No Luck for Canucks

Expain

23/10/2019

Autoproduction

« With No Luck For Canucks, we pay tribute to three of our favourite Canadian bands, and add an original of our own. If you love these bands as much as we do, we hope you like what we did. If you haven't heard of them before then we urge you to check them out! »

Voilà, avec ça, tout est dit. Les canadiens d’EXPAIN rendent donc hommage à la scène Thrash de leur pays, et nous offrent au passage un inédit. Si vous n’êtes pas trop distrait, vous vous souviendrez sans doute que je vous ai déjà entretenu de leur cas à l’occasion de la sortie de leur second LP, Pinching Nerves, publié en 2017. Deux ans donc ont passé sans nouvelles de nos canadiens préférés, et s’ils font leur retour par la manière la plus discrète qui soit, cet EP ne manque pas de piquant ni de décibels. Il est toujours ardu de se pencher sur un album de reprises, spécialement lorsque celui-ci n’en est pas un et juste un en-cas en attendant le véritable repas. Avec quatre morceaux dont un inédit et seulement seize minutes de musique, No Luck For Canucks s’écoute mais ne se dissèque pas vraiment, ce qu’il contient ne nécessitant pas forcément d’analyse profonde, le but étant de se faire plaisir, de gicler fort et sur le moment. Le quintet originaire de Vancouver ose donc la récréation à la mode METALLICA des années 80, et les musiciens se sont visiblement fait très plaisir en réenregistrant ces reprises qui ont bercé trop près du mur leur adolescence. Mais quelle joie de retrouver ces cinq olibrius (Pat Peeve & Matt Chanway - guitares, Max Madrus - basse, Ryan Idris - batterie et Sean Ip - chant) se défonçant comme des malades sur le patrimoine national, parvenant même à rendre encore plus hystériques des originaux qui ne manquaient pourtant pas de folie.

Mais le plus fort dans cette entreprise de moshing furieux, c’est que le jeune groupe parvient avec son propre morceau à rivaliser avec les références dont il emprunte les astuces. Bien sûr, difficile de résister à une appropriation de RAZOR, l’un des combos les plus mythiques du Canada avec VOÏVOD, et « In Protest » de sonner comme le coup de folie de violence qu’il a toujours été. Les riffs sont évidemment saccadés à outrance, le chant hurlé mais gouailleur, la rythmique véloce mais carrée, et l’ensemble sent bon l’enthousiasme de branleurs décidés à honorer leurs influences. De fait, on craque sévère sur « Less Cash, More Thrash », qui de son message simple nous lamine les tympans d’un Thrash euphorique et puissant, et finalement, No Luck For Canucks présente un bel équilibre entre nostalgie et nouveauté, ce qui achève de le transformer en sortie indispensable. Les SACRIFICE voient aussi leur intensité reliftée, et « In Defiance » de sonner comme un inédit de SLAYER repris par les SOILWORK, et les légendaires PROPAGANDHI ne doivent pas être frustrés de constater que leurs morceaux n’ont pas pris une ride. Le tout s’avale d’un trait, et plusieurs fois d’affilée pour en apprécier l’intensité corsée, d’autant que le son incroyablement clair permet d’apprécier le tranchant des guitares et la frappe surpuissante de la batterie, qui croyez-moi, ne chôme pas. Petit délice concentré en un quart d’heure, ce coup de folie des canadiens est une formidable façon de patienter en attendant le prochain LP, qui si j’en juge par la furie injectée dans ce produit risque de tout démonter sur son passage.

Et c’est aussi en écoutant ces quatre morceaux qu’on réalise l’apport énorme du Canada en matière de Thrash franc et massif, lapidaire et incisif, alors même que les Etats-Unis et l’Allemagne se taillent toujours la part du lion. Une injustice que les connaisseurs balaieront du revers d’un slam, mais que les néophytes pourront eux-mêmes constater, pour mieux porter de leur enthousiasme la nouvelle génération dont les EXPAIN font assurément partie. D’ici à la réhabilitation générale, enfilez-vous ces quatre morceaux qui vous filent une pêche du diable, et qui donnent le sourire autant qu’ils ne font tomber les nombreuses pellicules. Et comme le disent si bien les canadiens, « Less Cash, More Thrash » !! Le Thrash ayant toujours été une question de passion, pas de pognon.   

                   

Titres de l’album :

                       01. Less Cash, More Thrash

                       02. In Protest (RAZOR cover)

                       03. In Defiance (SACRIFICE cover)

                      04. Stick The Fucking Flag Up Your Goddamn Ass, You Son Of A Bitch (PROPAGANDHI cover)

Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 14/08/2020 à 14:25
85 %    357

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Eluveitie + Korpiklaani 2010

RBD 08/01/2021

Live Report

Sélection Metalnews 2020 !

Jus de cadavre 01/01/2021

Interview

Welcome To My Nightmare

mortne2001 26/12/2020

From the past

IXION : entretien avec Julien

JTDP 16/12/2020

Interview

Jon _ interview d'un homme multi-facettes

Simony 23/11/2020

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Seb

Jle trouve vraiment cool ce morceau.Ca fait un bout de temps que j'avais entendu un morceau aussi bon de leur part !

15/01/2021, 18:24

Moshimosher

Bon, ben, là, ça me fait carrément envie !!! A défaut de la fève, je veux bien la couronne !

15/01/2021, 17:18

Humungus

THE STRUTS ???Mortne2001...WTF ???

15/01/2021, 11:53

Humungus

Mais qu'est-ce que c'est que cette pochette putain ???

15/01/2021, 11:50

Gargan

J'attendais de voir ce nom passer. Totalement adhéré à l'ambiance qui s'en dégage (belles lignes de basse qui plus est), achat direct. kling !

15/01/2021, 08:23

Buck Dancer

100% d'accord avec la chro et Jus de cadavre ! Dans mon top 5 de l'année 2020. Du death metal qui se veut transgressif et repoussant, comme à la grande époque. Et moi, ça me mets en joie... 

15/01/2021, 00:16

Jus de cadavre

C'est bien qu'il y ai de temps en temps des albums qui rappellent aux gens ce que c'est le Black Metal. Comment c'est sensé sonner. Sans compromis, nihiliste, violent, sombre et dérangeant.Une autre tuerie de 2020 (oubliée dans mon top tiens !). Et (...)

14/01/2021, 20:33

Jus de cadavre

Une des baffes de 2020. Y a pas à chier la scène Death Metal nord-américaine a su se renouveler et nous propose des trucs de plus en plus sauvages et violents tout en gardant les pieds dans la tradition. Et ça moi ça me plait !Excellent.

14/01/2021, 20:21

Saddam Mustaine

Peter Tagtgren pour le remplacer j'avais pensé, ça serait un delire c'est sur.

14/01/2021, 18:58

Saddam Mustaine

Clairement, on oublie presque qu'il est arrivé qu'en 2001 apres 3 albums de Nightwish, il était encré dans le groupe.

14/01/2021, 18:57

metalrunner

Un très bon groupe l Angelcorpsemorbidangel Français 

14/01/2021, 17:48

Steelvore 666

Génial !!!!!!!

14/01/2021, 12:25

Chemikill

Ça le fait ! 

14/01/2021, 11:09

JTDP

@jus : hmm...je suis à la fois d'accord et pas d'accord avec toi. D'accord parce que oui, là son message, ça sent clairement le mec qui va pas bien. Je pense aussi que lorsque les choses se seront tassées il reviendra. Mais de toute faç(...)

13/01/2021, 23:42

Jus de cadavre

"Je suis le seul à n'avoir pas tout compris à son message ? J'ai relu l'original en anglais et c'est pareil, on dirait un remake de Kamoulox..."Oui le message d'origine en anglais est chelou, c'est pour ça que je pense q(...)

13/01/2021, 18:41

Bones

Show business.5% show.95 % business.Les groupes nous apportent passion, art, divertissement... mais il ne faut pas se voiler la face, autour d'eux gravite un business et une industrie qui souhaitent se gaver, comme autour de n'importe quelle activité humaine.(...)

13/01/2021, 18:11

Hoover

Je viens de voir que le mec avait gagné l'édition finlandaise de Masked singer. Quand t'en arrives là tu as quand même un léger déficit d'amour propre...

13/01/2021, 17:26

Hoover

Il était plus que temps d'arrêter la blague... Nightwish ça aurait pu être un truc rafraichissant sur 1 ou 2 albums du temps de Tarja, là ça fait longtemps que la date de péremption est passée.

13/01/2021, 17:16

Arioch91

Le documentaire d'ANVIL montrait bien les choses justement, sur ce point là.

13/01/2021, 16:26

Simony

La situation actuelle accentue les mauvais côté du music business car les musiciens cherchent des sources de revenus qui leur reviennent justement. Je suis assez d'accord sur le gavage de mecs peu scrupuleux et surtout chez les tourneurs. Combien de groupes ont reçu une p(...)

13/01/2021, 15:57