Depuis que Jon Schaffer a recruté Stu Block pour palier au second départ de Matthew Barlow, ICED EARTH marche sur l'eau. Après un Dystopia (2011) convaincant et marquant le retour d'une certaine inspiration perdue et un Plagues Of Babylon (2014) ambitieux et violent le groupe est de retour en cet été 2017 avec Incorruptible qui marque donc la (déjà!) troisième collaboration du groupe avec le talentueux Stu Block.

La qualité des albums allant crescendo depuis 2011, quand est-il de cette nouvelle livraison à la pochette une fois de plus sublime ou Set Abominae, la fameuse mascotte du groupe, se voit ici crucifié sur un pentagramme et c'est donc au son de la puissante et écrasante Great Heathen Army que le groupe nous accueille et la première chose qui saute aux oreilles c'est l'incroyable puissance du mix. 

On avait l'habitude d'entendre une production propre et un peu sèche typique des studios Morrisound mais le groupe à cette fois-ci fait appel à Zeuss (QUEENSRYCHE, SANCTUARY, ROB ZOMBIE...) et la différence est plus que flagrante. Jamais ICED EARTH n'a sonné aussi puissant et avec une telle musique à proposer, ce nouvel emballage sonore est plus que bienvenu!

Certes la qualité d'un album ne se limite à une production aux petits oignons, encore faut-il avoir les compositions qui suivent et c'est une fois de plus le cas avec Incorruptible. Black Flag, typique d'ICED EARTH ou Stu Block fait une fois de plus des merveilles tout en parvenant à imposer de plus en plus son empreinte vocale, imitant moins Matthew Barlow que par le passé, enfonce le clou et confirme la forme retrouvée du groupe depuis 2011.

Raven Wing et The Veil tombent à pic pour calmer un tantinet le jeu et rappellent certains grands classiques du groupe (Watching Over Me, I Died For You...) avant de repartir de plus belle et nous coller une nouvelle droite avec Seven Headed Whore qui se classe sans doute parmi les chansons les plus violentes du groupe ou le thrash prend le dessus sur le heavy metal pour notre plus grand plaisir et rassure quand à la qualité exceptionnelle de l'album.

The Relic (Part 1) et son feeling irlandais, Ghost Dance (Awaken The Ancestors) et sa mélodie entêtante à la IRON MAIDEN et aux solos inspirés sont appelées à devenir de nouveaux classiques en concert tout comme Brothers mais Jon Schaffer nous a gardé une dernière surprise avec Clear The Way (December 13th, 1862) évoquant la fameuse bataille de Fredericksburg (une bataille de la Guerre de Sécession qui se déroula en Virginie le 13 décembre 1862 entre l'armée du Potomac dirigée par le général nordiste Ambrose Burnside et l'armée sudiste dirigée par Lee, source Wikipedia) ici mise en musique de façon magistrale.

ICED EARTH confirme donc sa montée en puissance depuis le recrutement de Stu Block et offre avec Incorruptible son meilleur album depuis The Glorious Burden (2004) voir Horror Show (2001).

Titres de l'album :

  1. Great Heathen Army
  2. Black Flag
  3. Raven Wing
  4. The Veil
  5. Seven Headed Whore
  6. The Relic (Part 1)
  7. Ghost Dance (Awaken The Ancestors)
  8. Brothers
  9. Defiance
  10. Clear The Way (December 13th, 1862)

Page Facebook officielle



par JérémBVL le 10/07/2017 à 12:00
90 %    373

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Spectrum Orchestrum

It's About Time

Ares Kingdom

By The Light Of Their Destruction

The End Machine

The End Machine

Vitriol

Chrysalis

Altar Of Oblivion

The Seven Spirits

Inculter

Fatal Visions

Venom Prison

Samsara

Sammy Hagar

Space Between

Final Cut

Jackhammer

Eivør

Live In Tórshavn

Burning Rain

Face The Music

Sisters Of Suffocation

Humans Are Broken

Jack Slamer

Jack Slamer

Misery Index

Rituals of Power

Black Oak County

Theatre of the Mind

Helium Horse Fly

Hollowed

Bergraven

Det Framlidna Minnet

Skeletoon

They Never Say Die

Mgła - Revenge - Doombringer // Paris

Mold_Putrefaction / 19/05/2019
Death Metal

Dead can Dance

RBD / 19/05/2019
Darkwave

NETHERLANDS DEATHFEST IV / Tilburg, Pays-Bas

Jus de cadavre / 16/05/2019
Death Metal

Tour-Report ACOD (support Cradle Of Filth / Avril 2019)

Jus de cadavre / 14/05/2019
Death Black Metal

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

On ne peut plus classique, mais toujours aussi efficace...


Merci pour le report, vieux Jus, ça donne presque envie :)
On se retrouve à DisneyHell en Juin


Exactement le même avis que toi concernant REVENGE et MGLA sur scène !
Pour le public amorphe, à mon avis il devait y avoir pas mal de Hollandais dans la salle :D !


La reprise Autumn Sun est de Deleyaman...le nom du groupe est mal écrit dans l'article ;)


Je te rassure : le "désormais" n'existe pas pour moi puisque je n'ai jamais aimé Korn et consorts (hormis durant ma prime adolescence... donc au temps jadis).


Par contre, Lisa, elle est malade ou quoi ? A la vue des vidéos sur YT, on dirait qu'elle a pris 30 kilos.


Merci pour ce papier, DCD fait partie des grands, et j'imagine les poils se hérisser aux sons de "Xavier" ou l'intemporel "Anywhere...". Ca a dû être de grands moments.


Ce qu'il faudra donc retenir de cette discussion de bon aloi entre Satan et JDTP, c'est que le terme Néo Metal (qui est effectivement une des influences flagrantes de ce groupe) est désormais perçu de façon totalement péjorative...
Intéressant non ?


Autant pour moi !
Ce que j'aime bien dans le projet, c'est qu'on a un peu l'impression de déconner entre potes de longue date.


Alors dans mon esprit ce n'était pas du tout du second degré en fait. C'est une des influences principales du groupe (parmi de nombreuses autres), c'est pourquoi j'ai choisi cette dénomination.
Quoiqu'il en soit je suis absolument d'accord avec toi, c'est carrément bien fichu et d'une inc(...)


"La voix, sa voix, est là, toujours hostile, semblant parvenir du plus profond des enfers. Elle est intacte, unique"
Tout est dit mec !


Je trouve ça un peu sévère de qualifier ça de "néo métal". Car même si le côté humoristique ferait penser à un truc sans prétention, ça reste quand même plutôt bien fait.


https://necrokosmos.blogspot.com/2019/05/le-groupe-americain-sort-son-premier.html


"Autre phénomène à la mode bien ridicule est à mon sens le « Ghost bashing »"...
Bah excuses moi gars, mais si je n'aime pas GHOST et surtout ce qu'ils sont devenus désormais, crois moi bien que je ne vais certainement pas me faire prier pour le dire.
Je les ai vu pour la toute pr(...)


cool report !

peut etre aussi moins de monde car affiche avec au final tres peu de black comparé aux précédentes éditions j'ai l'impression,mais ca reste plutot bien fat comme affiche ! il va bien falloir que je me deicide a bouger mon boule en Hollande.


ca faisait longtemps que je n'avais pas ecouté Hate, et merdum ? c quoi c'truc tout mou


*que pour les marathoniens


Concernant la bière si il faut choisir oui la Jup c'est mieux que la kro mais bon... on a sans doute trop pris l'habitude des bonnes bières artisanales qu'on trouve partout aujourd'hui ;)
Sinon oui au début (et / ou bourré) la salle c'est un peu Poudlard : quand on prend un escalier on sai(...)


j'aime bien , un album ou on discerne chaque intrument. A retenir dans un coin de la tête pour cet été.


Je n'y étais pas cette année, mais effectivement, très, très bon fest que celui-ci.
- J'ai effectivement entendu dire par quelques comparses qui eux avaient fait le déplacement que c'était l'année où il y avait le moins d'affluence. Bizarre au vu de l'affiche toujours aussi bandante.