In The Shadow Of Doom

Faustcoven

31/07/2018

Nuclear War Now! Productions

Les Norvégiens de FAUSTCOVEN auraient-ils marqué une pause dans l'aventure ? En effet, le dernier méfait, Hellfire And Funeral Bells, date de 2012 et de la part d'un groupe comme ce duo, c'est plutôt étonnant. En tout cas, In The Shadow Of Doom, le nouvel album, met fin à toutes les interrogations sur le statut du groupe. 

Alors, petit retour en arrière, FAUSTCOVEN, s'active en 2002 dans le sillage Black Doom Metal d'un BATHORY flirtant avec BLACK SABBATH, les riffs du premier album du Sabbath avec l'esprit noir et cradingue de Quorthon, avouez que ça a de la gueule. Et d'ailleurs, sur disque, ça a de la gueule aussi si peu que vous appréciez les productions approximatives, et parfois même le jeu, pour une atmosphère des plus sales et old-school. Rampant à l'image de "The Devil's Share", la voix Black assez minimaliste de Gunnar Hansen, est chargée de réverb' et d'écho dans la plus pure tradition Black Metal, et suit une rythmique bien rampante également, les arpèges d'un Quorthon sont bien présents même si des arrangements à la guitare sont difficilement audibles, on sent que les gaillards ne sont pas contenté d'enchaîner des parties de guitare sans but précis. Et "Yet He Walks" enfonce le clou dans la continuité.

Résultat, il faut attendre, "Sign Of Satanic Victory" pour une première attaque plus frontale, on reste dans le mid-tempo pour cette deuxième partie d'album qui se tourne bien plus vers le Black Metal. Et c'est sur ces morceaux là où le groupe semble le moins convaincant dans son exécution, est-du à la production ? Je ne sais pas, mais il y a des moments de flottements sur "Lair Of Rats" par exemple, ce qui gâche un peu l'effet escompté en milieu d'album. Toutefois, ces deux morceaux sont prétextes également à quelques leads bien sentis en fin de morceau et notamment celui à la fin de "Sign Of Satanic Victory" qui me rappelle un peu le PARADISE LOST époque Gothic, l'esprit d'un BARATHRUM n'est par contre pas loin du tout.

La version vinyle qui sort le 31 août sera certainement à privilégier de part le style joué par les Norvégiens, un mastering vinyle peut faire ressortir de façon plus appréciable l'ambiance que ce In The Shadow Of Doom dégage. La fin de l'album revient sur des terres plus lentes, "As White As She Was Pale" nous surprend même par sa fin bien moins monolithique que le reste et "Qui Est Iste Qui Venit" tire là encore le tempo vers le bas avant de s'animer un peu au milieu. FAUSTCOVEN a la science des morceaux aux ambiances sombres et nous le montre avec ce nouvel opus qui égale sans mal son précédent. Un retour des plus bénéfiques dans une scène qui ne semble pas réussir à trouver un nouveau souffle, où l'élément Doom du genre est honteusement détourné en Post-Metal. Ici, rien de tout cela, les Norvégiens restent dans un style direct très '80s et sans crier au génie, l'album s'inscrit dans une tradition qui trouve ici un habit des plus séduisants.

L'album se termine comme un bon vieux BATHORY, le bruit des vagues (même s'il est ici un peu suspect dans son réalisme) suit une longue plage où les guitares sonnent comme des sirènes lancinantes, clairement un retour réussi pour ces Norvégiens.

Track-listing :

  1. The Wicked Dead
  2. The Devil's Share
  3. Yet He Walks
  4. Marching In The Shadow
  5. Sign Of Satanic Victory
  6. Lair Of Rats
  7. As White As She Was Pale
  8. Qui Est Iste Qui Venit

Bandcamp

par Simony le 14/08/2018 à 08:08
82 %    385

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Fear Factory + Misery Index 2006

RBD 28/10/2020

Live Report

Antibody

mortne2001 19/10/2020

From the past

Les archives de la Mort 1984 - 1994

grinder92 14/10/2020

Livres

Livre TAPE DEALER / Chronique par David Martin

Jus de cadavre 11/10/2020

Vidéos

W.A.S.P, Bataclan 2012

grinder92 09/10/2020

Live Report

Demanufacture

Baxter 06/10/2020

From the past

Hanger Abortion

RBD 30/09/2020

Live Report

Night Of The Masks

Simony 26/09/2020

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
mortne2001

Écouté et chroniqué pour Metalnews, la suite logique de leur premier EP, et un énorme album de Heavy. 

30/10/2020, 17:22

Hipparion33

Album écouté pour ma part , un bon album de Heavy comme je les aime . J'aime aussi la pochette.

30/10/2020, 17:10

Hipparion33

Du coup je me suis fait la discographie dans la foulée et j'adore aussi ce "Metal Revolution". C'est une belle découverte après tant d'années

30/10/2020, 17:08

hrm

.

30/10/2020, 14:12

LeMoustre

Hâte d'écouter l'album en entier

30/10/2020, 12:37

metalrunner

Du pur heavy avec des magnifiques solos..

30/10/2020, 12:06

Harry Klein

Quelle caisse claire incroyable - les 2 singles sont très bons, ça augure un chouette album encore - MACABRE <3  

30/10/2020, 10:44

Reg

Je suis complètement passé à côté, mais il n'est jamais trop tard ! Très bon titre en tout cas ;)

30/10/2020, 09:34

Kerry King

Ouais surtout que Asphyx il n'y a plus que Van Drunen de l'époque old school (et encore il restera a peine deux ans), et Soulburn plus que Eric Daniels, on a deux versions du groupe vu part les deux en fait. (et depuis Bagchus a lui lâché les deux).(...)

29/10/2020, 23:47

Satan

Skald... le Wardruna version "Lidl".

29/10/2020, 23:15

Kerry King

Légendaire !

29/10/2020, 18:53

Kerry King

Légendaire !

29/10/2020, 18:53

RBD

Moulburn (je ne résiste jamais au calembour, surtout quand il est nul) c'est même devenu de plus en plus sombre avec la reformation d'Asphyx, alors que cela avait commencé comme un produit de substitution après que le groupe principal venait de se sépar(...)

29/10/2020, 14:44

metalrunner

C est clair que the Legacy devait être leur album de chevet marrant pour une génération qui n a pas connu cette époque.

29/10/2020, 11:38

metalrunner

D ici la il peut se passer tellement de chose.

29/10/2020, 09:17

Baxter

Janvier étrangement ça encore le flop hélas. Tant que ce virus persiste dans la civilisation et sans un moyen miracle, hélas concert et autres ça sera encore pas avant quelques temps. 

28/10/2020, 22:30

Kerry King

En meme temps que le nouveau Soulburn, ah ah.Et Soulburn c'est comme Asphyx mais penchant vers le Black, double ration ! 

28/10/2020, 19:06

Humungus

AAAAAAHHH !!! !!! !!!En voilà une bonne news !!!

28/10/2020, 15:34

NecroKosmos

Oui, là aussi, groupe sous-estimé à l'époque. Trop violent pour les fans d'HELLOWEEN et trop soft pour les fans de KREATOR (comme RAGE, par exemple). Dommage car LIVING DEATH avait une empreinte qui lui était propre. Personnellement, j'adore surto(...)

28/10/2020, 09:50

NecroKosmos

Groupe original, totalement sous-estimé. Achat indispensable.

28/10/2020, 09:43