Funeral Manifesto

My Funeral

07/10/2022

Inverse Records

Certes, un jour je m’en irai, loin de ce monde cruel et injuste, mais pour le moment, il n’est pas encore question de mon enterrement, d’autant plus que je souhaite me faire incinérer. Mais pourtant, MY FUNERAL est d’actualité, dans un autre genre : celui d’un Thrash/Death à l’américaine, joué par des finlandais constamment en colère. Et ces finlandais sont loin d’être des inconnus, puisqu’ils nous assomment de leur Thrash/Death depuis leur première démo en 2006, et que leur discographie est forte de trois longue-durée, tous capables et performants. Alors, cet enterrement ? De première classe ou une simple jetée dans la boue humaine d’une fosse commune de campagne ?

Inutile de le nier, cette cérémonie est enthousiasmante de bout en bout, puisque organisée par des croque-morts aguerris et rompus à l’exercice du tassage d’ossements. Sept ans après son dernier juron, MY FUNERAL revient nous coller un coup de pelle sur la nuque avec Funeral Manifesto, petit précis à l’intention des employés de cimetière ne crachant pas sur un brin de fantaisie violente.

Graveblaster nous avait confirmé en format court il y a trois ans du bon état de santé du groupe de Jyväskylä, mais il avait un goût de trop peu et n’excusait pas ce silence d’album que le groupe avait instauré depuis 2015. De fait, cette nouvelle offrande était attendue de deuil ferme par les fans du groupe, et ne décevra personne. Pas besoin de voilette noire ou de costume hors de prix, un jean propre suffit, et dès « Primitive Evil », le psaume fonctionne au premier degré, et les convives apprécient cette fête de la mort redoutablement bien troussée.

Joonas Kiviniemi (guitare), Ilkka Sepponen (chant/basse), Tomi Louhesto (batterie) et Carlos Correa (guitare) sont donc plus décidés que jamais, entre Thrash vraiment furieux et Death moelleux, et Funeral Manifesto impose son point de vue dès les premières mesures. On retrouve avec délice la franchise d’un groupe qui n’a jamais dévié de sa trajectoire, et qui a toujours conçu la violence comme un mode d’expression intelligent et construit, ce que « Darkness Walks Beside Me » démontre de son agressivité hors du commun.

En meneur de troupes, Ilkka Sepponen donne toujours autant de sa personne, et vomit ses litanies, éructe sa colère et crache son venin d’un ton persuasif et d’un phrasé précis. Evidemment, dans ce créneau, les influences comptent au moins autant que l’abattage, et « When Darkness Eats » de plaquer une intro à la Season in the Abyss pour bien assumer ses références. Mais le jeu de piste est toujours aussi passionnant, et si les noms de DEMOLITION HAMMER, SADUS, INCUBUS et POWER TRIP sont toujours d’actualité, ce quatrième album tient debout par ses propres moyens, et annihile nos défenses immunitaires pourtant mises à rude épreuve par la vague old-school.

A la manière d’un MESHUGGAH de début de carrière, MY FUNERAL combine puissance et technique, et nous offre un festival de riffs sombres, de couplets moites et de tension progressive. Parfaitement conscient de l’importance de l’alternance dans l’équilibre d’un album complet, le quatuor finlandais dose donc ses efforts, ménage des passages lourds en claustrophobie, et donne une grosse leçon de sérieux à la nouvelle génération. Avec une succession de morceaux longs et de chapitres concis, Funeral Manifesto est une petite merveille de construction, et se permet même des audaces catchy culottées, comme ce groovy « Nirvana of Negative », et ses deux minutes entre Death Hardcore et Thrash de mort.

Bien joué donc, et sur l’intégralité de la cérémonie. « Confession » et « The Night Will Come » reviennent sur les traces d’un Thrash eighties corsé et redoutablement bien produit et arrangé (notamment au niveau des percussions et des chœurs), tandis que le roublard « Twice Fallen Angel » ose un thème plus généralement Metal. On ne s’ennuie donc jamais, les surprises ne manquant pas, et MY FUNERAL se fait pardonner avec classe pour cette absence prolongée.

D’autant que la fin de l’album est une petite tuerie de conclusion, avec trois morceaux agressifs, syncopés, à l’image du terrible « No Regrets », qui effectivement, ne semble rein regretter. « The Uprise » en final, accompagne la descente du cercueil vers sa dernière demeure, et combine ambiance sombre et religieuse et violence de l’ombre vicieuse.

Essai transformé de nouveau, pour un comeback appréciable dans les grandes largeurs et dans les détails. MY FUNERAL en poursuivant sa route coûte que coûte prouve qu’il est toujours l’un des groupes finlandais les plus efficaces et honnêtes, et nous offre une démonstration de savoir-faire qu’une veuve éplorée pourrait apprécier avant l’ultime adieu.

Mais pas tout de suite.    

    

         

Titres de l’album :

01. Primitive Evil

02. Suicidal Thrash

03. Darkness Walks Beside Me

04. When Darkness Eats

05. Nirvana of Negative

06. Confession

07. The Night Will Come

08. Twice Fallen Angel

09. No Regrets

10. The Uprise


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 08/10/2022 à 18:44
88 %    361

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Crisix + Dead Winds

RBD 20/02/2024

Live Report

Abbath + Toxic Holocaust + Hellripper

RBD 21/01/2024

Live Report

1984

mortne2001 10/01/2024

From the past

SÉLECTION METALNEWS 2023 / Bonne année 2024 !

Jus de cadavre 01/01/2024

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Gargan

Faites chier, j'apprécie le groupe (enfin surtout l'ep comme beaucoup, je me demande si je ne l'ai pas découvert avec ce bon Shaxul) et je trouvais l'artwork très réussi ("oh bah c'est pas l'AI de Pestilence hein"), mais là(...)

05/03/2024, 09:43

Capsf1team

Balle de match...Un peu de silence s'il vous plait, les joueurs sont prêts...

05/03/2024, 08:03

Tourista

Hep ! on ne dépasse pas les bouées, siouplè !

05/03/2024, 07:05

Tourista

Acheté samedi, écoute en cours. BD absolument sans intérêt mais album bien plus intéressant que le dernier Maiden.

04/03/2024, 17:58

LeMoustre

Citer  INCUBUS, ASSASSIN et RIGOR MORTIS sur le même papier = obligé d'écouter les deux titres, et en effet, tout à fait ma came ! Merci pour cette petite découverte aux allures de pépite.M'en vais commander cela de ce pas(...)

04/03/2024, 09:59

LeMoustre

Excellent album

04/03/2024, 07:14

Saddam Mustaine

Le seul à être présent sur chaque album c'est Paulo Jr, peut-être le seul qui a vraiment les droits officiellement ? Kisser après est devenu très impliqué aussi 

02/03/2024, 19:55

RBD

Les frères Cavalera ont récemment réenregistré le premier album, le seul où Andreas Kisser n'était pas encore là. Cavalera Conspiracy existe déjà pour ceux qui voudraient un Sepultura avec les frères Cavalera, et tant mieu(...)

02/03/2024, 13:16

Humungus

Ah ah ah !Alors ça pour le coup, cela pourrait me faire plaiz...

02/03/2024, 07:27

Saddam Mustaine

Max et Igor vont donc pouvoir réformer Sépultura dans 2 ans...

01/03/2024, 18:15

Jus de cadavre

Ouais du tout bon. Assez balèze pour un groupe avec autant de bouteille de sortir un album aussi "frais" ! Et puis ce côté Metal "nola" : irrésistible !

01/03/2024, 15:22

Humungus

J'avais déjà hâte d'écouter ça, mais avec une chronique pareille...Vivement.Pis surtout, vivement la tournée de mai prochain bordel !

01/03/2024, 10:06

Tourista

Je me rappelle avoir vu UNE fois Sepultura avec Derrick Green en festoche, époque dreadlocks, j'ai dû tenir 3 morceaux.  Mais évidemment les propositions arriveront, les gros sous se profiler, le groupe reviendra avec une cote renforcée et des cachets g(...)

29/02/2024, 22:36

Gargan

´Vont ptêtre se reformer deux ans après la tournée, avec lui.

29/02/2024, 21:48

Cupcake Vanille

Quitter Sepultura pour peut-être (voir les rumeurs du moment) pour un autre groupe commençant par la lettre S sur le son américain du côté Iowa. 

29/02/2024, 21:24

RBD

Il a déjà un autre groupe de Rock chrétien qui marche bien au Brésil. C'est vrai que c'est bizarre de partir maintenant alors que la fin prochaine du groupe est déjà programmée à assez court terme. En tout cas c'est un batteur(...)

29/02/2024, 21:12

Buck Dancer

Même si je comprends l'opportunité de jouer dans Slipknot (si la rumeur dit vrai) dommage d'être resté toutes ces années pour partir juste avant la dernière tournée.

29/02/2024, 18:48

senior canardo

@Humungus sur la date de Magny le hongre, Paulo avait un tshirt Houwitser    sur scène ça ma remis un coup de (...)

29/02/2024, 10:09

Orphan

Batteur absolument génial.https://www.youtube.com/watch?v=PkmUSjkTJCgV'la le niveau du gamin qu'il était.

29/02/2024, 08:24

Tourista

Bha, toujours moins grave que les fans qui ont quitté le groupe en 96.

29/02/2024, 07:13