Sworn to Avenge

Artach

25/06/2021

Depressive Illusions Records

Jon Asher, l’homme qui promeut plus vite que Promark, m’a gentiment aiguillé vers un duo canadien qu’il estime d’importance. Fondé en 2019, l’association ARTACH résulte de la rencontre artistique entre Fíochmhar (aka Michael Small, batterie, chant) et Sruthán (aka Geoff Waye, guitare, basse). Les deux hommes ont souhaité développer une vision globale du Black Metal en se montrant allusifs à son passé, mais en restant totalement conscients de ses attentes les plus contemporaines. Et si Jon n’hésite pas à lâcher les noms de VENOM, IMMORTAL, CELTIC FROST, DARKTHRONE et SATYRICON pour situer la démarche de ses poulains, vous pouvez immédiatement laisser tomber ces comparaisons trop génériques pour définir avec acuité les options prises par les deux musiciens. Toutefois, si un savant mélange de l’IMMORTAL le plus emphatique et glorieux et du CELTIC FROST des premières années peut à la rigueur s’appliquer à placer le contexte de « Ice Throne », rien ne saura vous préparer au choc immense que représente le pavé central « Endless Tundra », qui du haut de ses vingt minutes épiques balaie la concurrence la plus directe.

Epique, le mot est lâché, et il est certain que le BM des canadiens est de proportions conséquentes et traite de thématiques en lien. S’acharnant à décrire un univers froid et désolé, les deux comparses évitent les effets de manche les plus faciles, et se basent sur leur sens de l’instrumentation pour suggérer des climats. Après tout, on ne balance pas sur le marché un pamphlet de plus d’une heure pour seulement huit morceaux sans avoir les moyens de ses ambitions, mais le voyage est long, riche, semé d’embuches, mais aussi de satisfactions intenses pour le pèlerin qui déteste son Black Metal prévisible. Produit et mixé par Fíochmhar lui-même, et masterisé par Fredrik Folkare, Sworn to Avenge est donc une longue quête en spirale qu’il convient d’affronter en étant préparé, et rompu à l’exercice du BM le plus progressif et ample.

En tant que triptyque d’intro, « Tuiteam an Duine », « Ice Throne » et « Shimmer » posent les bases, évoquent subtilement les DISSECTION, MAYHEM, HELLHAMMER, BATHORY, et nous préparent au voyage avec beaucoup de pertinence. Les deux acolytes, loin d’être des manches proposent des riffs vraiment persuasifs, des soli convaincants, des enchaînements logiques et très fluides, et leur Metal prend même des proportions plus Heavy et limite Thrash par moments, comme si l’extrême dans un sens global était l’univers qu’ils avaient choisi, plus que le simple BM. D’ailleurs, les premières minutes du monumental « Endless Tundra », très mélodiques et apaisées abondent dans ce sens, avant que le duo ne suive les traces du Viking Metal de Quorthon, avec toujours cette distance prise avec la violence la plus crue et gratuite. Très musical, l’album n’est donc pas qu’une longue agonie programmée, mais bien une description un peu froide de l’univers d’ARTACH, qui utilise tous les codes pour peindre son propre tableau.

« Endless Tundra », placé étrangement en plein milieu de l’album, lui confère une aura nimbée de flou, comme si les deux musiciens tiraient leur meilleure cartouche au moment le moins opportun. Il faut afficher un sacré degré de confiance pour oser vingt minutes de périple alors que l’auditeur doit encore se remettre des trois premiers morceaux, mais grâce à leur science de la construction, Fíochmhar et Sruthán emballent cette suite progressive envoutante dans un déluge d’écho et de riffs très classiques, loin des tourbillons habituels du BM des nineties. Constellé de cassures, de breaks, rythmiquement surprenant, ce morceau est un haut fait de créativité, et ressemble parfois en version très améliorée au classique « At War With Satan », mais composé par des gens connaissant leur boulot, et ayant la technique et l’imagination nécessaires à ce genre d’entreprise.

La musique sur Sworn To Avenge est un mélange froid de sujets concernant la nature et ses interactions avec les côtés les plus sombres de l’humanité. La désolation du monde, notre planète, et l’incapacité de notre société à évoluer en tant que partie de la nature et non en tant que destructrice de tout ce qui s’oppose à elle.  

  

De fait, outre la froideur générale de l’ensemble, on note une humeur assez véhémente de la part des musiciens, qui s’articule évidemment autour d’un chant raclé au-delà de toute humanité, mais aussi autour de parties instrumentales glaciales qui opposent les mélodies les plus délicates aux rythmiques les plus rigides et heurtées. « Into the Frozen Woodlands » illustre d’ailleurs parfaitement cette démarche, avec son faux tempo qui déstabilise et sa guitare qui passe de riffs sentencieux à des licks plus fluides. L’opposition permanente entre la lumière des harmonies et les ténèbres du chant est donc l’un des points forts de cette aventure, mais son ouverture représente aussi un point important. Le groupe avoue emprunter à droite et à gauche de quoi alimenter son inspiration, acceptant le legs du Punk, du Doom et du Thrash pour enrichir son vocabulaire musical.

On sent du VENOM de début de carrière sur le très rageur « She Gathers Leaves», de l’IMMORTAL de légende sur « Mistress of Black Thorns », l’un des morceaux les plus chaotiques du lot, et on se voit offrir un final Ambient, aux mélodies de guitare encore plus prononcées sur le long épilogue « Winter’s End », qui propose quand même un crescendo homérique dans la plus pure tradition de MAIDEN.

Beaucoup de variété donc sur ce second LP des canadiens d’ARTACH et une réelle volonté de s’écarter des sentiers battus sans verser dans l’avant-gardisme ou l’abstrait. Un trait d’union entre le Heavy Metal épique et le BM âpre mais mélodique, et une aventure passionnante à la thématique d’importance.   

    

                                                                                                                                                                                                   

Titres de l’album:

01. Tuiteam an Duine

02. Ice Throne

03. Shimmer

04. Endless Tundra

05. Into the Frozen Woodlands

06. She Gathers Leaves

07. Mistress of Black Thorns

08. Winter’s End


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 24/06/2021 à 18:13
82 %    385

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Interview de NESTOR

Chief Rebel Angel 25/06/2022

Interview

The Ocean + PG Lost + Psychonaut

RBD 10/06/2022

Live Report

NECROWRETCH + HEXECUTOR + LORD GALLERY / Rennes (Ubu)

Jus de cadavre 01/06/2022

Live Report

Agressor + Mercyless

RBD 28/05/2022

Live Report

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 2

mortne2001 26/05/2022

La cave

Peter Hook and The Light

RBD 24/05/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Humungus

Ouch !!!Intrigué par vos commentaires, je me suis laissé tenté à une écoute (l'aurai-je fais sans cela ?)...Puis deux...Puis trois...Claquasse !!!Alors effectivement, rien de nouveau sous le soleil, mais un cassoulet r&eac(...)

25/06/2022, 07:22

Jus de cadavre

Ben putain ! Je pensais pas apprécier du Megadeth comme ça un jour ! Même le chant de Dave le canard est pas repoussant ! Incroyable. Et le clip a de la gueule.

25/06/2022, 00:44

Arioch91

D'accord avec Simony. Les vieux groupes de Thrash ne valent plus le pet. Mais Megadeth arrive encore à se hisser au-dessus.J'avais bien aimé Distopia, je me laisserai tenter par ce nouvel album.

24/06/2022, 20:45

Moshimosher

Franchement, il déchire ce clip !

24/06/2022, 19:53

Humungus

Moi je vénère MANOWAR !Hormis "Warriors of the world" et "Gods of war", la discographie est absolument exceptionnelle.

24/06/2022, 18:32

Simony

J'ai arrêté de suivre le groupe lors de la sortie de United Abominations que je trouve terriblement poussif pour arriver sur du bourrinage sans âme (tout comme le TESTAMENT, KREATOR, DEATH ANGEL, ajoutez ici n'importe quel nom d'un groupe de Thrash des '80s (...)

24/06/2022, 12:36

Chemikill

Super bon

24/06/2022, 12:24

Buck Dancer

Rien de nouveau sous les riffs ( Dystopia/Black Friday /Rust in Peace.... Whiplash, ah non, trompé de groupe) mais putain, comment ça envoie \m/ La seconde partie est vraiment énorme. Vivement la suite. 

24/06/2022, 10:55

Deathcotheque

Une tournée ou un évènement spécial pour les 20 ans du groupe ? Ca serait dommage d'en rester là après le dernier EP qui est tout bonnement excellent !

23/06/2022, 23:54

Arioch91

De prime abord, j'ai l'impression d'entendre toujours la même chanteuse sur les 5.Aucune ne se distingue de ses copines.Anneke n'est pas prête d'avoir une concurrente.Je passe mon tour.

23/06/2022, 20:42

Sphincter Desecrator

Moi j'aime MANOWAR!   J'aime leur attitude de trou du cul, et surtout j'adore leur musique.@ Sa(...)

23/06/2022, 20:11

RBD

Et dire que c'est le premier groupe que j'ai vu jouer à la reprise des concerts à la rentrée 2021. Je me demande si les collaborations avec Igorrr n'ont pas donné envie à J-B Le Bail de faire d'autres choses moins extrêmes dans l'a(...)

23/06/2022, 16:13

Satan

Manowar, le seul groupe à braquer tous les promoteurs de la planète. Avec un égo si surdoimensionné, rien d'étonnant dans le fond même si c'est aussi risible que leur musique.

23/06/2022, 13:01

Deathcotheque

Je l'ai senti venir avec le dernier album et les interviews données à l'époque. On sentait déjà que quelque chose n'était plus ou ne pourrait plus être.Heureusement qu'ils partent sur une note haute avec leur nouvel EP qui(...)

23/06/2022, 10:53

Jus de cadavre

Cancelowar.Quel indécence en tout cas. 

23/06/2022, 09:19

Buck Dancer

Je leur souhaite de bien profiter de ce dernier concert au Hellfest. Witnessing the Fall était vraiment un excellent album 

23/06/2022, 09:09

Humungus

Tout pareil.Même si moi c'était pour le GRASPOP, 4 jours de fest (5 en comptant la veille au camping), pour un quarantenaire, c'est duraille.Bon... En même temps, je disais déjà ça y'a 10 ans hein !

23/06/2022, 08:15

Humungus

L'histoire se répète... ... ...

23/06/2022, 08:08

Steelvore 666

Merdowar.

23/06/2022, 07:22

Steelvore 666

Y'a du bon là !!!!!!!!!

23/06/2022, 07:21