Premier EP d'un tout nouveau groupe, Facts renferme 7 pistes de Thrash Death Metal tout droit venu de Nouvelle-Calédonie. Alors, vous allez me dire : "OK, c'est gentil mais des groupes de Thrash Death Metal, y en a plus de 4000 et on y trouve aussi bien ARCH ENEMY que HATESPHERE ou DEFLESHED." En effet, dans le genre, style fourre tout, le Thrash Death Metal a récupéré tout ce que le Metal moderne issu de la transmutation d'IN FLAMES ou SOILWORK a enfanté et le problème de REDSPHERE, c'est que c'est trop peu Death ou trop peu Thrash et que le groove présent les emmène directement vers un Modern Metal dont une bonne partie des groupes puisent également dans le Hardcore.

Bref, pas facile d'étiqueter ce groupe avec précision, certes les rythmiques de batterie sont à rapprocher du Thrash mais la voix de Clément Bouchet est elle franchement proche d'ARCH ENEMY et d'ailleurs "Mythomaniac" est assez proche des travaux des Suédois alors qu'un "Burn Or Fall" se veut plus proche d'un HATESPHERE de par son Groove. Malheureusement, tout se passe un peu sur le même rythme, sans éclat, une sorte de violence maitrisée qui renvoie un côté lisse et noie ce quatuor dans la masse des 4000 noms assimilés au style Thrash Death Metal. Avec REDSPHERE, on a l'impression d'écouter le petit groupe d'ouverture de tous les festivals, ça s'écoute, c'est sympathique mais ça ne fait pas lever une foule pour autant. Certains diront qu'il manque encore un peu d'expérience, peut-être, d'autres que la production ne les aide pas, certainement mais il y a un certain manque d'originalité dans ce que propose ce groupe sur cet EP. Cette dualité peut s'entendre sur "Scratches On The Wall" dont le début est poussif au possible alors que la fin, plus rentre dedans et plus rythmiquement original, peut servir de brise nuque dans les premiers rangs.

Alors, on ne va pas dire que pour REDSPHERE cet EP est sans saveur car ce n'est pas tout à fait ça, mais il n'y a rien là de transcendant et lorsque l'on sort de nulle part, il y a de forte chance pour que le nom glisse sur la mémoire du public sans réussir à s'y âncrer. Facts passera donc comme il est venu, en espérant que ses auteurs sauront nous surprendre sur la prochaine sortie.

  1. Intro
  2. Mythomaniac
  3. Burn Or Fall
  4. Scratches On The Wall
  5. Plastic Heart
  6. Sound Of Despair
  7. Falling Mirrors

Bandcamp


par Simony le 15/03/2017 à 07:00
59 %    173

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Golgothan Remains

Perverse Offerings to the Void

Empress

Reminiscence

Kera

Hysteresis

Morbid Reich

An Endless Heretic Advocacy

Voodoo Circle

Raised on Rock

Ataraxy

Where All Hope Fades

3sixty

Truestories

Xenoblight

Procreation

Doomster Reich

Drug Magick

Kleptocracy

Kleptocracy

Hecate

Une Voix Venue d'Ailleurs

Mind Awake

Pressure

Plague

Plague

Knelt Rote

Alterity

Disastrous Murmur

Skinning Beginning (1989-1991)

Obscene

Sermon to the Snake

Lurker Of Chalice

Lurker of Chalice

Cryptivore

Unseen Divinity

Ossuarium

Calcified Trophies of Violence

Mother Misery

Megalodon

Interview Fabien W. Furter (WHEELFALL)

youpimatin / 13/02/2018
Indus

Interview du groupe BLACK REAPER (Chine)

Jus de cadavre / 01/02/2018
Black Death Metal

Trisomie 21

RBD / 29/01/2018
Electro

Interview Mad et PYM (DeadMen)

youpimatin / 22/01/2018
Post Rock

Concerts à 7 jours

Asenblut + Angantyr + Ereb Altor

23/02 : Le Blogg, Lyon (69)

Asenblut + Lappalainen + Belenos

24/02 : La Ferme Du Buisson, Noisiel ()

+ Atrystos + War Inside

24/02 : Le Mondo Bizarro, Rennes (35)

Therion + Imperial Age + Null Positiv

28/02 : Espace Julien, Marseille (13)

Photo Stream

Derniers coms

"le bras"


"le bras"


Rappelez-vous il y a 4 ans , Phil Anselsmo qui boit une bouteille de vin blanc, fait le salut olympique et hurle: "Whithe power" le brad tendu...C'est du mauvais goût à la Sout Park, mais de là à y voiir un extrémiste faut être aussi con que de Hass!

https://ibb.co/dRS8iH


MorbidOM & Jus de cadavre + 1 bordel !
Pas trop de couilles au cul le père Dude hein !
(Et oui Simony, j'ose totalement juger le loustic sans pour autant le connaître personnellement hé hé hé)
Comme dit précédemment, cette histoire date de 10 plombes et tout le monde dans le(...)


*droite et *on n'a plus... c'est vraiment trop con ces oublis... surtout en fin de course...