Nothing Right Nothing Left

Stranded Ways

05/02/2021

Autoproduction

Petit groupe de Joensuu en Finlande, STRANDED WAYS nous propose en cette année 2021 son premier LP, deux ans après avoir offert à son public un EP éponyme. A l’époque, Stranded Ways développait de beaux arguments mélodiques et puissants, plaçant de fait le combo sous les auspices d’un Heavy Metal harmonique et ambitieux. Depuis, le groupe n’a pas dévié de sa route, et présente aujourd’hui sept titres très affinés, qui en disent long sur leurs ambitions. Et après tout, venant d’un pays aussi prolifique que la Finlande, les musiciens se devaient de se mettre à la hauteur de leurs compatriotes. Avec un Bandcamp pas vraiment à jour et une page Facebook suivie par moins de trois cents personnes, les STRANDED WAYS ont donc besoin d’un coup de pouce, et je vous encourage à les découvrir en fouinant sur les plateformes légales pour y tomber sur ce Nothing Right Nothing Left assez surprenant dans les faits. Car lorsqu’on parle de Heavy mélodique, quelques noms viennent immédiatement à l’esprit. HAREM SCAREM, PRETTY MAIDS, et quelques autres, qui servent de référence depuis des années. Sauf que les finlandais ont choisi une autre option pour éviter les comparaisons gênantes, en offrant à leur musique une ouverture d’esprit pour le moins originale.

Le quintet composé de Paavo Jantunen (basse), Antti Vellonen (batterie), Tuomas Taralainen & Aleksi Keränen (guitares) et Juhis Holopainen (chant), ne joue pas l’esbroufe, mais tape dans le mille d’une musique plurielle et assez fascinante. Osant se montrer allusifs à tous les sous-genres d’un Heavy qu’ils ne conçoivent pas monolithique, les finlandais n’imposent que sept titres, mais cette disette leur permet quand même de démontrer leur talent de compositeurs et d’interprètes. Et si certains morceaux jouent l’humilité d’un Hard-Rock fast n’rough, à l’image du burner imparable « Road Of Mysteries », d’autres au contraire s’autorisent des incartades plus lyriques et emphatiques, et des constructions évolutives que le grand MAIDEN ou STRATOVARIUS n’auraient pas reniées.

Deux morceaux se détachent clairement du tracklisting. « After All », et son intro acoustique du plus bel effet, et « Soon Dead, Already Forgotten », au titre qu’on n’espère pas prophétique pour la bande. Le premier des deux est un modèle de chanson épique au parfum délicatement Folk, qui nous entraîne sur les côtes de la Finlande, et qui rappelle parfois les digressions les plus intimes de NIGHTWISH. Point de symphonie à l’horizon je vous rassure, mais une belle confiance dans le traitement des thèmes, et un chant pour le moins assuré de la part de Juhis Holopainen. Basse ronde qui soutient admirablement bien les guitares, accords nostalgiques, le tout ressemble à une ancienne légende maritime mise en musique, et le quintet a le mérite de s’accrocher à sa vision jusqu’au bout sans tomber dans le piège de l’accélération finale, trop typique des power ballads.               

Le second gros morceau prend le contrepied total, et entame les débats avec un riff ferme. Soudain, le chant opératique de Juhis part dans des délires lyriques dignes de MUSE, profitant d’une basse en circonvolutions pour accentuer le sentiment de mysticisme. Le titre ose donc les parties vocales les plus originales, lâche quelques passages en narration mais maintient le cap sur une déviance assez fascinante. Et si en milieu de parcours, la chanson se discipline quelque peu pour laisser les soli s’exprimer, cet épilogue révèle d’énormes capacités de composition de la part des finlandais, qui sous des atours humbles laissent filtrer des ambitions manifestes.

Entre ces deux tranches de vie homériques, d’autres chansons bien sûr, et pas moins recommandables. On aime particulièrement le traitement martial et viking de « Orphans Of The Future Wars », grosse pièce Heavy virile, mais abordable mélodiquement, et les intermèdes plus instinctifs comme « Thoughts And Prayers ». Et en empilant les couches épaisses et les tranches plus fines, STRANDED WAYS propose un sandwich savoureux, que l’on dévore en appréciant la finesse des saveurs. Sans aller jusqu’à pouvoir revendiquer le statut d’ambassadeur naturel de son pays, le groupe se met à la hauteur des plus notables de ses concitoyens, et nous offre un premier album digne et fier. Sans chercher la petite bête ou l’originalité à tout prix, le groupe ose la pluralité, la complexité parfois, et montre une volonté d’indépendance assez claire. Nothing Right Nothing Left, rien à droite, rien à gauche, mais un groupe qui mérite votre attention au milieu, et qui se prépare des lendemains assez heureux.

 

                                                                                              

Titres de l’album:

01. Obsession = Submission

02. Road Of Mysteries

03. Hunters Released

04. Orphans Of The Future Wars

05. After All

06. Thoughts And Prayers

07. Soon Dead, Already Forgotten


Facebook officiel

Bandcamp officiel



par mortne2001 le 16/09/2021 à 18:19
82 %    51

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Voyage au centre de la scène : SUPURATION

Jus de cadavre 17/10/2021

Vidéos

Déluge + Dvne

RBD 29/09/2021

Live Report

Blood Sugar Sex Magik

mortne2001 25/09/2021

From the past

Benighted + Shaârghot + Svart Crown

RBD 22/09/2021

Live Report

Use Your Illusion I & II

mortne2001 18/09/2021

From the past

Witchfuck : le contre-pouvoir en Pologne

Simony 14/09/2021

Interview

Voyage au centre de la scène : CATACOMB

Jus de cadavre 29/08/2021

Vidéos

LA CAVE #6 : une sélection d'albums Metal Extreme

Jus de cadavre 20/08/2021

La cave
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Wildben

Entre cette triste nouvelle et le décès du bassiste de Bukowski, ça a vraiment été une journée de merde pour notre scène au sens large.

19/10/2021, 07:07

Moshimosher

J'apprends la nouvelle ici-même... Quel gâchis ! RIP...

18/10/2021, 23:37

Bones

Elle apparaît sur The Principle Of Evil Made Flesh. Je l'ignorais.  Bien triste fin, quoi qu'il en soit. :-(

18/10/2021, 23:08

sofs

Des loups dans les chiottes. Très fin comme nom de groupe...La musique est à l'avenant: bien chiasseuse.

18/10/2021, 21:19

Humungus

Bah merde !!!J'étais loin d'imaginer que quelqu'un comme ça faisait parti des victimes...(Oui, je sais, c'est une phrase à la con mais c'est tellement vrai)J'écoute du HAGALAZ' RUNEDANCE depuis la fin des 90s et s(...)

18/10/2021, 20:27

RBD

Ses multiples projets ne s'adressaient pas beaucoup à moi mais ce n'était pas une inconnue. Quand j'ai vu ça hier soir, je suis resté incrédule un petit moment.

18/10/2021, 18:47

Jus de cadavre

Pareil, le choc. L'album Frigga's Web a énormément tourné chez moi. Quelle tristesse.

18/10/2021, 18:45

Pomah

Épisode trop court, y'a encore tellement de chose à dire sur ce groupe fabuleux. 

18/10/2021, 16:47

Raumsog

A sa décharge il produit des oeuvres assez différentes (tout en restant un bon disciple de Beksinski quand même) mais les groupes ne semblent vouloir de lui qu'une seule chose : un gros bonhomme de 300 mètres de haut avec une serviette sur la tête (et des tou(...)

18/10/2021, 16:46

Pomah

Elle aura bercé pas mal de mes nuits d'automne, notamment avec Volven. C'est quand même con de mourir comme çà. RIP

18/10/2021, 16:41

Simony

Je ne sais pas si c'est lui mais cela ressemble étrangement à celle de Mirror Reaper de BELL WITCH ou celle de Walk Beyond the Dark de ABIGAIL WILLIAMS, de même du dernier NECROGOD et effectivement ça commence à se voir...

18/10/2021, 15:09

KRONEMBOURG

Remarque, mourir assassiné c'est très BLACK METAL ! non je plaisante, quel manque de bol.... RIP

18/10/2021, 13:44

Satan

Une des plus tristes nouvellles de l'année assurément...

18/10/2021, 12:16

Buck Dancer

Mariusz Lewandowski ( j'imagine que c'est lui la pochette) est très doué, mais il devient comme AC/DC. On ne change pas une formule qui marche! 

18/10/2021, 11:11

piem

NOMED du Nord !! mais alors au nord de la Loire

18/10/2021, 10:31

Simony

Je suis d'accord, rencontrer les bonnes personnes au bon moment ne suffit pas, faut-il encore pratiquer une musique intéressante et personnelle ce qui est le cas pour SUP / SUPURATION.

17/10/2021, 12:31

Kerry King

https://www.blabbermouth.net/news/kerry-king-on-his-post-slayer-project-it-will-be-fking-good/Le pere King parle de son projet justement. 

15/10/2021, 23:04

afarf

bof 

15/10/2021, 21:01

Humungus

C'est plus ce que c'était c'est sûr, amis cela reste du UNLEASHED pur jus..."D'après les deux extraits, j'ai l'impression que le groupe s'assoupli alors qu'il gagnerait à se durcir"CLAIR !!!

15/10/2021, 09:05

Arioch91

J'ai aussi trouvé que la vidéo était too much pour les 30 ans de Machine Head.Un paquet de zicos présents sur la vidéo ont un groupe bien plus vieux que ça et ça balance des "30 years ! wooohhhhhhhhh ! Great ! Incredible ! Inbeliva(...)

15/10/2021, 08:21