Formé en 2016 au Portugal, le trio qui se présente sous le nom de SUMMON n'en a pas dévoilé beaucoup plus sur ses intentions à part cet EP, Aesthetic Of Demise paru chez Iron Bonehead l'an passé. Comme souvent, le line-up est constitué d'initiales, les musiciens sont encapuchonnés, tout l’attirail du Post-Black Metal est présent sauf que musicalement, on en est loin, c'est bien un Black Metal caverneux, crade et chaotique au possible qui nous est envoyé en pleine face, non sans avoir pris le soin de brouiller les pistes avec cette introduction énigmatique "Whisper Of The Black Moon". Dans l'esprit, on est clairement dans l'école Suédoise du Black Metal, voix hantée, très lointaine, bourrée de delay et de reverb, un growl baveux continu qui s'entre-mêlent avec divers cris pour un résultat horrifique plutôt convaincant même si la mise en son pêche un peu par son imprécision.

Et dans ce domaine, c'est instrumentalement que l'on constate le plus cet effet franchement désagréable sur les premières écoutes, mais comme je suis du genre tenace, j'ai tenu à percer cette mystérieuse entité sonore absolument immonde. Le fait est, également, que lorsque l'on commence à percevoir ce qui se passe dans la grotte de ces Portugais, ces derniers y mettent fin, souvent sans prévenir, d'ailleurs, reflétant un esprit Punk qui a souvent su trouver un écho favorable dans l'école Black Metal. Derrière ce son très chaotique avec l'impression caverneuse, on retrouve ces dissonances guitaristiques chères à l'école Suédoise et que les Islandais utilisent également beaucoup, cette alternance de brutalité sauvage et de moments plus ambiancés ("Cult Of Abomination") se brise à la faveur du tocsin ou d'un autre morceau. Le discours est toutefois assez convenu dans la brutalité, l'image que le groupe tente de véhiculer également mais voilà il y a cette crasse poisseuse qui s'extirpe de la production qui donne un côté assez unique au groupe ou ces morceaux qui semblent n'être basés que sur une idée des plus simplistes à l'image de ce "Shapes Of Darkness Transcending" ou "Below Death Splendour" mais finalement, on finit par rentrer dans l'univers de ce groupe qui pose là les jalons d'un Black Metal que l'on a pas l'habitude de voir venir du Portugal mais plutôt d'un pays nordique, oui bien plus au nord.

SUMMON semble donc vouloir faire perdurer une certaine forme du Black Metal et y réussit plutôt pas mal, une production un peu plus précise sur les guitares seraient tout de même un plus appréciable et sortir également de ce schéma de riffs lancinants servant de base à des incantations vocales déjà beaucoup entendues. Cela dit, on prend avec plaisir cette noirceur venue du sud qui nous éclate à la figure lorsque le rythme se fait plus sauvage, notamment avec ce travail à la caisse claire ("Parazv II Zilittv") ou cet "In Odorem Mortis" qui tire franchement plus sur un Death Metal obscure tout à fait à propos et qui permet de varier un peu le rythme et la coloration des morceaux de ce premier album.

Track-listing :

  1. Whisper Of The Black Moon
  2. Howling Graves
  3. Cult Of Abomination
  4. Shapes Of Darkness Transcending
  5. Below Death Splendour
  6. Parazv Il Zilittv
  7. Impetuous Sacrifice Of Thy Wom
  8. In Odorem Mortis
  9. ... From Beyond

Facebook


par Simony le 16/04/2018 à 02:15
71 %    119

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Brainstorm

Midnight Ghost

Necronomicon

Unleashed Bastards

Dream Patrol

Phantoms of the Past

Grrrmba

Embodiment

Black Phantom

Expiration Date

Fullminator

Crackattack

Benighted

Dogs Always Bite Harder Than Their Master

Black Paisley

Perennials

Disgrace And Terror

Age of Satan

Bogue Brigade

Ruinous Behavior

Lioncage

Turn Back Time

The Cruel Intentions

No Sign of Relief

Void

Jettatura

Cauldron

New Gods

Tony Mitchell

Beggars Gold

Bosse-de-nage

Further Still

Attan

End Of

Whisker Biscuit

Kill For Beer

Morbid Messiah

Demoniac Paroxysm

Daniel Trigger

Right Turn

Interview avec Harun Demiraslan

youpimatin / 20/10/2018
Groove Metal

Hangman's Chair + SBRBS / Live-report Rennes

Jus de cadavre / 09/10/2018
Stoner Doom

Voïvod + Bio-Cancer + Hexecutor

RBD / 06/10/2018
Mosh

Interview VOÏVOD - Daniel "Chewy" Mongrain

mortne2001 / 02/10/2018
Daniel Mongrain

Bloodshed Festial - Jour 2

Mold_Putrefaction / 02/10/2018
Breakcore

Concerts à 7 jours

+ Black Mirrors + The Vintage Caravan

26/10 : Backstage, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Merde, si j'avais connu ça en 1994 j'aurais adoré....c'est excellent.


Pas convaincu... entre cette intro "sur-blastée" qui sonne totalement forcée et ce chant mielleux ridicule, j'ai de sérieux doutes sur les ambitions (capacités ?) du groupe depuis le départ de Wichers...


En effet la production est juste énorme ! Ce son de gratte bordel...


HM2 tous potards au max! un son bien cracra comme j'aime et deux très bon morceaux
vivement le 26


On se croirait revenus 25 ans en arrière quand on découvrait Stratovarius ... pas désagréable, mais quel est l'intérêt de produire ce genre de musique de nos jours ...


Quelle excellente chronique! Merci


Les mêmes que sur l'album de Nader Sadek, avec Vincent à la place de Tucker... Curieux d'écouter ça, perso.


Ouais, ben ce second album est quand même carrément moins bon que leur premier... En même temps l'attente était énorme après le "buzz" de Devoid Of Light !


Un mec en veste en jean sans manches, à dit « ha ha » il parait...


Hé mais faut arrêter les gars, j'ai pénétré personne moi vous me prenez pour qui? :)


Superbe chronique, bein écrite et qui rassemble bien toutes les impressions du disque ! J'adhère à fond ! Merci d'avoir mis en avant BLACK PAISLEY !


Il sonne bien Suédois ou Néerlandais pour du Death Québécois, ça change.


Et bien rassures-toi RBD, ton report est à peine "moins pénétrant que celui d'un Mortne2001"...
Vraiment...
Bravo donc.


Oui, je pense que le groupe aussi ! Une galère interminable j'ai cru comprendre !


Affiche pas mal aussi hâte de voir AORLHAC et DARKESTRAH.....


En plus c'est une belle affiche ce lundi....


Les festivals estivaux sont internationaux en termes de fréquentation, et je trouve curieux que tu le découvres juste cette année Jefflonger. Et c'est bien parce que le grand public n'a pas cette "culture métal" que Mr Barbaud a réalisé quelque chose que personne n'avait su faire avant lui en (...)


Tellement content que cet album sorte enfin ! :)


Bonne nouvelle ça !


miam ! ca tartine bien comme il faut on va se regaler lundi !