Réunir Fabio Lione (ex-RHAPSODY, ANGRA) et Alessandro Conti (LUCA TURILLI'S RHAPSODY, TRICK OR TREAT) sur un même album, il n'y avait bien que le label italien Frontiers Music (anciennement Frontiers Records) pour y penser!

Bien que l'idée d'associer deux vocalistes de formations différentes ne date pas d'hier (HUGHES/TURNER PROJECT, ALLEN/LANDE, KISKE/SOMERVILLE...), le label italien s'est fait le spécialiste de ce type de projet depuis quelques temps maintenant et le résultat n'a pas toujours été à la hauteur des associations, parfois prestigieuses, proposées. C'est donc avec une certaine appréhension que j'aborde l'écoute de ce disque réunissant deux vocalistes au talent indiscutable mais les compositions seront-elles à la hauteur ? Telle est la question! 

Premier point positif, la production est massive et limpide, mettant bien entendu en avant les somptueuses voix de Fabio Lione et Alessandro Conti. Ascension, qui ouvre l'album, met l'auditeur dans un certain confort avec un titre heavy, mélodique au refrain imparable et l'on constate que le mariage des deux voix fonctionne à merveille. Le style se veut assez proche des groupes respectifs des deux chanteurs, combinant le heavy épique, mélodique et orchestral cher à RHAPSODY avec néanmoins une approche du son et des compositions plus moderne se rapprochant par instant du Metal progressif.

Malgré tout ces points positifs et au-delà d'une qualité d'interprétation irréprochable (les musiciens sont tous inconnus au bataillon, hormis Simone Mularoni qui officie comme guitariste au sein de DGM et qui ici récupère en plus le poste de bassiste), les compositions ne décollent pas vraiment et s'oublient assez vite et ce malgré plusieurs écoutes attentives.

Seules Ascension, You're Falling voir Misbeliever (qui rappelle fortement le meilleur de KAMELOT) tirent réellement leurs épingles du jeu et sur un album comportant 10 titres c'est clairement peu. Le reste de l'album s'écoute malgré tout avec un certain plaisir mais au vu du duo de chanteurs proposé ici, on s'attendait forcément à quelque chose de moins lisse, moins fade.

Cette première tentative associant Fabio Lione et Alessandro Conti, au vu de l'attente qu'elle pouvait engendrer, ne marquera pas l'histoire du genre mais reste un album très bien exécuté ou le talent des deux chanteurs (qui n'ont plus rien à prouver) est fort bien mis en valeur.

Titres de l'album

  1. Ascension
  2. Outcome
  3. You're Falling
  4. Somebody Else
  5. Misbeliever
  6. Destruction Show
  7. Glories
  8. Truth
  9. Gravity
  10. Crosswinds

Page Facebook officielle


par JérémBVL le 02/03/2018 à 08:00
65 %    169

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Religious Observance

Utter Discomfort

Visavis

War Machine

Cemetery Urn

Barbaric Retribution

Nekrofilth

Worm Ritual

Of Hatred Spawn

Of Hatred Spawn

Wyrms

Altuus Kronhorr - La Monarchie Purificatrice

Barshasketh

Barshasketh

Ravenface

Breathe Again

Blosse

Era Noire

Perversor

Umbravorous

Calcined

Discipline

Devil On Earth

Kill The Trends

Skald

Le Chant des Vikings

Cosmic Atrophy

The Void Engineers

Pissgrave

Suicide Euphoria

Blood Feast

Chopped, Sliced and Diced

The Intersphere

The Grand Delusion

Nachtmystium

Resilient

Billy Bio

Feed the Fire

Sacrosanct

Necropolis

Powerwolf + Amaranthe + Kissin' Dynamite

JérémBVL / 18/01/2019
Powerwolf

Klone unplugged

RBD / 17/12/2018
Acoustique

Brutal Metal DTP Gig

Simony / 12/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

Concerts à 7 jours

+ Venefixion + Defenestration

19/01 : Brasserie Bleizi Du, Morlaix ()

Photo Stream

Derniers coms

Oui mercato réussi.


Ça ressemble à un record de coms ça !


Oui je trouve aussi. Fiable quoi.


Cela semble être une bonne idée...


Je n'ai pas lu le livre de Moynihan qui est, paraît-il, plutôt complaisant avec tout l'ensemble y compris ce qu'il y a de plus inacceptable. Au-delà de ce que je rejette très fermement les meurtres et incendies de lieux de culte, je ne me suis jamais reconnu dans le Black Metal même sous un sim(...)


On a vraiment lu tout et son contraire sur ces histoires, sans compter le mystère entretenu par les protagonistes de l'époque. J'ai beau essayé de faire le blasé, de me dire que c'était que des "petits cons", des abrutis, que le bouquin n'est qu'un torchon un peu trop orienté, il n'empêche qu(...)


Excellente chronique... j'avais découvert avec l'album précédent sans approfondir plus que ça. Tu viens de réanimer ma curiosité Mortne2001 !
C'est d'une saleté indécemment propre au niveau de la production là où la concurrence balance des riffs lambda avec une production crasseuse p(...)


J'espère juste que le film dira clairement que les protagonistes n'étaient que des petits cons paumés... Mais sinon, oui, rien qu'avec l'attention portée aux détails, ça donne envie, clairement.


Trailer bien plus convaincant que les précédents. Et oui le " Based on truth and lies " est bien pensé.
Ça fait envie.


En tout cas beau job de l'ensemble de l'équipe de ce site, avec une chouette ergonomie. Bon, j'ai pas pigé comment on fait pour aller directement suivre un fil de discussions/commentaires sans passer par le titre du thème concerné, mais pas grave.


Sans conteste, ce qui précède est en lice pour être la meilleure discussion dans le futur top 2019...


Putain, ça donne envie tout de même hein...
Pis le "Based on truth and lies" est tellement bien trouvé bon dieu de dieu !


Vive le Méan !


Lemmy disait : "Tant qu'il y aura 2 ou 3 mecs pour jouer et 2 ou 3 autres pour les écouter, le rock se portera bien".
Donc tant qu'il y a aura 2 ou 3 personnes pour écrire et 2 ou 3 autres pour les lire, Metalnews se portera bien ! :-D
Lemmy disait aussi : "C'est pas ta soeur qui m'i(...)


Putain, vla l'équipe :D ! Entre un promoteur de boxe véreux, moi qui pète une durite pour rien et un Bernard Pivot sous je ne sais quelle(s) substance(s) ! Les gens vont se barrer !


Pas eu le temps d'appeler le docteur... je m'excuse ! :-)


... et de consulter... oui, de consulter... vite !


Alors non, une bonne fois pour toutes, on ne s'excuse pas ! C'est bien trop facile !!! On demande pardon, on présente ses excuses, on prie de bien vouloir nous excuser mais tout ! L'excuse est à présenter à l'autre et non à soi même !

"Salut M'dame, je viens de m'introduire chez t(...)


Enfoiré :D Mais c'est ça, lu (beaucoup) trop vite donc compris de travers et je m'en excuse ;).
Rien à voir mais j'en profite, y'a du monde qui va à Morlaix pour la date la plus bestiale de l'année ce samedi ?


On a lu le même livre Grinder92 !!