Point Break

Hydra

12/08/2022

Frontiers Records

Tonton Serafino a dû se dire que la fanbase de son label crevait de chaud sous des températures caniculaires, et a donc décidé de la rafraichir avec une salve de sorties mélodiques, gorgées de jus Hard-Rock, et étanchant n’importe quelle soif d’harmonies et de chœurs angéliques. De fait, en avalant goulument les premières gorgées de sa salve de sorties aoutiennes, on sent que notre gorge se décrispe, et que la chaleur nous atteint moins, comme si un dôme de fraîcheur s’était construit au-dessus de nos têtes sans que l’on s’en rende compte. Et sous ce dôme, résonnent les accords d’un premier album impressionnant de maîtrise, pondu par des musiciens de références, le genre de naissance que Frontiers passe sous couveuse pour être sur du résultat. 

Première effluves de bien-être, le projet HYDRA. Les connaisseurs auront immédiatement reconnu le titre de l’un des albums de TOTO, et même si HYDRA est évidemment plus musclé que le collectif des frangins Porcaro, il garde en point commun cet amour des chansons bien écrites et des parties jouées à la croche près.

Nul ne connaît encore HYDRA, puisque le groupe n’existait pas il y a encore quelques mois. Par contre, sa naissance ne date pas d’hier, mais bien aux premières envies solo de son créateur Henrik Hedström, auteur/compositeur suédois de génie totalement conscient de son talent et de ses capacités. L’homme se décrit d’ailleurs comme une sorte de prodige de la musique, ce qui peut paraître légèrement présomptueux, mais qui en fait colle aux faits. Après avoir travaillé pour Warner / Chappell en tant que compositeur Pop, Henrik a largué les amarres pour se concentrer sur une musique plus agressive. En 2007 il rencontre l’infatigable Daniel Flores (FIRST SIGNAL, FIND ME, THE MURDER OF MY SWEET), et les deux hommes décident de composer ensemble…quelques morceaux Pop.

Encore une fois manquée, l’occasion se représente quelques années plus tard, Lorsque Daniel demande à Henrik de lui renvoyer quelques morceaux de l’époque, et si possible les plus Rock. Dès lors, la version définitive d’HYDRA prend forme, et le duo se sent prêt à proposer un répertoire plus agressif, mais toujours aussi mélodique. Avec l’aide et le soutien musical d’Andi Kravljaca au chant et à la guitare, et de Jonny Trobro à la basse, le duo revient quatuor, et enregistre donc ce premier album d’HYDRA, qui est certainement l’une des productions Frontiers les plus remarquables de cette année.        

 

Et je n’irai pas par quatre chemins en affirmant que tous les fans du TOTO de l’époque Joseph Williams retrouveront là des inflexions que leur cœur connaît bien. A vrai dire, et en version plus Rock, Point Break pourrait être le petit cousin légitime d’albums comme The Seventh One ou XIV.

Musicalement évidemment, à cause du timbre si caractéristique de Kravljaca, proche de celui magique de Williams, mais aussi en termes de composition, certains morceaux comme « Stay A While » ou « No Lullaby » rappelant de très près la science exacte de TOTO pour flouter la frontière entre Smooth Jazz, AOR, Pop et Soft Rock west coast. De petits bijoux ciselés à la main par des orfèvres du genre, qui nous offrent là une partition magique en feel-good album qu’on écoute pour se remettre d’une rude journée.

Mais réduire HYDRA à un simple clone de TOTO serait une injustice grave, et pour cause. Car les morceaux les plus nerveux du quatuor l’éloigne de la Californie pour le rapprocher de Stockholm, et le talent incomparable des suédois pur trouver l’équilibre parfait entre Hard Rock puissant et Melodic Rock insistant. L’ouverture « Stop The Madness » en est un témoignage particulièrement valide, avec son up-tempo bondissant et son refrain irrésistible. Le meilleur des deux ou trois mondes, même si le projet porte parois le sceau Frontiers, sceau qu’il ; est impossible de briser, spécialement lorsqu’on s’appelle Flores ou Del Vecchio.

Mais justement, en s’associant à Henrik Hedström, Daniel a trouvé le moyen de contourner ses obligations contractuelles, pour oser s’aventurer en terre harmonique, sans avoir à recycler encore une fois ses idées les plus symptomatiques. Nous avons donc droit à un véritable duel de talents entre les deux instigateurs du projet, qui nous transportent dans les années 80, lorsque le Billboard était encore crédible et les radios passionnées. « Forever My Love » tube qui aurait gravi les marches jusqu’au podium, « Never Be The Same », qu’on aurait adoré retrouver sur la BO d’un film à la mode, « Doors Of Love » qui justement ouvre les portes de ces génériques de sitcoms, généreux, mélodiques à souhait et ensoleillés d’une joie irradiante.

De tout, du précieux, de l’inestimable, et quarante-six minutes de bonheur entre la Suède, les Etats-Unis, l’Italie, pour un trip immersif loin de la visite guidée. Entre fugue d’amoureux et journal intime truffé de références, Point Break est le point de rupture entre Hard Rock et Pop, et certainement le meilleur album proposé par le label transalpin depuis quelques mois. On se prend d’amour pour ces chœurs veloutés, pour ces arrangements en néon bleus et roses, et pour ces lignes de chant de velours, posées sur le satin d‘un instrumental smooth.

Des erreurs, quelques accrocs ? Non, du tout, au contraire, une perfection qui laisse pantois et bouche bée, et un final très sentimental, avec le MOR de « Suspicious » et les au-revoir de « To Say Goodbye » qui laisse l’œil humide et le cœur battant la chamade.

Superbe premier album pour un projet qu’on espère pérenne, tant ses possibilités semblent infinies. Un nouveau TOTO des années 2020 ? Sans aller jusque-là, mais un sosie très crédible qui a su garder sa personnalité derrière l’admiration pas si aveugle que ça.

 

         

Titres de l’album :

1. Stop The Madness

2. Bringing Down The Moon

3. No Lullaby

4. Stay A While

5. Angela

6. Forever My Love

7. Never Be The Same

8. Doors Of Love

9. The Most Wanted

10. Suspicious

11. To Say Goodbye


Facebook officiel


par mortne2001 le 10/08/2022 à 16:55
98 %    186

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


Thanks a lot! The best review ever!! Henrik/Hydra
@188.148.120.138
17/08/2022, 04:19:35

Thanks a lot! The best review ever!! Henrik/Hydra


Gargan
@86.233.3.59
17/08/2022, 10:56:37

On dirait un générique de séries 80s US en boucle   

Ajouter un commentaire


Derniers articles

MALEMORT: les fantômes d'Hérouville.

mortne2001 27/09/2022

Interview

Obscura + Persefone + Disillusion

RBD 26/09/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : CARDIAC CEASE

Jus de cadavre 25/09/2022

Vidéos

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 4

mortne2001 04/09/2022

La cave

MOTOCULTOR 2022 / XIII édition

Jus de cadavre 30/08/2022

Live Report

Obscene Extreme 2022

Mold_Putrefaction 16/08/2022

Live Report

J'irai Mosher chez vous ! Episode 4 : Seattle

Jus de cadavre 12/08/2022

J\'irai mosher chez vous
Concerts à 7 jours
The Vintage Caravan + Volcanova 08/10 : Espace Solana, Chalons-en-champagne (51)
Cult Of Luna + Caspian + Holy Fawn 11/10 : Stereolux, Nantes (44)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
senior canardo

cool ! je connais maintenant 2 groupes Bulgares ! pour ceux qui connaissent pas, ya Terravore qui fait du bon thrash ;)

06/10/2022, 10:49

NecroKosmos

Le seul intérêt de ce concert, c'est la première partie. RAVEN : un groupe fantastique sous-estimé.

06/10/2022, 05:51

Satan

C'est terrible... Et puis, quel groupe d'exception, ça me fait mal au cœur pour eux.

05/10/2022, 21:22

Arioch91

Un concept album sur un écrit de Lovecraft ? Ok je prend direct !

05/10/2022, 20:41

VonDerKrieg

A noter que tout vient du compte twitter d'un certain "Alex", qui après avoir envoyé au maire de la ville de Bessancrout plusieurs messages publiques remplis de conclusion hâtives et de liens à l'emporte piéce quant au passé de certains(...)

05/10/2022, 18:36

Gargan

Je m'attendais à du très bon, tout sauf déçu. J'espère qu'ils vont percer au-delà de l'hexagone, car ils le méritent amplement.

05/10/2022, 09:18

Sadam Mustaine

Le reproche que je fais a Metallica c'est de vivre sur ses lauriers depuis 30 ans et de vivre sur 10 grandes années de carrière pour depuis faire des albums de la qualité d'un groupe qui remplirai tout juste des petites salles 

04/10/2022, 23:31

Adolpho Ramirez

L'orga qui réagit comme des grosses pédales en chouinant sur Internet et en faisant une cagnotte (qui a été supprimé LOL), au lieu d'aller directement confronter le cuck soyboy à l'origine de l'annulation. Finalement, si ça peut(...)

04/10/2022, 22:00

Alex fan

Magnifique retour aux sources de ma jeunesse 

04/10/2022, 19:17

Jus de cadavre

Le type à l'origine de ce merdier est un gars de la scène. Qui en son temps fut pris en photo avec des tshirts tendencieux de BM. Le monsieur veut sans doute se racheter ?Pathétique.

04/10/2022, 14:11

Jus de cadavre

Metallica n'oublie clairement pas d'ou ils viennent. Les premiers mecs / roadies du fan club recoivent encore aujourd'hui des invitations pour les concerts dans leurs villes.Juste mega respect.

04/10/2022, 14:06

Simony

Pseudo-nazi de ce que j'ai compris.

04/10/2022, 11:17

Humungus

Et l'hurluberlu dénonçait quoi exactement ?Une imagerie satanique ou une accointance pseudo-nazi ?

04/10/2022, 10:12

Humungus

Bordel !Avant de lire ton commentaire Simony, c'est exactement ce que je m'apprêtais à poster...METALLICA = Le groupe que l'on ne peut pas complétement détester.

04/10/2022, 10:08

Simony

On peut dire ce que l'on veut sur ce groupe que je ne suis plus depuis de nombreuses années mais c'est encore un des rares à faire ce qui leur chante et avoir ce genre d'attention envers ceux qui les ont aidé et leurs fans, musicalement ça ne me parle pl(...)

04/10/2022, 09:10

Simony

Pression d'un illuminé sur la localité qui accueillait l'évènement quand à la présence d'un groupe de Black Metal. Je ne sais pas quel groupe était visé par cette action remplie de courage mais il a eu gain de cause puisque le(...)

04/10/2022, 09:07

Humungus

Tout cela ne me donne toujours pas les raisons de l'annulation...

03/10/2022, 23:41

Simony

Pour ceux que ça intéresse, opération d'ANTIQ LABEL en soutien au festival,SPECIAL SALE / VENTE SPECIALEEn soutien au

03/10/2022, 22:34

Satan

Et après on dit que l'extrême-droite est le danger suprême, alors que l'extrême-gauche est en train d'installer en sous-pente la dictature. Taake et ensuite ça.... on n'est pas dans la merde avec des pignoufs pareils.

03/10/2022, 22:22

Orphan

Ils n'ont qu'à faire un "RAP FEST" avec l'idéologie nauséabonde qui va avec.

03/10/2022, 14:16