Feral Legion

Invultation

18/08/2023

Sentient Ruin Laboratories

Sentient Ruin aime creuser dans les entrailles de l’enfer pour y mettre à jour les créatures les plus immondes, et les laisser mettre le monde à feu et à sang. Le célèbre label californien s’est forgé une réputation inattaquable ces dernières années, et a mis en avant sa lutte contre la standardisation de la scène extrême, en confiant les rennes de sa conquête aux groupes les plus bruyants et les plus impitoyables.

Et en assurant la promotion et la distribution du dernier album d’INVULTATION, la maison de disques de trahit aucun de ses principes.

Toujours plus chaotique, toujours plus bruyant, toujours plus sombre. Telle est la devise de ce label hors-normes, qui une fois encore, nous agresse vertement d’une attaque frontale chaotique et vicieuse. One-man band originaire de Colombus dans l’Ohio, INVULTATION est une bestiole difforme, au caractère difficile, et au discours cryptique. Evoluant dans une sphère de Death Metal tirant sur le Black, ce projet repousse les limites de l’horreur, tout en gardant une certaine prise sur la réalité rythmique qui l’anime. Un propos qui manque de clarté, mais qui définit pourtant bien l’optique choisie pour mettre la planète à genoux. Et après deux albums déjà lâchés sur une fanbase médusée (Wolfstrap en 2020 et Unconquerable Death l’année suivante), INVULTATION était prêt à passer à la vitesse supérieure pour sonner encore plus intraitable et incorruptible.

Dirigé par le chef d’orchestre dévoyé Andrew Lampe (ACRID TOMB, ECHUSHKYA, LONGBARROW, THE WAKEDEAD GATHERING, ex-DEBAUCH), Feral Legion est un loup enragé lâché dans une bergerie. Une bestiole si laide que sa vision provoque des nausées, à l’haleine si fétide que même les charognes en pourrissent plus vite, et au regard noir, vide de toute expression et de vie. La bestiole n’a qu’un mode de fonctionnement, le meurtre et la destruction, et mène à bien une mission d’annihilation totale.

Le principe est simple : se reposer sur les fondements les plus traditionnels du Death morbide (AUTOPSY, INCANTATION), y ajouter une bonne dose de dextérité instrumentale (PESTILENCE, MORBID ANGEL), et tremper le tout dans les eaux boueuses de l’extrême le plus absolu. N’attendez donc aucune concession de la part de ce musicien bien décidé à saper les fondations du monde moderne, même si de temps à autres, sa musique s’offre un minimum de compréhension dans la relecture, osant placer des riffs discernables, voire accrocheurs, pour mieux noyer le poisson. Et le poisson est plus retord qu’une idée malsaine de Mories, puisqu’il fait semblant de nager sur le dos pour faire croire à sa mort.

La vision d’ensemble est donc relativement atroce, pessimiste, et caverneuse. Par l’entremise d’un chant abominable et aussi grave qu’un Barry White grippé, Andrew Lampe s’accroche à sa réputation de misanthrope solitaire, composant des hymnes bruitistes dans son coin pour mieux s’éloigner des masses nostalgiques répétitives et fatigantes. 

Et l’homme est doué pour composer des partitions qui brouillent les pistes, entre Black expérimental, Death haineux et noueux, et cacophonie sublime traduisant le désespoir d’une époque attendant au choix de savoir quand le soleil va la cramer ou les océans la noyer. Mais dans le petit monde sclérosé d’INVULTATION, il n’y a ni océans, ni soleil. Il n’y a que les ténèbres, la puanteur, la froideur d’une rigidité musicale cadavérique, et le désespoir de la torture permanente par agression des tympans de façon systématique et sans pitié.

Pourtant, le tableau est séduisant, allez savoir comment. Le bouillonnement a beau brûler les chairs et faire fondre les oreilles, il reste addictif, et nous oblige à revoir nos conceptions quant aux us et coutume d’un Death Metal joué à l’énergie de la méchanceté. Horrible mais savoureux, un peu faisandé mais heureux, ce troisième album est la quintessence d’un savoir-faire maléfique, qui propose des théories inquiétantes sur bande-son apocalyptique.

Reprenant à son compte cette fameuse citation d’Albert Einstein, « Je ne sais pas comment sera menée la troisième guerre mondiale, mais je sais que la quatrième verra les soldats se battre avec des bâtons et des pierres », Feral Legion préfigure donc un avenir en mode âge de pierre, avec nourriture rare et instincts primaires. On peut le croire en écoutant ces dix morceaux gravissimes et sentencieux, qui n’offrent aucune éclaircie dans la noirceur.

Mais si les blasts se détachent avec fougue, si la basse écrase la guitare de son poids, et si le fantôme de BATHORY fait cliquer ses chaines de temps à autres, INVULTATION n’en demeure pas moins l’un des monstres les plus hideux des enfers, ceux-là même que Sentient Ruin arpente en long, en large et en travers.

Et la violence de ce troisième album vous restera entre la gorge, au risque de vous étouffer.

Bien fait.      

 

   

Titres de l’album:

01. Adversarial Procession of Primordial Abomination

02. The Howling Convocation

03. Severed Umbilical Chaos

04. Human Caltrops

05. Retching Holy Viscera

06. Feral Legion

07. Lower Beasts

08. Burial Leech

09. Mark of the Fang

10. Bloodstained Offering


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 13/08/2023 à 17:16
78 %    305

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

HELLFEST 2024 / Clisson

Jus de cadavre 15/07/2024

Live Report

Escuela Grind + BMB

RBD 08/07/2024

Live Report

The Mandrake Project Live 2024

Simony 05/07/2024

Live Report

Hatebreed + Crowbar

RBD 18/06/2024

Live Report

Nostromo + Nwar

RBD 03/06/2024

Live Report

Dvne + My Diligence

RBD 29/05/2024

Live Report

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Jus de cadavre

On me dit dans l'oreillette que la femme de Rob (qui est française) est fan d'Indochine et qu'elle ne serait pas étrangère à cette décision de reprise... L'amour rend aveugle, mais sourd aussi apparemment.

18/07/2024, 14:59

Humungus

Monument.

18/07/2024, 13:39

Humungus

"Kirk et Rob reprennent "L'Aventurier" d'Indochine"... ... ...Le groupe qui aime à se tirer une balle dans le pied quoi !Après l'ignominie de la reprise de Johnny il y a quelques années...A la prochaine date franç(...)

18/07/2024, 09:35

Alain MASSARD

juste excellent!!!!

17/07/2024, 16:30

Tourista

''Shoot the babies in the nest, that's the real hunting''

17/07/2024, 08:37

Ivan Grozny

Pour ma part :Jeudi : Ashinhell / Immolation / Brujeria / Megadeth (aïe aïe) / Shining (le groupe norvégien) / Sodom / Cradle of FilthVendredi : Fear Factory / Savage Lands / Kanonenfieber / Satyricon / Emperor / Machine Head (la fin vite fait pour boire un coup) / (...)

17/07/2024, 01:16

Gargan

« Wher’ar’you Marshall ? » « yeahiyeaah wohooo !! »

16/07/2024, 21:51

LeMoustre

Sympa.En plus tête d'affiche au Pyrenean Open Air en septembre. Ça se loupe pas ça 

16/07/2024, 10:06

Cupcake Vanille

Ok c'est très différent de la période You Will Never Be One of Us qui était plus un mix sauvage et efficace entre un Slayer et Napalm Death. Todd Jones change encore de style vocalement, pour un truc plus vomissant rempli de glaire dans une ligne death(...)

15/07/2024, 11:11

RBD

Excellent ! Ils sont revenus tourner ce clip à la "Maison des choeurs" où nous les avions vus pour un concert inoubliable à l'automne 2023. Il s'agit d'une ancienne chapelle de style Louis XIV (mais pas baroque) accolée à l&apos(...)

11/07/2024, 16:43

Simony

@Tourista : je partage en tout point tes dires. Si ce n'est pour MAIDEN car je suis un incorrigible fan qui aimera toujours ce groupe et les voir sur scène mais je comprends parfaitement ton point de vue que j'applique à AC/DC par exemple. J'ai une super image de la d(...)

11/07/2024, 09:59

Simony

@Tourista : je partage en tout point tes dires. Si ce n'est pour MAIDEN car je suis un incorrigible fan qui aimera toujours ce groupe et les voir sur scène mais je comprends parfaitement ton point de vue que j'applique à AC/DC par exemple. J'ai une super image de la d(...)

11/07/2024, 09:59

Jus de cadavre

Quand NAILS se met au Speed Thrash   ! Bah ça bastonne !

10/07/2024, 19:48

Tourista

Pardon : présent à Paname.

10/07/2024, 18:41

Tourista

Présent.  Set-list hyper solide, groupe hyper en place et son aux petits oignons. Plaisir manifeste du chanteur (malgré sa crève) et accueil formidable (est-ce une surprise ?) du public. Le plus appréciable dans la forme c'était sa gestuelle dimensionn(...)

10/07/2024, 18:40

RBD

C'est vrai qu'il se maintient bien malgré les ans. Cela me rappelle il y a fort longtemps quand j'avais vu Blaze Bailey tourner en solo peu après son départ de Maiden. Mais Bruce est à un autre niveau de charisme et de talent, c'est clair.

10/07/2024, 12:43

wolf88

salut, ce n est pas Autriche mais Australie   

08/07/2024, 18:48

LeMoustre

Tuerie intégrale.Point.

07/07/2024, 14:33

Humungus

"Je préfère d'ailleurs aller jusqu'au Rockhal plutôt que de monter à Paris où tout n'est que galère et source de stress et d'énervement".Amen !

06/07/2024, 08:19

Gargan

Ah oui ! J’espère que ce sera l’occasion pour faire quelques dates, hâte de les revoir.

06/07/2024, 08:08