Escalating Conflicts

Exxperior

17/09/2021

Pure Steel Records

A force de me coltiner des copies carbone Thrash depuis quelques années, j’en avais presque oublié que certains musiciens pouvaient encore faire preuve d’ambition et d’une certaine vision du genre décalée par rapport aux attentes passéistes de l’actualité. Ainsi, le concept EXXPERIOR ne manque pas de charme, à défaut se représenter le futur d’une musique qui tourne méchamment en rond depuis les années 90…comme les autres d’ailleurs. EXXPERIOR est né de la volonté d’un seul musicien allemand, Tom Liebing, aka Exx Tom dans ce cas précis, au CV assez fourni (PSYCHAOTIC, RODENT (WITH GLASSES), DUST BOLT (live), ex-TRIOPUS, CYBER MESSIAH, STRAIGHTLINE (live), ex-BLOODBEAT, ex-HATEFUL AGONY, ex-SLAUGHTERED EXISTENCE), et qui en 2010 a mis en branle un projet assez unique en son genre : un one-man-band destiné à accueillir en son sein tous les instrumentistes voulant bien se débarrasser d’une partie vocale ou d’un solo. Il s’est alors associé les services de Falk Mittenentzwei (ANTYRA, BITCHHAMMER, SIC(K)REATION) au micro, et par la suite, EXXPERIOR a même pu se lancer en live grâce à un line-up de tournée.

Deux albums et deux moyenne-durée plus tard (Call for Sanity, Sort of Weird, Killing Entertainment et From Weird to Magical), cinq ans de silence, et puis ce troisième chapitre, qui ne fait pas semblant de voir grand. Escalating Conflicts est donc basé sur un concept plutôt étrange et pas vraiment développé par Tom, mais nous propose un voyage de plus d’une heure et quart dans les méandres de l’imagination d’un compositeur capable, généreux, et qui connaît son Thrash comme personne.

Pour l’occasion, Tom a encore fait appel à des forces extérieures, et a la gentillesse de nous dresser une courte liste des intervenants. On retrouve donc des noms plus ou moins connus au générique de cet opéra-bouffe Thrash de l’espace, dont ceux de Ryan Taylor (voix, SOLSTICE), Lenny Bruce (voix, solo, DUST BOLT), Chris McEwen (voix, HIDDEN INTENT), Michael Apelt (voix, WARFORGER), Chris "Keksgrinder" Carl (voix, FIRST AID, HARMONY DIES, EXXPERIOR), Richard Gamnitzer (voix, BLINDGÄNGER), Chris Meisl (solo, BATTLECREEK), Charlie Young (solo, STREETHAWK), Konst Fischer (soli, SMOKE THE SKY), Martin Martínez (solo, XIPE TOTEC), Tom Tschernig (solo, EXA), Christopher James Mason (solo, ALMEIDA), Florian Dehn (solo, DUST BOLT), Bart Tadla (solo, STRAIGHTLINE), Benjamin Jimi Socha (solo, TOXIC WALTZ), Stefan Kern (solo, FIRST AID), ou encore Nikolai Kemeny (TAP DANCER). Tout ça ne vous dira peut-être pas grand-chose, mais cela n’enlève rien aux ambitions du projet qui pourrait presque être résumé en une seule formule aussi idoine que lapidaire :

Devin Townsend rencontre MR BUNGLE au Japon

La formule est sans doute un peu simpliste, mais il est indéniable que Escalating Conflicts sonne parfois comme du STRAPPING YOUNG LAD ou Ziltoïd transposé dans un langage de manga violent et impitoyable pour les oreilles. J’en veux pour preuve le complètement dément et théâtral « A.A.A. », qui rappelle les instants de folie créative les plus intenses de notre canadien chauve préféré, et qui n’hésite pas à superposer des parties vocales de Thrash chantant à des arrangements spatiaux en écho d’étoiles au bord de l’implosion. Autant dire que l’ami Tom n’a pas fait les choses à moitié, et ne s’est pas contenté de quelques vagues structures pour inspirer ses copains. Le Thrash d’EXXPERIOR, plus évolutif que Progressif est passionnant, ludique, prenant, et résulte d’un énorme travail de fond de la part d’un passionné qui ne brade pas le genre pour attirer le chaland.

Outre des riffs vraiment accrocheurs, des parties rythmiques solides qui savent partir en vrille, et des interventions vocales vraiment investies, ce troisième album dégage une odeur d’innovation dans le délire qui flatte les naseaux. Avec de nombreux breaks incongrus tout droit sortis de cartoons ou d’un cabaret de l’étrange, cet album est un Ovni dans la production actuelle, mais ne se contente pas d’être singulier et incongru. Une simple écoute au phénoménal « The Agnostic Jam » vous plongera tout droit dans les enfers d’un MR BUNGLE perdu dans un multivers qu’il maîtrise pourtant à merveille, et évoquera la malice des PRIMUS, des STRAPPING, et tout autre manipulateur de son un peu branque.

Parvenu au tiers de l’album, la somme d’informations est déjà si conséquente qu’on se demande clairement si on va pouvoir reprendre notre souffle. Heureusement, le court intermède mélodique « Spirituality » nous sort la tête de l’eau, mais inutile d’espérer une quelconque empathie de la part de ces fous-là : ils vous la replongent immédiatement sous les flots en appuyant dessus façon « Multidimensional Mindblow ».

Je ne nie pas que certaines idées et riffs se répercutent d’un titre à l’autre, mais la sensation d’euphorie dingue qui exhale de cet album est tout bonnement enivrante, et laisse le cerveau vierge, et imprimable à loisir. Ce disque réserve bien des surprises, et reste formidablement bien agencé, avec ses espaces négatifs, ces transitions Ambient, et ses reprises complètement démentes. On peut donc encaisser sans problème le choc frontal d’une composition de plus de huit minutes comme « A Murderer´s Excuse », tragédie comico-violente à se tordre d’admiration, apprécier l’esprit tordu et lyrique d’un « XX » qui aurait eu sa place sur la BO déviante d’un film à tendance Heroïc-fantasy d’obédience Power Metal, et enchaîner sur la narration interminable de « The Ethical Meaning of Success », qui une fois encore joue avec le chronomètre pour tester notre endurance aux chœurs à l’allemande et aux soli un peu dingues.

Fusion, Pop, Opéra, Thrash, Metal, Crossover, Heavy, tout y passe, à la moulinette, et la pâtée qui en ressort est nuancée et savoureuse au palais. EXXPERIOR prouve donc que le Thrash a encore des choses plus ou moins inédites à raconter, lorsqu’il est narré par de véritables amoureux de la musique un peu branques sur les bords. Un album unique pour un projet unique, et à découvrir d’urgence. Préparez les camisoles mentales, les dingues ont pris le contrôle de l’asile.

            

                                                                                                                                                                                                        

Titres de l’album:

01. Exitiabilis Creatura

02. Escalating Conflicts…A World Goes Astray

03. Timeless but_Mindless

04. A.A.A.

05. The Agnostic Jam

06. Spirituality

07. Multidimensional Mindblow

08. Transformatus Erat

09. A Murderer´s Excuse

10. About Peace…The Presence of Justice

11. Masks of Men

12. XX

13. Join the Brigade!

14. The Ethical Meaning of Success

15. Anything


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 17/10/2021 à 18:26
85 %    151

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Voyage au centre de la scène : Archives MORTUARY

Jus de cadavre 14/11/2021

Vidéos

Chiens + Unsu + BMB

RBD 09/11/2021

Live Report

Lofofora + Verdun

RBD 01/11/2021

Live Report

Fuzz in Champagne - épisode 1

Simony 26/10/2021

Live Report

Fange + Pilori + Skullstorm

RBD 25/10/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : SUPURATION

Jus de cadavre 17/10/2021

Vidéos

Déluge + Dvne

RBD 29/09/2021

Live Report

Blood Sugar Sex Magik

mortne2001 25/09/2021

From the past

Benighted + Shaârghot + Svart Crown

RBD 22/09/2021

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Mamoushka

Si Vivian Slaughter est UN MUSICIEN, le rédacteur est UNE TRUITE

26/11/2021, 19:05

Humungus

J'étais passé totalement à côté de cette "news"...J'aurais dû poursuivre sur ma lancée.

26/11/2021, 08:38

Humungus

Erratum : Vivian Slaughter est une femme.(C'est d'ailleurs la femme de Maniac)

26/11/2021, 08:32

Eric

Merci du plaisir d écouter cette musique

25/11/2021, 17:59

Saddam Mustaine

Meme Hellhammer a laissé les parties de Varg sur le premier album de Mayhem, le pere Mustaine c'est le mec le plus rancunier au monde mdr obligé Ellefson lui a fait une crase qu'on ignore. 

24/11/2021, 18:26

Chemikill

Oui c'est en tout cas lui qui a fait la tournée avec eux. 

24/11/2021, 14:02

Buck Dancer

C'est pas James Lomenzo le nouveau le nouveau bassiste ? 

24/11/2021, 11:52

Bones

@Arioch :  Testament... je n'ai acheté aucun de leurs albums récents. Vraiment c'est le bon exempl(...)

23/11/2021, 23:30

Arioch91

@Bones : tu parles de Testament là non, pour le pilotage automatique ?

23/11/2021, 19:37

Steelvore666

Le chant n'est pas ouf.

23/11/2021, 17:38

Zeitoun

Effectivement excellent. Rarement vu aussi efficace depuis longtemps.y'a que la pochette qui laisse à désirer...

23/11/2021, 17:12

senior canardo

c'est mou .... heureusement que l'album devait envoyer du poney ...a suivre mais pour l'instant les 1ers extraits ne vendent pas du reve..

23/11/2021, 15:11

Bones

Eh bien, première écoute... je trouve un groupe qui est plus en "pilotage auto" que jamais. Je vais bien sûr insister car j'adore vraiment ce groupe, mais là ça manque de riffs patatoïdes et du bon vieux groove rampant habituel. :-(  (...)

23/11/2021, 14:57

Chemikill

Ça tue! Faut pas regarder la vidéo...c'est tout 

23/11/2021, 07:48

Invité

La version Wish d'une pochette de Rhapsody… Voilà ce qui se passe quand on prend des graphistes sans vouloir trop dépenser.

22/11/2021, 17:22

Simony

Ce troisième extrait est franchement excellent avec cet effet et une ambiance qui ne sont pas sans rappeler un Type O Negative. Par contre le CD à 16.99€...

22/11/2021, 16:35

Humungus

Un pote vient de m'annoncer la chose ouais...Un putain de showman.Grand souvenir que la toute première fois où j'ai vu le groupe (que je ne connaissais ni d'Eve ni d'Adam à l'époque) au FURYFEST... Claquasse.

20/11/2021, 16:49

Excellent groupe

Excellent groupe qui tient vraiment bien la scène 

20/11/2021, 13:41

Humungus

Superbe pochette...

19/11/2021, 04:06

Sylvanus

C te baffe

18/11/2021, 20:54