MEZCLA est un mot espagnol signifiant "mélange". C'est également le nom d'un groupe français qui justement pratique un savant mélange de metal et de flamenco. La boucle est bouclée. MEZCLA nous vient de la région de Auxerre. A écouter sa musique on pourrait le situer plus au sud et même carrément en Espagne d'autant que presque toutes les paroles sont chantées dans la langue de Cervantès. Existant depuis 2002, MEZCLA sort en cette année 2016 son second album après "Salir sin pagar" sorti en 2010. Pour être exhaustif au sujet de la discographie du groupe mentionnons "Hermanos de Sangre", démo de 2007 et "¿La Victoria de la Vida?" EP de 2014 entièrement acoustique et qui d'après ce que j'ai pu en entendre vaut le détour.

Tout comme les autres sorties du groupe "Metamorfosis" est une autoproduction. L'album n'en demeure pas moins de bonne facture et mérite qu'on s'y attarde quelque peu d'autant qu'il bénéficie ces jours-ci d'une nouvelle sortie sur le label Music Records. Ce qui frappe d'entrée c'est le niveau technique des gars, on sait tout de suite qu'ils ne sont pas venus là pour amuser la galerie et qu'ils ont des choses à dire. Le métal qu'il nous propose est globalement relativement old-school, influencé par le death metal des années 90 et notamment par les maîtres DEATH eux-mêmes. MEZCLA ne sonne pour autant pas comme le commun des groupes de death, les influences Flamenco que l'on retrouve ici ou là, notamment dans les solos de guitare sont vraiment bien intégrées à la musique. Si vous avez déjà eu l'occasion d'écouter IMPUREZA, autre groupe français de death metal qui incluait des influences flamenco, la mayonnaise prenait moins bien. Il faut dire que le death de IMPUREZA était bien plus brutal que celui de MEZCLA et se prêtait sans doute moins bien à un tel mélange.

L'ensemble des morceaux est d'un bon niveau, pas de remplissage ou de titre faiblard. Chacun apporte sa pierre à l'édifice Metalmorfosis. Certains titres sont plus accrocheurs que d'autres comme par exemple "Mantis religiosa" et son refrain catchy mais les autres ne sont pas en reste et au fil des écoutes révèlent toutes leurs qualités. "L'usurpateur" pour sa part, pourra vaguement évoquer MISANTHROPE mais c'est sans doute un simple effet secondaire des paroles en français, quoiqu’il y a bien aussi un petit quelque chose dans la prononciation... Il y a de toute façon bien pire comme influence que celle de MISANTHROPE.

Au final pas grand chose à reprocher à cet album, on tient là un bien bon album de death metal à la fois mélodique et puissant. La production n'est pas parfaite, elle aurait sans doute pu être un peu meilleure, notamment au niveau de la batterie. Rien de bien grave ou susceptible de vous empêcher de vous pencher très sérieusement sur cet album qui le mérite vraiment.

Tracklist:

  • 1.     Criaturas indeseables    
  • 2.     Sangre y arena    
  • 3.     Mantis religiosa    
  • 4.     Luciernaga    
  • 5.     Entomofobia    
  • 6.     Otra dimension
  • 7.     Esfinge de la calavera
  • 8.     L'Usurpateur    
  • 9.     Metalmorfosis

Facebook

par Sheb le 23/01/2017 à 05:57
75 %    333

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


JTDP
membre enregistré
26/01/2017 à 22:49:43
Tout à fait d'accord ! Une bonne surprise que cet album !

Ajouter un commentaire


Barros

More Humanity Please...

Lonely Grave

Craterface

Temple Desecration

Whirlwinds of Fathomless Chaos

Graviton

Per Erebus Ad Astra

Cxfxcx

Assuma a Culpa

Atavisma

The Chthonic Rituals

Espionage

Digital Dystopia

Vesztegzár

Damnation

In Purulence

Putrid Valley

Converge

Beautiful Ruin

Vyre

Weltformel

Crystal Viper

At the Edge of Time

Hell Patröl

Leather and Chrome

Satan's Basement

Appeal to Your Denial

Marduk

Viktoria

Dreadful Fate

Vengeance

Killing

Toxic Asylum

Malsanctum

Malsanctum

Iron Hunter

Mankind Resistance

Hellfest Open Air 2018 en Image

Simony / 13/07/2018
Hellfest Open Air

HELLFEST 2018 - Live-report part. 3 et fin : dimanche

Jus de cadavre / 05/07/2018
Death Metal

HELLFEST 2018 - Live-report part. 2 : Samedi

Jus de cadavre / 04/07/2018
Black Metal

HELLFEST 2018 - Live-report part. 1 : Jeudi / Vendredi

Jus de cadavre / 03/07/2018
Heavy Metal

Interview SPHAERA

youpimatin / 28/06/2018
Djent Death Progressif

Concerts à 7 jours

+ Nick Oliveri

23/07 : La Scène Michelet, Nantes (44)

Nick Oliveri

25/07 : Le Galion, Lorient (56)

Photo Stream

Derniers coms

Après réécoute c'est surtout le chant qui me fait penser à Max Cavalera jeune.


Pas mal la chanson en écoute, ça donne envie de découvrir l'album.
Y'a pas aussi un petit côté Sepultura, période Beneath, sous coke ( mais le vrai hein, pas le light ou le zéro) ?


Bon choix, Suecof ! Les ayatollahs reprocheront peut-être qu'il a aussi produit beaucoup de MetalCore, mais il ne s'est jamais planté à ma connaissance. Si cette fois ils ont enfin un bon son, ce serait un grand pas en avant.


Me too.


Ah ah jeune impatient... mold_putrefaction est encore sur place en ce moment même.


C'est vrai qu'il donne envie ce report... ... ...
(SIC !!! !!! !!!)


Exact RBD...
Je préfère d'ailleurs de très loin SOILENT GREEN à EYEHATEGOD.
"Sewn mouth secrets" m'avait foutu une sacrée claquasse à sa sortie...


Ce n'est pas très bon non plus pour Soilent Green, après dix ans de silence.


Il donne envie ce fest en vrai... C'est bien simple tout les metalleux qui y ont été un jour, te disent que c'est le meilleur fest Metal qu'ils ont fait...


OUCH !!! !!! !!!
Quelle belle découverte bordel !!!
Merci mortne2001...
Du pur S.T. dans le texte ce truc putain !
Un million de fois mieux que NEGATIVE SELF en ce qui me concerne.

PS : "Un cas d’école du Crossover des années 80 transposé dans une époque q(...)


CxFxCx!


Il y a des nouvelles comme ça qui vous mettent de bonne humeur... Hâte d'entendre le résultat !


Pas un grand drame de ne pas connaître ce groupe...


connais pas...


Il parait qu'il n'y a pas que sur la musique qu'il est précoce mais chuuut... ;-)


"Nicolas, 20 ans, passionné de musique extrême au sens très large depuis 2006"...
Le mec a commencé le Metal à 8 ans ?!?!?!
Bah putain...
J'avais même pas acheté ma première K7 de Michaël Jackson moi à cette âge là... ... ...


Bienvenu mec ;) Et bon fest !!!


"faut-il faire boire de la bière à des enfants ?"
Ah la par contre... bon... Faut en discuter mais j'ai mon avis ! :D


+1 Jus de cadavre... les enfants (de 6 et 8 ans surtout) n'ont pas de second degré et donc l'imagerie renvoyée par un groupe comme WATAIN est prise au premier degré, il faut faire très attention à cela. Ensuite, le point positif, c'est qu'ils passent du temps avec leurs parents et qu'ils partag(...)


Amener ses gosses dans un gros fest Metal, je trouve ça irresponsable. Point barre. C'est l'un des problème avec l'énorme succès du Hell... "C'est familiale" etc... Du coup les gens amènent leurs gamins. Impressionnant le nombre cette année ! Mais en pleins cagnard avec le monde, le bruit etc.(...)