Nos chers amis finlandais BOAR nous font l’éloge d’un nouvel opus intitulé purement et simplement « Poséidon ». Après leur premier album « Veneficae » sorti en 2015 chez Lost Pilgrims Records, les revoilà donc pour vous plonger au fin fond des abysses à coup de riffs psychédéliques tourbillonnants, agrémentés de voix majoritairement rocailleuses et d’une batterie au rythme pachydermique proposés par messieurs Petri  Saarela (Guitare  & Chant), Petri  Henell (Basse & Chant), Kalle Huttu-Hiltunen (Batterie), et  Jari  Montone (Guitare).

Dans cet album, il y a vraiment de tout (non je ne ferai pas cette blague de tout est bon dans le « Boar » !) : du sludge très lourd comme on pouvait en faire à l’époque de CROWBAR (avec ses petites touches harmoniques bien travaillées) mais également  du ELECTRIC WIZARD période « Let Us Prey » (écoutez Master of Alchemy, vous comprendrez). Pour ce genre d’album, je ferai plutôt une analyse globale que décortiquer morceau par morceau car, de mon point de vue, il n’y a pas de « tube » à proprement parler. Je dirai plutôt, une expérience musicale entre quatre artistes qui se connaissent et qui te font passer des moments calmes et apaisants avec leurs envolées psychédéliques, avant de t’aplatir ta petite frimousse à coup de riffs oppressants et d’arrangements bien pensés.

J’aime bien ces groupes où un riff principal est là pour te maintenir éveillé quand tout d’un coup, derrière tout ce mur du son, une petite guitare te joue son petit solo ou ses cocottes pour taper la tchatche avec ton inconscient. On est vraiment dans un « sludge experimental » ma foi très bien maîtrisé: prenez l’exemple de « Featherless », quatrième morceau de l’album, qui peut tourner en boucle dans la tête et faire fredonner l’air principal pendant des heures. La voix est bien parsemée sur chaque titre même si un peu trop monotone à mes oreilles d’adorateur de musique plus ou moins expérimentale. Mais dans l’ensemble, cet album est très bien travaillé et si vous aimez le sludge et la musique psyché : il est fait pour vous !

En conclusion, un album esquissant de la bubûche « en veux-tu en voilà » et saupoudré d’arrangements psychédéliques comme il se doit. Lost Pilgrims a bien raison de garder cette pépite sous son aile. Vivement un troisième opus !

TRACKLIST :
1 - Poseidon (6:00)
2 - Shahar’s Son (6:00)
3 - 12 (7:28)
4 - Featherless (7:22)
5 - Dark Skies (6:07)
6 - Totally Out Of This World (6:38)

Facebook


par Albert_Bathory le 23/07/2018 à 08:00
75/100 %    137

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Heresy

Blasphemia

Sadist

Spellbound

Prezir

As Rats Devour Lions

Septagon

Apocalyptic Rhymes

Blood Curse

Sorceress

Orion Dust

Legacy

Cult Leader

A Patient Man

Warkunt

Of Ruins And Agony

Dalkhu

Lamentation And Ardent Fire

Edremerion

Ambre Gris

Beer Breath

Story of a Decayed Life

Sacral Rage

Beyond Celestial Echoes

Eternal Rot

Cadaverine

Cancer

Shadow Gripped

Warrel Dane

Shadow Work

Zealotry

At the Nexus of All Stillborn Worlds

Heir Apparent

The View from Below

Hæster

All Anchors No Sails

Syd Kult

Weltschmerz

Brutal Metal DTP Gig

Simony / 12/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 1

Mold_Putrefaction / 04/12/2018
Ambiant

Tyrant Fest J2 [Photo Report]

Simony / 29/11/2018
Black Metal

Concerts à 7 jours

+ Solstafir

12/12 : Le Moloco, Audincourt (25)

Solstafir

13/12 : L'aéronef, Lille (59)

Revocation + Rivers Of Nihil + Archspire

15/12 : Le Petit Bain, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Mercyless au top comme d'hab quoi. La classe ce groupe franchement.


On est loin de ...and Oceans, pour le coup !


Pas mal du tout en effet ! Old-school, brutal, bas du front. Combo !


chro séduisante, bon morceau également, merci pour la découverte


Franchement meilleur que les dernières prod de Death Fr...


Humungus : +1
Ben oui, normal. Déjà assimiler "vegan" et "antifa" est hors sujet.
Soutenons UADA !


KaneIsBack + 1.


Nefarious + 1.


Non.


Cet album est absolument fantastique !!!


Ravi de lire un report sur Aura Noir


J'ai jamais vraiment écouté Cancer, pourtant je fais partie de cette génération des 90's qui a découvert( le death metal avec ces sorties majeures. Très efficace ce titre , va falloir que je rattrape quelques lacunes.


commandé


Le metal selon les Grammys... Vaste blague.


Candlemass c'est pourris depuis la première séparation des années 90...Avant c'était génial et sombre.


Rien d'autre a faire que d'aller au Botswana ?


Donc Ici on ne peut pas être anti-fa, et vegan sans être aussi une cible...


Les antifas sont effectivement aussi fascistes que ceux qu'ils dénoncent. Pitoyable histoire...


Si Jeff est aussi insipide dans MDB qu'il ne le fut dans Paradise Lost, ça promet de sombres catastrophes. Je me souviens encore de la manière dont il détruisait "As I die" sur scène...


Très très curieux d'entendre ça, surtout avec le retour de Langqvist.