The Obedience to Authority

Autokrator

20/04/2016

Godz Of War, Krucyator Productions

On ne perd pas de temps chez AUTOKRATOR, à peine deux années d'existence au compteur et voilà déjà qu'arrive le second album à peine plus d'un an après le premier. AUTOKRATOR - que l'on traduira bien sûr en français par autocrate, synonyme de despote - est un groupe français mené par L.F. (connu pour son projet de black indus N.K.V.D.) et par David Bailey, un chanteur américain. Le groupe a vu défiler d'autres musiciens notamment au poste de batteur mais à l'heure actuelle le groupe se résume à ce duo.

La musique proposée par AUTOKRATOR ne s'adresse définitivement pas à tout le monde. Le groupe propose un savant mélange d'un death metal brutal des plus obscurs et de musique industrielle. Ce qui frappe dès la première écoute surtout si comme moi, on découvre le groupe avec cet album, c'est le mur de son qui nous accueille. On est tout d'abord déstabilisé par cette musique étouffants, sombre, dérangeante qu'on ne sait trop comment aborder tant elle semble monolithique et linéaire. Les morceaux semblent au premier abord avoir tous le même tempo frénétique et n'avoir ni début ni fin et les vocaux très profonds ne varient pas non plus énormément, pas plus que la basse, profonde et monolithique. Il faut dire que la production, elle aussi très compacte mais parfaitement adaptée à la musique du combo n'aide pas non plus à la compréhension de l'ensemble. Bref vous l'aurez compris, la musique d'AUTOKRATOR se mérite. Pas la peine d'espérer pouvoir l'écouter distraitement ou d'une oreille, il ne ressortira rien ou vraiment pas grand chose d'une telle écoute si ce n'est une grande perplexité face à une telle radicalité.

Heureusement pour nous le groupe a eu la bonne idée de limiter la durée de cet album à 36 minutes, un temps déjà respectable mais qui rend cet album digeste. Les passages indus avec des samples de voix ou des bruits semblant sortir de machines infernales apportent aussi un peu de variation salutaire dans ce maelström. Après plusieurs écoutes, si on s'accroche (et quand on doit écrire une chronique, on à pas le choix, on s'accroche...) on commence à trouver ses repères à repérer les breaks et d'autres petites choses qui ne se révèleront qu'aux plus attentifs des auditeurs.

S'il fallait citer quelques noms, je vous donnerais ceux de PORTAL, IMPETUOUS RITUAL ou de GRAVE UPHEAVAL ou encore celui des Américains de AEVANGELIST mais aussi celui de GODFLESH. En mélangeant tout ça, vous devriez avoir une idée un peu plus précise de ce que propose AUTOKRATOR, une musique des plus dérangeantes et suffocantes et un album certes assez difficile d'accès mais qui saura se révéler aux plus acharnés.

Titres de l'album:
1.     Chapter I    
2.     Chapter II    
3.     Chapter III    
4.     Chapter IV    
5.     Chapter V
6.     Chapter VI    
7.     Chapter VII    
8.     Chapter VIII

Facebook

Bandcamp

par Sheb le 12/10/2016 à 17:40
65 %    552

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Mood Swings

mortne2001 02/06/2020

Wintersun

JérémBVL 01/06/2020

Songs For Insects

mortne2001 30/05/2020

Solstice

mortne2001 28/05/2020

The Triumph Of Steel

JérémBVL 27/05/2020

The Gathering 2006

RBD 26/05/2020

End Of Society's Sanity

mortne2001 25/05/2020

Dusk...And Her Embrace

JérémBVL 25/05/2020

Indecent & Obscene

Baxter 23/05/2020

Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
lolo

pas mal le chat planqué dans les gradins!

04/06/2020, 15:55

Humungus

"Age tendre et têtes de con" voulais-tu dire non ?

04/06/2020, 13:07

Jus de cadavre

O'Brien est toujours dans le line-up sur Metal-archives, mais sur le post de Fisher en studio il mentionne le nom de Rutan...
"georgecorpsegrinder
Guess what I’m doing @manarecording @cannibalcorpseofficial @alexwebsterbass @erikrutanofficial #paulmazurkiewicz #robbarrett @metalbladere(...)

04/06/2020, 11:57

grinder92

Pat est sorti de prison (50000$ de caution). Je pense qu'il n'en a pas fini de ses soucis judiciaires, mais il est libre.
A-t-il composé pour le prochain album ? aucune idée...

04/06/2020, 11:47

L'anonyme

Et avec qui pour remplacer Pat 0'Brien, parce que je suppose qu'il est toujours en prison ? Erik Rutan ? D'autant plus que O'Brien compose beaucoup pour le groupe...

04/06/2020, 11:34

Hair-dressing Curiosity

Oui on ne peut pas leur retirer ça, ils ont souvent essayé de faire bouger les lignes et proposer une expérience live hors norme. Là dessus, ils ne se moquent pas des fans. Les set-list non figées en sont le premier exemple.
Un Maiden pourrait en prendre de la graîne. :-/

Q(...)

04/06/2020, 09:07

JérémBVL

Excellente chronique pour un excellent album !

03/06/2020, 18:17

Simony

Par contre l'entrée sur scène toutes lumières allumées, un petit jam et une reprise c'est assez original. Malgré tout, ça reste un groupe qui a souvent tenté des choses pour proposer un truc en plus à son public.
Après perso, j'adore Load, peut-être aussi parce que c'est le 1° METAL(...)

03/06/2020, 14:48

Jus de cadavre

D'autant plus que c'est pas mal du tout je trouve ! Et je plussoi totalement pour Global Metal, c'est un très bon docu. Bien mieux que son premier et plus connu Voyage au coeur de la bête pour moi.

03/06/2020, 14:21

Wildben

Excellent!
Super découverte, d'autant que le reste de la discographie a l'air au niveau. Le traitement des voix me rappelle parfois également Anacrusis.

03/06/2020, 14:03

Hair-dressing Curiosity

La triste époque des nuques rases, avec cette impression de reniement complet de leur ADN dans le look et le son. Je trouve ça pénible à regarder, comme de vieilles photos qu'on ressort de la boite pour mieux vouloir les replanquer sous la pile.

C'est très curieux que James ait ens(...)

03/06/2020, 13:30

Grinding Velocity

Ca me fait toujours délirer ce genre de groupe totalement exotique venu du trou du cul du monde. :-)
Et là je repense au très bon docu de Sam Dunn, "Global Metal".
Cette musique s'est VRAIMENT mondialisée.

03/06/2020, 12:34

Wildben

Les extraits témoignent effectivement d'uns (grosse) influence Death Angel (période Act III) mais ce n'est pa pour me déplaire.
A suivre...

02/06/2020, 11:11

LeMoustre

Vus en première partie de jesaisplusqui, sans doute la tournée de cet album, c'était plutôt bon, la qualité des morceaux aidant bien sûr. Pas dégueulasse du tout, en tous cas. Ce qui est sûr, c'est que la doublette Vempire/Dusk est assez inattaquable.

02/06/2020, 07:16

Pomah

Mouais vraiment pas super emballé, c'est quand même un peu mou du genou. Je passe mon tour.

02/06/2020, 03:41

Pomah

Tres bonne chronique, vraiment, cela donne plus qu'envie de s'y plongé.

02/06/2020, 03:30

Moshimosher

Excellent !!! \m/

01/06/2020, 17:16

Moshimosher

Mais c'est pas mal du tout ! :)

01/06/2020, 16:46

Humungus

Pour ma part, je rejoignais surtout asqer sur le fait que je n'aimais pas le bazar...
Après, j'aurai très bien pu moi aussi utiliser ce genre de phrase fourre tout (c'est d'ailleurs tout à fait mon style) car et d'une j'ai une fâcheuse tendance à amalgamer très facilement Power et Sympho(...)

01/06/2020, 05:58

JTDP

Très content de voir que BOISSON DIVINE a les honneurs de ta plume, mortne2001, tant j'estime ce groupe. Pour moi, ils n'ont pas d'équivalent dans la scène Folk Metal française actuelle (bon faut dire qu'elle est bien sinistrée aussi). "Volentat" était déjà un bijou, celui-ci enfonce le clou(...)

01/06/2020, 01:20