Eitrin

Eitrin

01/12/2023

Debemur Morti Productions

Madame, votre fille a vingt ans. 

On n’a pas tous les jours vingt ans.

Et je m’arrêterais là dans les références à cet âge magique, deux ans après une sortie d’adolescence plus ou moins facile, pour parler de ce projet unique qu’est EITRIN, et ses liens avec l’un des labels les plus actifs de l’underground français.

A la manière d’un Frontiers, d’un Roadrunner ou d’un Earache, Debemur Morti Productions s’offre un anniversaire en grandes pompes pour célébrer ses deux décennies d’activité. La maison de disques de Faremoutiers peut se permettre un tel évènement, au vu de son soutien sans relâche à la scène extrême nationale, et un simple coup d’œil à ses productions vous suffira à comprendre son importance par rapport à d’autres labels internationaux occupant le même créneau.

Mais alors, comment souffler dignement ces vingt bougies sans se contenter d’une réédition passe-partout, d’une compilation anonyme, ou d’une nouvelle signature encore un peu trop fraîche ?

Simple, voir les choses en grand et commander une nouveauté en réunissant trois cadors bien connu des amateurs de Black Metal et autres déviances bruitistes.

EITRIN est donc un groupe né pour la circonstance, et non un projet fomenté des années dans l’ombre, et destiné à regrouper les forces de trois créateurs en pleine possession de leurs moyens. Mais en découvrant  ce premier album éponyme, on comprend que les deux options ont fini par fusionner, même si le disque garde cette spontanéité viscérale des surprises que l’on garde pour les grandes occasions.

Au casting de ce featuring fameux, des noms évidemment connus. Vindsval (guitare/basse, BLUT AUS NORD, ERSHETU, FORHIST, ex-CHILDREN OF MÄANI, ex-KARRAS, ex-THE EYE, ex-VLAD, THE MEDITANT, YERUSELEM, ex-XEZBETH), Mütterlein (chant, ABRONZIUS, AGATHE MAX, MÜTTERLEIN, SLASHERS, ex-OVERMARS) et Dehn Sora (chant/ambiance, OVTRENOIR, THROANE, SEKTARISM (live), CHURCH OF RA, SEMBLER DEAH, TREHA SEKTORI, ex-GLACIATION (live)), largement de quoi donner des suées aux fans des groupes cités entre parenthèses, d’autant que le résultat est largement à la hauteur des attentes…qui n’existaient pas puisque le concept a été monté au débotté.

Enfin plus ou moins.

Mais le but n’était pas d’enregistrer un simple album de plus. Non, EITRIN avait pour mission de mettre en relief les achèvements du label, et de tracer une jonction entre son passé, son présent et son avenir. La tonalité des créations devait donc se caler sur le projet artistique du label, en reprenant plus ou moins les grandes étapes de sa carrière. Et comme toute bonne maison de disques underground, Debemur Morti a abordé tous les genres possibles, donnant leur chance à des groupes variés, aux intentions multiples.

Black Metal, Industriel, post-Punk, Hardcore et Dark Ambient sont donc les ingrédients choisis pour ce cake aux saveurs prononcées, digne de cette célébration en fanfare. Une fanfare certes, mais dévoyée, pervertie et hermétique pour un défilé en hommage au culot de signataires n’ayant pas eu peur d’aller fouiller dans le sol le plus aride ses pousses de demain.

EITRIN mélange donc les genres, et fait honneur à sa mission. Outre la noirceur collée aux murs par un Vindsval au sommet de son art, on appréciera à leur juste mesure les cris violents et âpres de Marion Leclercq, l’une des vocalistes les plus douées et passionnées de sa génération, mais aussi les textures fabriquées par Dehn Sora, qui nous emmène aux frontières d’un Dark Ambient glauque et poisseux, comme un interlude macabre pendant une séance d’urbex très dangereuse.

Acide, puissant, dissonant, atonal, mélodique, froid, rigide, ce premier album aux épithètes multiples est une véritable surprise. Soutenus par la frappe massive mais nuancée de W.d.F, les trois musiciens peuvent se laisser aller à toutes les idées, allant même jusqu’à provoquer un Rock gothique à tendance Post-Metal sur l’insidieux « What Is Sacred », aussi vénéneux qu’une piqûre de NEUROSIS dans le cou.

Avec des poisons comme thèmes de chapitres, les intentions du trio ne font pas grand mystère de leur fascination pour la mort et la souffrance. Des options allusives au nom de ce label incroyable, et qui parviennent justement à synthétiser ces vingt années de productions, deux décennies passées à traquer le talent et à le faire pousser sur des terres arides.

Composé et enregistré rapidement, Eitrin donne pourtant le sentiment d’avoir été patiemment élaboré. Construit comme un concerto de chaos, il monte dans les tours au fur et à mesure des pistes, pour s’achever dans la brutalité la plus crue sur l’épilogue morbide « Curare - The Silence Of The Innocent ». Les trente-sept minutes trouvent alors une conclusion digne de leur pertinence, et Debemur Morti Productions peut se montrer plus que satisfait de ce cadeau maison.

Belle opération, cause noble, pour remercier ce label si important sur la scène passée, actuelle et futire. On n’a pas tous les jours vingt ans, alors autant les fêter dignement. Mais dans la violence la plus froide, s’entend.

     

                  

Titres de l’album:

01. Ricin - The Bloody King Of All Poison

02. Sarin - Consigned To Oblivion

03. Cyanide - A Cracked Dam

04. Phenol - Sinister

05. Arsenic - The Eye Of The Whale

06. Muscarine - What Is Sacred

07. Curare - The Silence Of The Innocent


Bandcamp officiel


par mortne2001 le 02/12/2023 à 16:38
85 %    443

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Crisix + Dead Winds

RBD 20/02/2024

Live Report

Abbath + Toxic Holocaust + Hellripper

RBD 21/01/2024

Live Report

1984

mortne2001 10/01/2024

From the past

SÉLECTION METALNEWS 2023 / Bonne année 2024 !

Jus de cadavre 01/01/2024

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Gargan

Faites chier, j'apprécie le groupe (enfin surtout l'ep comme beaucoup, je me demande si je ne l'ai pas découvert avec ce bon Shaxul) et je trouvais l'artwork très réussi ("oh bah c'est pas l'AI de Pestilence hein"), mais là(...)

05/03/2024, 09:43

Capsf1team

Balle de match...Un peu de silence s'il vous plait, les joueurs sont prêts...

05/03/2024, 08:03

Tourista

Hep ! on ne dépasse pas les bouées, siouplè !

05/03/2024, 07:05

Tourista

Acheté samedi, écoute en cours. BD absolument sans intérêt mais album bien plus intéressant que le dernier Maiden.

04/03/2024, 17:58

LeMoustre

Citer  INCUBUS, ASSASSIN et RIGOR MORTIS sur le même papier = obligé d'écouter les deux titres, et en effet, tout à fait ma came ! Merci pour cette petite découverte aux allures de pépite.M'en vais commander cela de ce pas(...)

04/03/2024, 09:59

LeMoustre

Excellent album

04/03/2024, 07:14

Saddam Mustaine

Le seul à être présent sur chaque album c'est Paulo Jr, peut-être le seul qui a vraiment les droits officiellement ? Kisser après est devenu très impliqué aussi 

02/03/2024, 19:55

RBD

Les frères Cavalera ont récemment réenregistré le premier album, le seul où Andreas Kisser n'était pas encore là. Cavalera Conspiracy existe déjà pour ceux qui voudraient un Sepultura avec les frères Cavalera, et tant mieu(...)

02/03/2024, 13:16

Humungus

Ah ah ah !Alors ça pour le coup, cela pourrait me faire plaiz...

02/03/2024, 07:27

Saddam Mustaine

Max et Igor vont donc pouvoir réformer Sépultura dans 2 ans...

01/03/2024, 18:15

Jus de cadavre

Ouais du tout bon. Assez balèze pour un groupe avec autant de bouteille de sortir un album aussi "frais" ! Et puis ce côté Metal "nola" : irrésistible !

01/03/2024, 15:22

Humungus

J'avais déjà hâte d'écouter ça, mais avec une chronique pareille...Vivement.Pis surtout, vivement la tournée de mai prochain bordel !

01/03/2024, 10:06

Tourista

Je me rappelle avoir vu UNE fois Sepultura avec Derrick Green en festoche, époque dreadlocks, j'ai dû tenir 3 morceaux.  Mais évidemment les propositions arriveront, les gros sous se profiler, le groupe reviendra avec une cote renforcée et des cachets g(...)

29/02/2024, 22:36

Gargan

´Vont ptêtre se reformer deux ans après la tournée, avec lui.

29/02/2024, 21:48

Cupcake Vanille

Quitter Sepultura pour peut-être (voir les rumeurs du moment) pour un autre groupe commençant par la lettre S sur le son américain du côté Iowa. 

29/02/2024, 21:24

RBD

Il a déjà un autre groupe de Rock chrétien qui marche bien au Brésil. C'est vrai que c'est bizarre de partir maintenant alors que la fin prochaine du groupe est déjà programmée à assez court terme. En tout cas c'est un batteur(...)

29/02/2024, 21:12

Buck Dancer

Même si je comprends l'opportunité de jouer dans Slipknot (si la rumeur dit vrai) dommage d'être resté toutes ces années pour partir juste avant la dernière tournée.

29/02/2024, 18:48

senior canardo

@Humungus sur la date de Magny le hongre, Paulo avait un tshirt Houwitser    sur scène ça ma remis un coup de (...)

29/02/2024, 10:09

Orphan

Batteur absolument génial.https://www.youtube.com/watch?v=PkmUSjkTJCgV'la le niveau du gamin qu'il était.

29/02/2024, 08:24

Tourista

Bha, toujours moins grave que les fans qui ont quitté le groupe en 96.

29/02/2024, 07:13