Depuis que Jon Schaffer a recruté Stu Block pour palier au second départ de Matthew Barlow, ICED EARTH marche sur l'eau. Après un Dystopia (2011) convaincant et marquant le retour d'une certaine inspiration perdue et un Plagues Of Babylon (2014) ambitieux et violent le groupe est de retour en cet été 2017 avec Incorruptible qui marque donc la (déjà!) troisième collaboration du groupe avec le talentueux Stu Block.

La qualité des albums allant crescendo depuis 2011, quand est-il de cette nouvelle livraison à la pochette une fois de plus sublime ou Set Abominae, la fameuse mascotte du groupe, se voit ici crucifié sur un pentagramme et c'est donc au son de la puissante et écrasante Great Heathen Army que le groupe nous accueille et la première chose qui saute aux oreilles c'est l'incroyable puissance du mix. 

On avait l'habitude d'entendre une production propre et un peu sèche typique des studios Morrisound mais le groupe à cette fois-ci fait appel à Zeuss (QUEENSRYCHE, SANCTUARY, ROB ZOMBIE...) et la différence est plus que flagrante. Jamais ICED EARTH n'a sonné aussi puissant et avec une telle musique à proposer, ce nouvel emballage sonore est plus que bienvenu!

Certes la qualité d'un album ne se limite à une production aux petits oignons, encore faut-il avoir les compositions qui suivent et c'est une fois de plus le cas avec Incorruptible. Black Flag, typique d'ICED EARTH ou Stu Block fait une fois de plus des merveilles tout en parvenant à imposer de plus en plus son empreinte vocale, imitant moins Matthew Barlow que par le passé, enfonce le clou et confirme la forme retrouvée du groupe depuis 2011.

Raven Wing et The Veil tombent à pic pour calmer un tantinet le jeu et rappellent certains grands classiques du groupe (Watching Over Me, I Died For You...) avant de repartir de plus belle et nous coller une nouvelle droite avec Seven Headed Whore qui se classe sans doute parmi les chansons les plus violentes du groupe ou le thrash prend le dessus sur le heavy metal pour notre plus grand plaisir et rassure quand à la qualité exceptionnelle de l'album.

The Relic (Part 1) et son feeling irlandais, Ghost Dance (Awaken The Ancestors) et sa mélodie entêtante à la IRON MAIDEN et aux solos inspirés sont appelées à devenir de nouveaux classiques en concert tout comme Brothers mais Jon Schaffer nous a gardé une dernière surprise avec Clear The Way (December 13th, 1862) évoquant la fameuse bataille de Fredericksburg (une bataille de la Guerre de Sécession qui se déroula en Virginie le 13 décembre 1862 entre l'armée du Potomac dirigée par le général nordiste Ambrose Burnside et l'armée sudiste dirigée par Lee, source Wikipedia) ici mise en musique de façon magistrale.

ICED EARTH confirme donc sa montée en puissance depuis le recrutement de Stu Block et offre avec Incorruptible son meilleur album depuis The Glorious Burden (2004) voir Horror Show (2001).

Titres de l'album :

  1. Great Heathen Army
  2. Black Flag
  3. Raven Wing
  4. The Veil
  5. Seven Headed Whore
  6. The Relic (Part 1)
  7. Ghost Dance (Awaken The Ancestors)
  8. Brothers
  9. Defiance
  10. Clear The Way (December 13th, 1862)

Page Facebook officielle



par JérémBVL le 10/07/2017 à 12:00
90 %    313

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Nekrofilth

Worm Ritual

Of Hatred Spawn

Of Hatred Spawn

Wyrms

Altuus Kronhorr - La Monarchie Purificatrice

Barshasketh

Barshasketh

Ravenface

Breathe Again

Blosse

Era Noire

Perversor

Umbravorous

Calcined

Discipline

Devil On Earth

Kill The Trends

Skald

Le Chant des Vikings

Cosmic Atrophy

The Void Engineers

Pissgrave

Suicide Euphoria

Blood Feast

Chopped, Sliced and Diced

The Intersphere

The Grand Delusion

Nachtmystium

Resilient

Billy Bio

Feed the Fire

Sacrosanct

Necropolis

Blackrat

Dread Reverence

Godsleep

Coming Of Age

Devil's Hand

Devil's Hand

Klone unplugged

RBD / 17/12/2018
Acoustique

Brutal Metal DTP Gig

Simony / 12/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 1

Mold_Putrefaction / 04/12/2018
Ambiant

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

A la différence de la France, la Norvège a une véritable culture musicale reconnue en effet...
1349 revient en force avec quelque chose d'inspiré et d'assez inédit pou leur œuvre. Je m'en réjouis car l'opus de 2014 était foncièrement mauvais : bon album dans l'absolu, mais très mauva(...)


Cool et si Entombed pouvait s'en inspirer. Parce que le A.D et autre ça craint les mecs....


GREAT !!! !!! !!!


Ah ! La France ! Le pays où l'on a des funérailles populaires pour Johnny Hallyday...


Ah ! La Norvège ! Le pays où on demande aux groupes BM de représenter leur pays comme n'importe quel autre artiste ! Enslaved récompensé par un ministre, Keep of Kalessin sur un timbre, 1349, etc...


Le line-up d'époque en plus !

A qui le tour maintenant ?


Il aurait tout foutu en l'air en étant de la partie Flynn ...
Tant mieux et en espérant qu'ils fassent quelques dates en plus et pourquoi pas par chez nous :)


Ah oui c'est vrai Dark Angel ont attend une nouvelle galette !

Le retour fracassant c'est Demolition Hammer, un massacre leur album.

Bon logiquement pas de Robb Flynn dans cette réformation, vu le départ de Phil Demmel de MH.


Ben ce serait super, ça. Peu ici ont déjà dû voir Vio-lence live, donc, comme notamment ce disque fait partie des référentiels du thrash, je ne vois pas pourquoi, si ce concert a du succès, ils ne remettraient pas le couvert avec des offres conséquentges en festival. Comme Dark Angel il y a (...)


;) tant mieux alors ! Par contre j'ai fais l'erreur de chercher d’où venait la photo de la cover de cet album. Et j'ai trouvé. A gerber, littéralement.


Tous ces groupes feraient mieux de dire qu'ils se reforment directement au lieu de tourner autour du pot, alors que tout le monde sait que la reformation ("mais on enregistrera rien de nouveau, hein !") arrivera tôt ou tard... Ça devient un sketch !


Super nom de groupe, super logo, superbe pochette (j'invite au passage les curieux à zieuter celle bien cracra de leur première démo), il ne m'en fallait donc pas plus pour être intrigué et jeter une oreille attentive sur cette galette :
Bah la musique va de paire avec tout ce que je vien(...)


Concert unique ?
Mouais...
Cela sent la reformation à plein nez ça...
Avec tournée des festivals européens d'ici peu...
Et c'est tant mieux !


Oh aller quoi Simony !?
Si tu fais l'effort de venir, je te paierai une ou deux chopines...


Volmerange Les Mines ? Fait chier parce que ça c'était une date faite pour The Riveter à Nancy mais cette salle n'existant plus... content de voir que l'association continue mais Volmerange... c'est loin de chez moi et un lundi soir c'est même pas la peine d'espérer... pffff....


Bah moi je serai à la troisième date française totalement zappée par vos services...
Et toc !


Merrimack live c'est rare ! Sur album c'est excellent, mais live c'est tout aussi bon ! Et pour le coup c'est l'excellent Omegaphilia qui sera joué en entier...


Allez y !


Entièrement d'accord et aussi bon sur albums qu'en live.


Eux qui nous ont habitué à l'excellence, je trouve qu'ici on est plutôt dans le low cost... un peu comme la qualité de ce titre d'ailleurs.