Pourquoi vous parler de cet album de PISSGRAVE sorti en 2015 ? Tout simplement parce que j'en ai envie ! Et pour être plus honnête, parce que je viens seulement de découvrir ces fous furieux à l'occasion de la sortie de leur second album en mars prochain. Le morceau lâché en pâture dernièrement, qui figurera sur ce Posthumous Humiliation, m'a tout simplement mis sur le cul. 

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas entendu un tel Death Metal. Aujourd'hui, habitué que nous sommes à se coltiner un nombre incalculable de clones des maîtres du genre, qu'ils soient américains ou suédois, on avait limite oublié que ce genre pouvait être vraiment malsain. Qu'il pouvait être dérangeant, ultra dégueulasse et pas loin de foutre la gerbe. Bref, qu'il pouvait aussi être difficile à écouter et épouvantable dans le bon sens du terme. Non, parce que soyons honnête, souvent aujourd'hui le Death Metal est propre sur lui et pas plus perturbant qu'un groupe de Stoner. Alors oui, c'est très bien fait, les dogmes du Death Metal de tradition sont respectés à la lettre, mais... la folie et les excès sont bien souvent aux abonnés absents à l'heure actuelle. Dans ma chronique du dernier FUNERAL MIST, je digressais sur le manque de crédibilité de la scène Black Metal de nos jours, je pourrai faire de même pour la scène Death Metal. Même si le Death n'a jamais affirmé être "trve" ou revendiqué une prise au sérieux trop... sérieuse justement, il n'en demeure pas moins que le style, à ses débuts, était animé par la folie et que le monde entier à part quelques allumés se tenait le plus loin possible de cette aberration musicale. Je n'y étais pas, mais les répétitions des débuts de MORBID ANGEL ou encore les premiers concerts de DEICIDE, c'était quelque chose selon les acteurs et spectateurs de l'époque. 

Enfin bref, en écoutant ce Suicide Euphoria des américains de PISSGRAVE, on retrouve cette furie ambiante, cette sauvagerie inhérente au Death Metal. Vous savez ce moment où quand tu découvres un groupe "à part" : tu ne sais pas trop à quoi t'attendre, tu as l'impression que tout peut arriver. Alors qu'ont-ils de plus que les autres ? Tout simplement un jusqu'au boutisme qui fait du bien à entendre, une fureur et une démence non feinte qui impressionne, un extrémisme qui sent la maladie. Voilà, c'est ça, ce sont des extrémistes. Ça tombe bien pour des gens qui jouent du Metal Extreme. 

Stylistiquement, on retrouve tous les éléments du Death Metal le plus frontal, le plus bestial. Énorme son de guitares, ultra-saturé et qui dégueule de saleté. Le genre de son qui tuerait sur le coup un amateur de Deathcore habitué à des guitares tellement propres qu'on se demande si c'est dans un hôpital ou une clinique qu'elles ont été mise en boîte. Le chant est lui un vomi inaudible et repoussant qui peut rappeler les vociférations d'un REVENGE. Pour le reste on oscille entre rythmiques rapides et mid-tempo entêtants et rampants qui rappellent parfois un VOMITORY qui se serait mis au cannibalisme. PISSGRAVE n'est pas le groupe le plus rapide du monde, pas non plus le plus brutal, non, mais ils sont certainement un des plus repoussant et obscène. A l'image de cet artwork (les covers de CANNIBAL CORPSE passent pour des dessins d'enfants à côté...) qui leur va comme un gant. Ne vous y trompez pas d’ailleurs avec cette pochette très Goregrind (qui as dit LAST DAYS OF HUMANITY ?), ici c'est dans le pur Death Metal que vous naviguez.

Le but de cette chronique ? Faire découvrir aux plus intégristes d'entre vous qui seraient passés à coté, un groupe de Death Metal nauséabond, jusqu’au-boutiste mais tellement jouissif. Et c'est aussi, pour moi, pour patienter jusqu'à la sortie de leur second méfait, prévu pour le 1er mars, qui va une fois de plus remettre un peu (beaucoup) de crasse et de furie dans cette scène que j'aime à la folie, mais qui parfois en manque un peu justement.

PISSGRAVE a frappé fort et juste avec ce premier album. Vivement mars prochain.

Tracklist : 

1. Perpetual War
2. Impaled Vibration
3. Pain Enchantment
4. Fields of Scattered Bones
5. Prevail in Hell
6. Suicide Euphoria
7. The Second Sorrowful Mastery
8. Mass Cremation
9. Blood Fog

Pas de Facebook (bien entendu...).

par Jus de cadavre le 08/01/2019 à 09:00
90 %    294

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


Humungus
membre enregistré
12/01/2019 à 15:22:49
Super nom de groupe, super logo, superbe pochette (j'invite au passage les curieux à zieuter celle bien cracra de leur première démo), il ne m'en fallait donc pas plus pour être intrigué et jeter une oreille attentive sur cette galette :
Bah la musique va de paire avec tout ce que je viens de dire bon dieu de dieu !
Au final donc, ce groupe est une putain de bonne découverte pour moi car de fait, je suis totalement en phase avec ce que tu dis dans toute cette chronique.
Jus de cadavre merci.

Jus de cadavre
membre enregistré
12/01/2019 à 18:35:14
;) tant mieux alors ! Par contre j'ai fais l'erreur de chercher d’où venait la photo de la cover de cet album. Et j'ai trouvé. A gerber, littéralement.

Ajouter un commentaire


Hellraiser

Heritage

Obsidian Sea

Strangers

Arides

Sur les Terres Oubliées

Freedom Call

M.E.T.A.L.

Vak

Loud Wind

Ascend The Hollow

Echoes Of Existence

Aziza

The Root Of Demise

Twilight Force

Dawn Of The Dragonstar

Perpetual Among Us

Thy Will Be Done

Fuming Mouth

The Grand Descent

Endimion

Latmus

Unruly Child

Big Blue World

Hellnite

Midnight Terrors

Nucleus

Entity

Slipknot

Slipknot

Warrior Soul

Rock n’ Roll Disease

Hammerfall

Dominion

Iron Bastards

Cobra Cadabra

Summery Mind

Color

Skeletal Remains + Black March

RBD / 21/08/2019
Beatdown Death

Tour Report : MONOLITHE + ABYSSIC / Europe avril 2019

Jus de cadavre / 15/08/2019
Abyssic

THE DIRT / Critiques du film

Jus de cadavre / 06/08/2019
Biopic

MOTOCULTOR 2019 : notre programme !

Jus de cadavre / 05/08/2019
Metalnews

Obscene Extreme - Jour 6

Mold_Putrefaction / 03/08/2019
Brutal Death Metal

Concerts à 7 jours

+ All In The Small + Dopethrone

25/08 : Le Dropkick, Reims (51)

Iron Bastards + Paranoid Cats + Sweeping Death

31/08 : Millenium, Haguenau ()

Photo Stream

Derniers coms

@Buck : oui j'ai vu ça... Là ça fout les boules quand même !
Autant je n'aime vraiment pas Megadeth, mais les caler en dessous de cette bouse appelé Five finger machin, c'est juste une honte. Littéralement le monde à l'envers...


La situation à te faire péter un câble...


J'ai en tête un morceau des CLASH, "I'm so bored with the USA" et aussi un titre d'EXPLOITED plus explicite...pour cette chère administration "pussy grabbin" trumpesque :-)


Où Megadeth en première partie de Five finger death punch?


Behemoth qui ouvre pour Slipknot... Et pourquoi pas Metallica en guest de KoRn ou Black Sabbath en 1re partie de Limp Bizkit ?


Slipknot et Behemoth a ouais lol deux salles deux ambiances.


Très bonne chronique pour un très bon disque !


Mon premier groupe Metal vu en concert haha (avec Manigance en première partie, dans la salle communale d'un bled bien paumé!) ! Ça fait un bail, mais que de souvenir ! Même si je n'ai jamais réécouté ce groupe par la suite :D !


Un chef d’œuvre ???
Nouvelle illustration du caractère personnel du ressenti face à une œuvre. Attaché aux premiers albums et au retour en grâce du Heavy Metal auquel ils ont contribué, d'un point de vue médiatique (et aux concerts fabuleux des tournées Legacy of Kings et Renegade (...)


Très bon report. Précis et honnête.
Et bien dommage qu'un groupe du niveau de Skeletal Remains soit si peu communicatif... c'est surtout con pour eux d'ailleurs.


@maxime : je ne comprends pas ???


Cool ! Je suis un héros ! :-)


Très chouette tour-report ! Merci ! Et du coup j'en profite pour découvrir ABYSSIC dont la musique est vraiment cool.


Merci ! Merci de rappeler qu'il suffit juste de savoir lire pour être un héros... ;-)


Celui qui arrive à lire et surtout comprendre ce pavé est un héro...


Je ralais d’être absent pour cette date mais tu m’as remonté le moral. J’ai personnellement du mal avec la non communication (voir le mépris pour certains) des groupes envers leurs fans.. surtout dans des musiques dites de niches..
Sauf erreur de ma part, leur excellent batteur est p(...)


Belle découverte!


Chronique sacrément bien torchée. Chapeau !


"Carnal knowledge prophecy!" à 15h...ok je sors :-)


Cet album m'attire, je trouve le truc ambitieux mais 'tain, pas évident de bien rentrer dans le délire !