Split Formations and Infinite Mania

Venomous Echoes

21/04/2024

I, Voidhanger Records

Ben Vanweelden fait partie de ces acteurs underground de la scène Black Metal, qu’il agite de ses nombreux projets. On le retrouve à l’origine de CEREMONIC BURYMENT, DISTANT VESSEL, WALLOW, et évidemment VENOMOUS ECHOES, son concept le plus viable et productif. Avec un premier album paru en 2023, Writhing Tomb Amongst the Stars, Ben a imposé une certaine esthétique morbide, et proposé l’idée d’un Crossover global entre Death et Black Metal, pour un public avide de sonorités sombres et de violence sourde. Un an à peine après la sortie de ce premier long, Ben remet le couvert, et nous propose Split Formations and Infinite Mania, qui continue d’explorer les tréfonds de l’extrême le plus pur et sans compromis.

Et l’affaire fait beaucoup de bruit, pour utiliser un euphémisme.

Soutenu cette fois-ci par la référence expérimentale I, Voidhanger, VENOMOUS ECHOES peut donc compter sur une promotion conséquente qui lui permettra de se faire connaître au-delà d’un rayonnement intime. On connaît les inclinaisons du label italien pour les bestioles malformées et irascibles, pour ne pas dire les créatures aux propos les plus abscons, et retrouver dans l’écurie ce projet américain n’est donc pas une grosse surprise. D’autant que la tonalité utilisée pour ce nouveau chapitre est encore plus basse que d’ordinaire. Ce qui vous garantit quelques cauchemars sonores et autres traumas persistants.

MORBID ANGEL, HOWLS OF EBB, ESOCTRILIHUM, PORTAL, ULTHAR, voilà les noms utilisés pour les recommandations usuelles. Ces références ne sont évidemment employées qu’à titre d’exemple, et non de définition précise. La musique de VENOMOUS ECHOES se propage sur les landes du Black Metal le plus guerrier, mais les nombreuses déviations et autres fantaisies permettent à Ben de s’aménager une voie royale vers l’avant-garde et l’expérimental. J’en tiens pour preuve ce break Dub totalement incongru sur le cruel « Miscreated Pustules », qui tire parfois sur les pigeons DODECAHEDRON et WOLVES IN THE THRONE ROOM.

De l’audace donc, pour un projet bien moins simple qu’il n’y paraît. Responsable de toute l’instrumentation, de la composition et de la production, dans ses propres studios, Ben Vanweelden part donc dans des directions différentes, pour mieux faire passer la pilule de l’originalité, dont il maitrise le dosage avec brio.

Constamment sur le qui-vive, Split Formations and Infinite Mania explore un univers sans fin, propose quelques arrêts dans des galaxies ténébreuses, avant de s’envoler à la vitesse de la lumière vers un gigantesque trou noir. Mais jamais le plan de route ne dévie par pur caprice. Les circonvolutions, virages, trajectoires erratiques sont pensés, validés, et imbriqués dans une stratégie de vol imprévisible, mais logique.

N’hésitant jamais à corser sa musique de petites trouvailles en écho, en reverb’ et en constructions en gigogne, VENOMOUS ECHOES s’avère vite inclassable, et impossible à domestiquer. L’évanescence de l’intro de « For Thy Avant Void » prouve que l’américain se nourrit dans plusieurs cantines, en compagnie de clients aussi exigeants que lui. Maître des dissonances, de la discordance, de la lancinance, Ben nous présente un véritable festival de figures non imposées, n’hésitant jamais à briser une ligne droite pour s’offrir une perpendicularité bancale. Sur de longues minutes, son imagination fertile nous dessine les contours d’un monde différent, parfois grotesque, souvent impitoyable, et toujours brutal.

Il convient d’avoir déjà confié ses oreilles à des groupes décalés et portés sur l’anticonformisme. Sinon, vous risquez de vous perdre dans les dédales de ce labyrinthe musical, souffreteux, menaçant, grouillant et morbide, pour utiliser le bon mot. Jamais avare d’un riff louche, Ben provoque le chaos pour faire naître la lumière, et nous inonde de rais radioactifs qui brûlent la peau comme de l’acide (« Mucous Slathered Face Morphed into Tsathoggua »).

Cryptique et hystérique, parfois à la lisière du Mathcore le plus inextricable (le complètement dingue « The Millions ov Eyes Transformed », qui fait passer la collaboration entre DILLINGER ESCAPE PLAN et Mike Patton pour un spectacle de maternelle), mais toujours surprenant, ce deuxième album est d’une inventivité rare, mais d’une méchanceté de grosse teigne.

Les sons sont abrasifs, les bruits blancs utilisés au-delà du supportable (« Abhoth Multiplied to Thy Millennium » empiète sur le territoire du Noisecore et du Power Electronics), les astuces Ambient toujours judicieuses, et le sentiment qui se dégage à de faux airs de confusion totale, de perte des sens, et d’errance entre lucidité falsifiée et coma éthylique.

Inutile donc de prendre des drogues pour apprécier Split Formations and Infinite Mania. Cet album EST une drogue, addictive, dangereuse, et aux effets secondaires notables. VENOMOUS ECHOES reste donc fidèle à sa petite réputation, et fera le bonheur des aficionados d’I, Voidhanger. De quoi se réjouir de cette anormalité crasse, qui permet de s’extraire d’une violence prévisible pour se confronter à une brutalité presque intellectuelle.           

  

Titres de l’album:

01. Ocular Maltosis ov Schizophrenia

02. Miscreated Pustules        

03. For Thy Avant Void       

04. Mucous Slathered Face Morphed into Tsathoggua       

05. The Millions ov Eyes Transformed        

06. Abhoth Multiplied to Thy Millennium   

07. Split Formations and Infinite Mania


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 15/06/2024 à 17:25
80 %    251

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Escuela Grind + BMB

RBD 08/07/2024

Live Report

The Mandrake Project Live 2024

Simony 05/07/2024

Live Report

Hatebreed + Crowbar

RBD 18/06/2024

Live Report

Nostromo + Nwar

RBD 03/06/2024

Live Report

Dvne + My Diligence

RBD 29/05/2024

Live Report

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : ARGILE

Jus de cadavre 12/05/2024

Vidéos
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
RBD

Excellent ! Ils sont revenus tourner ce clip à la "Maison des choeurs" où nous les avions vus pour un concert inoubliable à l'automne 2023. Il s'agit d'une ancienne chapelle de style Louis XIV (mais pas baroque) accolée à l&apos(...)

11/07/2024, 16:43

Simony

@Tourista : je partage en tout point tes dires. Si ce n'est pour MAIDEN car je suis un incorrigible fan qui aimera toujours ce groupe et les voir sur scène mais je comprends parfaitement ton point de vue que j'applique à AC/DC par exemple. J'ai une super image de la d(...)

11/07/2024, 09:59

Simony

@Tourista : je partage en tout point tes dires. Si ce n'est pour MAIDEN car je suis un incorrigible fan qui aimera toujours ce groupe et les voir sur scène mais je comprends parfaitement ton point de vue que j'applique à AC/DC par exemple. J'ai une super image de la d(...)

11/07/2024, 09:59

Jus de cadavre

Quand NAILS se met au Speed Thrash   ! Bah ça bastonne !

10/07/2024, 19:48

Tourista

Pardon : présent à Paname.

10/07/2024, 18:41

Tourista

Présent.  Set-list hyper solide, groupe hyper en place et son aux petits oignons. Plaisir manifeste du chanteur (malgré sa crève) et accueil formidable (est-ce une surprise ?) du public. Le plus appréciable dans la forme c'était sa gestuelle dimensionn(...)

10/07/2024, 18:40

RBD

C'est vrai qu'il se maintient bien malgré les ans. Cela me rappelle il y a fort longtemps quand j'avais vu Blaze Bailey tourner en solo peu après son départ de Maiden. Mais Bruce est à un autre niveau de charisme et de talent, c'est clair.

10/07/2024, 12:43

wolf88

salut, ce n est pas Autriche mais Australie   

08/07/2024, 18:48

LeMoustre

Tuerie intégrale.Point.

07/07/2024, 14:33

Humungus

"Je préfère d'ailleurs aller jusqu'au Rockhal plutôt que de monter à Paris où tout n'est que galère et source de stress et d'énervement".Amen !

06/07/2024, 08:19

Gargan

Ah oui ! J’espère que ce sera l’occasion pour faire quelques dates, hâte de les revoir.

06/07/2024, 08:08

Moshimosher

Un nouvel album ! Bonne nouvelle !

06/07/2024, 06:56

Moshimosher

Très cool, comme news !

05/07/2024, 19:06

Moshimosher

Du très bon ! Je viens juste de le recevoir ! 

05/07/2024, 19:06

Jeff

Cela fait toujours plaisir de te lire RBD

04/07/2024, 21:58

senior canardo

"Tes photos promo avec force chaines et autres bracelets cloutés pour revenir à l’époque de tes débuts sont grotesques." n'est pas Niefelheim qui veut lol

04/07/2024, 12:56

Gargan

Merci pour la découverte, je serai sûrement passé à côté. ça s'écoute étonnamment bien (la fluidité avec un tel mélange n'est pas donnée à toute le monde, c'est généralement une m(...)

02/07/2024, 08:24

LeMoustre

Acheté Disséqué Tuerie

02/07/2024, 07:00

Buck Dancer

RBD et Humingus: "C'est ce qu'on aime dans notre scène"Ce genre d'anecdotes aussi, on aime ( alors que je connais ni le groupe ni le disquaire en question)

02/07/2024, 05:23

Bastos

Putain ça défonce 

02/07/2024, 01:19