Pourquoi vous parler de cet album de PISSGRAVE sorti en 2015 ? Tout simplement parce que j'en ai envie ! Et pour être plus honnête, parce que je viens seulement de découvrir ces fous furieux à l'occasion de la sortie de leur second album en mars prochain. Le morceau lâché en pâture dernièrement, qui figurera sur ce Posthumous Humiliation, m'a tout simplement mis sur le cul. 

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas entendu un tel Death Metal. Aujourd'hui, habitué que nous sommes à se coltiner un nombre incalculable de clones des maîtres du genre, qu'ils soient américains ou suédois, on avait limite oublié que ce genre pouvait être vraiment malsain. Qu'il pouvait être dérangeant, ultra dégueulasse et pas loin de foutre la gerbe. Bref, qu'il pouvait aussi être difficile à écouter et épouvantable dans le bon sens du terme. Non, parce que soyons honnête, souvent aujourd'hui le Death Metal est propre sur lui et pas plus perturbant qu'un groupe de Stoner. Alors oui, c'est très bien fait, les dogmes du Death Metal de tradition sont respectés à la lettre, mais... la folie et les excès sont bien souvent aux abonnés absents à l'heure actuelle. Dans ma chronique du dernier FUNERAL MIST, je digressais sur le manque de crédibilité de la scène Black Metal de nos jours, je pourrai faire de même pour la scène Death Metal. Même si le Death n'a jamais affirmé être "trve" ou revendiqué une prise au sérieux trop... sérieuse justement, il n'en demeure pas moins que le style, à ses débuts, était animé par la folie et que le monde entier à part quelques allumés se tenait le plus loin possible de cette aberration musicale. Je n'y étais pas, mais les répétitions des débuts de MORBID ANGEL ou encore les premiers concerts de DEICIDE, c'était quelque chose selon les acteurs et spectateurs de l'époque. 

Enfin bref, en écoutant ce Suicide Euphoria des américains de PISSGRAVE, on retrouve cette furie ambiante, cette sauvagerie inhérente au Death Metal. Vous savez ce moment où quand tu découvres un groupe "à part" : tu ne sais pas trop à quoi t'attendre, tu as l'impression que tout peut arriver. Alors qu'ont-ils de plus que les autres ? Tout simplement un jusqu'au boutisme qui fait du bien à entendre, une fureur et une démence non feinte qui impressionne, un extrémisme qui sent la maladie. Voilà, c'est ça, ce sont des extrémistes. Ça tombe bien pour des gens qui jouent du Metal Extreme. 

Stylistiquement, on retrouve tous les éléments du Death Metal le plus frontal, le plus bestial. Énorme son de guitares, ultra-saturé et qui dégueule de saleté. Le genre de son qui tuerait sur le coup un amateur de Deathcore habitué à des guitares tellement propres qu'on se demande si c'est dans un hôpital ou une clinique qu'elles ont été mise en boîte. Le chant est lui un vomi inaudible et repoussant qui peut rappeler les vociférations d'un REVENGE. Pour le reste on oscille entre rythmiques rapides et mid-tempo entêtants et rampants qui rappellent parfois un VOMITORY qui se serait mis au cannibalisme. PISSGRAVE n'est pas le groupe le plus rapide du monde, pas non plus le plus brutal, non, mais ils sont certainement un des plus repoussant et obscène. A l'image de cet artwork (les covers de CANNIBAL CORPSE passent pour des dessins d'enfants à côté...) qui leur va comme un gant. Ne vous y trompez pas d’ailleurs avec cette pochette très Goregrind (qui as dit LAST DAYS OF HUMANITY ?), ici c'est dans le pur Death Metal que vous naviguez.

Le but de cette chronique ? Faire découvrir aux plus intégristes d'entre vous qui seraient passés à coté, un groupe de Death Metal nauséabond, jusqu’au-boutiste mais tellement jouissif. Et c'est aussi, pour moi, pour patienter jusqu'à la sortie de leur second méfait, prévu pour le 1er mars, qui va une fois de plus remettre un peu (beaucoup) de crasse et de furie dans cette scène que j'aime à la folie, mais qui parfois en manque un peu justement.

PISSGRAVE a frappé fort et juste avec ce premier album. Vivement mars prochain.

Tracklist : 

1. Perpetual War
2. Impaled Vibration
3. Pain Enchantment
4. Fields of Scattered Bones
5. Prevail in Hell
6. Suicide Euphoria
7. The Second Sorrowful Mastery
8. Mass Cremation
9. Blood Fog

Pas de Facebook (bien entendu...).

par Jus de cadavre le 08/01/2019 à 09:00
90 %    203

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


Humungus
membre enregistré
12/01/2019 à 15:22:49
Super nom de groupe, super logo, superbe pochette (j'invite au passage les curieux à zieuter celle bien cracra de leur première démo), il ne m'en fallait donc pas plus pour être intrigué et jeter une oreille attentive sur cette galette :
Bah la musique va de paire avec tout ce que je viens de dire bon dieu de dieu !
Au final donc, ce groupe est une putain de bonne découverte pour moi car de fait, je suis totalement en phase avec ce que tu dis dans toute cette chronique.
Jus de cadavre merci.

Jus de cadavre
membre enregistré
12/01/2019 à 18:35:14
;) tant mieux alors ! Par contre j'ai fais l'erreur de chercher d’où venait la photo de la cover de cet album. Et j'ai trouvé. A gerber, littéralement.

Ajouter un commentaire


Mörglbl

The Story Of Scott Rötti

Meridian

Margin Of Error

Véhémence

Par le Sang Versé

A Pale Horse Named Death

When The World Becomes Undone

Jetboy

Born To Fly

Lugnet

Nightwalker

Insanity Alert

666-Pack

Triste Terre

Grand Oeuvre

Flotsam And Jetsam

The End of Chaos

Necrogosto

Necrogosto

Mayhem

De Mysteriis Dom Sathanas

Horrisonous

A Culinary Cacophony

Dust Bolt

Trapped in Chaos

Pissgrave

Posthumous Humiliation

Aberracion

Nadie Esta Libre

Malevolent Creation

The 13th Beast

Together To The Stars

An Oblivion Above

Queensrÿche

The Verdict

Musmahhu

Reign of the Odious

Interview avec AMON AMARTH

Acid / 20/03/2019
Amon Amarth

Liévin Metal Fest #4 (samedi)

JérémBVL / 18/03/2019
Benighted

Cernunnos Pagan Fest 2019

Simony / 12/03/2019
Celtic Metal

LORDS OF CHAOS / Critiques du film

Jus de cadavre / 12/03/2019
Film

Concerts à 7 jours

+ Kryzees + Manigance

22/03 : Chez Paulette, Pagney-derrière-barrine (54)

Photo Stream

Derniers coms

Sympa !


Excellente nouvelle. Fan de toutes les périodes des norvégiens.


C'est pas le même illustrateur que les albums précédents et pourtant on trouve une continuité très forte sur l'ensemble des albums de la nouvelle ère du duo (depuis qu'ils mettent plus en lumière un Metal old-school très 80's plutôt qu'un Black Metal des débuts)


J'attends d'écouter ça avec fébrilité.
D'ores et déjà, un constat peut-être porté : La pochette est extraordinaire.


Ouaip... J'ai juste eu l'impression d'écouter x fois le même morceau. Même le batteur ne se fait pas chier et démarre les compos toujours de la même façon. Je passe mon tour sans regret.


(Quel naze ! Le nom exact de l'album est "Twilight Of The Thunder God", bien sûr...)


@humungus : C'est vrai, héhé ! A ta décharge, on ne peut pas nier que le groupe connait un certain polissage depuis quelques années, avec une tournure beaucoup plus Heavy (apparu avec "Thunder Of The God" je dirais, que j'adore pourtant, les ayant découvert avec cet album). Mais leur début de (...)


Encore une bonne interview pour un excellent label par et pour des passionnés. Merci à Infernö et à Metalnews !


J'avais prévenu hein : "Je vais faire mon chiant".


C'est génial! Merci pour cet itw ! ;-)


Bien sympa ce truc. Même les interludes acoustiques sont convaincants.

Au passage si je peux me permettre une petite critique, je pense que certaines chroniques gagneraient à être écrites plus simplement.
Pour illustrer mon propos deux petites définitions trouvées sur le Lar(...)


Bô ça va, y'a pire comme groupe "pas trve" ;-)


Putain !
Un groupe connu interviewé par METAL NEWS...
Bravo les gars.
... ... ...
Bon, je vais faire mon chiant : C'est juste dommage que vous débutiez votre success story par AMON AMARTH quoi... ... ...


Nan c'est de la merde quant même. C'est surement devenu culte pour tout ce qui entoure le groupe et le disque, mais clairement c'est de la merde. Album chiant, mou du genou et niveau violence et malsain on a fait mieux avant et après que cette daube.


Va falloir que je lui donne une deuxième chance mais cet album m'a jusque là laissé de marbre...


Exactement la même sensation d'un rendu un peu plus "pop" avec ce nouvel album mais une fois rentré dedans je le trouve absolument excellent. Je me suis forcé à l'enlever de ma platine parce que sinon il aurait fait l'année dessus, mais il va très vite y revenir comme ses illustres prédécess(...)


Aaaaaahhh !!!
A PALE HORSE NAMED DEATH !!!
Un des rares groupes actuels dont j'attends les sorties et tournées avec toujours la même réelle impatience.
Une fois de plus, je ne suis pas déçu par leur dernier ouvrage.
Comme le dit très justement Simony, il faut toujours u(...)


Un album juste incroyable. Une ambiance de fou, des riffs guerriers et mélodiques, une production très claire (limite trop "bonne", ce serait mon seul "reproche"). Le premier morceau est pour moi une leçon de Black épique. Juste excellent !
Un grand bravo au groupe et merci mortne pour ce(...)


Ah oui, bizarre, c'était 18h la semaine dernière.
Comme y'a "que" 3 groupes au lieu de 4, ceci explique cela. Cool, tant mieux !


Sur le site du Trabendo, il est annoncé une ouverture des portes à 19h00...
http://www.letrabendo.net/overkill-2/