Pourquoi vous parler de cet album de PISSGRAVE sorti en 2015 ? Tout simplement parce que j'en ai envie ! Et pour être plus honnête, parce que je viens seulement de découvrir ces fous furieux à l'occasion de la sortie de leur second album en mars prochain. Le morceau lâché en pâture dernièrement, qui figurera sur ce Posthumous Humiliation, m'a tout simplement mis sur le cul. 

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas entendu un tel Death Metal. Aujourd'hui, habitué que nous sommes à se coltiner un nombre incalculable de clones des maîtres du genre, qu'ils soient américains ou suédois, on avait limite oublié que ce genre pouvait être vraiment malsain. Qu'il pouvait être dérangeant, ultra dégueulasse et pas loin de foutre la gerbe. Bref, qu'il pouvait aussi être difficile à écouter et épouvantable dans le bon sens du terme. Non, parce que soyons honnête, souvent aujourd'hui le Death Metal est propre sur lui et pas plus perturbant qu'un groupe de Stoner. Alors oui, c'est très bien fait, les dogmes du Death Metal de tradition sont respectés à la lettre, mais... la folie et les excès sont bien souvent aux abonnés absents à l'heure actuelle. Dans ma chronique du dernier FUNERAL MIST, je digressais sur le manque de crédibilité de la scène Black Metal de nos jours, je pourrai faire de même pour la scène Death Metal. Même si le Death n'a jamais affirmé être "trve" ou revendiqué une prise au sérieux trop... sérieuse justement, il n'en demeure pas moins que le style, à ses débuts, était animé par la folie et que le monde entier à part quelques allumés se tenait le plus loin possible de cette aberration musicale. Je n'y étais pas, mais les répétitions des débuts de MORBID ANGEL ou encore les premiers concerts de DEICIDE, c'était quelque chose selon les acteurs et spectateurs de l'époque. 

Enfin bref, en écoutant ce Suicide Euphoria des américains de PISSGRAVE, on retrouve cette furie ambiante, cette sauvagerie inhérente au Death Metal. Vous savez ce moment où quand tu découvres un groupe "à part" : tu ne sais pas trop à quoi t'attendre, tu as l'impression que tout peut arriver. Alors qu'ont-ils de plus que les autres ? Tout simplement un jusqu'au boutisme qui fait du bien à entendre, une fureur et une démence non feinte qui impressionne, un extrémisme qui sent la maladie. Voilà, c'est ça, ce sont des extrémistes. Ça tombe bien pour des gens qui jouent du Metal Extreme. 

Stylistiquement, on retrouve tous les éléments du Death Metal le plus frontal, le plus bestial. Énorme son de guitares, ultra-saturé et qui dégueule de saleté. Le genre de son qui tuerait sur le coup un amateur de Deathcore habitué à des guitares tellement propres qu'on se demande si c'est dans un hôpital ou une clinique qu'elles ont été mise en boîte. Le chant est lui un vomi inaudible et repoussant qui peut rappeler les vociférations d'un REVENGE. Pour le reste on oscille entre rythmiques rapides et mid-tempo entêtants et rampants qui rappellent parfois un VOMITORY qui se serait mis au cannibalisme. PISSGRAVE n'est pas le groupe le plus rapide du monde, pas non plus le plus brutal, non, mais ils sont certainement un des plus repoussant et obscène. A l'image de cet artwork (les covers de CANNIBAL CORPSE passent pour des dessins d'enfants à côté...) qui leur va comme un gant. Ne vous y trompez pas d’ailleurs avec cette pochette très Goregrind (qui as dit LAST DAYS OF HUMANITY ?), ici c'est dans le pur Death Metal que vous naviguez.

Le but de cette chronique ? Faire découvrir aux plus intégristes d'entre vous qui seraient passés à coté, un groupe de Death Metal nauséabond, jusqu’au-boutiste mais tellement jouissif. Et c'est aussi, pour moi, pour patienter jusqu'à la sortie de leur second méfait, prévu pour le 1er mars, qui va une fois de plus remettre un peu (beaucoup) de crasse et de furie dans cette scène que j'aime à la folie, mais qui parfois en manque un peu justement.

PISSGRAVE a frappé fort et juste avec ce premier album. Vivement mars prochain.

Tracklist : 

1. Perpetual War
2. Impaled Vibration
3. Pain Enchantment
4. Fields of Scattered Bones
5. Prevail in Hell
6. Suicide Euphoria
7. The Second Sorrowful Mastery
8. Mass Cremation
9. Blood Fog

Pas de Facebook (bien entendu...).

par Jus de cadavre le 08/01/2019 à 09:00
90 %    135

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


Humungus
membre enregistré
12/01/2019 à 15:22:49
Super nom de groupe, super logo, superbe pochette (j'invite au passage les curieux à zieuter celle bien cracra de leur première démo), il ne m'en fallait donc pas plus pour être intrigué et jeter une oreille attentive sur cette galette :
Bah la musique va de paire avec tout ce que je viens de dire bon dieu de dieu !
Au final donc, ce groupe est une putain de bonne découverte pour moi car de fait, je suis totalement en phase avec ce que tu dis dans toute cette chronique.
Jus de cadavre merci.

Jus de cadavre
membre enregistré
12/01/2019 à 18:35:14
;) tant mieux alors ! Par contre j'ai fais l'erreur de chercher d’où venait la photo de la cover de cet album. Et j'ai trouvé. A gerber, littéralement.

Ajouter un commentaire


Religious Observance

Utter Discomfort

Visavis

War Machine

Cemetery Urn

Barbaric Retribution

Nekrofilth

Worm Ritual

Of Hatred Spawn

Of Hatred Spawn

Wyrms

Altuus Kronhorr - La Monarchie Purificatrice

Barshasketh

Barshasketh

Ravenface

Breathe Again

Blosse

Era Noire

Perversor

Umbravorous

Calcined

Discipline

Devil On Earth

Kill The Trends

Skald

Le Chant des Vikings

Cosmic Atrophy

The Void Engineers

Pissgrave

Suicide Euphoria

Blood Feast

Chopped, Sliced and Diced

The Intersphere

The Grand Delusion

Nachtmystium

Resilient

Billy Bio

Feed the Fire

Sacrosanct

Necropolis

Powerwolf + Amaranthe + Kissin' Dynamite

JérémBVL / 18/01/2019
Powerwolf

Klone unplugged

RBD / 17/12/2018
Acoustique

Brutal Metal DTP Gig

Simony / 12/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

Concerts à 7 jours

+ Venefixion + Defenestration

19/01 : Brasserie Bleizi Du, Morlaix ()

Photo Stream

Derniers coms

Oui mercato réussi.


Ça ressemble à un record de coms ça !


Oui je trouve aussi. Fiable quoi.


Cela semble être une bonne idée...


Je n'ai pas lu le livre de Moynihan qui est, paraît-il, plutôt complaisant avec tout l'ensemble y compris ce qu'il y a de plus inacceptable. Au-delà de ce que je rejette très fermement les meurtres et incendies de lieux de culte, je ne me suis jamais reconnu dans le Black Metal même sous un sim(...)


On a vraiment lu tout et son contraire sur ces histoires, sans compter le mystère entretenu par les protagonistes de l'époque. J'ai beau essayé de faire le blasé, de me dire que c'était que des "petits cons", des abrutis, que le bouquin n'est qu'un torchon un peu trop orienté, il n'empêche qu(...)


Excellente chronique... j'avais découvert avec l'album précédent sans approfondir plus que ça. Tu viens de réanimer ma curiosité Mortne2001 !
C'est d'une saleté indécemment propre au niveau de la production là où la concurrence balance des riffs lambda avec une production crasseuse p(...)


J'espère juste que le film dira clairement que les protagonistes n'étaient que des petits cons paumés... Mais sinon, oui, rien qu'avec l'attention portée aux détails, ça donne envie, clairement.


Trailer bien plus convaincant que les précédents. Et oui le " Based on truth and lies " est bien pensé.
Ça fait envie.


En tout cas beau job de l'ensemble de l'équipe de ce site, avec une chouette ergonomie. Bon, j'ai pas pigé comment on fait pour aller directement suivre un fil de discussions/commentaires sans passer par le titre du thème concerné, mais pas grave.


Sans conteste, ce qui précède est en lice pour être la meilleure discussion dans le futur top 2019...


Putain, ça donne envie tout de même hein...
Pis le "Based on truth and lies" est tellement bien trouvé bon dieu de dieu !


Vive le Méan !


Lemmy disait : "Tant qu'il y aura 2 ou 3 mecs pour jouer et 2 ou 3 autres pour les écouter, le rock se portera bien".
Donc tant qu'il y a aura 2 ou 3 personnes pour écrire et 2 ou 3 autres pour les lire, Metalnews se portera bien ! :-D
Lemmy disait aussi : "C'est pas ta soeur qui m'i(...)


Putain, vla l'équipe :D ! Entre un promoteur de boxe véreux, moi qui pète une durite pour rien et un Bernard Pivot sous je ne sais quelle(s) substance(s) ! Les gens vont se barrer !


Pas eu le temps d'appeler le docteur... je m'excuse ! :-)


... et de consulter... oui, de consulter... vite !


Alors non, une bonne fois pour toutes, on ne s'excuse pas ! C'est bien trop facile !!! On demande pardon, on présente ses excuses, on prie de bien vouloir nous excuser mais tout ! L'excuse est à présenter à l'autre et non à soi même !

"Salut M'dame, je viens de m'introduire chez t(...)


Enfoiré :D Mais c'est ça, lu (beaucoup) trop vite donc compris de travers et je m'en excuse ;).
Rien à voir mais j'en profite, y'a du monde qui va à Morlaix pour la date la plus bestiale de l'année ce samedi ?


On a lu le même livre Grinder92 !!