Obeisance To A Witch Moon

Grafvitnir

16/12/2016

Daemon Worship Productions, Carnal Records

L'orage gronde au loin, les guitares aiguisées viennent apporter le chaos alors que la basse sème avec la grosse caisse, en mode mitraillette, la terreur. "Lightbringer" commence ainsi, nous sommes en terrain connu, GRAFVITNIR assène un nouveau titre de Black Metal habité et transcendantal. La voix d'écorché vif tranche comme une lame rouillée, la haine à l'état pur dégueule alors par tous les pores. Toutefois, si ce premier titre ne constitue pas une réelle surprise, il renvoie vers Semen Serpentis, le deuxième album du groupe paru en 2014, plus que vers Necrosophia son successeur, par sa brutalité avec une mélodie bien présente mais moins mise en avant et moins facilement mémorisable comme le titre "Kenaz" sur le précédent album pouvait le faire. "The Great Beast", lui, nous rappelle au bon souvenir de cet excellent précédent album jusque dans le placement vocal.

GRAFVITNIR est donc de retour, réglé comme une horloge avec un nouvel album tous les ans et avec, à chaque sortie l'impression que les Suédois se surpassent très largement. A la première écoute, rien n'est bien nouveau dans le style du groupe mais on sent de suite que l'inspiration est de nouveau au rendez-vous et au fur et à mesure, quelques nouveautés se révèlent avec quelques riffings plus modernes en milieu d'album ("Nigrum Ignis Serpentem") et qui peuvent même effrayer de prime abord. Mais lorsque l'on prend ce quatrième album, Obeisance To A Witch Moon, dans sa globalité ces petites nouveautés prennent tout leur sens, en effet lorsque l'on prend "The Great Beast" avec son Black sans compromis dans lequel est incrusté à merveille ce lead reconnaissable, "Wrath" enchaine dans un esprit sauvage décuplé de même que cette introduction de "Nigrum Ignis Serpentem" dans la tradition du groupe où le blast donne le change à un lead de nouveau parfaitement exécuté. C'est donc sur les couplets de ce titre que la surprise est de mise, une série d'arpèges suivie d'une batterie plus dynamique et plus percutante avec cette mélodie suffocante totalement Suédoise avant une relance purement Black bien harmonisée. Ce qui pouvait être vu comme une faiblesse se révèle être l'un des meilleurs morceaux de cet album.

Dans l'ensemble, les morceaux sont plus courts, plus directs et donc plus brutaux que sur Necrosophia pour un Black Metal sombre et purulent. L'exemple de "Serpent's Blood" illustre parfaitement cette voie prise par GRAFVITNIR sur cet album, le lead rampant en début de morceau et sur les couplets, la voix extrêmement sauvage, un riff de guitare presque guerrier, le tout en moins de 4 minutes, les Suédois nous violentent allègrement et on semble y prendre du plaisir. Après plusieurs écoutes attentives, cet album se veut moins immédiat et devrait donc durer dans le temps avec des arrangements très fins à la guitare, une voix habitée et pas si monotone que ça.

Ce nouvel album ne surclasse pas autant Necrosophia que ce dernier pouvait le faire avec son prédécesseur mais GRAFVITNIR y confirme sa classe et son style occulte.

  1. Lightbringer
  2. The Great Beast
  3. Wrath Of The Tempest
  4. Nigrum Ignis Serpentem
  5. Via Dolorosa
  6. Serpent's Blood
  7. Children Of The Void
  8. Legion Of The Serpent
  9. Obeisance To A Witch Moon

Facebook


par Simony le 16/12/2016 à 07:00
83 %    667

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Jon _ interview d'un homme multi-facettes

Simony 23/11/2020

Interview

Future World

mortne2001 23/11/2020

From the past

Voyage au centre de la scène : les fanzines

Jus de cadavre 22/11/2020

Vidéos

Rammstein 2005 (Volkerball)

RBD 16/11/2020

Live Report

At The Mill _ Live Stream Performance

Simony 07/11/2020

Live Report

Dahey OWM

Simony 01/11/2020

Interview

Fear Factory + Misery Index 2006

RBD 28/10/2020

Live Report
Concerts à 7 jours
Saor + Borknagar + Cân Bardd 05/12 : Cco, Villeurbane (69)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
LeMoustre

Voilà 

03/12/2020, 23:19

Satan

@ Gargan : Tu n'as jamais écouté "Weiland" semble-t-il? J'ai failli m'étouffer quand j'ai lu que tu trouvais ça kitsch, car si un titre aussi luxueux est kitsch pour toi, tout dans le métal ou apparenté le devient.

03/12/2020, 21:30

Vink Dup

Excellente chronique !Il devient rare de nos jours de tomber sur des pepites du genre.Un album explosif !!Une bonne continuité depuis Expneration Denied.

03/12/2020, 13:37

Simony

Je comprends parfaitement cher Humungus et connaissant un peu les gaillards de CONVICTION, c'est tout sauf une posture mercantile en plus !Du coup, comme tu le dis : Achat !

03/12/2020, 11:09

Hoover

Que Carcass passe avant Behemoth ça me semble logique car ces derniers ont pris une nouvelle dimension depuis The satanist, je suis plus dubitatif sur Arch Enemy. Encore à l'époque Wages of sin / Anthems of rebellion où le groupe a explosé j'aurais pu (...)

03/12/2020, 11:08

Gargan

J'avais un peu de mal avec certains chants clairs et certaines mélodies, un peu kitch à mon goût et souvent en total décalage avec le chant extrême. Mais là c'est bien équilibré, un peu à la Opeth parfois. Artwork magnifique a(...)

03/12/2020, 09:48

Humungus

C'est très con à dire, mais ce truc de "un album réalisé par des fans de True Doom Metal, pour les fans de True Doom Metal" me parle (...)

03/12/2020, 09:18

Invité

Excellent titre et précommande faite. Cependant n'y a t'il pas un air / une inspiration du générique de Game of Thrones dans les premières notes ?

03/12/2020, 08:50

metalrunner

Depuis 88 et le pseudo retour ce groupe est pour ma part devenu une arnaque.

03/12/2020, 08:31

Arioch91

Je plussois !

03/12/2020, 07:40

Arioch91

Ca me semble intéressant et mérite que je m'y penche.

03/12/2020, 07:39

Satan

Après avoir écouté ça, il m'est impossible d'écouter autre chose sans risquer d'être dans le dénigrement. Empyrium ou le sens de la magie pure...

02/12/2020, 22:25

Bones

Acheté hier après des semaines de patience. Les références à S.O.D. et Slayer ne sont pas usurpées.  PUTAIN DE DISQUE ! Foncez !

02/12/2020, 18:36

Buck Dancer

MorbidOM, je savais pas pour Sabbath avant Ozzy et ça m'a fait un choc. J'étais à ce concert avec Napalm et Obituary. Carcass passe de tête d'affiche des légendes des années 90 à guest sur d'autres affiches(...)

02/12/2020, 15:53

MorbidOM

@Buck Dancer : Ou Black Sabbath qui ouvre pour Ozzy... Ah non ça ça a eu lieu...@totoro : J'ai vu aussi le concert avec Amon Amarth mais ça ne m'a pas trop traumatisé déjà parce qu'Amon Amarth c'est supportable et que même(...)

02/12/2020, 14:39

Buck Dancer

Humungus, on est d'accord pour la qualité des groupes. Mais si Ulrich avait du jouer avant je crois Mustaine je crois  qu'il aurait fait une attaque.  

02/12/2020, 14:31

totoro

Je la trouve pas mal cette affiche ! Unto Others, c'est pas mal du tout, une sorte de Sisters Of Mercy Metal ! Concernant Carcass, c'est vrai que ça fait un peu mal au cul; mais finalement la dernière fois que je les ai vu sur Paris, c'était en première (...)

02/12/2020, 13:15

Simony

@Humungus : ah j'ai posé l'écrire mais j'en pense pas moins...

02/12/2020, 10:43

Gargan

OUl ! Je l'attends de pied ferme, celui là.

02/12/2020, 09:30

Humungus

@ Buck Dancer :Sauf que GRIP INC. et MEGADETH, c'est très bon... ... ...

02/12/2020, 08:50