Last Addiction

Last Addiction

29/11/2019

M O Music

Groupe formé en 2013, le quatuor LAST ADDICTION a d'abord bâti son style sur scène dans la région Lyonnaise d'où elle est originaire. Un style qui mélange Metalcore ou même clairement Néo Metal comme on l'appelait au début des années 2000 car mis à par quelques détails, on est quand même pas loin d'un LINKIN PARK à de nombreuses reprises à commencer par ce chant clair, mais nous y reviendrons.
Car le groupe n'a pas fait que de la scène, il s'est également fait accompagné par ces dispositifs SMAC que l'on a vu fleurir un peu partout et si on peut craindre une musique calibrée car passée par des moulinettes "fais ceci pour plaire au public", le travail sur la production est clairement à mettre au bénéfice de ce dispositif. Des guitares bien présentes, une batterie avec la caisse claire qui résonne dans le fond des tympans et dans le crâne.
Ce premier EP éponyme commence par une introduction où la voix de Lucie Deroudilhe résonne et "Demons On Your Shouders" envoie le groove sans tarder et sans sommation. Les passages vocaux extrêmes renvoient vers un Deathcore assez gentillet car en toile de fond, la musique reste profondément inoffensive pour quiconque baigne dans le Metal Extrême. Le son des guitares est gros, bien agressif mais la musique, elle, reste plutôt bon enfant, un groove rampant éteignant toute chance de voir débarquer un blast extrême digne du Black Metal comme peut s'en réclamer le groupe de façon assez maladroite dans sa biographie. Et "Every Day I Die" vient confirmer cela, on se rapproche du Rock, encore un peu plus et l'accent franchouillard se fait encore plus sentir que sur les autres titres. Alors, oui la musique de LAST ADDICTION est bien construite et le break central de "Trapped Into The Black" vient montrer que les petits gars savent pondre des parties intéressantes mais voilà le discours Metalcore, Rock Metal à la P.O.D., LINKIN PARK, STAIND et autres gloires passées d'il y a 20 ans rappelle régulièrement combien cette musique manque d'âme pour un public old-school. "Chaos" réussi toutefois l’agile pari de faire cohabiter ce Melodic Modern Death Metal et ce Metalcore basique au sein d'un titre simple et efficace alors que l'ultime "Divine Tragedy" nous renvoie vers le SOILWORK le plus sautillant.
Ce premier EP est réussi d'un point de vue technique, la production est incroyablement aboutie, une exécution également irréprochable des musiciens, pourrons nous regretter cet accent franchouillard sur le chant clair même si on finit par s'y habituer. Reste que ce Groove Metal, Metalcore, Post-core, tout ce que vous voulez est assez insipide dans ses parties les plus bétas. Toutefois, une personne n'appréciant pas vraiment le style comme moi, a réussi à aller au bout, c'est qu'il doit y avoir quelque chose de particulier chez ce groupe Français bien plus intéressant que tous ces Suédois et autres essayant de sonner Américain, LAST ADDICTION me rappelle plus la scène Neo Metal française de la fin des années 90 et réussi en cela à se démarquer de la masse, ce qui n'est déjà pas une mince affaire. 

Facebook

Tracklist :

  1. Prière Profane (feat Lucie Deroudilhe)
  2. Demons On Your Shoulders
  3. Every Day I Die
  4. Trapped Into The Black
  5. Chaos
  6. Divine Tragedy


par Simony le 17/03/2020 à 12:00
65 %    529

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Fuzz in Champagne - épisode 1

Simony 26/10/2021

Live Report

Fange + Pilori + Skullstorm

RBD 25/10/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : SUPURATION

Jus de cadavre 17/10/2021

Vidéos

Déluge + Dvne

RBD 29/09/2021

Live Report

Blood Sugar Sex Magik

mortne2001 25/09/2021

From the past

Benighted + Shaârghot + Svart Crown

RBD 22/09/2021

Live Report

Use Your Illusion I & II

mortne2001 18/09/2021

From the past

Witchfuck : le contre-pouvoir en Pologne

Simony 14/09/2021

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
pierre2

Ca transpire en effet le Napalm !!! 

28/10/2021, 08:03

Stench

En fait, cette remarque sur les pochettes, c'est ce que je me disais souvent à propos des groupes signés chez Holy records. Autant musicalement c'était souvent excellent, novateur ou au moins original, autant les pochettes étaient souvent plus que moyennes. C(...)

27/10/2021, 17:25

Gargan

Les deux premiers sont absolument indispensables et subhuman vaut quand même le détour.

27/10/2021, 10:19

Nubowsky

Les dates annoncées en France pour l’année prochaine en font peut être partis ! 

27/10/2021, 07:23

Humungus

Hâte ! Hâte ! Hâte !"Legion est considéré comme une pierre angulaire du Death Metal"...Legion EST une pierre angulaire du Death Metal !

27/10/2021, 07:20

Gargan

Bof, ce n'est pas une réédition qu'on attend.

27/10/2021, 07:20

Gargan

Vous pourriez peut-être organiser un pochettethon ?

26/10/2021, 22:04

Orphan

Raccord avec tout ce qui a été ditSeul Angelus tien la routeDissymmetry en 2019 faut oser quand meme...Ca me rappel des groupes comme ORPHANAGE, pleins de talent mais &agr(...)

26/10/2021, 12:35

LeMoustre

Clair que c'est pas leur point fort, les pochettes, la dernière étant particulièrement moche. A part celle du premier album, et à la limite Anomaly, par son côté épuré, beaucoup de mauvais choix, c'est vrai.Par contre la musi(...)

25/10/2021, 10:58

LeMoustre

Excellent disque, en effet

25/10/2021, 10:55

Humungus

"Imago" une pochette à sauver ?!?!Tous les goûts sont dans la nature, mais là tout de même... Le vieux "papillon-visage" digne d'apparaître sur une chemise all print vendu en foire du premier mai... ... ...Sincèrement, (...)

25/10/2021, 08:45

RBD

Colin Richardson est plus âgé. Sa première production Metal était si je ne me trompe l'EP de Napalm Death "Mentally Murdered" en 1989, et il avait déjà presque dix ans de carrière dans le Rock. La lassitude doit venir facilem(...)

24/10/2021, 23:46

Arioch91

Même pour la thune, Jeff Loomis ne devrait pas rester dans un groupe pareil, bordel !Avoir sorti des albums aussi classe du temps de Nevermore pour finir en second couteau chez Arch Enemy, putain la loose.C'est devenu un exécutant. Quel gâchis.

24/10/2021, 18:45

totoro

Super producteur effectivement, malheureusement passé de mode. C'est dommage. Un peu comme Colin Richardson, des mecs qui ont façonné le son d'une scène et qui tombent dans un oubli un peu ingrat. Même si les productions des deux ne vieillissent pas, je(...)

24/10/2021, 13:30

totoro

C'est assez vrai. "Room 7" avec lequel j'ai découvert le groupe est peut-être mon disque préféré de SUP, mais sa pochette est douloureusement ignoble. Quelques unes sont néanmoins à sauver, "Hegemony", "Angelus&quo(...)

24/10/2021, 13:26

totoro

C'est vrai que Loomis dans Arch Enemy, c'est un putain de gâchis... C'est doublement con car je suis persuadé que s'il participait à la composition, le groupe en sortirait grandi. Mais bon, c'est le truc de Mike Amott qui préfère resservi(...)

24/10/2021, 13:18

RBD

Fredrik Nordstöm est surtout connu pour avoir produit toute la scène mélodique suédoise en ordre de marche mais aussi collaboré avec de gros groupes de styles plus ou moins voisins comme Dimmu, Opeth, Old Man's Child, Septic Flesh, Powerwolf, Architects... m&(...)

24/10/2021, 13:17

totoro

Quel sacré bon disque !!! Je suis tombé dessus par hasard, je ne savais pas que le groupe existait encore. Je suis passé directement de "The Stench Of The Swelling" avec Arno Strobl à celui-ci et me suis pris une énorme claque. L'électro Sy(...)

24/10/2021, 13:10

Simony

@Humungus / @Bones vous avez mis le doigt sur ce qui m'a freiné à succomber à ce groupe pendant de très nombreuses années. A chaque fois que j'entendais un titre, je me disais "Allez cet album, c'est l'occasion de découvrir" (...)

24/10/2021, 11:01

Bones

@ Humungus : Mais complètement ! à l'époque de la sortie d'Anomaly, je faisais du fanzinat dans un projet mort-né. J'ai reçu un exemplaire promo du digi : hallucination devant la nullité absolue de la pochette. Clairement il y a(...)

23/10/2021, 23:35