No Way Out

Aleister

29/11/2019

M O Music

Groupe phare de la scène Thrash française qui a œuvré à la fin des années 80, ALEISTER, originaire de Bourgogne, n'avait jusque là publié qu'un seul véritable album, Tribal Tech, en 1994, alors que le soufflet commençait à retomber. Le nom du groupe a refait surface avec la publication d'Enjoy The Violence (Zone 52) et 2018, le groupe est de retour. On retrouve le même line-up, un trio composé du bassiste Didier Renaud,  du guitariste chanteur, David Roustany et du batteur Eric Fleury qui avait entre temps œuvrait chez WORMACHINE, KARELIA ou Y FRONT.
Comme pour retrouver ses sensations d'antan, le groupe a choisi de faire appel à Stefan Thanneur pour l'artwork de ce deuxième album, No Way Out, celui là même qui avait travaillé sur ses premières démos, également connu pour ses œuvres illustrant Sensorial Treatment et Disincarnate de LOUDBLAST. Pour la production, le mixage et le mastering, le groupe se tourne vers Renaud Hebinger et le studio Ghost Pfastatt, que Eric Fleury a déjà cotoyé avec KARELIA mais qui est aussi un personnage de la scène d'époque puisque Renaud a travaillé sur Act II : Undermine! de CRUSHER, la démo de MESTEMA, The Way Of Stupidity ou l'Abject Offerings de MERCYLESS.

Vous l'avez compris, ALEISTER a réuni une équipe ayant connu son époque pour mettre toutes les chances de son côté avec ce nouvel opus et le résultat est plutôt une réussite. Certes, musicalement, le trio se contente de Thrash mid-tempo, on reconnait cependant cette voix très primaire à la CELTIC FROST qui prédominait à la fin des années 80, on reconnait ce son de guitare assez sec, ce son de batterie qui claque et une basse bien ronflante qui prend même le lead par moment ("Slave"), comme le groupe le faisait déjà à l'époque. Ce Thrash mid-tempo est également gavé de groove que l'on sent antérieur à la vague Power Metal US à la MACHINE HEAD et autres PANTERA, en clair, le groupe a repris là où il en était en 1995, allant jusqu'à proposer une version 2.0 du titre "Bastard" qui était présent sur la compilation Brutale Génération de Semetary Records, un titre qui se trouve être le plus nerveux du disque. Dans ce Thrash, on retrouve également un esprit Indus' avec quelques machines par dessus, on est pas loin d'un album de MINISTRY, la production très sèche n'y est certainement pas étrangère.
En un peu plus de 30 minutes, le groupe signe un retour convaincant mais qui le laisse tout de même dans la catégorie des outsiders, comme il l'était à l'époque, pas une grande révolution au niveau du style, on a même perdu ces rythmes biscornus d'un "Tribal Tech" qui faisait le piment de ce groupe, là tout est plus lisse et homogène moins fou en fait. Le Thrash de l'époque a évolué vers quelque chose de plus moderne dans le groove, chose totalement naturelle, mais ceux qui chercheront dans No Way Out une continuité totale avec son aîné pourraient être déçu. Toutefois, un nouveau public s'offre à ALEISTER qui offre là un deuxième album de bonne tenue.

Tracklist :

  1. I Grow
  2. Slave
  3. Primary
  4. Straighten Up
  5. Bastard 2.0
  6. I Feel Myself
  7. Gods Don't Bless You

Bandcamp | Facebook

par Simony le 27/03/2020 à 12:00
72 %    534

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


Pomah
@69.165.135.179
27/03/2020, 14:50:22
Sur certaines intonations de voix, on dirait Stéphane Buriez, vraiment un thrash de qualité, merci pour la découverte Simony.

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Voyage au centre de la scène : SUPURATION

Jus de cadavre 17/10/2021

Vidéos

Déluge + Dvne

RBD 29/09/2021

Live Report

Blood Sugar Sex Magik

mortne2001 25/09/2021

From the past

Benighted + Shaârghot + Svart Crown

RBD 22/09/2021

Live Report

Use Your Illusion I & II

mortne2001 18/09/2021

From the past

Witchfuck : le contre-pouvoir en Pologne

Simony 14/09/2021

Interview

Voyage au centre de la scène : CATACOMB

Jus de cadavre 29/08/2021

Vidéos

LA CAVE #6 : une sélection d'albums Metal Extreme

Jus de cadavre 20/08/2021

La cave
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
RBD

Aaargh ! Quand est-ce que nous pourrons à nouveau recevoir des groupes venus de l'autre côté de l'Atlantique ? Il faudra encore quelques mois j'en ai peur.

20/10/2021, 12:39

Humungus

AAAAAAAAAAAAHHH !!! !!! !!!Cela fait plaisir d'avoir ce genre de commentaires pour ce groupe extraordinaire digne de faire parti des références pionnières et ultimes en Doom Trad' que sont SAINT VITUS, TROUBLE, PENTAGRAM et CANDLEMASS.Bones, tape toi t(...)

20/10/2021, 08:34

Oliv

Y'aura t'il des concerts métal  en 2022 en Europe ?? 

20/10/2021, 08:01

Bones

Sans vos commentaires enthousiastes j'avoue que je n'aurais pas spontanément cliqué sur "play".Pfouah ! Mais quel son et quelle efficacité !!! C'est vraiment très très bon !Franchement je serai attentif aux chroniques de ce(...)

19/10/2021, 22:28

Pomah

Ah ouais je plussoie je plussoie... Ce riff marteau. Sur que ca te reste dans la caboche.

19/10/2021, 20:16

Simony

N'est-ce pas ?

19/10/2021, 11:27

Humungus

OUHLALALALA !!! !!! !!!Incontestablement une des news de l'année ça !!!Achat sans écoute !!!

19/10/2021, 09:28

Wildben

Entre cette triste nouvelle et le décès du bassiste de Bukowski, ça a vraiment été une journée de merde pour notre scène au sens large.

19/10/2021, 07:07

Moshimosher

J'apprends la nouvelle ici-même... Quel gâchis ! RIP...

18/10/2021, 23:37

Bones

Elle apparaît sur The Principle Of Evil Made Flesh. Je l'ignorais.  Bien triste fin, quoi qu'il en soit. :-(

18/10/2021, 23:08

sofs

Des loups dans les chiottes. Très fin comme nom de groupe...La musique est à l'avenant: bien chiasseuse.

18/10/2021, 21:19

Humungus

Bah merde !!!J'étais loin d'imaginer que quelqu'un comme ça faisait parti des victimes...(Oui, je sais, c'est une phrase à la con mais c'est tellement vrai)J'écoute du HAGALAZ' RUNEDANCE depuis la fin des 90s et s(...)

18/10/2021, 20:27

RBD

Ses multiples projets ne s'adressaient pas beaucoup à moi mais ce n'était pas une inconnue. Quand j'ai vu ça hier soir, je suis resté incrédule un petit moment.

18/10/2021, 18:47

Jus de cadavre

Pareil, le choc. L'album Frigga's Web a énormément tourné chez moi. Quelle tristesse.

18/10/2021, 18:45

Pomah

Épisode trop court, y'a encore tellement de chose à dire sur ce groupe fabuleux. 

18/10/2021, 16:47

Raumsog

A sa décharge il produit des oeuvres assez différentes (tout en restant un bon disciple de Beksinski quand même) mais les groupes ne semblent vouloir de lui qu'une seule chose : un gros bonhomme de 300 mètres de haut avec une serviette sur la tête (et des tou(...)

18/10/2021, 16:46

Pomah

Elle aura bercé pas mal de mes nuits d'automne, notamment avec Volven. C'est quand même con de mourir comme çà. RIP

18/10/2021, 16:41

Simony

Je ne sais pas si c'est lui mais cela ressemble étrangement à celle de Mirror Reaper de BELL WITCH ou celle de Walk Beyond the Dark de ABIGAIL WILLIAMS, de même du dernier NECROGOD et effectivement ça commence à se voir...

18/10/2021, 15:09

KRONEMBOURG

Remarque, mourir assassiné c'est très BLACK METAL ! non je plaisante, quel manque de bol.... RIP

18/10/2021, 13:44

Satan

Une des plus tristes nouvellles de l'année assurément...

18/10/2021, 12:16