MEZCLA est un mot espagnol signifiant "mélange". C'est également le nom d'un groupe français qui justement pratique un savant mélange de metal et de flamenco. La boucle est bouclée. MEZCLA nous vient de la région de Auxerre. A écouter sa musique on pourrait le situer plus au sud et même carrément en Espagne d'autant que presque toutes les paroles sont chantées dans la langue de Cervantès. Existant depuis 2002, MEZCLA sort en cette année 2016 son second album après "Salir sin pagar" sorti en 2010. Pour être exhaustif au sujet de la discographie du groupe mentionnons "Hermanos de Sangre", démo de 2007 et "¿La Victoria de la Vida?" EP de 2014 entièrement acoustique et qui d'après ce que j'ai pu en entendre vaut le détour.

Tout comme les autres sorties du groupe "Metamorfosis" est une autoproduction. L'album n'en demeure pas moins de bonne facture et mérite qu'on s'y attarde quelque peu d'autant qu'il bénéficie ces jours-ci d'une nouvelle sortie sur le label Music Records. Ce qui frappe d'entrée c'est le niveau technique des gars, on sait tout de suite qu'ils ne sont pas venus là pour amuser la galerie et qu'ils ont des choses à dire. Le métal qu'il nous propose est globalement relativement old-school, influencé par le death metal des années 90 et notamment par les maîtres DEATH eux-mêmes. MEZCLA ne sonne pour autant pas comme le commun des groupes de death, les influences Flamenco que l'on retrouve ici ou là, notamment dans les solos de guitare sont vraiment bien intégrées à la musique. Si vous avez déjà eu l'occasion d'écouter IMPUREZA, autre groupe français de death metal qui incluait des influences flamenco, la mayonnaise prenait moins bien. Il faut dire que le death de IMPUREZA était bien plus brutal que celui de MEZCLA et se prêtait sans doute moins bien à un tel mélange.

L'ensemble des morceaux est d'un bon niveau, pas de remplissage ou de titre faiblard. Chacun apporte sa pierre à l'édifice Metalmorfosis. Certains titres sont plus accrocheurs que d'autres comme par exemple "Mantis religiosa" et son refrain catchy mais les autres ne sont pas en reste et au fil des écoutes révèlent toutes leurs qualités. "L'usurpateur" pour sa part, pourra vaguement évoquer MISANTHROPE mais c'est sans doute un simple effet secondaire des paroles en français, quoiqu’il y a bien aussi un petit quelque chose dans la prononciation... Il y a de toute façon bien pire comme influence que celle de MISANTHROPE.

Au final pas grand chose à reprocher à cet album, on tient là un bien bon album de death metal à la fois mélodique et puissant. La production n'est pas parfaite, elle aurait sans doute pu être un peu meilleure, notamment au niveau de la batterie. Rien de bien grave ou susceptible de vous empêcher de vous pencher très sérieusement sur cet album qui le mérite vraiment.

Tracklist:

  • 1.     Criaturas indeseables    
  • 2.     Sangre y arena    
  • 3.     Mantis religiosa    
  • 4.     Luciernaga    
  • 5.     Entomofobia    
  • 6.     Otra dimension
  • 7.     Esfinge de la calavera
  • 8.     L'Usurpateur    
  • 9.     Metalmorfosis

Facebook

par Sheb le 23/01/2017 à 05:57
75 %    489

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


JTDP
membre enregistré
26/01/2017 à 22:49:43
Tout à fait d'accord ! Une bonne surprise que cet album !

Ajouter un commentaire


Lowest Creature

Sacrilegious Pain

Wretch

Man or Machine

Sabaton

The Great War

Pendulum Of Fortune

Return To Eden

Horndal

Remains

Protector

Summon the Hordes

Majesty

Legends

Dead Horse

Horsecore: An Unrelated Story That's Time Consuming

Затемно (zatemno)

В петле

Hollow Haze

Between Wild Landscapes and Deep Blue Seas

Nyss

Dépayser

Shit Life

Reign In Bud

Teleport

The Expansion

Alcotopia

It Hits the Spot

Pounder

••

Night Screamer

Dead of Night

No Sun Rises

Ascent/Decay

Vilest Breed

Live Fuck Die

Riot City

Burn the Night

Combichrist + Terrolokaust

RBD / 17/07/2019
Electro

Live-report - Impetuous Ritual / Ascended Dead / Scumslaught

Jus de cadavre / 14/07/2019
Death Metal

Napalm Death + A.C.O.D.

RBD / 12/07/2019
Black Metal Symphonique

Municipal Waste + Terror Shark + Dirty Wheels

RBD / 10/07/2019
Hardcore Metal

Live-report HELLFEST 2019 / Dimanche

Jus de cadavre / 07/07/2019
Hellfest Open Air

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

ce type de groupe n'a pas fini de nous plonger dans les abysses du ridicule


J'ai l'impression que le précédent était sorti avant-hier, ils tiennent le rythme ceux-là !


Aaaaaaahhh !!!
C'était le bon vieux temps tout de même hein…
(Vieux con speaking)


dégageait*


Kerry King + 1.
C'est vrai que leur show dégagé pas mal.
J'en ai été d'ailleurs le premier surpris sur le moment...


Je viens de me choper le Pantera. Que j'avais en fait déjà en bootleg sous le nom de "Black Tooth" !
Tant pis... un énorme live en tout cas ! Ultra bourrin !


Magique


ah ouais ? le pantera me fait bien envie aussi ! je l'ai qu'en bootleg degeu et pas complet...


Rien à voir, mais j'ai le Nailbomb en CD du Dynamo...


ce live est sortit ya quelques semaines deja ;) dans la meme serie il y a aussi le live de testament de la meme année.


ah le bon vieux groupe en carton


très mou


Oui, belle pochette !! :)


Je n'aurais jamais cru qu'un jour un groupe ose s'arroger ce nom sacré...


Voilà la meilleure pochette de tous les temps !!


Mou ?!!! Euh...


Un autre groupe qui a tout démonté sur ce Hellfest c'est Anthrax !

Bordel encore furieux ça vieillit pas, putain de patate.

https://www.youtube.com/watch?v=pHKTjsYlNh0


+ 1 bordel !!!
(Comme souvent avec Sieur Jus de cadavre...)


Indifférence générale !


Meilleur concert du Hell, un groupe fou ! J'aimerais vraiment les voir dans une petite salle chauffée à blanc... ça doit faire encore plus mal !