From Agony To Transcendence

Nephren-ka

25/06/2021

Dolorem Records

4 années ! Cela passe terriblement vite et cela semble être un délai minimum pour NEPHREN-KA. Il faut dire que le groupe a renouvelé 50% de son line-up dans ce laps de temps avec le départ d'Alexandre Philippon à la basse, remplacé par Dimitri Boudon, et celui du chanteur Laurent Chambe, remplacé par Sylvain Bayle. Mais ce n'est pas le seul changement qu'a opéré le groupe puisqu'après avoir investi le Vamacara Studio, les voici parti au 16th Cellar Studio où Stefano Morabito (DEVANGELIC, COEXISTENCE, HIDEOUS DIVINITY) a assuré le mix et le master de l'album. Le résultat est une basse bien plus présente dans le mix et un équilibre plus fin entre les différents instruments et le chant assez massif. Pourtant, "L'abomination" peut effrayer avec cette batterie ultra présente et ultra triggée et une double à la limite de l'audible, heureusement la suite offre un peu moins ces moments mitraillettes en mode automatique.
Avec From Agony To Transcendence, NEPHREN-KA poursuit son concept basé sur l’œuvre de Franck Herbert et accentue la part du chant en français, une intégration totalement réussie qui permet au groupe de s'exprimer dans sa langue maternelle, il faut dire que le chant saturé limite la compréhension des paroles aux premières écoutes, la lecture de ces dernières permet une immersion plus importante encore dans cet univers. On reconnait le côté massif du Brutal Death Metal du groupe qui gagne ici en intensité, bien supporté par un chant plus varié, aidé en cela par des backing vocals pertinents et qui offrent du relief à l'ensemble. Ce nouvel opus montre encore une progression tant dans la production du chant mais également de l'ensemble même si ce petit défaut de précision sur les guitares atténué reste tout de même présent par rapport aux standards du genre, on peut donc considérer que c'est un parti pris plutôt intéressant qui donne un côté IMMOLATION des débuts.
Une entrée en matière des plus brutales avec "L'abomination" pour arriver sur "Vision Of The Secher Nbiw", titre sur lequel est invité Dave Chaigne (SAVAGE ANNIHILATION), plus varié et porté sur une ambiance qui devrait faire son effet en live, Sébastien Briat montre une nouvelle fois sa capacité à composer un Brutal Death Metal réfléchi.
NEPHREN-KA s'installe comme une valeur sure de notre paysage Death Metal national et poursuit la mise en avant de ses influences avec cette reprise du "Gods Of Hate" de MASSACRA, choix moins surprenant que "Mirror, Mirror" de CANDLEMASS sur le précédent album, mais un titre qui colle parfaitement à nos auvergnats. Les amateurs de NILE ou ORIGIN peuvent se pencher sur cet album les yeux fermés. 

Tracklist :

  1. L'abomination
  2. Corioli Storm
  3. L'agonie de l'Épice
  4. Sedition
  5. Vision of the Secher Nbiw
  6. Levenbrech Sardaukar
  7. Conspiracy for the Fall of the Atreides and the Reclaim of the Golden Lion's Throne
  8. Abu Dhur le père des routes indéfinies du temps
  9. Sea Of Sand
  10. Gods of Hate (Massacra cover)

Facebook | Bandcamp | Shop


par Simony le 09/07/2021 à 16:00
79 %    306

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Use Your Illusion I & II

mortne2001 18/09/2021

From the past

Witchfuck : le contre-pouvoir en Pologne

Simony 14/09/2021

Interview

Voyage au centre de la scène : CATACOMB

Jus de cadavre 29/08/2021

Vidéos

LA CAVE #6 : une sélection d'albums Metal Extreme

Jus de cadavre 20/08/2021

La cave

Suffocation 2014

RBD 09/08/2021

Live Report

SWAMP TERROR : La bête des marais !

Simony 16/07/2021

Interview

Palavas Surfers

RBD 16/07/2021

Live Report

Monarch ! 2009 + 2015

RBD 06/07/2021

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
KRISS

Fan des 4 premiers albums évidemment je suis déçu, même si j’ai apprécié surgical steel, je trouve ce dernier album sans saveur, et une viande sans gout ce n’est pas festif.J’abandonne.

20/09/2021, 21:20

Gargan

ça n'a absolument rien à voir, mais l'écoute m'a rappelé l'impression que j'ai eue à l'époque à l'écoute de "towers of frozen dusk" d'Evoken, l'expression auditive d'un putain de mo(...)

20/09/2021, 20:29

POMAH

Une énorme claque, dans la même veine que Abyssal Vacuum et Amnutseba

20/09/2021, 17:06

Bones

En passant ces 2 albums au pressoir pour en extraire toute la flotte et les moments passables, on aurait facilement obtenu la matière brute d'un Appetite 2.Immense gâchi. Du coup c'est une doublette que je ne ressors jamais. Ca me gave de zapper des pistes.

20/09/2021, 12:45

Bones

En pleine découverte de cet album, acheté samedi.Mais bon sang, on y retrouve des moments d'excellence !  Ces mélodies tordues et vicieuses, ces rythmiques velues, ces petits passages qui blastent, ces vocaux au papier de verre...  on est complètemen(...)

20/09/2021, 12:42

Kerry King

November Rain faut dire la vérité, ce titre démonte tout à tout niveau, Axl et Slash y sont a leur top.

20/09/2021, 11:14

Humungus

!!! !!! !!! O-BLI-GA-TOI-RE !!! !!! !!!

20/09/2021, 09:54

Gargan

C’est juste moi ou la pochette est vraiment moche ?

20/09/2021, 06:41

Buck Dancer

Comme j'aime pas les Guns, j'attends maintenant la chronique du Black Album. 

19/09/2021, 13:56

Hoover

Un grand merci pour cette belle chronique. A ceux qui pourraient dire qu'il aurait mieux fallu une chronique deux fois moins longue avec juste les meilleurs morceaux, j'ai la même réponse que pour les Use your illusion: je veux le tout, et qu'importent les longueurs.

19/09/2021, 13:45

Arioch91

Gun's Roses, à l'instar d'autres comme Cotlett Crüe/Ratt/Poison me sont tous passés au-dessus de la tête sans même que je m'y intéresse.Le seul morcif que je connais d'eux est Welcome to the Jungle et uniquement parce qu'i(...)

19/09/2021, 12:21

Gargan

La succession don't cry /back off bitch m'a toujours bien fait rire, on passe du romantique au bien vulgaire sans transition. Civil war (mon coeur balance aussi avec november rain, forcément), ça reste toujours parfaitement d'actualité, aussi bien outre-altanti(...)

19/09/2021, 11:59

Humungus

Oh et pis crotte !"Novembre rain" reste quand même la mieux merde.Cf. "« November Rain » n’est ni plus ni moins que le « Bohemian Rapshody » d’Axl"

19/09/2021, 10:42

Humungus

Pfiouuu !!!Ça c'est de la chro.Perso, "Civil war" reste ma préférée.PS : "Aurait-il fallu condenser tout ça en un seul double album, ne contenant que l’indispensable ?"OUI !!!

19/09/2021, 10:28

totoro

Trop de morceaux qui font que je ne reviens que sur ceux que j'aime ("You Could Be Mine", "Breakdown", "Locomotive", "November Rain", "Pretty Tied Up", "Shotgun Blues", "14 Years", "Get In The Ring", "Yester(...)

18/09/2021, 23:59

Simony

Autant je reconnais l'importance de ces deux albums dans l'histoire du Rock, autant ils glissent sur moi sans que je m'y accroche. A un moment donné, je devais posséder le volume II mais c'est vraiment long pour moi, j'ai préféré rester (...)

18/09/2021, 21:16

Gargan

Très belle pochette et bonne surprise, travail de compo au dessus du lot + basse bien en avant.

18/09/2021, 18:47

Jus de cadavre

Rah bordel ce que j'aime ce groupe. La prod est un chouilla trop propre pour le style, mais bon dieu ça défouraille ! La bagarre !

18/09/2021, 17:43

metalrunner

Tu rajoutes la voix d Dickinson et voila le dernier album de Maiden  

18/09/2021, 09:11

POMAH

C'est fougueux ce truc... je ne m'attendais pas à cela.

18/09/2021, 08:41