MMXL

Nemesis Sopor

17/02/2017

Geisterasche Organisation

Après la guerre, vient le temps de la contemplation, le temps où on prend du recul sur l'accomplissement d'un but, l'aboutissement d'une quête. La vague old school du Black Metal se tenait clairement dans la guerre, take no prisoners, la deuxième vague initiée par IMMORTAL d'ailleurs, se rapproche de la nature, la thématique démoniaque tombe et voilà que l'on découvre des gaillards proches de la nature et d'un certain art de vie perdu avec l'émergence d'une civilisation nouvelle. Bon ça ne les empêche pas de nous le dire sur un ton énervé, genre vous allez vous réveiller ! 

Alors, si on reste sur ce Black Metal très posé et très musical également, la violence laisse place à une énergie encore très sombre comme le démontre les Allemands de NEMESIS SOPOR avec ce troisième album MMXL, qui renferme des titres longs qui nous évoquent un certain DER WEG EINER FREIHEIT mais pas uniquement, car BLUT AUS NORD n'est parfois pas si loin, cette patte progressive illumine de noirceur ce Black Metal qui reste pourtant haineux, si on excepte "Zeit Der Sterne", drôlement lumineux. C'est justement cette alchimie que le groupe réussi à capter ici, laissant le côté le plus pompeux du Post-Black Metal de côté pour se concentrer sur ce que Quorthon pouvait faire avec des Nordland par exemple. Vous l'aurez compris, nous sommes invités à un voyage introspectif très brumeux, une initiation à la contemplation physiquement passive mais qui mentalement prend des tournures parfois surprenantes car à l'écoute des "Untertan" ou "Herrscher", les images de longues étendues vertes, la nuit couchante, ne tardent pas à faire son apparition et l'envie de pousser un cri primal également.

Auteur de trois albums, donc, les Allemands ont du faire face au départ de leur chanteur et c'est donc l'un des guitaristes du groupe, R.S., qui cumule le poste sur ce nouvel album pour un résultat tout à fait convaincant, une voix rêche totalement old school émerge de cette ambiance morne. Le groupe réussi également à ne pas étirer inutilement les plages instrumentales, les parties acoustiques ne sont jamais pompeuses et restent assez dispersées sur cette galette et ce sont bien les riffs torturés ("Despot") qui se taillent la part du lion sur ce MMXL fort convaincant.

Pour autant, on retrouve là bon nombre des éléments qui ont forgé cette école du Black Metal, jusque dans le concept, comme évoqué plus haut, la critique de la civilisation et de ses dérives est un terreau formidable pour ce Black Metal et NEMESIS SOPOR y va également de sa petite touche en abordant le thème de l'intelligence artificielle, des robots capable de reproduire le mimétisme humain et la place que cette intelligence prend dans nos vies, notre civilisation. Si cette branche du Black a d'abord tapé sur la Christianisation de la civilisation aujourd'hui les thématiques évoluent comme le montre ces Allemands mais le sujet de fond reste le même, l'éloignement de l'Homme de la Nature, un déracinement profond non sans conséquence d'après le discours tenu ici.  

NEMESIS SOPOR laisse donc derrière lui l'approche Post-Black de son deuxième album, élève son niveau de production, bien plus équilibré et approprié au style pratiqué ici, et avec une voix peut-être un peu moins entendue même si celle de R.S. ne fait pas non plus dans l'ultra originalité. MMXL permet donc aux Allemands de passer un cap, un vrai bon album même si plusieurs écoutes se révèlent nécessaire pour ingurgiter tout cela.

  1. Untertan
  2. Saat
  3. Herrscher
  4. Despot
  5. MMXL
  6. Atarax
  7. Zeit Der Sterne

Site Officiel


par Simony le 24/05/2017 à 07:49
72 %    577

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Jon _ interview d'un homme multi-facettes

Simony 23/11/2020

Interview

Future World

mortne2001 23/11/2020

From the past

Voyage au centre de la scène : les fanzines

Jus de cadavre 22/11/2020

Vidéos

Rammstein 2005 (Volkerball)

RBD 16/11/2020

Live Report

At The Mill _ Live Stream Performance

Simony 07/11/2020

Live Report

Dahey OWM

Simony 01/11/2020

Interview

Fear Factory + Misery Index 2006

RBD 28/10/2020

Live Report
Concerts à 7 jours
Saor + Borknagar + Cân Bardd 01/12 : Le Petit Bain, Paris (75)
Saor + Borknagar + Cân Bardd 02/12 : Le Rex, Toulouse (31)
Saor + Borknagar + Cân Bardd 05/12 : Cco, Villeurbane (69)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
POMAH

Assez d'accord avec Humungus, j'ai un peu de mal aussi avec le synthé sous champi quoi... Elle est ou la puanteur rampante d'Apparitions ... ?

27/11/2020, 21:30

Oliv

Oui ça va 5 mn les concerts a la tv , halte a l’entrave aux libertés et on ressortira la guillotine pour couper quelques têtes, ça fera une animation supplémentaire. 

27/11/2020, 19:00

Humungus

Le moins bon morceau à mon sens de l'album.Ce synthé Prog me dérangeant énormément...

27/11/2020, 13:51

Gargan

Premier morceau terrible, avec LE son de synthé spatial 70/80s. Tu prends ton jetpack direction les étoiles après quelques IPA.

27/11/2020, 10:05

Jefflonger

Une belle époque les premiers albums de Nightfall. J'ai re écouté mes vieilles k7 à l'annonce de ces rééditions cd et vinyles,  et les imperfections des 2 premiers conservent un petit charme pas trop suranné 

26/11/2020, 21:38

Moshimosher

Bon, je viens de me voir le premier épisode... et c'est vraiment prometteur !

26/11/2020, 16:57

Iron flesh

Merci pour les bon retours ! Hâte d' envoyer ça en live ! 

26/11/2020, 16:14

Moshimosher

Cool ! Je vais me regarder ça ! 

26/11/2020, 16:12

Simony

Voici un lien qui fonctionne pour la vidéo : 

26/11/2020, 14:08

Kamel

La vidéo ne fonctionne pas... Agréable rappel de Civilization One! Jamais réussi a mettre la main sur le second album :-(...

26/11/2020, 14:03

Gargan

Ahh mais ça marche très bien les propositions de news !Docu excellent (bon, ça fait un peu bizarre les pubs norvégiennes comme si de rien n'était en intro), dont je me suis véritablement délecté. Tu rentres vraiment dans l'i(...)

26/11/2020, 13:59

RBD

J'avais reçu exactement comme toi le premier album, dont j'attendais beaucoup à l'époque à l'instar de tout le monde vue l'équipe. Je partage donc hélas ce point de vue sur ce qui reste à ce jour le seul groupe de Marc Grew(...)

25/11/2020, 20:55

el bifflardo

 une decourverte qui fait prezir ... toudoum tss

25/11/2020, 09:35

Gargan

Juste un running gag avec un commentaire précédent, d'où le gif. Ils ont joué en live avec Mgla ceci dit hehe

25/11/2020, 08:57

Bones

Le délire ! 26 ans plus tard, retrouver un vieux dessin signé bibi dans l'un des fanzines de cette vidéo !  Une sombre merde dont j'étais hyper fier à l'époque.

24/11/2020, 23:14

RBD

Jolie plongée nostalgique dans cet univers des premiers passionnés, plus libre que celui des premiers magazines bien que certains s'en rapprochaient dans la forme. Les fanzines faisaient le lien au sein des scènes locales d'un même secteur, à une &eacut(...)

24/11/2020, 23:01

Yolo

Aucun rapport avec Dark Funeral. Décidément tu nous les auras toutes faites toi.

24/11/2020, 21:23

Yolo

Aucun rapport entre MGLA et Deus Mortem. Sérieux...

24/11/2020, 21:15

Simony

Ah non là DEUS MORTEM associé à MGLA, je ne pense pas qu'ils soient dans la même optique du Black Metal. DEUS MORTEM c'est plus MARDUK et compagnie qui les branche. Excellent groupe à la discographie difficilement discutable lorsque l'on aime c(...)

24/11/2020, 18:08

Humungus

Au vu de l'attrait de certains pour le bazar, je colle une oreille sur ces deux extraits :Mais c'est que c'est du tout bon ça bordel !!!J'ai donc poussé un peu plus mes investigations en écoutant le premier album et second EP : Pas mal du tou(...)

24/11/2020, 16:17