baffe n.f. : Dérivé de l'onomatopée baf qui évoque ce qui est enflé, gonflé, goulu, l’ancien français buffe (« coup de poing, tape ») ou le latin médiéval buffa « id. ». 

Je me rappelle encore de la précédente... de baffe, venu de BATUSHKA, je ne m'étais pas méfié et c'est pourtant là où elles font le plus mal... les baffes, lorsqu'elles sont inattendues ! Alors on apprend un peu tous les jours, mais visiblement il y a des leçons plus difficiles à retenir, lorsqu'un groupe Roumain sort un nouvel album estampillé Death Metal avec des racines Black Metal et Doom Metal, on n'est pas forcément sur ses gardes, aïe grosse erreur. A la première écoute, tu te prends quelques taquets mais tu ne bronches pas, tu te dis que tu vas réussir à dompter cet adversaire qui donne tout dans le début du combat... penses-tu ? SINCARNATE n'est pas du genre à se coucher au premier round !

Dès la deuxième écoute, des brûlots comme "Attende Domine", "Agrat Bat Mahlat", "In Nomine Homini" ou "L̄iviᾱṯᾱn" accrochent l'oreille et on commence à prendre conscience qu'on la perd justement, la conscience, on est dans les cordes et on se prend uppercut sur uppercut. Car oui le Death Metal de SINCARNATE n'est pas rapide mais il frappe fort, les parties de batterie sur la chanson titre sont claquantes, la basse à peine apaisante ne suffit pas, ni même les chœurs qui jalonnent ce titre mais aussi une bonne partie de l'album. La gestion des changements de rythme pour mieux saisir à la gorge l'auditeur est juste parfaitement équilibrée et lorsque vous avez conscience de tout cela, alors un "The Grand Inquisitor" prend tout son sens avec ce riff mélodique entêtant bien encadré par les blasts de rigueur, de même que ce sublime "Dies Illa" qui renvoie un peu plus vers OFFICIUM TRISTE par exemple avant que la furie Death Metal ne reprenne ses droits.

Vous l'avez compris le chant majoritairement guttural peut se faire plus Black, c'est à dire criard, plus posé également avec des parties parlées du plus bel effet. Les nombreux chœurs arrivent toujours à point nommé et si la qualité d'écriture surprendra ceux qui, comme moi, découvre ce groupe, la qualité des arrangements est absolument impressionnante, il faut écouter le traitement réservé aux claviers sur l'excellent "In Nomine Homini", tout seul, cet instrument doit sonner comme un Bontempi du pauvre mais là c'est juste le son qu'il faut au moment qu'il faut, signe que SINCARNATE impose sa personnalité et ne sa cache derrière aucune influence motrice, il serait d'ailleurs bien difficile de citer un groupe pouvant laisser présager de ce qui se passe sur cette galette nommée In Nomine Homini

Pourtant, je ne peux m'empêcher de me demander pourquoi suis-je resté aussi longtemps dans les cordes sans me rendre compte de ce qui se tramait et la réponse ne tient que dans la production. Le mixage de l'album est extrêmement intéressant ne serait-ce que sur les niveaux des claviers, la batterie, elle, est bien présente mais manque un peu d'espace dans le spectre sonore, les guitares manquent de peps et de gnaque mais sont loin d'être ridicules, certaines parties vocales paraissent un peu brutes et auraient peut-être méritées une production un peu plus fines pour pouvoir s'exprimer pleinement. C'est peut-être cet aspect qui pourrait freiner l'ascension de cet album vers des sphères plus grandes mais l'audace et la qualité sont bien là. Un album à découvrir d'urgence !

Track-listing :

  1. Attende Domine
  2. Agrat Bat Mahlat
  3. Curriculum Mortis
  4. She-Of-The-Left-Hand (Sophia Pistis)
  5. In Nomine Homini
  6. The Grand Inquisitor
  7. Lamentatio Christi
  8. Dies Illa
  9. L̄iviᾱṯᾱn

Facebook


par Simony le 13/10/2017 à 07:47
91 %    40

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Void Ritual

Heretical Wisdom

Echolot

Volva

Pänzer

Fatal Command

Backstreet Girls

Don't Mess With My Rock n'Roll

Seeds Of Mary

The Blackbird And The Dying Sun

Malum

Night Of The Luciferian Light

Drastic Solution

Thrash Till Death

Furies

Unleash The Furies

Moritz

About Time Too

Martina Edoff

We Will Align

All Pigs Must Die

Hostage Animal

Graceful

No One Hears Us

Chainsaw

Filthy Blasphemy

Perihelion Ship

To Paint a Bird of Fire

Marilyn Manson

Heaven Upside Down

Monolord

Rust

Aviator Shades

This Is What We Do

Heir

Au Peuple De L'Abime

Implore

Subjugate

Samael

Hegemony

Kadavar + Mantar + Death Alley @ L'Ubu, Rennes

Jus de cadavre / 24/10/2017
Sludge

Anathema + Alcest

RBD / 17/10/2017
Progressif

Today is the Day + Fashion Week

RBD / 12/10/2017
Stoner Metal

Gutting Europe V

Jus de cadavre / 10/10/2017
Brutal Death Metal

F.E.A.R. 2017

Simony / 09/10/2017
Progressive Rock

Concerts à 7 jours

Mantar + Kadavar + Death Alley

24/10 : L'épicerie Moderne, Feyzin ()

Seeds Of Mary

25/10 : Black Sheep, Montpellier (34)

King Dude + The Ruins Of Beverast + (dolch)

25/10 : L'Ubu, Rennes (35)

Crisix + Geniteur + Desperate

26/10 : Le Mondo Bizarro, Rennes (35)

Aborted

26/10 : Chez Paulette, Pagney-derrière-barrine (54)

Delain

26/10 : L'alhambra, Paris (75)

King Dude + The Ruins Of Beverast + (dolch)

26/10 : Le Petit Bain, Paris (75)

Seeds Of Mary + Z Family + The Whorephans

26/10 : Monster's Art, Fréjus (83)

Seeds Of Mary + Z Family + Ricine

27/10 : L'electrode, Miramas ()

Red Dawn + Yugal + Atrocia

27/10 : Cassiopé, La Mézière (35)

Meteora + Slither + The Scarsystem

27/10 : Red Studio, Douai (59)

Pain + Corroded + Sawthis

27/10 : Le Petit Bain, Paris (75)

Corroded

27/10 : Le Petit Bain, Paris (75)

Seeds Of Mary

28/10 : La Cave A Rock, Toulouse (31)

Moshpig + Immortal Bird + Bestial Nihilism

28/10 : La Scène Michelet, Nantes (44)

Pain + Corroded + Sawthis

28/10 : Cco, Villeurbane (69)

Corroded

28/10 : Cco, Villeurbane (69)

Moshpig + Immortal Bird

29/10 : O'flaherty's Irish Pub, Lorient (56)

+ W.a.s.pBeast In Black

29/10 : Elysée Montmartre, Paris (75)

Skalmöld + Omnium Gatherum + Stam1na

29/10 : Le Petit Bain, Paris (75)

Skalmöld + Omnium Gatherum + Stam1na

30/10 : Le Ferrailleur, Nantes (44)

W.a.s.p

30/10 : La Laiterie, Strasbourg (67)

No Return + Angelus Apatrida + Malkavian

31/10 : La Scène Michelet, Nantes (44)

Dehuman + Mortuary + Disfuneral

31/10 : The Riveter, Nancy (54)

Photo Stream

Derniers coms

Les paroles de Tom G. Warrior sont tellement justes...
Un très grand homme aussi ce mec.


Arrêtez les mecs, j'ai les aisselles qui pleurent. En tout cas, ravi que la 3000ème soit partagée avec une équipe comme la nôtre.


C'est pas tant le chiffre qui est impressionnant mais la qualité de la 3000ème comme celles de toutes les autres qui l'est. Bravo, un beau travail de passionné pour passionnés !


Petite correction : c'est ATM qui organisait et non Garmonbozia :)


Bravo mec... 3000 chros... La vache !