Patrón

PatrÓn

29/05/2020

Klonosphere

Tout nouveau projet emmené par le frontman de LOADING DATA, PATRÓN publie son premier album éponyme constitué d'idées que le chanteur a amassé et qui tirent leur inspiration du Stoner Rock, voire Desert Rock à la KYUSS certes mais aussi une vision du Rock'n'Roll des années 50 matérialisée par ce chant très théâtral.
Bien entendu on retrouve ce Rock que LOADING DATA développait mais l'esprit Crooner est bien plus présent ici dans le traitement vocal notamment. Et puis il y a cette guitare au groove sensible mais qui peut se montrer assez menaçante également, un bel équilibre qui pourrait faire penser à la démarche d'un VOLBEAT cantonnée au genre Rock sans chercher à piocher dans le Heavy.
Patrón étant aux Etats-Unis depuis quelques années maintenant, la production de cet album s'est faite là-bas et pas par n'importe qui, l'homme sait s'entourer. Alain Johannes (ELEVEN, THEM CROOKED VULTURES, CHRIS CORNELL BAND) s'est occupé de la production et du mixage de cet album à Los Angeles et quelques invités viennent prêter main forte comme Joey Castillo (DANZIG, QUEENS OF THE STONE AGE...), Nick Oliveri (KYUSS, QUEENS OF THE STONE AGE, MONDO GENERATOR), Barrett Martin (MAD SEASON, SCREAMING TREES...). Et le résultat est d'une fraîcheur qui colle parfaitement au style Sexy Rock qui était le postulat de départ. En effet, "Who Do You Dance For" pue le sexe tout comme "Room With A View" mais vous pouvez également remuer vos petites (et moins petites) fesses sur un "Very Bad Boy" au ton plus grave. Il faut dire que sur cet album, les refrains sont particulièrement soignés, les parties de guitare n'hésitent pas à aller chercher quelques sonorités inhabituelles si ce n'est dans le Desert Rock à tendance psychédélique, de là à dire qu'après l'écoute de cet album on est comme une séance de sexe sous GHB, je vous laisserai juger !

Le fuzz insufflé dans le son des guitares nous renvoie très clairement vers KYUSS mais ces guitares gardent une légèreté dans le grain qui évoque sans problème les débuts du Rock'n'roll, un contraste parfaitement maitrisé tant dans l’exécution que dans la mise en son et puis derrière il y a ce jeu de batterie qui peut paraître minimaliste mais qui se révèle extrêmement subtil, notamment sur les cymbales (assez discrètes dans le mix d'ailleurs) et d'une profondeur avec ces toms accordés bien grave.
Tous les ingrédients sont donc là pour faire de ce Patrón, un album à succès, une qualité d'écriture, une production au poil, une invitation au sexe et des refrains accrocheurs que l'on chantonne ensuite dès la première écoute. C'est bien simple, c'est comme si l'album avait 60 ans et qu'on le redécouvrait après plusieurs années sans l'avoir écouté. Tout y est très fluide alors que pourrait-il lui manquer ? Très franchement, pas grand chose... une proximité avec KYUSS qui pourrait déranger quelques amateurs mais dans le style difficile de ne pas évoquer les maitres du genre, vous en conviendrez. On pourrait aussi regretter le manque de purée envoyée par le groupe, même sur les titres plus directs comme "Jump In The Fire" ou "Hold Me Tight", le chant vient adoucir les instruments qui pourraient avoir tendance à s'emballer, une façon de rester connecté avec les racines du Rock'n'roll et lorsque ces racines donnent l'excellent "The Maker" absolument irrésistible, on tombe sous le charme.

Certes, l'exagération du chant façon Crooner peut irriter certains, surtout depuis que VOLBEAT n'est plus que l'ombre de lui-même, et un titre comme "Seventeen" ne calmera pas ce fait mais ce serait là l'unique exemple d’exagération de ce trait de voix si particulier. Un titre comme "Leave It All Behind" rappellera plus la façon de chanter d'un Mike Patton et nous éloigne du coup des premiers amours du groupe de façon très salutaire.
Et même si la base de ce qu'est PATRÓN pouvait déjà se ressentir dans LOADING DATA, le chanteur-guitariste a ici poussé le concept plus loin qu'il n'a jamais été et n'aurait certainement pas trouvé sa place au sein de ce dernier. Le groupe devait tourner en Europe, les dates sont reportées, et sans que l'on sache si une suite sera donné à ce premier essai réussi, on ne peut que s'incliner face à une démonstration de maitrise d'un genre si Américain.

Tracklist :

  1. Room With A View
  2. Who Do You Dance For ?
  3. Very Bad Boy
  4. Jump In The Fire
  5. The Maker
  6. Hold Me Tight
  7. Seventeen
  8. Around My Neck
  9. Leave It All Behind
  10. She Devil
  11. How To Land

Facebook

par Simony le 05/05/2020 à 12:00
92 %    499

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Jon _ interview d'un homme multi-facettes

Simony 23/11/2020

Interview

Future World

mortne2001 23/11/2020

From the past

Voyage au centre de la scène : les fanzines

Jus de cadavre 22/11/2020

Vidéos

Rammstein 2005 (Volkerball)

RBD 16/11/2020

Live Report

At The Mill _ Live Stream Performance

Simony 07/11/2020

Live Report

Dahey OWM

Simony 01/11/2020

Interview

Fear Factory + Misery Index 2006

RBD 28/10/2020

Live Report
Concerts à 7 jours
Saor + Borknagar + Cân Bardd 01/12 : Le Petit Bain, Paris (75)
Saor + Borknagar + Cân Bardd 02/12 : Le Rex, Toulouse (31)
Saor + Borknagar + Cân Bardd 05/12 : Cco, Villeurbane (69)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Buck Dancer

Un ep moyen et voilà ou ça mène.... A la limite, Carcass en première partie de Behemoth ça peut se comprendre vu la grosse machine qu'est devenu la bande a Nergal. Mais Arch Enemy ça fait mal. C&apos(...)

01/12/2020, 15:32

Tartampion

J'aime beaucoup DEP. Ces deux morceaux n'y ressemblent pas, mais me donnent envie d'écouter l'album au complet.

01/12/2020, 14:10

MorbidOM

Heu... J'adore Carcass mais vous en demandez beaucoup là quand même.Première fois que j'envisage de ne pas aller voir Carcass alors qu'ils passent à Paris ou Marseille.

01/12/2020, 14:08

Simony

S'ils veulent faire le Knotfest, il y a des passages obligés...    SLIPKNOT + KORN + MACHINE HEAD + TRI(...)

01/12/2020, 13:42

Jus de cadavre

Entièrement d'accord Grinder (bizarrement ta réaction ne m'étonne pas hahaha !). Mais ça fait bien longtemps que le respect, tout le monde s'en beurre la raie je crois. Megadeth qui fait la première partie de Five Finger Death machin ((...)

01/12/2020, 12:39

grinder92

Carcass qui ouvre pour Arch Enemy et Behemoth, pffff. J'ai rien contre ces 2 groupes mais bon, on a tué le respect là, non ?

01/12/2020, 12:23

POMAH

Désolé pour la faute. Oui leur Album est vraiment une pépite, j'ai hâte qu'ils en sortent un nouveau d'ailleurs.

01/12/2020, 10:21

L'Apache

Ca me fait grave pensé à Behemoth perso !

01/12/2020, 08:48

Solo Necrozis

D'ici là on sera tous vaccinés et pucés par le nouvel ordre mondial donc pas de report cette fois j'espère!

01/12/2020, 08:19

Humungus

Un de mes albums de l'année !!!Tout est dit dans la chro... ... ...

01/12/2020, 07:14

Jus de cadavre

Ecouté un peu par hasard il y a quelques jours : une tuerie cet album !

01/12/2020, 07:05

LeMoustre

Retour qui fait rudement plaisir en effet. On a l'impression de revenir en 1989 au gré de The Descending ou de quelques parties Forbiddenesques parsemées entre moshparts typiques. Et puis Flores n'a pas trop muté, y'a bon.

30/11/2020, 14:38

Gargan

C'est Knokkelklang*, même chant. Album 2018 excellent par ailleurs. Ce nouveau projet confirme que 2021 sera une belle année metal et une bonne source de dépenses.

30/11/2020, 09:48

RBD

Je suis plutôt pessimiste, les rassemblements de ce type seront à mon avis l'ultime activité à redevenir autorisée avant le retour complet à la normale. Ils reviendront, mais en dernier. Ceci dit, les institutions catholiques viennent d'obtenir d(...)

29/11/2020, 19:33

mortne2001

"Pis de toute façon, moi, dès que cela sonne comme SLAYER j'achète de suite donc... ... ..."Je ne peux pas me battre contre ce genre d'argument, puisque j'utilise les mêmes

29/11/2020, 19:02

Gargan

4eme épisode, toujours aussi bien. Maintenant je les imagine jouer vetranatt dans la pièce rose haha

29/11/2020, 17:53

Humungus

Je serai bien plus jouasse que toi sur ce coup là mortne2001 :Tu trouves qu'EXHORDER a sorti l'album de sa carrière l'an passé... Bah je pense qu'il en est de même pour EVILDEAD aujourd'hui.Pis de toute façon, moi, dè(...)

29/11/2020, 14:46

Gargan

Beaucoup aimé le précédent (bien que trop court), surtout avec l’epique twelve bells, et ça sent toujours très bon. En même temps, on est rarement déçu avec le père Alan. Ce ne serait pas mal une petite interview soit dit en pass(...)

29/11/2020, 09:13

Oliv

Oui ya de quoi faire chez nous pourtant en catégorie métal français 

29/11/2020, 00:31

MorbidOM

Si tu t'en fous complétement pourquoi exhumer un post qui date de 8 moi ?

28/11/2020, 19:39