In The Shadow Of Doom

Faustcoven

31/07/2018

Nuclear War Now! Productions

Les Norvégiens de FAUSTCOVEN auraient-ils marqué une pause dans l'aventure ? En effet, le dernier méfait, Hellfire And Funeral Bells, date de 2012 et de la part d'un groupe comme ce duo, c'est plutôt étonnant. En tout cas, In The Shadow Of Doom, le nouvel album, met fin à toutes les interrogations sur le statut du groupe. 

Alors, petit retour en arrière, FAUSTCOVEN, s'active en 2002 dans le sillage Black Doom Metal d'un BATHORY flirtant avec BLACK SABBATH, les riffs du premier album du Sabbath avec l'esprit noir et cradingue de Quorthon, avouez que ça a de la gueule. Et d'ailleurs, sur disque, ça a de la gueule aussi si peu que vous appréciez les productions approximatives, et parfois même le jeu, pour une atmosphère des plus sales et old-school. Rampant à l'image de "The Devil's Share", la voix Black assez minimaliste de Gunnar Hansen, est chargée de réverb' et d'écho dans la plus pure tradition Black Metal, et suit une rythmique bien rampante également, les arpèges d'un Quorthon sont bien présents même si des arrangements à la guitare sont difficilement audibles, on sent que les gaillards ne sont pas contenté d'enchaîner des parties de guitare sans but précis. Et "Yet He Walks" enfonce le clou dans la continuité.

Résultat, il faut attendre, "Sign Of Satanic Victory" pour une première attaque plus frontale, on reste dans le mid-tempo pour cette deuxième partie d'album qui se tourne bien plus vers le Black Metal. Et c'est sur ces morceaux là où le groupe semble le moins convaincant dans son exécution, est-du à la production ? Je ne sais pas, mais il y a des moments de flottements sur "Lair Of Rats" par exemple, ce qui gâche un peu l'effet escompté en milieu d'album. Toutefois, ces deux morceaux sont prétextes également à quelques leads bien sentis en fin de morceau et notamment celui à la fin de "Sign Of Satanic Victory" qui me rappelle un peu le PARADISE LOST époque Gothic, l'esprit d'un BARATHRUM n'est par contre pas loin du tout.

La version vinyle qui sort le 31 août sera certainement à privilégier de part le style joué par les Norvégiens, un mastering vinyle peut faire ressortir de façon plus appréciable l'ambiance que ce In The Shadow Of Doom dégage. La fin de l'album revient sur des terres plus lentes, "As White As She Was Pale" nous surprend même par sa fin bien moins monolithique que le reste et "Qui Est Iste Qui Venit" tire là encore le tempo vers le bas avant de s'animer un peu au milieu. FAUSTCOVEN a la science des morceaux aux ambiances sombres et nous le montre avec ce nouvel opus qui égale sans mal son précédent. Un retour des plus bénéfiques dans une scène qui ne semble pas réussir à trouver un nouveau souffle, où l'élément Doom du genre est honteusement détourné en Post-Metal. Ici, rien de tout cela, les Norvégiens restent dans un style direct très '80s et sans crier au génie, l'album s'inscrit dans une tradition qui trouve ici un habit des plus séduisants.

L'album se termine comme un bon vieux BATHORY, le bruit des vagues (même s'il est ici un peu suspect dans son réalisme) suit une longue plage où les guitares sonnent comme des sirènes lancinantes, clairement un retour réussi pour ces Norvégiens.

Track-listing :

  1. The Wicked Dead
  2. The Devil's Share
  3. Yet He Walks
  4. Marching In The Shadow
  5. Sign Of Satanic Victory
  6. Lair Of Rats
  7. As White As She Was Pale
  8. Qui Est Iste Qui Venit

Bandcamp

par Simony le 14/08/2018 à 08:08
82 %    444

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Dirge + Spinning Heads 2005

RBD 05/04/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : Frank Arnaud

Jus de cadavre 21/03/2021

Vidéos

Nile + Krisiun + Grave + Ulcerate 2009

RBD 03/03/2021

Live Report

Killing For Culture - Tome 2

mortne2001 23/02/2021

Livres

Voyage au centre de la scène : MASSACRA

Jus de cadavre 21/02/2021

Vidéos

Killing For Culture - Tome 1

mortne2001 15/02/2021

Livres

Moonspell 2007

RBD 04/02/2021

Live Report

Olivier Verron _ Interview Conviction

Simony 27/01/2021

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
otagrosse

C'est de la merde

14/04/2021, 10:56

Emile Louis

Il va crever comme une merde!

14/04/2021, 10:54

metalrunner

Un putain de batteur doublé d un mec sympa et dispo go Tom

14/04/2021, 08:24

KaneIsBack

Aïe, ce n'est clairement pas un bonne nouvelle...   Mais bon, il va se battre, donc croisons les doigts !

14/04/2021, 08:13

RBD

Alors ça ! Je suis très peu consommateur de Black et moins encore quand c'est expérimental, mais par contre grand lecteur de Dan Simmons dont le cycle "Hyperion" est probablement l'oeuvre la plus culte. Il faut être ambitieux pour s'attaquer &ag(...)

13/04/2021, 21:37

totoro

Un peu de mal à entendre le côté dope et décadence dans la musique du groupe, même si je trouve le disque particulièrement emballant et entraînant ! Ca me rappelle un peu le groupe norvégien Red Harvest ! Merci pour la découverte ! En pl(...)

13/04/2021, 13:30

RBD

Cela rappelle les heures grises de l'"Enfant sauvage", en effet. Après deux bons premiers extraits, c'est pas si grave. Nous verrons bientôt ce que vaudra l'oeuvre complète.

13/04/2021, 11:47

Deathcotheque

Pas de sortie physique ? C'est vraiment dommage. Je ne pourrai pas les soutenir sur ce coup là !

13/04/2021, 11:24

Buck Dancer

Après une écoute, un peu moins convaincu aussi par ce morceau que les précédents, mais c'est le genre de chanson qui peu se révèler avec le temps.... ou pas. 

12/04/2021, 22:31

Moski

Hmmmmmmmmmmmmmmmmm mouais... Pas convaincu par ce titre. Je trouve les paroles un peu bateau, sur un tapis de triolets... Mouais... 

12/04/2021, 20:45

Deathcotheque

Guillaume a chanté dans Mnemic (sera encore le chanteur quand ils se reformeront ?), groupe dont le style n'est pas si éloigné que ça de Fear Factory. "Passenger", le 1° album qu'il a enregistré avec eux a été produit et enr(...)

12/04/2021, 20:27

Deathcotheque

Guillaume a chanté dans Mnemic (sera encore le chanteur quand ils se reformeront ?), groupe dont le style n'est pas si éloigné que ça de Fear Factory. "Passenger", le 1° album qu'il a enregistré avec eux a été produit et enr(...)

12/04/2021, 20:27

Humungus

"Et Fear Factory a joué le 17 décembre 2004 en 1° partie de Fear Factory à l'Elysée Montmartre"Et après on s'étonne que le pauv' Burton n'ait plus de voix durant les shows...(sic)

12/04/2021, 20:25

Deathcotheque

Guillaume a chanté dans Mnemic (sera encore le chanteur quand ils se reformeront ?), groupe dont le style n'est pas si éloigné que ça de Fear Factory. "Passenger", le 1° album qu'il a enregistré avec eux a été produit et enr(...)

12/04/2021, 18:42

Jus de cadavre

Je plussoie ! C'est excellent oui ! 

12/04/2021, 18:09

RBD

Pour préciser : il me semble très difficile d'empêcher l'utilisation des vocaux déjà enregistrés si Burton a effectivement signifié son départ après. Sur les suggestions, Guillaume Bideau pourrait êtr(...)

12/04/2021, 17:41

Florian coquerelle

ouais. Steeve. Petit. Nouveau chanteur. De fear. Factory. Ce. Serait. Bien. Non?

12/04/2021, 15:07

RBD

Essayé sur la foi d'une description qui s'est révélée parfaitement exacte. Cela faisait un petit moment que je n'avais pas croisé un jeune groupe mettant les solos de guitare autant en avant. L'allusion à Demolition Hammer est parlante(...)

12/04/2021, 13:42

LeMoustre

No les influences. Seule la voix, peu naturelle et monocorde, me gêne. 

12/04/2021, 12:40

Orphan

"sont" <- putain mes propres yeux saignent

12/04/2021, 10:10