Exile

Intent

26/08/2022

Autoproduction

Voilà un retour dans l’actualité qui me fait vraiment plaisir. Quatre ans après m’avoir bluffé avec leur premier album, Vox Populi, les américains d’INTENT m’en remettent une couche avec Exile, confirmant tout le bien que je pensais déjà d’eux. Pourtant, rien de révolutionnaire dans cette approche du Thrash, beaucoup de classicisme, mais une férocité incroyable, entre un retour en grâce d’une ancienne idole et l’appétit d’une nouvelle génération.             

   

Exile est donc comme son frère aîné une petite bombe qui explose quelque part entre EXODUS, SLAYER et FORBIDDEN, et nous ramène aux heures les plus dangereuses de la première et seconde ligue Thrash des années 80. En mettant toujours l’emphase sur la vélocité et l’épaisseur, le quatuor peste et rage comme jamais, enterrant la concurrence sous une épaisse couche de chaux vive. Et parvenir à convaincre tout en assumant sa nostalgie n’est pas chose facile, les cent et quelques sorties Thrash old-school du mois en témoignent.

Plus conséquent, plus épais, plus Thrash que jamais, INTENT nous démontre que la passion prévaut parfois sur l’ambition, et bande ses muscles pour nous assommer d’une attaque sonique en règle, de celles que le SLAYER le plus en forme des années 2000 a pu nous infliger. Au rayon des nouveautés, quelques ajustements de line-up, avec cinquante pour cent du groupe renouvelé. Jeremy Lambert (guitare/chant) et Garrett Loper (batterie) sont toujours fidèles au poste, mais secondés en 2022 par Laithan Bellavance (guitare) et Patrick Murphy (batterie). Visiblement, le glissement n’a pas chamboulé l’histoire, puisque la musique est restée la même, et l’ambiance générale est à la colère, parfaitement illustrée par le morceau d’ouverture « Victims of Conquest ».

Entre ENFORCED et WARFECT, INTENT s’affirme donc comme un leader potentiel de la nouvelle scène Thrash mondiale, et enfonce le clou bien profondément dans le cercueil du vintage éphémère. Ce groupe-là est fait pour durer, et on le sent de la production à l’exécution, terme qui convient d’ailleurs très bien à la majorité des morceaux.

Toujours entre rapidité impitoyable et écrasement fatal, INTENT se montre à l’aise sur tous les terrains, et nous pulvérise même rapidement d’un emphatique et cruel « Shallow Earth ». Incroyablement conséquent, et enrobé dans une production impeccable, Exile vient même parfois se frotter à un Death larvé, tout en gardant une patine Techno-Thrash subtile. J’avais déjà souligné le potentiel de ces musiciens il y a quatre ans, et le remplacement de deux d’entre eux n’a pas modifié mon jugement.

Très bien construit, ce second chapitre conchie la facilité pour se souvenir des œuvres les plus conséquentes des années 80/90. Avec un centre d’album radical et méchamment Heavy, INTENT nous épargne le coup de mou ou la redite trop facile, et livre une prestation de haute volée sur « Primal Instinct », invité surprise à la table de TARGET, NUCLEAR ASSAULT et TESTAMENT. Entre ces mélodies amères et cette rythmique en rouleau compresseur, le groupe passe d’un thème à l’autre en toute fluidité, et convainc sans problème de sa versatilité.

Du traditionnel donc, mais préparé amoureusement par de vrais passionnés. Saccades, contretemps, mesures impaires, riffs killer, voix méchamment éraillée, soli capables, les ingrédients sont miraculeusement dosés pour ne pas nous donner l’impression d’écouter la même chanson sans interruption. Il n’est donc pas difficile de discerner les similitudes et différences entre chaque titre, qualité qui fait souvent défaut aux chantres du passéisme à outrance.

« Verbatim », copie honnête d’une boucherie allemande de l’époque 87/88, laisse sa double grosse caisse nous aplatir comme des hérissons sur une route de campagne, alors que « Changing the Axis » joue le contrepied en faisant preuve de finesse Heavy savoureuse. On peut même, par moments fugaces, se rappeler des débuts de MESHUGGAH, lorsque le combo suédois hésitait encore entre Thrash très élaboré et réflexes conditionnés robotiques et mathématiques.

Seul petit reproche à formuler, mais pas des moindres. La seconde partie de l’album, excellente au demeurant, retient ses BPM par le col pour s’embourber dans un Heavy sombre et agressif. On aurait aimé plus de fulgurances et d’accélérations pour être totalement comblé, mais nonobstant cette remarque somme toute mineure, le monstrueux « Changing the Axis » nous permet d’occulter cette légère gêne sans faire preuve de complaisance.

INTENT tient la corde, ne baisse jamais en régime, et termine la course à l’armement avec les missiles les plus efficaces. En quatre ans, le groupe n’a rien perdu de sa hargne, et nous offre un deuxième album largement à la hauteur du premier. Certes, il faut accepter le fait que le schmilblick n’avancera pas plus vite, mais la nostalgie si pénible d’ordinaire, devient ici largement supportable, et même plus.

INTENT ne connaîtra donc ni désaveu ni exil forcé, et restera fermement debout sur le podium des révélations old-school de ces dix dernières années.

       

         

Titres de l’album :

01. Victims of Conquest

02. Exile

03. Shallow Earth

04. Primal Instinct

05. Verbatim

06. Changing the Axis

07. Time

08. 5th Column


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 05/11/2022 à 16:32
88 %    467

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Dvne + My Diligence

RBD 29/05/2024

Live Report

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : ARGILE

Jus de cadavre 12/05/2024

Vidéos

Mercyless + Nervous Decay + Sekator

RBD 08/05/2024

Live Report

Birds in Row + Verdun

RBD 02/05/2024

Live Report

Hexagon Doom Tour

Simony 29/04/2024

Live Report

Midnight + Cyclone + High Command // Paris

Mold_Putrefaction 24/04/2024

Live Report

DIONYSIAQUE + JADE @La Chaouée

Simony 23/04/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Dobey swamp

Il y a décalage notoire entre ce report et la perception de ce pseudo journaliste qui a oublié d être objectif je pense et l avis du public. Ça arrive trop souvent malheureusement.

30/05/2024, 19:02

gory salope

@gory : on veut lire ton report alors, petite catin

30/05/2024, 14:16

GORY

Ce report, c'est du grand n'importe quoi rédigé par une personne qui n'y connaît rien (j'y étais). 

30/05/2024, 11:48

Jus de cadavre

Terrible. Le Thrash / Death au top. On dirait du Legion of the Damned en (bien) mieux avec un coté Slayer de vicelard. 

29/05/2024, 22:14

Jus de cadavre

Setlist de malade tout simplement. Tom est une brute absolue derrière les futs c'est taré. J'avais même pas entendu causer de cet album live ! Merci pour la chro et le rattrapage ;)

29/05/2024, 22:07

Saul D

"pense"

29/05/2024, 17:28

Saul D

Je le sais, je les avais interviewés il y a un moment, mais je ne pensent pas qu'ils aient des tendinites du bras, eux :-)

29/05/2024, 17:28

Gargan

Les birds, en mode vieux con, je les évite depuis leur retrait du dernier hellfest (en même temps, pas mon style donc je le vis bien :D). Raisons très vagues et tellement dans l'air du temps : z'en font pas assez pour les femmes (y'a pourtant rien de pire et d&a(...)

29/05/2024, 15:46

Steelvore666

Miam-miam !

29/05/2024, 07:54

Matürin/ Mobütu

Ici le chanteur du gang Mobütu.Il est vrai que j’ai cette fâcheuse habitude de trop parler entre les morceaux et je te le concède et te remercie pour le consei(...)

28/05/2024, 17:21

Jus de cadavre

Saul D : et bien pas tant que ça en fait ! Al-Namrood (qui veut dire "non-croyant" en arabe) est clairement anti-islam ! Au point que les membres restent anonymes car ils risquent (très) gros dans leur pays qui a le coup de sabre facile...

28/05/2024, 15:04

Saul D

Mettre en lien Al Namrood et Nokturnal Mortum, c'est cocasse :-)

28/05/2024, 12:44

PTT

Je trouve que DPD a raison. Et paradoxalement, je compose de la zique plutôt moyenne, on sort des albums qui sont certainement dispensables, 90% de nos "fans" sont nos potes. Mais je continue. Parce que j'aime ça, parce que sinon il ne me restera plus que d(...)

27/05/2024, 23:38

Johnny grossebite

Allez, après les boomers hivy mitol, voici venir les goudous en colère. De mieux en mieux

27/05/2024, 22:12

DPD

@LeaJ'exprime mon avis tout le monde me tombe dessus je défend mon point de vue et voilà tout. Il y a toujours quelqu'un pour remettre une pièce dans la machine, pour moi j'ai effectivement tout dit du coup je m'amuse un peu que voulez-vous.

27/05/2024, 16:40

DPD

Je vois pas l'homophobie, je réalise les souhaits d'un homosexuel, j'essaye d'aider, tu veux quoi, j'y vais direct au Talmud ?

27/05/2024, 15:49

Lea

DPD je ne comprends pas du tout pourquoi tu t'acharnes comme ça, on a bien compris tes messages. Tu te fais plaisir à cracher sur tout et n'importe quoi, je vois pas trop le délire, tu t'emmerdes ?

27/05/2024, 12:50

Cämille

Vous pouvez pas virer cette merde homophobe ? Histoire de remonter le niveau. Merci

27/05/2024, 12:19

Gargan

Merci pour ce live report étoffé, va vraiment falloir que je me bouge les miches pour le prochain !

26/05/2024, 21:48

Gargan

Y’a pas de batteur ? J’aurais du mal à comprendre un changement de style..

26/05/2024, 20:55