Formé en 2016 au Portugal, le trio qui se présente sous le nom de SUMMON n'en a pas dévoilé beaucoup plus sur ses intentions à part cet EP, Aesthetic Of Demise paru chez Iron Bonehead l'an passé. Comme souvent, le line-up est constitué d'initiales, les musiciens sont encapuchonnés, tout l’attirail du Post-Black Metal est présent sauf que musicalement, on en est loin, c'est bien un Black Metal caverneux, crade et chaotique au possible qui nous est envoyé en pleine face, non sans avoir pris le soin de brouiller les pistes avec cette introduction énigmatique "Whisper Of The Black Moon". Dans l'esprit, on est clairement dans l'école Suédoise du Black Metal, voix hantée, très lointaine, bourrée de delay et de reverb, un growl baveux continu qui s'entre-mêlent avec divers cris pour un résultat horrifique plutôt convaincant même si la mise en son pêche un peu par son imprécision.

Et dans ce domaine, c'est instrumentalement que l'on constate le plus cet effet franchement désagréable sur les premières écoutes, mais comme je suis du genre tenace, j'ai tenu à percer cette mystérieuse entité sonore absolument immonde. Le fait est, également, que lorsque l'on commence à percevoir ce qui se passe dans la grotte de ces Portugais, ces derniers y mettent fin, souvent sans prévenir, d'ailleurs, reflétant un esprit Punk qui a souvent su trouver un écho favorable dans l'école Black Metal. Derrière ce son très chaotique avec l'impression caverneuse, on retrouve ces dissonances guitaristiques chères à l'école Suédoise et que les Islandais utilisent également beaucoup, cette alternance de brutalité sauvage et de moments plus ambiancés ("Cult Of Abomination") se brise à la faveur du tocsin ou d'un autre morceau. Le discours est toutefois assez convenu dans la brutalité, l'image que le groupe tente de véhiculer également mais voilà il y a cette crasse poisseuse qui s'extirpe de la production qui donne un côté assez unique au groupe ou ces morceaux qui semblent n'être basés que sur une idée des plus simplistes à l'image de ce "Shapes Of Darkness Transcending" ou "Below Death Splendour" mais finalement, on finit par rentrer dans l'univers de ce groupe qui pose là les jalons d'un Black Metal que l'on a pas l'habitude de voir venir du Portugal mais plutôt d'un pays nordique, oui bien plus au nord.

SUMMON semble donc vouloir faire perdurer une certaine forme du Black Metal et y réussit plutôt pas mal, une production un peu plus précise sur les guitares seraient tout de même un plus appréciable et sortir également de ce schéma de riffs lancinants servant de base à des incantations vocales déjà beaucoup entendues. Cela dit, on prend avec plaisir cette noirceur venue du sud qui nous éclate à la figure lorsque le rythme se fait plus sauvage, notamment avec ce travail à la caisse claire ("Parazv II Zilittv") ou cet "In Odorem Mortis" qui tire franchement plus sur un Death Metal obscure tout à fait à propos et qui permet de varier un peu le rythme et la coloration des morceaux de ce premier album.

Track-listing :

  1. Whisper Of The Black Moon
  2. Howling Graves
  3. Cult Of Abomination
  4. Shapes Of Darkness Transcending
  5. Below Death Splendour
  6. Parazv Il Zilittv
  7. Impetuous Sacrifice Of Thy Wom
  8. In Odorem Mortis
  9. ... From Beyond

Facebook


par Simony le 16/04/2018 à 02:15
71 %    139

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Heresy

Blasphemia

Sadist

Spellbound

Prezir

As Rats Devour Lions

Septagon

Apocalyptic Rhymes

Blood Curse

Sorceress

Orion Dust

Legacy

Cult Leader

A Patient Man

Warkunt

Of Ruins And Agony

Dalkhu

Lamentation And Ardent Fire

Edremerion

Ambre Gris

Beer Breath

Story of a Decayed Life

Sacral Rage

Beyond Celestial Echoes

Eternal Rot

Cadaverine

Cancer

Shadow Gripped

Warrel Dane

Shadow Work

Zealotry

At the Nexus of All Stillborn Worlds

Heir Apparent

The View from Below

Hæster

All Anchors No Sails

Syd Kult

Weltschmerz

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 1

Mold_Putrefaction / 04/12/2018
Ambiant

Tyrant Fest J2 [Photo Report]

Simony / 29/11/2018
Black Metal

Tyrant Fest J1 [Photo Report]

Simony / 25/11/2018
Black Metal

Concerts à 7 jours

+ Solstafir

12/12 : Le Moloco, Audincourt (25)

Solstafir

13/12 : L'aéronef, Lille (59)

Revocation + Rivers Of Nihil + Archspire

15/12 : Le Petit Bain, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Pas mal du tout en effet ! Old-school, brutal, bas du front. Combo !


chro séduisante, bon morceau également, merci pour la découverte


Franchement meilleur que les dernières prod de Death Fr...


Humungus : +1
Ben oui, normal. Déjà assimiler "vegan" et "antifa" est hors sujet.
Soutenons UADA !


KaneIsBack + 1.


Nefarious + 1.


Non.


Cet album est absolument fantastique !!!


Ravi de lire un report sur Aura Noir


J'ai jamais vraiment écouté Cancer, pourtant je fais partie de cette génération des 90's qui a découvert( le death metal avec ces sorties majeures. Très efficace ce titre , va falloir que je rattrape quelques lacunes.


commandé


Le metal selon les Grammys... Vaste blague.


Candlemass c'est pourris depuis la première séparation des années 90...Avant c'était génial et sombre.


Rien d'autre a faire que d'aller au Botswana ?


Donc Ici on ne peut pas être anti-fa, et vegan sans être aussi une cible...


Les antifas sont effectivement aussi fascistes que ceux qu'ils dénoncent. Pitoyable histoire...


Si Jeff est aussi insipide dans MDB qu'il ne le fut dans Paradise Lost, ça promet de sombres catastrophes. Je me souviens encore de la manière dont il détruisait "As I die" sur scène...


Très très curieux d'entendre ça, surtout avec le retour de Langqvist.


Faut voir le résultat, je suis très méfiant avec CANDLEMASS qui n'a rien proposé de bandant depuis fort longtemps ! Mais sur le papier... oui c'est la classe ultime !


C'est exactement ce que je me disais... La classe !