Everything Goes Wrong

Combat Shock

26/12/2022

Autoproduction

Après vous avoir concocté un dossier Thrash pour célébrer la nouvelle année, je me replonge dans l’actualité du même style pour en exhumer les représentants les plus valables. C’est ainsi que la production m’a entraîné sur les traces d’un jeune groupe, formé en 2015 à St Petersburg, qui n’avait jusqu’à présent publié qu’une poignée de démos, qu’il a ensuite compilées en 2021. Mais décembre 2022 a été l’occasion d’enfin se frotter à un format plus officiel, et c’est donc avec une certaine fierté que les COMBAT SHOCK nous enfilent d’un rageur Everything Goes Wrong, dont le titre colle parfaitement à l’actualité mondiale.

J’avais évoqué la Russie lors du second tome de ce fameux dossier, en précisant que le pays s’était réveillé dans les années 90 pour produire certains des albums les plus intéressants de cette décennie. COMBAT SHOCK arrive fort à propos pour souligner que d’autres auront aussi leur place dans un futur recensement rédigé dans les années 2030/2040, puisque son premier album est impeccable, concis, fort, puissant et inspiré dans la nostalgie.

C’est d’abord le magnifique artwork de Pavel « Pal » Shulyak qui attire l’œil, dans un registre comico-horrifique à message, mais si l’emballage est séduisant, son contenu l’est encore plus. Dans un registre simple de Thrash agressif à la lisière d’un crossover sombre, COMBAT SHOCK nous gâte l’audition d’une fureur digne des meilleurs POWER TRIP ou d’un CRO-MAGS métallique et actualisé, une musique assez proche des radicaux ENFORCED utilisant les ficelles rudes d’un Hardcore sec et méchant.

De fait, ce premier album autoproduit se hisse sur les premières marches du podium de cette nouvelle année, à peine entamée. Avec tout juste vingt-cinq minutes au compteur, Everything Goes Wrong exploite tous les pistes, souligne les travers, désigne les impasses, et hurle son mécontentement comme Dave Mustaine l’injustice de son éviction de METALLICA.

Bien évidemment, je ne vous survends pas un produit classique. Les titres de ce premier album sont prévisibles, mais animés d’une telle colère qu’on en excuse la formalité. Le traditionalisme a parfois du bon, et une rouste comme « Crusade (Against This World) » remet les idées en place plus efficacement qu’un calembour de Bigard.          

COMBAT SHOCK joue donc avec ses armes et fait des dégâts considérables. Entre EXCEL, DBC, POWER TRIP, EXILE, LEEWAY, sans pour autant se laisser piéger par un mosh trop facile et vulgaire, le quatuor (Ivan - batterie, Oscar et Michail - guitares, et Sergey - basse/chant) se souvient des attaques les plus puissantes et dévastatrices des années 80, et sonne comme le groupe russe le plus américain du moment. On n’a en effet aucun mal à déceler les ingrédients utilisés par Venice et Boston dans cette franchise de ton, et l’album passe à une vitesse incroyable, exigeant d’être remis à son début dès le dernier sillon passé.

Hardcore, Metal, Thrash, ténèbres, éclairs de violence, mélodies souillées, tout y passe, et avec brio. Mieux qu’une soirée au Dandy’s, plus viril qu’un pain de Charles Bronson, COMBAT SHOCK sonne comme une guérilla de rue, de celles qui finissent mal pour tout le monde et qui déclenchent le chaos. Rien à jeter, un plaisir d’agresser évident, et surtout, des riffs solides, et un chant hurlé dans la plus grande tradition NYHC.

Je ne vais pas le cacher, tout ça m’a donné le sourire. Tout en reconnaissant que ce Thrash est sous influences notables et remarquables, je concède à COMBAT SHOCK une facilité déconcertante à jouer avec le classicisme, et à détourner des plans historiques à des fins de destruction de masse. Bande-son idéale d’un monde à la dérive, Everything Goes Wrong récupère quelques restes encore fameux de SLAYER pour les confronter au radicalisme en vogue à a fin des années 80, lorsque le Thrash et le Hardcore se mettaient souvent à la colle.

Encore plus bref que Reign in Blood, mais tout aussi intense, Everything Goes Wrong est un constat objectif de la destruction annoncée d’un monde exsangue qui attend le dernier coup de machette pour lâcher son dernier souffle. Pas forcément joli, mais honnête et sincère. De quoi ouvrir les yeux en saignant des oreilles.

     

   

Titres de l’album :

01. Power Abuse

02. Enemy

03. Digital Warfare

04. Crusade (Against This World)

05. Warlord Of The Wasteland

06. The First Hour

07. Death Sentence

08. Everything Goes Wrong


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 07/01/2023 à 17:17
88 %    583

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Enslaved + Svalbard + Wayfarer

RBD 20/03/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : BLOODY RITUAL

Jus de cadavre 17/03/2024

Vidéos

Crisix + Dead Winds

RBD 20/02/2024

Live Report

Abbath + Toxic Holocaust + Hellripper

RBD 21/01/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Tourista

Au delà du commerce qui brûle, ce qui est ÉVIDEMMENT regrettable pour l'entrepreneur et la clientèle, il est difficile de ne pas voir le côté comique de l'événement... Au pays des clochers qui ont servi si souvent de barbecues.  (...)

15/04/2024, 18:21

Simony

Oh ça va on rigole ! Pour une musique qui se dit en désaccord avec le concept de religion, je trouve que l'on sacralise et idolâtre un peu trop de choses dans cette scène.C'est dommage c'est sur mais c'est que du matériel, ça va !

15/04/2024, 16:14

Labbé

je plussoie ! cet album est effectivement fort fort bon... mention spéciale pour Howl of Gleaming Swords. Merci pour la découverte ! 

15/04/2024, 15:01

LeMoustre

Le niveau des commentaires ici ça fait peur

15/04/2024, 14:25

LeMoustre

Oh purée !!! Merde !Moi qui ai eu la chance de pouvoir y trainer une demi journée entière (il les fallait) a la recherche de perles d'époque, émerveillé par ce magasin-musée, c'est bien fâcheux cette news.U(...)

15/04/2024, 13:47

Humungus

Y'a des gens ici qui sont trop "Trve".

15/04/2024, 06:54

Satan

Y a des gens ici qui n'ont aucun sens de l'Histoire et un sens de l'humour franchement bas-de-plafond.

14/04/2024, 23:29

azerty666

Résidu de Slayer, mouhahahahahaaaa ^^

14/04/2024, 20:10

Tourista

Un beau black friday.

14/04/2024, 15:48

Benstard

Putain ça me fait mal comme c'est en bois.

14/04/2024, 08:21

Humungus

Ah mais ouais !!!Il m'a fallu 24h pour comprendre... ... ...

14/04/2024, 06:55

Tourista

J'ai mis du temps à capter !! 

14/04/2024, 05:40

Tourista

14/04/2024, 05:39

Saul D

Jinx, j'y ai pensé, mais ils chantent en anglais je crois.... ( "stand up for rock'n'roll power", si je ne me trompe pas...)...je pensais sinon à un groupe entre Trust et Satan Jokers ( pour le son), Attentat Rock, c'est plus rock'n'roll que h(...)

13/04/2024, 16:44

Tourista

Fan service. La voix me fait chier d'une force, par contre... Clairement ce ne sera pas un album pour mézigue. Je comprends mieux pourquoi je n'ai jamais accroché à Death Angel, et c'est pas faute d'avoir essayé depuis 35 piges.

13/04/2024, 10:31

Rudy Voleur

13/04/2024, 06:59

Arioch91

on veut du sonOu pas   

11/04/2024, 20:01

Moshimosher

Cool ! Une avant-première du prochain Burzum ! Maintenant qu'on a la pochette, on veut du son !!!

11/04/2024, 18:49

Simony

On sait où était Varg Vikernes à ce moment là ?I'm on my way to burn the shop....

11/04/2024, 15:52

grosse pute

Le karma

11/04/2024, 12:40