Au rayon des découvertes, j'ai rendez vous aujourd'hui avec l'album Paleness Of The Bled World de NEPHROLITH, une formation qui nous vient de Slovénie...
Oui vous avez bien lu de Slovénie, et je mets au défi les plus furieux d'entre vous de me citer un autre groupe originaire de là bas, exception faite bien sur des mythiques LAIBACH (du nom de l'actuelle capitale Ljubljana en allemand).

Et pourtant, et pourtant, quelle magnifique contrée où j'ai eu par le passé la chance de poser mes valises, une terre riche en contrastes, un des pays les moins denses d'Europe niveau population, où évidemment la nature avec un grand N à su conserver ses droits, et si je vous dis qu'en plus on y trouve forêts et grottes en grand nombre n'y devinez vous pas un cadre propice et légitime à l'expression d'un black metal ?
Une nature sauvage et belle donc, à l'instar de la musique du groupe, car au delà d'une forme de véhémence inhérente au style il serait bien réducteur de n'y voir que cela !

En effet NEPHROLITH se démarque d'emblée par son phrasé mélodique évident et ses incursions en terres progressives, et ce dés le très bon titre d'ouverture "Drained Away".
J'attire ici votre attention sur ce passage quasi pink floydien du plus bel effet et ce classieux solo final davantage typé heavy. Une autre caractéristique notable chez nos slovènes du jour réside dans le chant.
En effet la signature vocale du dénommé Nik Košar est assez personnelle, faisant preuve d'une diction particulière et bien distincte qui n'est toutefois pas sans rappeler tantôt Primordial, tantôt Secrets Of The Moon, voici en tout cas un atout indéniable à mes yeux s'il en est !
Musicalement on évolue donc dans un black très épique ponctué d'accalmies salvatrices.

Le 3éme titre "Rejoined" quant à lui, n'est pas sans m'évoquer un SOLSTAFIR survitaminé.
On y retrouve en effet une écriture assez similaire aux islandais si chers à mon cœur, oscillant donc entre parties planantes et fureur décomplexée.
Cette impression se trouvera confirmée dans "Flamespeech", sans conteste mon titre favori de l'album, aux doux accents mélancoliques mais qui laisse également la part belle à une rage latente s'exprimant à travers une technique imparable. Voici à mes yeux un assez bon résumé de la recette que nous proposera de façon récurrente le quintet slovène tout au long des pistes de cet album.

Notons toutefois la participation de Tim Yatras (ex-Austere, ex-Nazxul)  faisant écho au chant principal sur le titre "Moth", mais surtout ais-je envie de dire sur la piste finale "Warmth Into Fire" qui pour la peine se démarque vraiment du reste de l'album de par sa basse ronronnante, sa rythmique syncopée et ses guitares chantantes, pour nous offrir un hybride presque hard rock redoutable d'efficacité ! On y trouvera donc également cette intervention vocale très mélodique (songez à Dream Theater par exemple !) avant que la facette black metal du combo ne reprenne le dessus.
L'album s’achèvera enfin comme il avait débuté sur une piste purement instrumentale.


A l'issue de (très) nombreuses écoutes, il me sera ma foi difficile d'être autre chose que tièdement conquis par ce disque, car même si mon ressenti final est globalement positif, je dois bien pour autant reconnaître que cette œuvre n'est pas exempte de défauts.
Le niveau technique et l'exécution des musiciens ne me semblent pas en cause, mais j'ai plutôt pour ma part, trouvé certaines transitions parfois un peu abruptes.
Second point plus gênant, et ce n'est pas faute pourtant d'avoir voulu laisser ses chances à ce disque de me convaincre davantage, mais je lui reproche une certaine linéarité.
Exception faite de "Rejoined" mais surtout de "Flamespeech", petit bijou d'efficacité à mes yeux, nul titre ne sort véritablement du lot et l'album s'écoute d'un bloc... Digeste certes mais d'un bloc quand même !
Une impression d'autant plus troublante que le style me plaît, les zicos sont bons, l'écriture générale plutôt qualitative... alors serais-je « passé au travers » qui sait ?

La seule vraie question importante serait plutôt de savoir si ce second album sera suffisant pour permettre à NEPHROLITH de se distinguer de la concurrence au sein d'une scène saturée.
En attendant, en dépit d'une exposition géographique et médiatique peu favorable, ces musiciens continuent de jouer et d'offrir la musique qu'ils aiment, et rien que pour ça, respect leur soit rendu.

Plus que jamais, la balle est dans ton camp cher lecteur, à toi de te faire ton propre avis : on parle musique n'est ce pas, et rien n'est plus subjectif que la notion d'art en général et surtout sa réceptivité !

Quoi qu'il en soit, et en conclusion, leur démarche mérite soutien et le mien leur est acquis...


Titres de l'album :

  1. 1004
  2. Drained Away
  3. Rejoined
  4. Flamespeech
  5. Moth
  6. Olistje
  7. Warmth Into Fire
  8. 4001


Bandcamp




par James le 25/04/2017 à 07:45
65 %    376

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Block Buster

Losing Gravity

Metalian

Vortex

Ancient Moon

Benedictus Diabolica, Gloria Patri

The Defiants

Zokusho

Lee Aaron

Power, Soul, Rock N' Roll – Live in Germany

Aphrodite

Lust and War

Freternia

The Gathering

Urkraft

Our Treacherous Fathers

Monarque

Jusqu’à la Mort

Black Star Riders

Another State Of Grace

Sacral Night

Ancient Remains

Kryptos

Afterburner

Immortal Bird

Thrive On Neglect

Korn

The Nothing

Damim

A Fine Game Of Nil

Kobold

Masterpace

Warvictims

The Horse and Sparrow Theory

Dead Heat

Certain Death

Void King

Barren Dominion

The New Death Cult

The New Death Cult

Death Feast Open Air 2019

Mold_Putrefaction / 19/09/2019
Brutal Death Grind

Dopethrone + Wormsand

RBD / 12/09/2019
Doom

DISOWNING, Interview avec Butcher (chant)

youpimatin / 10/09/2019
Death Metal

Concerts à 7 jours

Flush!! + Xbreak Outx

26/09 : L'ambuscade, Lyon (69)

+ Elyose + Ancient Bards

26/09 : Le Gibus, Paris (75)

Mars Red Sky + Lysistrata + It It Anita

27/09 : La Nef, Angoulême (16)

Pictured + Evilness + Gengis

27/09 : Le Spot, Spézet (29)

A Very Sad Story + Cleaver

27/09 : Le Dropkick, Reims (51)

Vola + Arch Echo + Rendezvous Point

27/09 : Hard Rock Café, Lyon (69)

Misþyrming + Vortex Of End + Darvaza

27/09 : Le Gibus, Paris (75)

Bliss Of Flesh + MÖhrkvlth + Vosegus

28/09 : Espace Leo Ferre, Brest (29)

Alea Jacta Est + Stinky + Wank For Peace

28/09 : Le Rex, Toulouse (31)

Blood Ages + Pray Manticore + From Dusk To Dawn

28/09 : Ecole Des Filles, L'isle-bouzon (32)

Pictured + Evilness + Gengis

28/09 : La Fontaine De Brocéliande, Saint-péran (35)

Fange + Grist + Verdun

28/09 : Molodoï, Strasbourg (67)

Malkavian + Warband + Shut The Fuck Up

28/09 : Rock'n'eat, Lyon (69)

Temple Of Baal + Archgoat + Au Champ Des Morts

28/09 : Le Petit Bain, Paris (75)

Furies + Nemost + No Return

28/09 : Salle Claude Pouillet, Evry-gregy-sur-yerres (77)

Monarch! + Vouna

28/09 : L'hélice, Toulon (83)

Promethean + Chapel Of Disease + Sulphur Aeon

29/09 : Le Glazart, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Effectivement super petite association de gaillards passionnés et surtout très sympas.
J'ai déjà fait à maintes reprises le trajet jusque Fismes histoire de voir sur scène mais aussi backstage (bah oui, j'suis un gros fana de dédicaces... Une putain de groupie quoi...) des groupes ou de(...)


Aaah !
Effectivement, tu t'étais mal exprimé alors...
Vaut mieux ça.
J'ai déjà connu des têtes de con au niveau sécu mais là, cela faisait un peu beaucoup tout de même.


Vraiment très bonne chronique qui m'a donné envie de redécouvrir ce magnifique album.


J'aime burn excoriate et merci pour la piqure de rappel avec gurkkhas


Une excellente de putain de bonne nouvelle !!


@humungus : j'ai dû mal m'expliquer. Le type a été balancé du public par dessus la barrière et est retombé bien lourdement derrière quoi. Pas sur ses guiboles... et les gars de la secu l'ont relevé ensuite. ;)


Artwork horrible. En espérant qu'il sera un peu plus solide que le dernier.


1) Inutile de dire que ce report et une fois de plus hyper complet.
Cela devient vraiment lassant d'écrire ça à chaque fois mec...
2) "Pour manger, c’est soit des frites, soit une part de pizza"
QUOÛÛÛAH ?!?!
Pas de stands vegano-pakistanais sur ce genre de fest ? Imp(...)


1) JTDP + 1.
2) "Un spectateur un peu plus chaud que les autres passe par-dessus la barrière suite à un slam qui tourne mal et s'écrase juste devant la scène ! la volée qu'il a pris le mec !"
Donc si j'ai bien suivi, un spectateur passe par dessus les barrières (involontairement qu(...)


Bah vu qu'Exodus est plus en moins en stand-by tant que Holt n'en a pas fini avec Slayer, Altus a bien raison de réactiver Heathen. Perso c'est une excellente nouvelle, qui sera encore meilleure si je parviens à voir le groupe live.


Des piges Heathen, le mec est dans Exodus aujourd'hui je savais pas que ça tourné encore.


Et bien, une chronique de Freternia, si je m'attendais à ça! J'avais en effet totalement perdu de vu ce groupe, disparu des radars et visblement peu regretté. A l'époque (et cela ne nous rajeunit pas), j'avais été emballé par le côté épique du 1er album, mais j'avais trouvé le second part(...)


Bravo pour ce report exhaustif. Sur ce genre de festival je suis certain que je me calerais plutôt sur les têtes d'affiche, si j'y allais. Elles sont plus de ma génération (je confirme en passant que Decapitated a été un groupe majeur alors) et je trouve que les vieilles écoles étaient plus (...)


Cela a été corrigé, ce sera bien le 2 mai à Toulouse, un samedi.


"Pendant ce temps là le batteur de KORPSE fait un slam, et une nana vomit à côté de moi, parfait" xD !

Sinon excellent report Mold, comme d'habitude. Tu m'impressionne à tout voir / tout retenir comme ça ! Le gros kiff sur Waking tu m'as tué ;)


Excellent album ! Plus dynamique que le précédent tout en gardant cette lourdeur et cette hargne si caractéristiques du groupe !


merci beaucoup pour ce report, concis et précis...et merci de faire suivre l'actualité du brutol jusqu'à Roazhon...
Et enfin cimer pour Smat's...
ROM1 - KDS CREW


Hihi, je savais que c'était fait pour toi... :-D


Cette affiche... J'en rêvais... ... ...


@kairos +1 !