Les grands compositeurs sont parfois perçus comme des fous, des excentriques, des gens atteints de problèmes mentaux. Certains entendent des voix, des mélodies, des mots dans leur tête qu'ils tentent de retranscrire en musique. Pour ce qui est du groupe qui nous intéresse aujourd'hui, VOZ DE NENHUM, j'aimerais clairement pas être dans la tête des géniteurs parce que c'est aussi génial que c'est barré !

Tout d'abord, le groupe est formé par Manuel Rodrigues - batterie (ENTHRONED, NIGHTBRINGER), V. Hate aux claviers, Adonis Kilonis - chant (FROZEN WINDS), Hermes (ex-NECROSADIST) et Dictator - Chant, Guitares, Programmation (NECROSADIST, ex-SEPULCHRAL TEMPLE), cela vient donc de plusieurs horizons, c'est ce que l'on va constater à l'écoute de ce premier opus. En effet, si "Ia'laxa" renvoie vers un 1349, "Hornbearer" commence déjà à en s'éloigner et pour l'excellent "Nails" on en est carrément loin mais pourtant, une ambiance générale tient le tout, quelque chose oscillant entre Noise, un courant alternatif sur une base Black Metal toujours sous-jacente, à tel point que retrouver le batteur de NIGHTBRINGER n'est qu'une demie-surprise par exemple. Alex Dictator semble être la clé de voute du projet, celui qui insuffle cette énergie noire absolument dévastatrice à l'image d'un "Chains" assez difficile à décrire tant on passe par différents styles que l'on pourrait penser opposés les uns aux autres. Le début assez posé mais toujours pesant, un chant assez mélodieux avant un mouvement Noise qui déboule sur une partie très nerveuse, la désorganisation organisée règne parfaitement ici et on y trouve même une certaine forme de logique dans la construction de la structure du morceau. 

On pourrait rapprocher cet album de BETHLEHEM parfois dans la démarche, un mix de Black Metal, de Doom, de Noise et de Metal en général, quelque chose de déstabilisant mais rassurant pour quiconque penserait que le Metal extrême a déjà tout exploité, VOZ DE NENHUM trace sa voie et sa voix avec trois chants distincts, l'un typiquement Black ("Ia'laxa"), l'autre plus mélodique ("Nails") et un chant à la MAYHEM ("Voidsworn") et d'ailleurs, on pourrait penser également que Grand Declaration Of War des Norvégiens a pu être une source d'inspiration dans la démarche adoptée ici.

Au final, l'album ne s'avère pas si compliqué que cela à assimiler, certes il ne faut pas rechercher le refrain parfait mais si vous lisez encore ces mots c'est que ce n'est pas vraiment ce qui vous fait vibrer, certes la production n'est pas des plus monstrueuses mais elle colle parfaitement à une sensibilité Black Metal. Le travail aux percussions, au chant, aux bruits noisy sont particulièrement réussis avec une guitare qui s'intègre dans ce chaos parfois à l'aide d'un bow comme une longue agonie ("Ia'laxa"). L'intelligence des arrangements sur ce Sublimation est ce qui permet d'affirmer que ces mecs sont quand même bien fous... ou géniaux !

Tracklist :

  1. Ia'Iaxa
  2. Hornbearer
  3. Nails 
  4. Chains
  5. They
  6. Voidsworn

Bandcamp


par Simony le 23/05/2019 à 09:00
91 %    144

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Pagan Altar

Judgement of the Dead

Coventrate

Roots of all Evil

Ember

Ember & Dust

Towering

Obscuring Manifestation

Calamity

Kairos

Deathspell Omega

The Furnaces Of Palingenesia

Pectora

Untaken

Warchest

Sentenced Since Conception

Sangue

Culś

Wormwitch

Heaven That Dwells Within

Wings Of Decay

Crossroads

Ares Kingdom

By the Light of Their Destruction

Mosh-pit Justice

Fighting The Poison

East Of The Wall

NP-Complete

Spirits Of Fire

Spirits Of Fire

Brutal Sphincter

Analhu Akbar

Darkthrone

Old Star

Makkmat

Beina Brenner

Jess By The Lake

Under The Red Light Shine

Rammstein

Rammstein

Pitfest

Mold_Putrefaction / 08/06/2019
Crust

Warm-Up Hellfest

JTDP / 07/06/2019
Hellfest

Ad Patres / Iron Flesh / Origin'Hell - Live-report Rennes

Jus de cadavre / 28/05/2019
Death Metal

Mgła - Revenge - Doombringer // Paris

Mold_Putrefaction / 19/05/2019
Death Metal

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Ouaip...


J'aime bien. Du thrash quoi, peut-être plus impersonnel qu'à l'époque...


Effectivement, une très bonne surprise; j'espère juste que le caractère 100% français ne va pas les pénaliser pour la suite.


@RBD +1 pour ton com en général, et la phrase suivante en particulier: "il faut assumer d'aimer des choses que beaucoup d'autres gens aiment aussi."


Pas mal du tout ! Ça me fais penser à du Malevolent Creation un peu !


J'attendais autre chose. Bof bof.


J'aime profondément le Black Album. Cela me fait sourire de voir combien '...And Justice..." est revenu dans le coeur des fans alors qu'il est resté longtemps mal aimé pour son côté moins direct que tous les autres. Mais c'était avant 1996. Le Black Album a un son dantesque, a touché un publi(...)


Commercial ou pas pour moi le Black Album est une énorme réussite.
La production met encore à l'amende bien des prod actuelles ! Le fait que les gens aient été très déçu de l'orientation prise par le groupe à l'époque, biaise le regard sur cet album selon moi. Si ça n'avait pas ét(...)


Evidemment que le black album était commercial: on ne serait pas encore à disserter dessus 28 ans après si ce n'était pas le cas. De là à dire que ce n'est pas une réussite...
Marrant cette propension du metalleux à vouloir d'un côté se démarquer à tout prix (en se targuant par ex (...)


C'est le nouveau dead can dance ?


Pas mal du tout, ça


Excellent morcif. Eh ben ça donne envie ça. Une chouette baffe en thrashmetal de ce milieu d'année. A voir si ça tient la route sur un album entier, comme le dernier Terrifier ou Maligner récemment.


le Black album est du heavy commercial, je ne le considère pas comme une réussite indiscutable


pas grand chose de mélodique la dedans


Saleté ! J'espère que cela a été vu à temps. Comme quoi les vies assainies ne sont pas à l'abri.


Haha, ouais. Bon en même temps, fallait pas s'attendre à voir autre chose venant d'eux.


Ca paiera les soins de Mustaine, touché par un cancer de la gorge. En espérant un prompt rétablissement au divin rouquin.
Endgame reste leur meilleur album depuis... Rust In Peace, et le plus agressif aussi.


Courage a ce monstre du Metal.


Ah bah merde ! J'étais content de pouvoir revoir le père Wino sur scène... Grand souvenir avec Spirit Caravan il y a quelques années sur cette même scène.


Ah merde Humungus, ce qui me plaît surtout dans le dernier Vltimas, c'est les influences orientales...Le mash-up Faudel/David Vincent m'a tellement fait rêver ! :)