Flesh, Humiliation and Irreligious Deviance

Hysteria

28/03/2016

Great Dane Records

Metal Archives recense pas moins de onze groupes répondant au nom de HYSTERIA officiant dans pas mal de styles du speed au brutal death et émanant de trois continents différents. Deux d'entre eux viennent de France. Outre un obscur groupe de heavy metal ayant sorti une démo en 1991 et un split avec quatre autres groupes totalement inconnus, il existe un groupe de death metal originaire de Saint Priest dans la région Rhône-Alpes et c'est celui-là qui nous intéresse ici.

Mine de rien, ça fait vingt ans qu'il existe cet HYSTERIA là. Il n'a pas été des plus prolifiques puisque sa discographie ne compte qu'un EP et trois albums dont celui dont on va causer aujourd'hui. Ayant débuté par un death metal plutôt mélodique, le groupe dont le line-up n'a apparemment pas changé depuis sa fondation, il faut le signaler, à lentement évoluer vers un death metal plus brutal mais qui sait tout de même rester un peu mélodique.

Après Haunted by Words of Gods, un premier album sorti chez Adipocère sous la référence AR 109 qui en faisait sans doute une des dernières sorties du label en 2006, le groupe avait signé chez Trendkill, label sur lequel il a sorti When Believers Preach Their Hangman’s Dogma, son second album en 2009. Après sept longues années, on retrouve cette fois le groupe chez Great Dane Records, label toujours au premier rang quand il s'agit de nous sortir des albums de death metal de qualité.

Au programme donc dix titres plus l'incontournable intro instrumentale histoire de dépasser les trois quarts d'heure de durée, durée généralement acceptée comme étant la durée idéale de tout bon album qui se respecte. C'est encore le cas ici, car même si c'est bien de death à tendance brutale dont on parle, il y a ici largement de variétés, de changements de tempos, de parties mélodiques bien senties, de solos bien inspirés ou d'interludes atmosphériques ("Hérésie") pour que l'on ne s'ennuie pas une seconde.

Les gars ont de la bouteille et ça s'entend sur ce skeud. Il savent ce qu'il faut faire pour contenter l'auditeur et ils le font bien. Le line-up inchangé depuis maintenant plus de deux décennies ne laisse aucun doute, ces gars là se connaissent par cœur et doivent prendre beaucoup de plaisir à jouer ensemble. Les deux guitaristes se complètent à merveille, alternant parties où ils se complètent voire se superposent et autres passages où ils partent des directions différentes. La section rythmique n'est pas en reste avec notamment un batteur (également derrière les fûts de HIMINBJORG) à l'efficacité redoutable. Ajoutons à cela un chanteur qui bien sûr growle principalement mais sait également de temps à autre s'illustrer dans des registres un peu différents.

Bref voilà un bien bon album qui se laisse très agréablement écouter et qui a un sympathique petit goût de reviens-y. Avec son nom pas très original qui le perd un peu dans la masse, HYSTERIA (ça c'est fait...) mériterait tout de même d'être un peu plus connu. Espérons que cette signature chez Great Dane Records lui donne un peu plus d'exposition.

Titres de l'album:

  • 1.     In Belief, into Nothingness     01:43      
  • 2.     Sadistic Deviance     04:16      
  • 3.     Visceral Torments     05:08      
  • 4.     Heiress of Disease     04:34      
  • 5.     O Father...     05:36      
  • 6.     Succubus Offering     04:27      
  • 7.     The Unhealthy Signature: Haunted by Words of Gods Part II     03:45      
  • 8.     Heresie     03:16      
  • 9.     Demons from the Past     04:23      
  • 10.     Flesh Messiah     04:51      
  • 11.     Blasphemous Writings (Final Part)     04:11

Facebook


par Sheb le 19/04/2017 à 06:56
75 %    716

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


JTDP
membre enregistré
19/04/2017, 23:43:23
Tout à fait d'accord avec la chro, une bonne surprise que cet album !

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Jon _ interview d'un homme multi-facettes

Simony 23/11/2020

Interview

Future World

mortne2001 23/11/2020

From the past

Voyage au centre de la scène : les fanzines

Jus de cadavre 22/11/2020

Vidéos

Rammstein 2005 (Volkerball)

RBD 16/11/2020

Live Report

At The Mill _ Live Stream Performance

Simony 07/11/2020

Live Report

Dahey OWM

Simony 01/11/2020

Interview

Fear Factory + Misery Index 2006

RBD 28/10/2020

Live Report
Concerts à 7 jours
Saor + Borknagar + Cân Bardd 01/12 : Le Petit Bain, Paris (75)
Saor + Borknagar + Cân Bardd 02/12 : Le Rex, Toulouse (31)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
el bifflardo

 une decourverte qui fait prezir ... toudoum tss

25/11/2020, 09:35

Gargan

Juste un running gag avec un commentaire précédent, d'où le gif. Ils ont joué en live avec Mgla ceci dit hehe

25/11/2020, 08:57

Bones

Le délire ! 26 ans plus tard, retrouver un vieux dessin signé bibi dans l'un des fanzines de cette vidéo !  Une sombre merde dont j'étais hyper fier à l'époque.

24/11/2020, 23:14

RBD

Jolie plongée nostalgique dans cet univers des premiers passionnés, plus libre que celui des premiers magazines bien que certains s'en rapprochaient dans la forme. Les fanzines faisaient le lien au sein des scènes locales d'un même secteur, à une &eacut(...)

24/11/2020, 23:01

Yolo

Aucun rapport avec Dark Funeral. Décidément tu nous les auras toutes faites toi.

24/11/2020, 21:23

Yolo

Aucun rapport entre MGLA et Deus Mortem. Sérieux...

24/11/2020, 21:15

Simony

Ah non là DEUS MORTEM associé à MGLA, je ne pense pas qu'ils soient dans la même optique du Black Metal. DEUS MORTEM c'est plus MARDUK et compagnie qui les branche. Excellent groupe à la discographie difficilement discutable lorsque l'on aime c(...)

24/11/2020, 18:08

Humungus

Au vu de l'attrait de certains pour le bazar, je colle une oreille sur ces deux extraits :Mais c'est que c'est du tout bon ça bordel !!!J'ai donc poussé un peu plus mes investigations en écoutant le premier album et second EP : Pas mal du tou(...)

24/11/2020, 16:17

Humungus

POMAH je vous aime.

24/11/2020, 16:05

Humungus

D'accord avec toi L'Apache concernant l'attrait des pochettes.Cela m'a d'ailleurs fait penser dans le style décalé des jaquettes, le format et la rareté de la chose à ce que peut nous pondre TODESSTOSS.Sinon, du coup, j'ai &e(...)

24/11/2020, 16:04

Zorg

Super label, et super discours. Franchement, c'est un de mes labels préférés de par leur éthique qui transparait dans les propos tenus.

24/11/2020, 13:31

Gargan

Black metal, Pologne. Déjà, ça sent bon. Un paquet de clones de Mgla depuis quelques temps, on sent effectivement une influences mais l'ambiance semble propre au groupe, à voir sur album. 

24/11/2020, 08:59

L'Apache

Ah ouais ? Moi je les trouve trop stylées ! Et il y a une vraie singularité dans leur artworks. 

24/11/2020, 08:40

Kerry King

L'album est excellent, digne des belles heures de Asphyx.

23/11/2020, 23:57

POMAH

J'avais vraiment aimé cet album à sa sortie, le seul point "pas" vraiment négatif à l'époque c'était ce chant pas vraiment affirmé, j'aurais aimé qu'il soit plus imposant lors de cette rééditi(...)

23/11/2020, 19:34

POMAH

+1 Humungus, c'est incroyable comment se groupe à bercé pas mal de mes années. Ils avaient un vrai talent de composition. 

23/11/2020, 19:28

Jus de cadavre

Y en a des trucs à écouter en cette fin d'année !

23/11/2020, 18:22

JTDP

@RBD : merci pour cette précision. Je me disais bien aussi qu'elle lui ressemblait étrangement...

23/11/2020, 14:05

RBD

L'illustration a été retouchée après reprise de celle de l'album "Y" du groupe Suisse Borgne (Black Indus bien malsain), qui est sorti un peu plus tôt dans l'année, pendant le confinement.

23/11/2020, 13:24

Humungus

AAAAAAAAAAAAHHHHHH !!! !!! !!!IRON MAN PUTAIN !!! !!! !!!Groupe de Doom aussi essentiel à mon sens que SAINT VITUS, PENTAGRAM ou autre TROUBLE !Achat obligatoire.

23/11/2020, 10:46