Provenance : Ravenne, ville italienne de la province de Ravenne en Émilie-Romagne.

Formation : Récente

Line up : Edo (basse et chant), Dario (guitare et chant)

Productions : Première démo.

Influences : REPULSION, SQUASH BOWELS, BLOCKHEADS, SUFFERING MIND, PHOBIA, INSECT WARFARE, ASSUCK, LYCANTHROPY

But avoué : Faire un maximum de bruit en un minimum de temps imparti.

Voilà, avec ça normalement, je peux fermer les guillemets et aller préparer le repas. Mais vous vous doutez bien que je ne vais pas me contenter d’une présentation concise pour vous introduire à ce duo Italien, en tout bien tout honneur…

Comme dit dans les informations de préambule, les RUSCO viennent de la jolie ville de Ravenne, et proposent avec ces dix morceaux leur première démo qui se vautre avec complaisance dans un déballage de Powerviolence sombre et de Grind de décombres.

Leurs influences en disent long sur leurs intentions, et une fois avalées les pistes de ce premier essai, vous constaterez qu’elles ne furent pas empilées au hasard.

Il est évident que le duo Italien a beaucoup écouté les figures imposées du genre au point de tenter de les reproduire à la lettre, ce qui nous donne donc cette démo disponible en version digitale sur leur Bandcamp, qui n’est que brutalité, vitesse, intensité et manque d’empathie assumé.

Rustres les RUSCO ? C’est un fait, et leur Grind parfois à la limite du Noisecore ne prétend pas reproduire à l’identique les motifs ouvragés de la dentelle de Calais (ou de Douvres, selon les options), mais plutôt les dépeçages en règle chez leurs modèles d’ASSÜCK et BLOCKHEADS.

En gros, ça joue vite, gras, concis, et mis à part « Morto Schiavo », ça dépasse à peine la minute pour ne pas se perdre en considérations inutiles.

A la lisière quand même du Goregrind parfois (« Cloaca », et n’oublie pas le papier pour t’essuyer), voire les deux pieds dedans (les breaks fumants de « Non Ho Scelto », à rendre jaloux les SUBLIME CADAVERIC DECOMPOSITION et CARCASS), mais souvent Powerviolence à outrance (« Tua Opinione, Mia Realtà », grosse mandale qui cavale), ou Grind sans souffrance (« Individui in Secondo Piano »), le duo costaud fait le tour de la question ultraviolente transalpine en s’inspirant des meilleures rapines US et de l’est, et réussit son test haut la main en lâchant une démo qui règle son compte à l’excès modéré et planifié.

En écoutant cette bordée de jurons, vous aurez bien sur l’impression d’être en terrain conquis et boueux, et de retrouver les sensations éprouvées lors de la découverte des références sus mentionnées. Quelques samples disséminés pour aérer l’étuve, quelques passages Fastcore pour finir ses études, et emballé c’est pesé, et bien jeté à la face de fans d’extrême médusés.

Alors oui, c’est du tout bon avec un gros son, une basse qui tourne rond, et une rythmique en béton qui ne s’épuise jamais malgré quelques sonorités synthétiques qui peuvent crisper à l’occasion.

Vous voilà au fait de la première production au tabasco des RUSCO, un truc à faire tourner pendant que c’est chaud, et qui fulmine de Powerviolence épicé de Grind un peu Gore qui saura vous tirer les vers du nez.

 Pour peu que vous ayez oublié de vous moucher…

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 25/10/2016 à 16:48
68 %    328

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Miscarriage

Imminent Horror

Death Agony

Desiderata : A Devastating Revelation

Damantra

Broken

Walls Of Blood

Imperium

Terre

Terre

Pristine

Road Back To Ruin

Tytus

Rain After Drought

Palehørse

Palehørse

Statement

Force Of Life

Cara Neir

Part III - Part IV

Project For Bastards

Project For Bastards

Aftermath

There Is Something Wrong

Nostromo

Narrenschiff

Charge

Ain’t The One

Herod

Sombre Dessein

(false) Defecation

Killing With Kindness

Rosy Vista

Unbelievable

Gorgon

Elegy

Interview avec AEPHANEMER

Acid / 23/04/2019
Aephanemer

Misanthrope Tournée des 30 ans / Sphaera

Simony / 21/04/2019
Gothic Death Metal

SOEN + GHOST IRIS + WHEEL - Backstage By The Mill - Paris

Kamel / 20/04/2019
Backstage By The Mill

Orphaned Land + Subterranean Masquerade

RBD / 18/04/2019
Folk Metal

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Excellent projet ! Brut et brutal sans parler de l'artwork qui illustre parfatement le coté tumultueux et profond de la musique, tel un orage qui vous surprendrait coincé entre deux barres rocheuses.


Oui, le côté ultra cliché, difficile de pas y succomber. Sûr qu'au Keep It True de ce weekend, le label Cruz Del Sur, qui expose, sera bien dévalisé. La chanteuse amène le petit plus nécessaire pour sortir du lot.


Oui excellent ce truc ! Ultra cliché dans le genre mais ça fonctionne à fond.


Super truc de heavy épique qui renvoie aux espoirs du genre, type Chevalier ou Visigoth. En plus le dessin de Whelan ajoute au charme de l'album. Les vov=calises de la chanteuse sont très efficaces.


groupe de merde


Terrible encore. Putain ce que j'aime ce groupe bordel. Autant pour leur musique que pour ce qu'il représente. DARKTHRONE bordel !!! Super morceau !!! Hail DARKTHRONE !!!
(Mais il me semble que cela a déjà été dit non ?)

PS : Qui plus est, l'idée d'animer cette superbe poche(...)


Super morceau ! Hail Darkthrone !


Terrible encore. Putain ce que j'aime ce groupe bordel. Autant pour leur musique que pour ce qu'il représente. Darkthrone bordel !


1) "Je connais pas Parkway Drive jamais écouté"
Continuez ainsi mon brave !!!
2) "Hellhammer est reformé ?"
Bah alors Monsieur King ! Réveillez-vous !
C'est LA news de 2019 !
Mon érection en tous cas car futur visionnage de la chose en juin prochain au HELLFEST...


Hormis Slayer c'est pas fou les têtes d'affiche, je connais pas Parkway Drive jamais écouté.

J'ai vu l'affiche Hellhammer est reformé ?


Une vrai pépite cet album, comme dit dans la chronique froid, profond et à la fois somptueux.


Jus de cadavre + 1.
Et absolument pour tout ce que tu en dis...
(Sauf que moi j'y ai tout de même fait mon hajj en 2006)


Jamais fais le Wacken, et je ne le ferais sans doute jamais... Pourtant c'était la Mecque ce fest pour moi il y a des années, le truc que chaque metalleux se devait de faire au moins une fois ! Mais aujourd'hui j'en ai plutôt une image vieillote, un fest qui n'évolue pas, qui ne cherche pas à i(...)


Ca sent la revanche !!


(suite et fin)
Mais malheureusement, comme le dit très bien Simony "l'auto-parodie et la surenchère du groupe, et notamment de son chanteur S.A.S de L'Argilière a eu raison de bien des Metalheads qui ont vu en eux un bouc émissaire parfait".
C'est exactement ça en ce qui me concerne(...)


Jamais accroché à ce groupe :
Bien trop Prog et "branlette" pour moi.
Pour autant, je respecte beaucoup la formation pour ce qu'elle est aussi :
Des gars intègres, dans une recherche musicale constante, qui mènent leur barque contre vents et marrées depuis un sacré bout de te(...)


??? ??? ???
C'est seulement maintenant qu'ils annoncent des groupes présents pour août prochain ?!?!
Si oui, c'est vraiment se foutre de la gueule du monde.
Alors, j'ai bien conscience que les billets sont déjà tous vendus depuis des lustres et que le futur public n'a donc aucu(...)


Non cela semble être l'image choisie pour illustrer le trailer, mais sait-on jamais...


C'est ça la pochette ?


Enorme ce 1er Testament.
Avec une prod bien plus écoutable que celle du 1er Exodus, par exemple !