Venus tout droit de Gironde et plus précisément de Bordeaux, OPALIZED nous offre avec Rising From The Ashes son premier (?) album dans une veine Metalcore/Hardcore redoutablement efficace.

C'est au son d'une mélodie de guitare aérienne que n'aurait pas renié OPETH voir ALCEST que le groupe nous accueille avec The Fall avant d'attaquer les choses sérieuses.

En effet, Gives It Back donne le ton d'entrée avec ce titre rapide et nerveux rappelant les plus belles heures de la NWOAHM et les premiers efforts de groupes comme KILLSWITCH ENGAGE, SHADOWS FALL ou encore CHIMAIRA mais la voix profonde et puissante de Boris se démarque de celles plus criardes des groupes cités précédemment.

Qui dit Metalcore, dit voix claire et c'est souvent le point faible de nombreux groupes ou celle-ci est parfois hésitante et mal maîtrisée mais c'est ici tout le contraire avec l'apport de la voix de Joachim l'un des guitaristes de la formation qui rappelle fortement celle de Matt Heafy de TRIVIUM. Ainsi les deux voix qu'offrent OPALIZED se complètent de façon exemplaire et rendent l'écoute des plus agréable.

Ne voulant pas relâcher la pression, le groupe nous offre un nouveau brûlot ou les duels de guitares s'enchaînent de façon impressionnante et démontrent la grande qualité des musiciens bordelais. Le combo s’efforce de nous proposer des mélodies de grande qualité et en font la démonstration sur des titres comme The End Of Human Reign ou Unity qui regorgent de riffs et de solos ébouriffants qui n'ont rien à envier aux mastodontes du genre.

Near Death Experience, qui se veut plus heavy, représente à elle toute seule la volonté du groupe de varier les plaisirs en lorgnant largement vers le Death Metal ou le chant de Boris se fait plus guttural que jamais avant de conclure de bien belle façon avec le morceau/titre Rising From The Ashes.

Vélocité, technicité et intensité sont les maîtres mots de ce Rising From The Ashes qui nous révèle une nouvelle pépite made in France qui fera le bonheur des amateurs des groupes cités dans cette chronique mais avec ce petit je ne sais quoi en plus qui fait la différence.

Titres de l'album :

  1. The Fall
  2. Gives It Back
  3. The End Of Human Reign
  4. Unity
  5. Black Flag
  6. Near Death Experience
  7. Rising From The Ashes

Page Facebook officielle

Page Bandcamp



par JérémBVL le 06/02/2017 à 16:00
80 %    655

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


Didou
@80.12.59.237
06/02/2017 à 16:32:55
Superbe chronique, tout est dit.
Cet album est vraiment captivant.

JérémBVL
membre enregistré
06/02/2017 à 20:27:29
Merci Didou!

Ajouter un commentaire


Hellsodomy

Morbid Cult

Anal Slave Of Satan

Anal Slave of Satan

Detherous

Hacked to Death

Grand Slam

Hit The Ground

Lindemann

F & M

The Dead Daisies

Locked and Loaded (The Cover Album)

Sun

Brutal Pop

Sleep Token

Sundowning

Pretty Maids

Undress Your Madness

Morbid Cross

Disciples Of The Goat

Blood Incantation

Hidden History Of The Human Race

3rd From The Sun

3rd From The Sun

Agnostic Front

Get Loud!

Spoil Engine

Renaissance Noire

Lightning Born

Lightning Born

Sapiens

Sapiens Project

Nitrate

Open Wide

(echo)

Below The Cover Of Clouds

Exylle

Exylle

Godspeed You ! Black Emperor

RBD / 25/11/2019
Drone

BEHIND THE DEVIL #12 Interview avec David de SHARE YOUR PAIN RECORDS

L'Apache / 20/11/2019
Depressive Black Metal

Birds in Row

RBD / 13/11/2019
Emocore

The Murder Capital + Whispering Sons

RBD / 07/11/2019
Gothic Rock

Concerts à 7 jours

+ Verdun + Nornes

13/12 : Circus, Lille (59)

Photo Stream

Derniers coms

Miammmmmmm

https://www.youtube.com/watch?v=NOfwWvd2rR8


Decade est énorme c'est vrai et surement le meilleur live.

Mais Still Reigning bordel moi ça m'a autant marqué.

Cette version de ANGEL OFFFFFF DEAAAAATH.

https://www.youtube.com/watch?v=Ol87N0nxfVs

Non c'est énorme, putain je donnerais une fort(...)


Belle découverte pour moi, j'aime le côté thrashy de certains riffs.


Excellente chronique !


Old school cette pochette ???
La thématique oui, mais la réalisation pas du tout. On dirait un comic Marvel récent...


On dirait du Pestilence la pochette.


Cet artwork très "old-school death metal" !


La musique me replonge directement dans les années 90' cassage de nuques et headbanging, mais j'ai plus de mal avec le chant.


L'intro de "Hell Awaits" sur Decade... M. A marqué à vie !


Gros respect pour Slayer même si j'ai seulement 2 mauvais souvenirs de concert (sur plus d'une quinzaine) Pour moi aussi decade reste le meilleur live , ne serait ce que pour l'intro de hell awaits qui plante le décor pour tout le reste de l'album.


Ah bon, pas le dimanche ?!


Qu'il revienne en 2021 pour les 40 ans et des dates en France et on en parle plus.


@Jus de cadavre ;

oui pour Decade of Aggression auquel je juxtapose Dance of the Dead, bootleg enregistré au Zénith le 22/11/1991.

Ca tombe bien, j'y étais :p


Ach !
Vous n'êtes peut-être pas assez trve pour brûler leur stock, mais dénoncez nous ce groupe si dégueulasse...
On veut un nom et le pourquoi du comment bordel !

(#Closer #Public #Voici)


@king : nan, le meilleur live de l'histoire c'est Decade Of Aggression !!! ;)
Concernant la violence de ce groupe, je me suis toujours demandé d’où venais leur colère et même cette haine palpable. Surtout à leur débuts : King est un premier de la classe à l'école, aucun dans le grou(...)


Je me retape le Still Reigning en ce moment.

LE MEILLEUR LIVE DE L'HISTOIRE.


+ 1000.

Le plus grand groupe de Metal de l'histoire tout simplement...


@JDC : j'aurai pas dit mieux ! J'ai eu la chance de les voir pour la tournée Divine Intervention en 94 au Zénith de Paris (Machine Head en 1ère partie). Effectivement, le concert le plus brutal que j'ai jamais fait. Les morceaux sur scène et sur album sont d'une intensité rare. Est-ce du aux ry(...)


J'aurais vraiment aimé les voir une dernière fois. Mais on connaît l'histoire, Hellfest tout ça ....

Jusqu'à maintenant je pensais aussi qu'un jour ils seraient de retour, mais maintenant je suis moins convaincu.

Dommage que Lombardo n'ai pas participé à la fête, m(...)


@Humungus :
Araya, ça m'étonnerait tout de même.

Veut profiter de sa retraite durement gagnée :p

Pis sans déconner, tune ou pas tune, le genre de zique pratiquée par Slayer + la vie en tournée + loin de chez soi au bout d'un moment, ça doit vraiment peser lour(...)