Mega-Thrash Revolution!!!!

Pyöveli

29/06/2023

Witches Brew Records

Si vous aviez envie de savoir comment sonnerait Pleasure to Kill joué par les mecs de WARFARE, la réponse vous en est donnée en Finlande par les deux bargeots de PYÖVELI. Ces deux hurluberlus fonctionnent au super depuis des années, et cavalent sur les routes de l’underground à une vitesse totalement déraisonnable, enchaînant les longues durées comme Alexandre Jardin les histoires niaises. Monté de toute pièce en 1998 par les deux frangins T. Pyöveli N. et T. Metal N, ce projet éminemment old-school explose depuis toutes les convenances et autres règles de politesse, pour s’épanouir dans un Black Speed/Thrash rude, souvent mal enregistré, et réminiscent des exactions du jeune SEPULTURA alors encore fasciné par les histoires de satanisme et les clous portés pointus.

En vingt-cinq ans de carrière, le duo a publié par moins de quatre albums, mais aussi un nombre conséquent de démos et de splits, comme l’exige la culture extrême la plus fertile. Et c’est quatre ans après leur dernier méfait (No Speed Limits, qui portait bien son nom) que les frères remettent le couvert, pour une fois encore friser les cimes du mauvais goût et de l’absolu dans le démoniaque, à grands coups de riffs primaires, de soli indéchiffrables, et de lignes de basse dont SODOM rêvait dans sa prime jeunesse.    

Alors qu’on pensait les allemands et les brésiliens dépositaires d’une formule lapidaire, les finlandais prouvent que l’inspiration ne connaît pas de frontières. Enregistré avec des moufles et joué avec des médiators et des baguettes usées, Mega-Thrash Revolution (avec quatre points d’exclamation s’il vous plaît) n’est évidemment pas la révolution annoncée, loin de là, mais reste un disque chaotique et viscéral, composé dans une crise de folie et joué avec les tripes, et doté d’un son à donner des cauchemars à MACE.

Entre SARCOFAGO, KREATOR, WARFARE, S.D.I, et IMPALED NAZARENE, PYÖVELI conchie la prétention technique et la finesse des arrangements pour signer le disque le plus Punk de ce mois de juillet 2023. Sale, moche, mixé à la louche et emballé dans une pochette photocopiée, Mega-Thrash Revolution est certes mega, Thrash, mais surtout explosif du début à la fin, d’une sauvagerie sympathique, et d’une puissance brute à faire valdinguer une vache dans les airs de son pré.

Un batteur/chanteur, un frangin bassiste/guitariste, quel besoin d’en avoir plus quand vous faites déjà le maximum. Et « Maximum Metal Mayhem » de replacer la philosophie dans son contexte, en utilisant le même son de toms aigus que Ventor, et l’énergie développée par la scène lusophone de la première moitié des années 80.

C’est donc très vilain, ça vous fait les poches, ça reluque votre petite sœur avec insistance, et ça bricole des autels dédiés à la magie noire la plus sombre, rendant hommage à Satan pour son parrainage et sa puissance. Difficile de résister à cette exubérance frôlant la folie, et si les morceaux sonnent tous à peu près de la même façon, l’ensemble fonctionne comme une catharsis, un défouloir, et la bande-son d’un siècle déjà à l’agonie.

A partir de là, je ne m’amuserai pas à vouloir mettre un morceau en avant plutôt qu’un autre. Même si l’hymne absolu « Mega-Thrash Revolution » s’amuse avec du LIVING DEATH passé en soixante-dix-huit tours, avec voix de sorcière en rut et BPM qui tombent comme des mouches à un concert de Grégoire. Presque Hardcore dans l’esprit, PYÖVELI s’amuse beaucoup à imaginer un Black/Thrash joué par des punks indécrottables, à la technique rudimentaire, mais à la démence prononcée. En résulte un Speed/Crust/Black de première bourre, trademark ultime de deux sagouins en pleine crise d’adolescence…depuis un bail.

Le genre d’album que Metalion aurait collé en première page de son Slayer, utilisant un maximum d’onomatopées pour en décrire les effets. Les effets, une joie intense, un plaisir immense, une régression vers des temps moins responsables, et la fête du chaos, toujours à un pied de tomber de la falaise, mais gardant un équilibre inexplicable. Là est l’art de ces deux frangins qui ne s’emmerdent pas à varier les plats, et qui servent la même soupe pendant même pas une demi-heure.

Laissez-vous aller, et arrêtez-vous dans l’auberge de ces deux imbéciles (affectueusement parlant, évidemment) pour y savourer un tartare de riff bien faisandé, et quelques accompagnements liquides forts en degrés. Une bière bon marché, un futal élimé, des badges passés, voilà la tenue de rigueur pour cette soirée, bal masqué de possédés et de rachitiques du bulbe qui ne conçoivent l’amusement que sous son aspect le plus violent.

Et comme dirait Metalion :

AAAAAAAAAAAAAAAAAAARRRRRRRRRRRGGGGGGGGGGGHHHHH, BLUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUURRRRRRRPPPPPPPPPP, Mega-Thrash Revolution!!!!.

                        

Pas mieux.    

         

Titres de l’album:

01. Maximum Metal Mayhem

02. Obsessed By Execution

03. Mega-Thrash Revolution

04. Apocalyptic Plague

05. Total War

06. Speed Metal Storm

07. Revolutionary Suicide

08. Helldriver

09. Morbid Slasher

10. Street Metal Riot

11. Outro


Site officiel

Facebook officiel


par mortne2001 le 28/07/2023 à 16:44
78 %    198

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Hatebreed + Crowbar

RBD 18/06/2024

Live Report

Nostromo + Nwar

RBD 03/06/2024

Live Report

Dvne + My Diligence

RBD 29/05/2024

Live Report

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : ARGILE

Jus de cadavre 12/05/2024

Vidéos

Mercyless + Nervous Decay + Sekator

RBD 08/05/2024

Live Report

Birds in Row + Verdun

RBD 02/05/2024

Live Report

Hexagon Doom Tour

Simony 29/04/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Orphan

Plus vraiment fan du Hellfest depuis longtemps, mais avoir Julie CHRISTMAS à l'affiche c'est royal. D'autant qu'en face c'est Metallica, donc tout les boubourses seront absent.Elle est quand meme à l'origine avec Josh Graham d'une(...)

21/06/2024, 08:55

Humungus

Je pense que DL100 causait du clip...Et là, on peut pas lui donner tort hein... ... ...

19/06/2024, 06:55

Gargan

Plutôt injuste comme commentaire, je m’attendais à qqch de super cheap alors qu’il n’en est rienet musicalement ça se tient (parfois même l’impression d’entendre du Alastis !).

18/06/2024, 22:28

Gargan

La pochette évoque un retour au sources, mais ça ne me fera pas oublier phantoms, qui reste indétrônable.

18/06/2024, 22:20

Kiss the Goat

Un renouveau dans ce qui se fait en français 

18/06/2024, 21:43

DL100

Ah ouais, quand-même... C'est hautement ridicule et pathétique là...

18/06/2024, 12:07

Gargan

Hmmm j'ai tendance à préférer cette version, c'est mal. J'ai le sentiment que c'est plus lisible et pêchu et - heureusement - le son des toms est préservé, le genre de détail qui devait persister. Vont-ils nous refaire le coup po(...)

17/06/2024, 09:04

RBD

C'est une bonne surprise. Kerry n'a eu évidemment aucun mal à bien s'entourer mais ses partenaires ont apporté une pêche supérieure aux derniers Slayer. Ce Thrash à fond est mieux inspiré que celui de "Repentless" sans(...)

16/06/2024, 18:58

Humungus

De ces deux extraits proposés, il ne ressort effectivement pas grand chose...En tous cas, beaucoup moins que sur la réédition de "Morbid visions" qui m'avait bizarrement beaucoup plu l'année dernière.En même temps, et je s(...)

16/06/2024, 08:52

Moshimosher

Franchement, très bonne surprise ! Et vraiment content pour eux qu'ils puissent continuer ! Malgré la vie, la mort continue et c'est bon !!! \m/

15/06/2024, 20:44

Arioch91

L'édition originelle est intouchable, avec un son qui lui est propre et qui l'identifie dès les premières secondes. Sans oublier ce son particulier des toms d'Igor, comme sur le Pleasure to Kill de Kreator.Avec ce réenregistrement, on est loin de (...)

15/06/2024, 19:42

Humungus

Ouais... ... ...Bah à l'écoute de ce titre, cela ressemble comme deux gouttes de foutre à NIFELHEIM hein.Et à du très bon NIFELHEIM qui plus est !De fait, étant über fan de ce groupe, j'attends cette galette avec impati(...)

15/06/2024, 09:11

Moshimosher

Bon, par contre, l'extrait me laisse dubitatif...

15/06/2024, 06:37

Moshimosher

En tant que grand fan, je suis partagé... mais bon, pourquoi pas ! Surtout que j'ai tous les albums d'Edge of Sanity (Until Eternity Ends compris) et une bonne moitié des Nightingale... donc, qui sait... s'ils sont aussi en digital, je pourrais me laisser tenter par c(...)

15/06/2024, 06:33

RBD

Les concerts ne sont qu'une partie de ce petit festival. La dernière fois il y avait des conférences, des "masterclass", un marché aux puces, etc. Ce n'est pas évoqué ici mais je m'attends à retrouver tout cela. La progra(...)

14/06/2024, 11:18

Gargan

Pas un groupe de métal « trad » pour des « états généraux », ça donne vraiment beaucoup d’envie et de crédibilité…

14/06/2024, 07:43

metalrunner

Merci pour la redécouverte Ravage in peace c est trop bon

13/06/2024, 20:13

LeMoustre

Oh la torgnole thrash !Ah oui on sent bien l'influence du Dark Fuckin' Angel période Don Doty a plein nez. Le tempo effréné, les vocalises dans l'esprit. Parfait Achat direct cash de chez cash.J'adore, tout a fait pile poil ma cam(...)

11/06/2024, 20:30

Arioch91

Écouté ce matin en mode découverte tout en bossant, pas l'idéal mais pas le choix.Au premier ressenti, j'ai pensé à un croisement endiablé entre le Darkness Descends de Dark Angel et le Pleasure to Kill de Kreator. On a connu pire (...)

11/06/2024, 12:28

Humungus

"System Shock est un sérieux prétendant au titre d’album Thrash de l’année"Itou mec !!! !!! !!!Pour ma part, je vois plus dans ce superbe album la patte des "Trois Grands Teutons" (KREATOR, DESTRUCTION &(...)

11/06/2024, 11:01