Les grands compositeurs sont parfois perçus comme des fous, des excentriques, des gens atteints de problèmes mentaux. Certains entendent des voix, des mélodies, des mots dans leur tête qu'ils tentent de retranscrire en musique. Pour ce qui est du groupe qui nous intéresse aujourd'hui, VOZ DE NENHUM, j'aimerais clairement pas être dans la tête des géniteurs parce que c'est aussi génial que c'est barré !

Tout d'abord, le groupe est formé par Manuel Rodrigues - batterie (ENTHRONED, NIGHTBRINGER), V. Hate aux claviers, Adonis Kilonis - chant (FROZEN WINDS), Hermes (ex-NECROSADIST) et Dictator - Chant, Guitares, Programmation (NECROSADIST, ex-SEPULCHRAL TEMPLE), cela vient donc de plusieurs horizons, c'est ce que l'on va constater à l'écoute de ce premier opus. En effet, si "Ia'laxa" renvoie vers un 1349, "Hornbearer" commence déjà à en s'éloigner et pour l'excellent "Nails" on en est carrément loin mais pourtant, une ambiance générale tient le tout, quelque chose oscillant entre Noise, un courant alternatif sur une base Black Metal toujours sous-jacente, à tel point que retrouver le batteur de NIGHTBRINGER n'est qu'une demie-surprise par exemple. Alex Dictator semble être la clé de voute du projet, celui qui insuffle cette énergie noire absolument dévastatrice à l'image d'un "Chains" assez difficile à décrire tant on passe par différents styles que l'on pourrait penser opposés les uns aux autres. Le début assez posé mais toujours pesant, un chant assez mélodieux avant un mouvement Noise qui déboule sur une partie très nerveuse, la désorganisation organisée règne parfaitement ici et on y trouve même une certaine forme de logique dans la construction de la structure du morceau. 

On pourrait rapprocher cet album de BETHLEHEM parfois dans la démarche, un mix de Black Metal, de Doom, de Noise et de Metal en général, quelque chose de déstabilisant mais rassurant pour quiconque penserait que le Metal extrême a déjà tout exploité, VOZ DE NENHUM trace sa voie et sa voix avec trois chants distincts, l'un typiquement Black ("Ia'laxa"), l'autre plus mélodique ("Nails") et un chant à la MAYHEM ("Voidsworn") et d'ailleurs, on pourrait penser également que Grand Declaration Of War des Norvégiens a pu être une source d'inspiration dans la démarche adoptée ici.

Au final, l'album ne s'avère pas si compliqué que cela à assimiler, certes il ne faut pas rechercher le refrain parfait mais si vous lisez encore ces mots c'est que ce n'est pas vraiment ce qui vous fait vibrer, certes la production n'est pas des plus monstrueuses mais elle colle parfaitement à une sensibilité Black Metal. Le travail aux percussions, au chant, aux bruits noisy sont particulièrement réussis avec une guitare qui s'intègre dans ce chaos parfois à l'aide d'un bow comme une longue agonie ("Ia'laxa"). L'intelligence des arrangements sur ce Sublimation est ce qui permet d'affirmer que ces mecs sont quand même bien fous... ou géniaux !

Tracklist :

  1. Ia'Iaxa
  2. Hornbearer
  3. Nails 
  4. Chains
  5. They
  6. Voidsworn

Bandcamp


par Simony le 23/05/2019 à 09:00
91 %    234

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Picture

Wings

Birdeatsbaby

The World Conspires

Airbourne

Boneshaker

The Deathtrip

Demon Solar Totem

Shadow Limb

Burn Scar

Denner's Inferno

In Amber

Sorcery

Necessary Excess of Violence

Voyager

Colours In The Sun

Cyhra

No Halos In Hell

Mur

Brutalism

Nocturnal Breed

We Only Came for the Violence

Work Of Art

Exhibits

Deceitome

Flux of Ruin

Risen Prophecy

Voices from the Dust

Desolation

Screams of the Undead

Une Misère

Sermon

Aro Ora

Wairua

White Mantis

Sacrifice Your Future

Hatred Dusk

Hatred Dusk

Diocletian

Amongst the Flames of a Burning God

Birds in Row

RBD / 13/11/2019
Emocore

The Murder Capital + Whispering Sons

RBD / 07/11/2019
Gothic Rock

MORTUARY, Interview avec Patrick (Chant) et Jean-Noël (Basse)

youpimatin / 05/11/2019
Brutal Death Metal

Nesseria + Stuntman

RBD / 01/11/2019
Hardcore

Concerts à 7 jours

+ Father Merrin + Clegane

17/11 : Le Do It Yourself, Lille (59)

Photo Stream

Derniers coms

Dans l'éternel débat des mag' papiers encore existant, de mon côté, New Noise et Rock Hard sont le haut du panier.
New Noise pour leur éclectisme qui fait vraiment du bien (j'ai, par exemple, découvert BRUTUS grâce à eux, une de mes plus belle rencontre musicale et mon meilleur concer(...)


Perso je trouve les premieres années de Rock Hard vraiment excellente, apres le magazine n'a plus innové.


J'ai acheté Metallian il y a quelques mois. Des années que je n'avais acheté un magazine papier. J'y ai lu 3 ou 4 interviews corrects (les groupes que j'aime). Ce torchon, bien fichu, a toujours le chic pour interviewer les groupes les plus nazes de la scène métal. Il empeste toujours l'extensi(...)


S'il n'y avait que l'alcool hein...


Hard Force, Hard N Heavy et Hard Rock mag c'était de la bombe dans les années 90.

Rock Hard c'était genial dans les années 2000.

Aujourd'hui Rock Hard et Metallian sont les survivants et fond le minimum je trouve, mais vu qu'il n'y a plus que eux...


Je comprends pas ce qu'il fou, il commence à jouer pour aller ensuite dans le public WTF...

Ca va mal.


Ouais une grosse pensée pour l'équipe qui tourne avec lui et qui subi cela, c'est vraiment triste.


Une vidéo du naufrage... https://www.youtube.com/watch?v=uYzzyxDHkc0


Les mags étrangers, lisant difficilement l'anglais, tu comprendras que je m'en cogne avec une certaine force.

Oui j'ai connu Noise Mag', du temps d'Alex Citram mais je préfère RockHard, même si sa ligne éditoriale penche il est vrai trop sur un certain Hard Rock provenant d'Austral(...)


Ça n'étonnera personne. Ça devait bien arriver un jour. J'ai pas vu d'image mais apparemment il serait carrément tombé de la scène... franchement c'est une bonne chose, c'était au delà du pathétique sur scène (déjà au Motoc l'année dernière). En espérant qu'il soigne vraiment son turb(...)


Ah ben faut pas être trop difficile, à mon humble avis, surtout si on compare avec les mags étrangers (purée, z'avez lu Deaf Forever, Legacy mag, voire en France Noise mag, bien plus complet, même si ça cause pas de metal exclusivement loin de là ? C'est autre chose, niveau qualité et conten(...)


Non, du tout. Les deux groupes se partagent la couverture, c'est tout.


Trust a fait un truc avec Airbourne j'ai pas suivi ?


Je suis fan de ce mag' pour plusieurs raisons, même si je reconnais le côté soft de bien des groupes et un certain penchant virant parfois à l'obsession pour AC/DC (que je n'aime pas particulièrement).

Mais pour peu qu'on ne soit pas un die hard de Metal Extrême (y a Metallian pou(...)


J'avais arrêté Rock Hard pendant un certain temps pour cette raison ("mou du genou" dans sa ligne éditoriale) mais au final j'y reviens de temps en temps maintenant, car justement pour les découvertes plus "soft" c'est tout de même pas mal. Et je trouve encore de la passion dans ce mag...


Pas forcément. Le nom du mag a toujours été RockHard. Il ne vise pas le même public que Metallian.

Moi ça me va à 100 %


Je ne suis pas sûr que ce soit de la HM-2 sur le 1er album. Tout ce qui passait au Sunlight n'avait pas toujours ce son caractéristique (Tiamat et Grave par exemple ;-) )


Ouais c'est bourré de feeling ce morceau je trouve. Cette légende (si ce n'est LA légende) du sludge n'empêche ce mec ! Et ce look de loubard qui va bien :D !


@stench: Je fais encore un paquet d'échanges à l'étranger, l'underground s'arrête pas à ta région, voir à la France :)
Tu parles de split tapes de VACARME?


Le premier extrait est vraiment intéressant, Kirk en a encore dans le ventre !