No Way Out

Aleister

29/11/2019

M O Music

Groupe phare de la scène Thrash française qui a œuvré à la fin des années 80, ALEISTER, originaire de Bourgogne, n'avait jusque là publié qu'un seul véritable album, Tribal Tech, en 1994, alors que le soufflet commençait à retomber. Le nom du groupe a refait surface avec la publication d'Enjoy The Violence (Zone 52) et 2018, le groupe est de retour. On retrouve le même line-up, un trio composé du bassiste Didier Renaud,  du guitariste chanteur, David Roustany et du batteur Eric Fleury qui avait entre temps œuvrait chez WORMACHINE, KARELIA ou Y FRONT.
Comme pour retrouver ses sensations d'antan, le groupe a choisi de faire appel à Stefan Thanneur pour l'artwork de ce deuxième album, No Way Out, celui là même qui avait travaillé sur ses premières démos, également connu pour ses œuvres illustrant Sensorial Treatment et Disincarnate de LOUDBLAST. Pour la production, le mixage et le mastering, le groupe se tourne vers Renaud Hebinger et le studio Ghost Pfastatt, que Eric Fleury a déjà cotoyé avec KARELIA mais qui est aussi un personnage de la scène d'époque puisque Renaud a travaillé sur Act II : Undermine! de CRUSHER, la démo de MESTEMA, The Way Of Stupidity ou l'Abject Offerings de MERCYLESS.

Vous l'avez compris, ALEISTER a réuni une équipe ayant connu son époque pour mettre toutes les chances de son côté avec ce nouvel opus et le résultat est plutôt une réussite. Certes, musicalement, le trio se contente de Thrash mid-tempo, on reconnait cependant cette voix très primaire à la CELTIC FROST qui prédominait à la fin des années 80, on reconnait ce son de guitare assez sec, ce son de batterie qui claque et une basse bien ronflante qui prend même le lead par moment ("Slave"), comme le groupe le faisait déjà à l'époque. Ce Thrash mid-tempo est également gavé de groove que l'on sent antérieur à la vague Power Metal US à la MACHINE HEAD et autres PANTERA, en clair, le groupe a repris là où il en était en 1995, allant jusqu'à proposer une version 2.0 du titre "Bastard" qui était présent sur la compilation Brutale Génération de Semetary Records, un titre qui se trouve être le plus nerveux du disque. Dans ce Thrash, on retrouve également un esprit Indus' avec quelques machines par dessus, on est pas loin d'un album de MINISTRY, la production très sèche n'y est certainement pas étrangère.
En un peu plus de 30 minutes, le groupe signe un retour convaincant mais qui le laisse tout de même dans la catégorie des outsiders, comme il l'était à l'époque, pas une grande révolution au niveau du style, on a même perdu ces rythmes biscornus d'un "Tribal Tech" qui faisait le piment de ce groupe, là tout est plus lisse et homogène moins fou en fait. Le Thrash de l'époque a évolué vers quelque chose de plus moderne dans le groove, chose totalement naturelle, mais ceux qui chercheront dans No Way Out une continuité totale avec son aîné pourraient être déçu. Toutefois, un nouveau public s'offre à ALEISTER qui offre là un deuxième album de bonne tenue.

Tracklist :

  1. I Grow
  2. Slave
  3. Primary
  4. Straighten Up
  5. Bastard 2.0
  6. I Feel Myself
  7. Gods Don't Bless You

Bandcamp | Facebook

par Simony le 27/03/2020 à 12:00
72 %    276

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


Pomah
@69.165.135.179
27/03/2020, 14:50:22
Sur certaines intonations de voix, on dirait Stéphane Buriez, vraiment un thrash de qualité, merci pour la découverte Simony.

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Licence to Kill

mortne2001 04/06/2020

Mood Swings

mortne2001 02/06/2020

Wintersun

JérémBVL 01/06/2020

Songs For Insects

mortne2001 30/05/2020

Solstice

mortne2001 28/05/2020

The Triumph Of Steel

JérémBVL 27/05/2020

The Gathering 2006

RBD 26/05/2020

End Of Society's Sanity

mortne2001 25/05/2020

Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
KaneIsBack

Jamais vu le groupe en live, en grande partie à cause de leur réputation catastrophique. Mais j'adore sur album, et ce disque, malgré ses défauts, reste une de mes références (il faut dire qu'il fait partie des premiers albums que je me suis payé). Par contre, je tiens à dire ici haut et for(...)

05/06/2020, 21:41

poybe

Perso je les ai vus il y a une dizaine d'années à la coopé de Clermont (tournée avec Moonspell, Turisas et Dead Shape Figure (là j'ai du rechercher le nom du groupe ^^)), je n'en garde pas un mauvais souvenir. Le son était bon, la prestation correcte, sans être non plus transcendante ... j'av(...)

05/06/2020, 18:45

Hair-dressing Curiosity

@ Humungus :
:-)))))

N'empêche que pour ceux qui avaient biberonné aux 4 Horsemen dans les 80's, devoir subir des curetages du prose comme Load/Reload/St Anger... bordel ! la cicatrisation des sphincters a pris du temps. C'est un peu comme les rhumatismes, ça se réveille mêm(...)

05/06/2020, 17:05

Reading Bouquinerie

Naaa, c'est de la petite série, réimprimé par paquets de 12. :-D

Raaa n'empêche j'ai hâte de lire ça ! Ca va raviver des souvenirs !
(mode "vieux con", avec ses demo tapes sous le bras)

05/06/2020, 16:51

Lifting Catastrophy

J'en viens à penser que le récit d'un BON concert de Cradle ça permet finalement de démasquer à coup sûr un pseudo spectateur qui en fait ne les a jamais vus live. :-))))))




Non allez, pas tapé !! c'était juste pour faire du mauvais esprit. :-)))))

05/06/2020, 16:47

Goughy

Je n'ai que cet album et "Beauty", vu 5 ou 6 fois, toujours en festival ou "gros concert" dons ils n'étaient pas tête d'affiche, je n'ai jamais entendu pareille bouillie sonore pour aucun groupe, même du grind de squat.
On en parle parfois avec mon pote qui me dit que je ment, qu'on les a v(...)

05/06/2020, 15:57

Humungus

4ème réédition putain !?!?
Musso n'a qu'à bien se tenir !

PS : A quand dans la Pléiade ???

05/06/2020, 13:12

Humungus

Bah écoutes, j'ai fort bien fait de ne faire aucun commentaire hier soir car tu as (d)écrit en mille fois mieux qu'elle était mon ressenti sur le sujet...
Merci Professeur Hair-dressing Curiosity.

05/06/2020, 13:10

Hair-dressing Curiosity

Je pense que c'est un tout.
S'ils n'avaient pas à ce point retourné leur veste, il y aurait eu une meilleure acceptation du look, parce qu'ils avaient un tel capital sympathie et affectif avec le public que les fans auraient évoqué ça 6 mois plus ce serait passé crème.
Mais quand (...)

05/06/2020, 12:27

Reading Bouquinerie

maLin

05/06/2020, 12:20

Reading Bouquinerie

C'est main, je viens de me délester de 46 balles. :-))))

(merci MetalNews !!)

05/06/2020, 12:20

Arioch91

Excellent ouvrage que je recommande !

05/06/2020, 07:09

Humungus

Sachant que j'ai dû les voir 3 ou 4 fois, j'ai donc eu l'immense malchance de tomber à chaque fois sur une de leurs 5 mauvaises prestations live.

The Trve Humungus.

05/06/2020, 05:22

Satan

Deux choses :
1) C'est "Whore" en non "Wore".
2) De plus, c'est le nom de l'opus qui prend des petits points (au nombre de 5) et non le titre éponyme qui s'écrit d'une seule traite.
Désolé d'être pénible mais on se doit de respecter les chefs-d’œuvre jusque dans les moindr(...)

04/06/2020, 23:18

Satan

Il est parfaitement risible que l'argument number 1 de l'époque était "ils ont coup leurs cheveux". Ça en dit long sur le degré d'immaturité de bon nombre de métalleux malheureusement.

04/06/2020, 23:05

lolo

pas mal le chat planqué dans les gradins!

04/06/2020, 15:55

Humungus

"Age tendre et têtes de con" voulais-tu dire non ?

04/06/2020, 13:07

Jus de cadavre

O'Brien est toujours dans le line-up sur Metal-archives, mais sur le post de Fisher en studio il mentionne le nom de Rutan...
"georgecorpsegrinder
Guess what I’m doing @manarecording @cannibalcorpseofficial @alexwebsterbass @erikrutanofficial #paulmazurkiewicz #robbarrett @metalbladere(...)

04/06/2020, 11:57

grinder92

Pat est sorti de prison (50000$ de caution). Je pense qu'il n'en a pas fini de ses soucis judiciaires, mais il est libre.
A-t-il composé pour le prochain album ? aucune idée...

04/06/2020, 11:47

L'anonyme

Et avec qui pour remplacer Pat 0'Brien, parce que je suppose qu'il est toujours en prison ? Erik Rutan ? D'autant plus que O'Brien compose beaucoup pour le groupe...

04/06/2020, 11:34