Garden Of Aeolvs

Grist

14/06/2024

Source Atone Records
  • Hé, tu cherches un truc ? (A priori j’ai une tête à chercher des trucs)…
  • Oui, faut voir. T’as quoi ?
  • Tout ce que tu veux. Brutal Death turc ? Néo-Death cubain ? Expérimental vietnamien ?
  • Non, non, et non. Autre chose ?
  • Thrash lapon ? Powerviolence nippon ?
  • Rien d’autre ?
  • T’es difficile. Attends, j’ai un truc radical, mais faut avoir de l’estomac…
  • Balance
  • Du Grind français ?
  • J’achète.

 

Ben oui, j’achète. D’une parce que j’aime bien acheter français, et de deux parce que le Grind évidemment c’est mon rayon. Surtout lorsque les noms derrière le produit attirent mon attention. GRIST, c’est un peu le all-star band de chez nous, avec des membres ou anciens de GOROD, FANGE, MERRIMACK ou encore RITUALIZATION. Le truc qu’on ne peut pas refuser, même à petite dose. Mais la dose envoyée par Garden Of Aeolvs est maousse de chez maousse. Même la meth passe pour du solvant à peinture à côté.

Julien « Nutz » Deyres (chant), Nicolas Rigal (guitares), Antoine « Pakrette » Perron (basse) et Thomas « Blastum » Hennequin (batterie) nous avaient manqué. Il faut dire que depuis City Of Plight en 2018 nous n’avions pas eu droit à grand-chose. A rien même. Alors le temps nous paraissait long, et ce mail reçu de l’Agence Singularités à éveillé bien des soupçons de qualité, qui ont rapidement été confirmés par les premiers morceaux de ce premier long, qui selon des standards Grind est même très long. Pensez, presque vingt-cinq minutes, ce qui en langage Core signifie d’ordinaire une bonne cinquantaine de morceaux.

Il faut dire qu’au début, aux origines, à l’instant T, le Grind était plutôt rachitique. Son maigre, cymbales qui vrillent, basse en infrasons et guitare qui tronçonne le même riff, il fallait être capable d’encaisser cette viande débarrassé de tout gras. Aujourd’hui, le style est bien épais, merci aux défricheurs et aux expérimentateurs de valeur qui ont su donner au genre une légitimité Metal. Et GRIST est indéniablement Metal, il suffit d’écouter « Play Dead » pour s’en rendre compte.

Enregistré par Andrew Guillotin au Hybreed Studio (FOREST IN BLOOD, MERRIMACK), mixé par Etienne Sarthou (KARRAS, DELIVERANCE) et masterisé par William Blackmon (THIS GIFT IS A CURSE, WHORESNATION), Garden Of Aeolvs est fait de ces matières inoxydables qu’on retrouve sur certaines constructions industrielles. Des matières inusables qui défient le test du temps pour se montrer d’une solidité imparable, tout en étant assez aérodynamiques pour foncer à mach 7 ou 8 (« Tears In Rain »). Entre NASUM, FULL OF HELL, avec un peu de Sludge made in USA et une bonne dose de gros Hardcore, ce premier album est une surprise inestimable, et un sacré cadeau fait aux fans les plus indécrottables.

Ecouté une fois, deux fois, dix fois, vingt fois, il se montre toujours aussi palpitant et addictif, et nous ramone les oreilles plus efficacement qu’un coton-tige en acier. Ce qui est compréhensible au vu du pedigree des musiciens impliqués, qui en ont profité pour inviter un ou deux potes pour l’occasion, A.K (MERRIMACK, DIASPIQUIR) ou encore LE SYNDICAT ELECTRONIQUE.

Comme du CONVERGE passé au papier de verre et en soixante-dix-huit tours, comme du EYEHATEGOD plus cavaleur que cradingue, GRIST est un fist qu’on encaisse avec la rondelle si dilatée qu’on pourrait y voir toute la galaxie. Un truc vraiment méchant et malsain, ce que décrit très bien « Wrong Glass » qui pourrait désigner le verre que cette pauvre fille boit sans se douter qu’il y a du GHB à l’intérieur.

Tout sauf du boucan facile pour flatter les instincts les plus sadiques. De la constance, de la consistance, et puis des fulgurances (« The Deepest Hole », merci NASUM pour cette reprise atomique, « Alone », oui mais en même temps c’est un peu normal), un son profond qui cogne sur les roustons, et une attitude, la bonne, celle qui consiste à transcender les figures imposées pour en faire des pirouettes personnelles.

Avalé à n’importe quelle dose, Garden Of Aeolvs est enivrant. « Priority » affolera vos sens avant que « Easier » ne les détruise à grands coups de truelle mentale. Et puis, bla, bla, bla…

GRIST ne se vend pas sous le manteau, et c’est mieux comme ça. Il faut que le monde entier en profite et se défonce à s’en ramoner éternellement les naseaux. Ou les NASUM. Enfin comme vous coulez. Voulez.

  

        

Titres de l’album :

01. Stigmate

02. Get The Job Done

03. Alone

04. Priority

05. Easier

06. I've Lost

07. Sober

08. Facilities

09. Play Dead

10. Test Strip

11. Tears In Rain

12. My Chapel

13. Wrong Glass

14. The Deepest Hole (NASUM cover)

15. Bret


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 02/06/2024 à 19:28
90 %    109

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Escuela Grind + BMB

RBD 08/07/2024

Live Report

The Mandrake Project Live 2024

Simony 05/07/2024

Live Report

Hatebreed + Crowbar

RBD 18/06/2024

Live Report

Nostromo + Nwar

RBD 03/06/2024

Live Report

Dvne + My Diligence

RBD 29/05/2024

Live Report

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : ARGILE

Jus de cadavre 12/05/2024

Vidéos
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
RBD

Excellent ! Ils sont revenus tourner ce clip à la "Maison des choeurs" où nous les avions vus pour un concert inoubliable à l'automne 2023. Il s'agit d'une ancienne chapelle de style Louis XIV (mais pas baroque) accolée à l&apos(...)

11/07/2024, 16:43

Simony

@Tourista : je partage en tout point tes dires. Si ce n'est pour MAIDEN car je suis un incorrigible fan qui aimera toujours ce groupe et les voir sur scène mais je comprends parfaitement ton point de vue que j'applique à AC/DC par exemple. J'ai une super image de la d(...)

11/07/2024, 09:59

Simony

@Tourista : je partage en tout point tes dires. Si ce n'est pour MAIDEN car je suis un incorrigible fan qui aimera toujours ce groupe et les voir sur scène mais je comprends parfaitement ton point de vue que j'applique à AC/DC par exemple. J'ai une super image de la d(...)

11/07/2024, 09:59

Jus de cadavre

Quand NAILS se met au Speed Thrash   ! Bah ça bastonne !

10/07/2024, 19:48

Tourista

Pardon : présent à Paname.

10/07/2024, 18:41

Tourista

Présent.  Set-list hyper solide, groupe hyper en place et son aux petits oignons. Plaisir manifeste du chanteur (malgré sa crève) et accueil formidable (est-ce une surprise ?) du public. Le plus appréciable dans la forme c'était sa gestuelle dimensionn(...)

10/07/2024, 18:40

RBD

C'est vrai qu'il se maintient bien malgré les ans. Cela me rappelle il y a fort longtemps quand j'avais vu Blaze Bailey tourner en solo peu après son départ de Maiden. Mais Bruce est à un autre niveau de charisme et de talent, c'est clair.

10/07/2024, 12:43

wolf88

salut, ce n est pas Autriche mais Australie   

08/07/2024, 18:48

LeMoustre

Tuerie intégrale.Point.

07/07/2024, 14:33

Humungus

"Je préfère d'ailleurs aller jusqu'au Rockhal plutôt que de monter à Paris où tout n'est que galère et source de stress et d'énervement".Amen !

06/07/2024, 08:19

Gargan

Ah oui ! J’espère que ce sera l’occasion pour faire quelques dates, hâte de les revoir.

06/07/2024, 08:08

Moshimosher

Un nouvel album ! Bonne nouvelle !

06/07/2024, 06:56

Moshimosher

Très cool, comme news !

05/07/2024, 19:06

Moshimosher

Du très bon ! Je viens juste de le recevoir ! 

05/07/2024, 19:06

Jeff

Cela fait toujours plaisir de te lire RBD

04/07/2024, 21:58

senior canardo

"Tes photos promo avec force chaines et autres bracelets cloutés pour revenir à l’époque de tes débuts sont grotesques." n'est pas Niefelheim qui veut lol

04/07/2024, 12:56

Gargan

Merci pour la découverte, je serai sûrement passé à côté. ça s'écoute étonnamment bien (la fluidité avec un tel mélange n'est pas donnée à toute le monde, c'est généralement une m(...)

02/07/2024, 08:24

LeMoustre

Acheté Disséqué Tuerie

02/07/2024, 07:00

Buck Dancer

RBD et Humingus: "C'est ce qu'on aime dans notre scène"Ce genre d'anecdotes aussi, on aime ( alors que je connais ni le groupe ni le disquaire en question)

02/07/2024, 05:23

Bastos

Putain ça défonce 

02/07/2024, 01:19