Posthumous Erotic Deviance

Bitch Meat

06/06/2020

Autoproduction

« Bonjour monsieur l’honorable traiteur de quartier »

« Bonjour madame, que puis-je pour vous ? »

« J’aurais besoin d’un service un peu spécial… »

« Mais certainement, nous avons des solutions à toutes vos demandes, de quoi s’agit-il ?

« Voilà, nous organisons une soirée et j’aurais besoin d’une prestation exceptionnelle… »

« Désireriez-vous préciser quelque peu votre requête ? »

« Oui, voilà…Dans l’idée de tourner une vidéo pour une plateforme érotique bien connue qui fixe des scènes pornographiques cocasses sur divers supports numériques, téléchargeables pour une somme modeste, j’aurais besoin d’un bon gros cochon »

« Mais parfaitement madame, quel serait la taille désirée pour le mammifère domestique omnivore de la famille des porcins ? »

« Ecoutez, nous serons une petite dizaine, alors une centaine de kilos me paraissent raisonnables. »

« Bien, mais je sens à votre petit air aguicheur que vous ne m’avez pas tout dit quant au déroulement de cette soirée… »

« Vous avez raison, je me sens légèrement hébétée par cette découverte et en même temps émoustillée…Mais il faudrait en effet que vous soyez sur place lors de cette soirée…Voyez-vous, j’ai déjà élaboré le scénario de notre petite fantaisie, et il conviendrait que vous dépeciez vous-même le goret in situ, nu sous un tablier transparent, à la tronçonneuse bien sûr (nous habitons une charmante demeure de maître, le bruit ne posera pas problème), pendant que mon mari se fait violemment prendre l’arrière-train par quatre gitans déguisés en humbles employés de station-service »

« Je ne vois aucun grief à formuler à l’encontre de cette requête au caractère néanmoins incongru, mais je tiens à préciser que les frais d’essence et de teinturier sont à votre charge, et en sus ! »

« Je suce oui et je comprends tout à fait vos impératifs financiers, d’autant plus que je ne suis pas la dernière à soutenir les commerces de proximité. Serait-il possible d’avoir quelques extras ? »

« Oui, de quel genre ? »

« Des commis déguisés en zombies, le chibre exhibé me siéraient particulièrement »

« Je note la prestation supplémentaire. Rien d’autre ?

« Vous auriez des pieds paquet avec votre sublime marinade ? »

 

Tout ça pour dire que pendant ce temps-là, en Russie, sur le site de Vladimir et Natalia, les spectateurs s’empressent de découvrir le nouveau clip des brutos de BITCH MEAT. Connus pour adorer la viande avariée et le sexe rapide et sans hygiène, la bande propose en effet la primeur de son second EP, Posthumous Erotic Deviance, avec au programme, des sodomies truffées, des rapports génito-bucaux à la vodka frelatée, et du Goregrind de première bourre. Après une courte intro Synth-Pop digne d’un slasher des années 80, l’aventure démarre pleine bourre, et les glands auditifs commencent à chauffer. En reprenant à leur compte les méthodes de non-lubrification déposées par le CARCASS des premières années et le sadomasochisme auriculaire de MORTICIAN, le trio russe (Sergey - guitare/grr, Nikolay - basse/blaaaaaaargh, et Anton - batterie) nous propose donc une partie pas trop fine qu’on a déjà appréciée par le passé, qui commence par des manches qui s’emmanchent, des bras visqueux, des verges baveuses, et de la barbaque bien saignante et qui commence à sentir un peu la mycose avancée. Pas vraiment de surprise pour ce genre de diffusion, du gros Death à l’ancienne, agrémenté de Grind et de Gore, des borborygmes, des éructations, des soli primitifs, et des bas morceaux qui ne dépassent jamais un timing raisonnable. Mais admettons-le, aussi primaires soient-ils, ces trois-là connaissent leur affaire, et vous fistent les tympans avec flair et décadence. Pas d’inquiétude à avoir, de « Stench of Existence » à « Out of Life », ça élargit le sphincter, ça chauffe le prépuce, et ça coupe le jus juste au bon moment pour que le congélo tombe en panne et gâte les côtes de porc. En prime, les lubriques nous collent la chtouille avec une reprise mal sentie d’AUTOPSY, les maîtres en la matière, histoire de laisser un petit cadeau en plus des morpions.

Mais comme il est toujours plus sympathique de s’en prendre plein l’oignon avec un gros son, la production est parfaite pour un coït amateur, et la joie ambiante file la trique. En moins de vingt minutes, les BITCH MEAT vous font la totale, avec un max de liquide séminal au bord des lèvres (n’importe lesquelles), et vous laissent bien repu, les mains collées sur le cul, avec l’intense satisfaction d’un orgasme grognon. Du Death gore comme on l’aime, pas fin, pas malin, et qui ne se lave pas les mains.  

                                      

Titres de l’album :

01. Stench of Existence

02. Shit-eating Ritual

03. Total Fixation

04. Conceived in Rape

05. Bitches Blood

06. Voices (Autopsy cover)

07. Biotrash

08. Raped & Pissed

09. Posthumous Erotic Deviance

10. Out of Life


Bandcamp officiel


par mortne2001 le 08/06/2022 à 14:52
70 %    467

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : ARGILE

Jus de cadavre 12/05/2024

Vidéos

Mercyless + Nervous Decay + Sekator

RBD 08/05/2024

Live Report

Birds in Row + Verdun

RBD 02/05/2024

Live Report

Hexagon Doom Tour

Simony 29/04/2024

Live Report

Midnight + Cyclone + High Command // Paris

Mold_Putrefaction 24/04/2024

Live Report

DIONYSIAQUE + JADE @La Chaouée

Simony 23/04/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
PTT

Je trouve que DPD a raison. Et paradoxalement, je compose de la zique plutôt moyenne, on sort des albums qui sont certainement dispensables, 90% de nos "fans" sont nos potes. Mais je continue. Parce que j'aime ça, parce que sinon il ne me restera plus que d(...)

27/05/2024, 23:38

Johnny grossebite

Allez, après les boomers hivy mitol, voici venir les goudous en colère. De mieux en mieux

27/05/2024, 22:12

DPD

@LeaJ'exprime mon avis tout le monde me tombe dessus je défend mon point de vue et voilà tout. Il y a toujours quelqu'un pour remettre une pièce dans la machine, pour moi j'ai effectivement tout dit du coup je m'amuse un peu que voulez-vous.

27/05/2024, 16:40

DPD

Je vois pas l'homophobie, je réalise les souhaits d'un homosexuel, j'essaye d'aider, tu veux quoi, j'y vais direct au Talmud ?

27/05/2024, 15:49

Lea

DPD je ne comprends pas du tout pourquoi tu t'acharnes comme ça, on a bien compris tes messages. Tu te fais plaisir à cracher sur tout et n'importe quoi, je vois pas trop le délire, tu t'emmerdes ?

27/05/2024, 12:50

Cämille

Vous pouvez pas virer cette merde homophobe ? Histoire de remonter le niveau. Merci

27/05/2024, 12:19

Gargan

Merci pour ce live report étoffé, va vraiment falloir que je me bouge les miches pour le prochain !

26/05/2024, 21:48

Gargan

Y’a pas de batteur ? J’aurais du mal à comprendre un changement de style..

26/05/2024, 20:55

NecroKosmos

26/05/2024, 19:13

NecroKosmos

J'y étais dès le jeudi et c'était vraiment top !! Mes coups de coeurs sont, dans l'ordre d'apparition, SWAMP LORDZ, WITCHES, VENEFIXION, ABYSMAL GRIEF et SKINFLINT. Quelques déceptions (musicales) mais peu importe. Quel bon festival !! J'ai bie(...)

26/05/2024, 18:59

Humungus

Putain d'affiche c'est clair...Ne serait-ce déjà que pour ABYSMAL GRIEF.Je dois les voir dans un peu plus d'un mois en Belgique... Et ta critique Simony me fout l'eau à la bouche bordel !!!Pis DESTRUCTION... Totalement d'accord av(...)

26/05/2024, 11:02

DPD

J'y peux rien si cette interface de clodo m'empêche d'éditer mes messages, habituellement j'écris très vite je poste et je me relis ensuite.Donc ouais, Bescherelle dans ton cul je sais que t'aimes ça pé(...)

25/05/2024, 16:19

DPD

Je vais te foutre un Bescherelle dans le cul va, ça te rappellera des souvenirs!

25/05/2024, 16:16

Steelvore666

Atrocia (les copains !!!!!), Skelethal, Venefixion... quelle affiche !!!!!!Et dire que j'avais gagné un pass pour m'y rendre...

25/05/2024, 10:30

Humungus

Buck Dancer je t'aime... ... ...

24/05/2024, 21:00

MorbidOM

"si je le ferais ce serait un album culte mais j'ais autre chose à foutre."Consulter un Bescherelle ?

24/05/2024, 03:50

DPD

Ceci dit si je le ferais ce serait un album culte mais j'ais autre chose à foutre.+ metallica c'est de la merde depus longtemps, rien à foutre de Slayer, pareil pour Iron Maiden. Les nostalgiques devraient dégager-

24/05/2024, 01:06

DPD

On aura au moins pu constater que DPD>UPS.

23/05/2024, 10:56

DPD

@UPSJe peux brancher ma guitare avec mon pc jouer avec une boite a rythme et sortir quelque chose de merdique en 1 semaine, est-ce que ça en vaut la peine? tellement de sorties polluent la scène.Je suis absolument contre l'idée que faire quelque (...)

23/05/2024, 10:54

Buck Dancer

Franchement, je ne m'attendais pas à un album aussi bon. Quelques morceaux peuvent vite devenir des classiques et surtout le groupe semble avoir son identité. Bien sûr c'est similaire  à Motley Crue.... euh Slayer, mais c'est pas un simple copi&eacut(...)

22/05/2024, 21:11