Last Addiction

Last Addiction

29/11/2019

M O Music

Groupe formé en 2013, le quatuor LAST ADDICTION a d'abord bâti son style sur scène dans la région Lyonnaise d'où elle est originaire. Un style qui mélange Metalcore ou même clairement Néo Metal comme on l'appelait au début des années 2000 car mis à par quelques détails, on est quand même pas loin d'un LINKIN PARK à de nombreuses reprises à commencer par ce chant clair, mais nous y reviendrons.
Car le groupe n'a pas fait que de la scène, il s'est également fait accompagné par ces dispositifs SMAC que l'on a vu fleurir un peu partout et si on peut craindre une musique calibrée car passée par des moulinettes "fais ceci pour plaire au public", le travail sur la production est clairement à mettre au bénéfice de ce dispositif. Des guitares bien présentes, une batterie avec la caisse claire qui résonne dans le fond des tympans et dans le crâne.
Ce premier EP éponyme commence par une introduction où la voix de Lucie Deroudilhe résonne et "Demons On Your Shouders" envoie le groove sans tarder et sans sommation. Les passages vocaux extrêmes renvoient vers un Deathcore assez gentillet car en toile de fond, la musique reste profondément inoffensive pour quiconque baigne dans le Metal Extrême. Le son des guitares est gros, bien agressif mais la musique, elle, reste plutôt bon enfant, un groove rampant éteignant toute chance de voir débarquer un blast extrême digne du Black Metal comme peut s'en réclamer le groupe de façon assez maladroite dans sa biographie. Et "Every Day I Die" vient confirmer cela, on se rapproche du Rock, encore un peu plus et l'accent franchouillard se fait encore plus sentir que sur les autres titres. Alors, oui la musique de LAST ADDICTION est bien construite et le break central de "Trapped Into The Black" vient montrer que les petits gars savent pondre des parties intéressantes mais voilà le discours Metalcore, Rock Metal à la P.O.D., LINKIN PARK, STAIND et autres gloires passées d'il y a 20 ans rappelle régulièrement combien cette musique manque d'âme pour un public old-school. "Chaos" réussi toutefois l’agile pari de faire cohabiter ce Melodic Modern Death Metal et ce Metalcore basique au sein d'un titre simple et efficace alors que l'ultime "Divine Tragedy" nous renvoie vers le SOILWORK le plus sautillant.
Ce premier EP est réussi d'un point de vue technique, la production est incroyablement aboutie, une exécution également irréprochable des musiciens, pourrons nous regretter cet accent franchouillard sur le chant clair même si on finit par s'y habituer. Reste que ce Groove Metal, Metalcore, Post-core, tout ce que vous voulez est assez insipide dans ses parties les plus bétas. Toutefois, une personne n'appréciant pas vraiment le style comme moi, a réussi à aller au bout, c'est qu'il doit y avoir quelque chose de particulier chez ce groupe Français bien plus intéressant que tous ces Suédois et autres essayant de sonner Américain, LAST ADDICTION me rappelle plus la scène Neo Metal française de la fin des années 90 et réussi en cela à se démarquer de la masse, ce qui n'est déjà pas une mince affaire. 

Facebook

Tracklist :

  1. Prière Profane (feat Lucie Deroudilhe)
  2. Demons On Your Shoulders
  3. Every Day I Die
  4. Trapped Into The Black
  5. Chaos
  6. Divine Tragedy


par Simony le 17/03/2020 à 12:00
65 %    282

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

The Triumph Of Steel

JérémBVL 27/05/2020

The Gathering 2006

RBD 26/05/2020

End Of Society's Sanity

mortne2001 25/05/2020

Dusk...And Her Embrace

JérémBVL 25/05/2020

Indecent & Obscene

Baxter 23/05/2020

Programmed

mortne2001 22/05/2020

Sodomizing The Archedangel

JérémBVL 22/05/2020

Dawn of Dreams

mortne2001 20/05/2020

AD VITAM INFERNAL / Interview

Jus de cadavre 19/05/2020

Concerts à 7 jours
Blue Oyster Cult 02/06 : Le Trianon, Paris (75)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
LeMoustre

Excellente nouvelle.

27/05/2020, 07:42

Simony

Voilà un retour dans le passé qui laisse bien des regrets quand à l'orientation et le chemin suivi par ce groupe et Anneke.

26/05/2020, 21:15

Buck Dancer

Quelle claque j'ai pris à l'époque avec cet album ! Entre "Skinfather" et son break imparable ou un "Dreaming in red" magnifique, Dismember est vite devenu un de mes groupes fétiches.
J'ai aussi pu les voir à ce moment là, à l'Elysée montmartre, en premiere partie de Morbid Angel (Gra(...)

26/05/2020, 19:38

Yolo

Album de l'année pour ma part, comme à chacun de leurs albums.

26/05/2020, 18:43

Buck Dancer

Superbe Setlist qui était à la demande des fans, je crois.

26/05/2020, 18:07

JérémBVL

Enorme surprise, ça va être l'album de l'été!

25/05/2020, 13:44

Gargan

Ep suivant avec les tubes "Respect social distanciation", "keep your mask before I call the cops", "fucking conspiracist", "Vaccinate or eliminate" !

25/05/2020, 10:51

Listing Monstercity

Ahhh, cet album de Cancer... :-) Je l'avais justement dépoussiéré il y a 15 jours. Que de souvenirs ! Ca faisait plaisir à l'époque de retrouver James Murphy après sa mise à la porte de Death (quel gâchis !). Je trouve que ce type n'a pas du tout eu la carrière qu'il méritait (sans parler (...)

24/05/2020, 20:36

Buck Dancer

El Gringo, le nouveau café de Jacques Bave.

24/05/2020, 19:27

Gargan

Ce nom de groupe, gringo.. Prochain nom d'album "between the arabica and the robusta (a black curse of unholy flavor)"

24/05/2020, 18:34

Humungus

Putain ce son de CANCER tout de même !!!
Un grand merci Simony de me remémorer cette merveille.
Je vais me réécouter les albums pour la peine... ... ...

24/05/2020, 16:00

Buck Dancer

Excellente réinterprétation de " The end of dormancy", peut-être le meilleur morceau de " The wake"

"Point the finger" très bon morceau du dernier Body Count, mais où est passé la chronique ?!

24/05/2020, 14:53

JérémBVL

#JeSuisSimony

24/05/2020, 14:33

Humungus

"Symonyestungogol"...
AH AH AH !!! !!! !!!
Ca, cela va me faire mon dimanche bordel... ... ...

24/05/2020, 13:28

Moshimosher

Curieux de voir ce que ça peut donner...

24/05/2020, 03:04

grinder92

Cher Anonyme qui s'exprime sous l'IP 90.66.134.237 (par respect pour mon estimé collègue, je ne citerai pas ton pseudo), la liberté d'expression est une valeur chère à notre webzine, tout comme l'honnêteté dont nous essayons toujours de faire preuve. Nous ne sommes pas parfaits mais ne le cac(...)

23/05/2020, 16:37

Jus de cadavre

Euh...
Franchement là ?

23/05/2020, 14:56

Simonyestungogol

Quand on avoue ne rien connaitre au power melodique à part Strato et Gamma Ray et quon ose dire quon a jamais accroché à Angra, on se tait! Et on laisse un vrai amateur s'exprimer.

23/05/2020, 14:02

poybe

Après notre petite discussion de l'autre jour, je l'ai réécouté et j'ai pris un pied total et ce n'est pas que de la nostalgie ... en espérant que ta chronique permette à quelques uns de découvrir cette pépite.

22/05/2020, 21:32

JérémBVL

Encore un chef-d'œuvre !

22/05/2020, 08:49