Emmené par Vos d'ABSQUE COR, signé sur Godz Ov War Productions aussi, le trio APATHEIA propose là son premier album dont on sent la maîtrise du genre. En effet, si le groupe opère en trio, la production fait la part belle aux arrangements de studio, assez subtils pour ne pas sonner surproduit gardant ainsi une esthétique épurée qui semble importante pour le groupe. 

Le groupe Polonais propose donc un Black Metal aux riffs assez ambiancé pouvant contenir quelques arpèges bien sentis, une batterie assez mid tempo pour le style, loin du Raw Black Metal donc, mais cela ne veut pas dire que APATHEIA n'est pas capable d'envoyer un courant de haine (même si fait trop rarement) comme sur la fin de "Ślepe oddanie" plus violente que le titre d'ouverture par exemple et plus frontale que "Zimma Krew" dont le rapprochement avec un certain BEHEMOTH peut rapidement être fait, notamment pour l'utilisation du chant à plusieurs niveaux même si cette comparaison s'arrête très vite, on y trouve également un feeling Black Metal old-school avec ce chant placé indépendamment du rythme des instruments. Les guitares dessinent des mélodies dans des leads bien ciselés, on s'approche de l'école nordiste du style dans l'ambiance générale et "Złudzenie życia" ne fait que confirmer ce ressenti.

Pour ceux qui connaissent un peu la scène Polonaise, si le mixage a été réalisé par Vos, on retrouve au mastering Krysztof Godycki qui a notamment œuvré pour HELL UNITED, RITES OF DAATH ou EXCIDIUM, pourtant un petit côté synthétique transparait sur ce premier opus, notamment dans le son de guitare, chose qui ne transparaissait pas sur les autres productions de ces messieurs. Ceci n'est absolument pas rédhibitoire mais cela manque un peu de crasse pour le style. Ensuite, APATHEIA a voulu développer quelques idées de façon progressive donnant ainsi vie à "Boże ciało" et "Supernowa". Sur le premier, l'introduction est assez longue pour ne pas atteindre en plus un niveau d'intensité permettant d'arriver sur le cœur du morceau avec une impression d'explosion, à cela s'ajoute quelques transitions un peu brutales, notamment les arrivées sur les parties calmes, qui manquent de subtilité pour qu'elles soient parfaitement intégrées au reste. Cependant, pour le deuxième, "Supernowa", le groupe semble avoir un peu mieux appréhender l'exercice avec des variations de tempo plus subtils et mieux amenées, une conclusion d'album plutôt réussie.

Les Polonais, avec Konstelacja dziur, n'insuffle pas vraiment de vent nouveau sur le Black Metal et parviennent toutefois à ce hisser à un niveau moyen intéressant mais pas encore suffisant pour se sortir la tête de la masse de groupes. La musique du groupe très bien mise en place a peut-être le cul entre deux chaises, le côté ambiancé et le Black Metal un peu plus frontal, il en ressort des riffs intéressant mais manquant soit d'intensité soit de d'ambiance pour paraître à leur avantage et rester durablement dans la tête. En jouant un peu plus sur les contrastes, APATHEIA devrait déjà pouvoir mettre un peu mieux en valeur ses morceaux, si ce n'est pas là la sortie de l'année, ce premier opus peut cependant intéresser les amateurs d'un Black Metal assez posé mais pas ambiant pour autant.

Track-list :

  1. Odmętnia
  2. Ślepe oddanie
  3. Zimma Krew
  4. Złudzenie życia
  5. Boże ciało
  6. Raj
  7. Skracanie
  8. Supernowa

Bandcamp


par Simony le 31/12/2018 à 11:00
65 %    321

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Heathen

Evolution In Chaos

Kmfdm

Paradise

Elfika

Secretum Secretorum

Cult Of Erinyes

Æstivation

Gregg Rolie

Sonic Ranch

Haunt

Mind Freeze

Hellish Grave

Hell No Longer Waits

Hunting Horror

Cult[ist]

Slashers

Slashers

Leopardeath

Setsugetsufuuka

Denman

Raw Deal

Witch Vomit

Buried Deep in a Bottomless Grave

Artillery

In The Trash

Ac/dc

Back In Black

Ark Ascent

Downfall

Endseeker

The Harvest

Lapsus Dei, Officium Triste

Broken Memories

Toxic Holocaust

Primal Future : 2019

Godspeed You ! Black Emperor

RBD / 25/11/2019
Drone

BEHIND THE DEVIL #12 Interview avec David de SHARE YOUR PAIN RECORDS

L'Apache / 20/11/2019
Depressive Black Metal

Birds in Row

RBD / 13/11/2019
Emocore

Concerts à 7 jours

+ Dimmu Borgir + Wolves In The Throne Room

23/01 : Le Bataclan, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

J'avais découvert le groupe avec cet album et grace à M6 oui oui !!! Avec la diffusion du clip de lands of tears le dimanche soir après ou avant le film coquin


Propret.


Cet album me procure beaucoup de plaisir, j'aime retrouver le son de Venom .


Pas mal du tout, avec un petit côté Katatonian des brave pas dégueu. Surtout la pochette qui m'a fait écouter. Encore SOM qui n'en finit pas on dirait !


@kerry king : Oui, d'accord avec toi. Globalement, je trouve que les talents vocaux de Floor sont sous-utilisés depuis son intégration dans le groupe. Mais il est certain qu'en live elle apporte un charisme indéniable. Le format double album me fait un peu peur aussi... Bref, à voir ce que ça v(...)


enorme c grace a cette ep que jai ecouter morbide angel ta tout dun grand c sur


J'attend beaucoup de cet album, j'aimerais que Floor y mette vraiment sa patte, pour connaitre les premier After Forever, sur le dernier album je n'y vois pas la même fougue.

A voir ce que ce génie de Tuomas nous a concocté...


Non pas encore mais si l'annonce a été faite, un extrait ne devrait plus tarder maintenant.


Un morceau est-il disponible en écoute ?


Acheté à l'époque, mais pas plus accroché que ça à l'album. Encore aujourd'hui je crois que je préfère Spheres, écouté bien des années plus tard.


La tuerie cet album, tout simplement. Quelqu'un sait ce qu'est devenu Marco Foddis depuis?


Dur, bon courage au groupe


Oui le midi est vaste et la Lozere en fait à peine partie. Je trouve que tout de même à Montpellier il y a un paquet de groupes qui passent et ceci grâce à la secret place .


Le "renouveau" n'aura pas duré longtemps en effet...


Du death métal on ne peut plus classique mais les morceaux en écoute sont vraiment bons.

Malheureusement, en lisant les commentaires YouTube, j'ai appris que le chanteur était décédé l'été dernier.


Excellents extraits, comme vous les gars. Voilà un type qui se bonifie avec le temps, sans perdre son agressivité. Un sent une progression à travers ses albums, il est à parier que celui-ci ne fera pas tâche (le riffing de "Luciferian Sovranty" fait mal aux dents).


Pis cela sera très certainement mon cadeau de St Valentin (sic).


Jus de cadavre + 1.


!!! !!! !!! OZZY RULES !!! !!! !!!


Hâte de l'avoir sur ma platine celui-là...