Stronger Than All

The Barrels

29/04/2021

Gekiatsu Records

Voici un album qui était complètement passé sous mon radar l’année dernière, et qui pourtant, aurait mérité une attention toute particulière. D’abord, parce qu’il a été proposé par un groupe japonais, l’un de mes pays de prédilection en matière de violence fluide. Ensuite, parce que c’est une première œuvre d’un groupe qui manie déjà ses armes avec une acuité effrayante. Ensuite, parce qu’il incarne le renouveau de la tradition nippone, en rendant hommage aux grand héros de la scène, tout en proposant une nouvelle vision, plus exubérante, mais aussi, plus maîtrisée dans l’outrance. Ainsi, entre OUTRAGE, CHTHONIC (Taïwan) et SPELLBOUND, THE BARRELS se détache de la masse ouvrière musicale japonaise, ose la théâtralité poussée à l’extrême, et le jeu des chaises musicales qui rend incroyablement difficile leur placement sur la carte des réjouissances.

Sur le papier, THE BARRELS n’est qu’un groupe Thrash/Crossover de plus. Il est vrai que le créneau fourre-tout est assez pratique quand on ne sait pas quoi dire, mais autant vous avouer la vérité : ces quatre-là vont beaucoup plus loin qu’un simple hommage rétrograde à base de saccades classiques et de BPM cramés. Beaucoup plus loin qu’un simple amalgame Thrash/Hardcore, et d’ailleurs, si le terme de Crossover peut être utilisé à leur égard, encore faut-il lui donner le sens idoine : pas question ici de NUCLEAR ASSAULT, de S.O.D, de SUICIDAL TENDENCIES et autres EXCEL, mais bien d’un gigantesque mélange entre Thrash, Black, Power Metal, Opera Metal grandiose, et Metal épique. 

Power/Thrash lyrique ? La combinaison peut faire sourire, et pourtant dépeint la réalité des faits avec une certaine acuité. Le fait est que ce quatuor pas forcément né de la dernière pluie connaît toute les ficelles du métier, le patrimoine Métal de son pays, et se donne les moyens de transcender la moyenne des groupes nostalgiques actuels. Pour qui est rompu depuis les années 80 au Metal extrême nippon, la surprise en sera moins grande, mais les néophytes découvriront une emphase extraordinaire, transformant un simple Thrash d’occasion en extrême rutilant.

Le principe est simple, et très japonais. Prendre des structures classiques, avec rythmique velue et riffs soutenus, y ajouter une bonne dose de mélodies et de virtuosité technique, emballer le tout dans des arrangements tragiques, et jouer le tout comme une pièce shakespearienne transposée dans la culture japonaise. De fait, les morceaux, nombreux et longs, réfutent la théorie du cloisonnement, et finalement, dévient de la trajectoire Thrash initiale pour se lover au creux d’un Metal plus libre et inspiré. Les rifs, assez syncopés et rapides sonnent parfois accélérés au mixage, et si les similitudes finissent par crever les tympans au bout de vingt minutes de jeu et quatre morceaux, on reste admiratif face à cette débauche de décibels et d’enthousiasme qui nous jette une bouée solide dans les eaux du recyclage permanent.

De fait, Stronger Than All est du Thrash nippon sans en être. L’approche japonaise a toujours été très particulière, et même si nous sommes ici loin de la singularité d’un DOOM, l’originalité n’en est pas moins de mise, comme si le Power Metal se trouvait propulsé dans un monde moins cartoon et plus en prise avec la violence d’un monde impitoyable.

Et près d’une heure de musique pour un premier album est un pari sacrément culotté, spécialement lorsqu’on propose une telle intensité qui ne se dément jamais. Le tout peut donner le tournis face à une telle somme d’informations, mais heureusement, le groupe concentre parfois son propos pour revenir dans les balises plus restrictives d’un Thrash formel, comme le démontre le très efficace et hargneux « The Pretender In Terror ». En alternant sans cesse les tempi, en se reposant souvent sur des blasts incongrus, THE BARRELS évite donc les poncifs habituels du genre, tout en jouant avec les codes.

Entre une Bay-Area très festive et excitée, et une scène nationale à la hauteur de sa réputation, THE BARRELS propose une association internationale de brutalité mélodique, et pond des hymnes à la folie instrumentale la plus débridée. Les hits ne manquent pas, et si la guitare montre quelques systématismes propres au Thrash le plus classique, la basse ronde et déliée nous rappelle le Progressif le plus brutal, et la tempête atteint parfois des sommets d’intensité et de violence, à l’occasion de la bourrasque « Message », sorte de Speed Metal hystérique et possédé.

Et finalement, malgré un timing étiré au maximum, Stronger Than All se montre en effet plus fort que tout. D’autant qu’il termine sa course via un long épilogue évolutif dramatique, qui achève de nous convaincre du potentiel d’un groupe unique et déjà parfaitement en place à l’orée de sa carrière. On peut être rebuté par ces excès, trouver le tout un peu too much, mais on ne peut que s’incliner face à cette énergie incroyable, et cette propension à faire tomber les barrières et piétiner les frontières trop marquées.   

 

                                                         

Titres de l’album:

01. Stronger Than All

02. I'm Alive

03. Ride The Sky

04. Headless Cross

05. The Pretender In Terror

06. The Reason Why

07. Message

08. The Speed Of Light

09. Live Forever Together

10. Raise The Sail


Bandcamp officiel


par mortne2001 le 25/11/2022 à 18:08
82 %    83

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

GBH + All Borders Kill

RBD 26/01/2023

Live Report

ORGÖNE / PRESUMPTION / BARABBAS - Rennes

Jus de cadavre 18/01/2023

Live Report

Voyage au centre de la scène : MESTEMA

Jus de cadavre 15/01/2023

Vidéos

Sélection Metalnews 2022 / Bonne année 2023 !

Jus de cadavre 01/01/2023

Interview

Kollaps

RBD 19/12/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : METAL EXHUMATOR

Jus de cadavre 18/12/2022

Vidéos

Insanity Alert + Sekator + Detoxed

RBD 01/12/2022

Live Report

Fleshcrawl + Disfuneral + Median + Nebulizar

Simony 23/11/2022

Live Report

Frustration + Verdun

RBD 22/11/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Saddam Mustaine

Ptdr de la censure envers Cannibal Corpse en 2023 XD

29/01/2023, 23:06

UnderWill

Thanks for the review! We really appreciate it, it means a lot for us. We´ve updated our social media, our Bandcamp page it´s up and running now: https://underwill.bandcamp.com/album/the-inevitable-end

29/01/2023, 21:23

NecroKosmos

Et pour revenir sur l'Allemagne, Cannibal Corpse est toujours frappé d'une interdiction, celle de jouer des titres de certains de leurs albums. Bref...

29/01/2023, 11:52

NecroKosmos

Tout à fait. Je me souviens d'un vieux concert de Mayhem (à Rennes, il me semble) où Necrobutcher faisait des saluts nazis en backstage alors qu'il était complètement bourré. David VINCENT de Morbid Angel à une époque vantait &agra(...)

29/01/2023, 11:51

Saddam Mustaine

Bof Mayhem tout ça ils jouent au Wacken par exemple 

27/01/2023, 20:55

Buck Dancer

En même temps ça peut se comprendre. On parle de l'Allemagne et de Nuremberg. Les conneries (ou pas) d'un mec bourré le bras tendu passe certainement moins bien, malgré ses excuses, que dans d'autres pays. J'imagine aussi qu'en Allemagne cette i(...)

27/01/2023, 18:45

Saddam Mustaine

La prochaine étape sera d'envoyer Phil Anselmo dans une prison isolé en Sibérie et même d'exilés sa famille sur une île déserte pendant plusieurs générations

27/01/2023, 18:01

Saul D

Je suis un gros fan de GBH (sur album), notamment des premiers disques...mais en concert, hum...j'ai vu quelques vidéos youtube, et le groupe joue au ralenti ( contrairement à Exploited), donc je ne suis pas pressé de les voir en live...après, 40 ans d'existe(...)

27/01/2023, 14:56

Humungus

Mon souhait pour 2023 :Que la terre ne soit peuplé que de RBDs.

27/01/2023, 13:17

Pomah

+1 RDB

27/01/2023, 12:36

Bermuda Syndrome

Non à la haiiiiiiiiiiiiiiiiine

27/01/2023, 00:01

RBD

Et ça devait arriver... Les aventures du PanterA nouveau seront sans doute un bon indicateur de l'état de la liberté d'expression, selon les pays d'accueil des dates qui seront annoncées. Je ne cautionne pas les mauvaises blagues de Phil Anselmo, ne vous(...)

26/01/2023, 22:42

Jadore

VSool good sound

26/01/2023, 14:25

Arioch91

@mortne2001, merci pour la chro qui donnait envie d'écouter, rien qu'à la lire.Achat direct des deux skeuds sur Bandcamp, mes premiers achats de l'année !

26/01/2023, 09:06

torchure

ils sont contents, ils ont fait barrage à la haine

26/01/2023, 07:06

grinder92

Ben non, justement...

25/01/2023, 15:51

Jus de cadavre

Vous faites chier !

25/01/2023, 14:53

NecroKosmos

Monde de merde.

25/01/2023, 11:40

Wildben

Je peux pas, je suis apopathodiaphulatophobe.

25/01/2023, 11:06

Steelvore666

@Arioch.Enorme, ça va me faire ma journée !

25/01/2023, 08:41