à retenir le nom du groupe, il y a un pas

20/01/2021, 10:34

Moshimosher

A écouter ce morceau, j'ai tous les poils du corps qui me flagellent ! Je crois que ma crinière et cette musique ont une mauvaise influence sur eux !

20/01/2021, 01:20

Moshimosher

What a beautiful corpse! Franchement, du son putréfié comme je l'aime ! Achat sanctionné de mon sang corrompu ! Faites rouler le cercueil !

20/01/2021, 00:22

Adolf benssoussan

Ça sent la tôle tous ses chefs d’accusation, il a a au moins les couilles de défendre ses idées pas comme ici ou c’est devenu tarlouze land. 

19/01/2021, 22:35

LeMoustre

Comme KKing dit, il a fait une connerie, ben il assume, basta. Irreconcilables, ces deux Ameriques, en effet. Bah, lui il fera un peu de taule ou qques semaines d'intérêt general. Et franchement, les thèmes du groupe et cette connerie, je vois moye(...)

19/01/2021, 19:23

Kerry King

L'idée du test a l'entrée est la meilleure idée.48/72 heures avant, et comme on dit "l'amour du risque".

19/01/2021, 18:32

Gargan

 "no present for christmas" pour  Bones 

19/01/2021, 18:23