The Forgotten Realms

Prowl

22/07/2022

Autoproduction

Tout est là, recensez. La pochette noir et blanc style jaquette de démo un peu trop photocopiée, nom générique mais menaçant, on pense immédiatement à du gros Death des familles tendance old-school, et puis on confie ses petits tympans fragiles à l’objet en question. Et là, tromperie et horreur, puisque les PROWL proposent le Crossover Hardcore/Thrash le plus laid du marché, au moins autant qu’une jam impromptue des ENFORCED après écoute répétée de SLAYER et UNSANE.

Fondé en 2015 à Montréal, le quatuor canadien (Joel Carbonneau - basse, Jérémy Randria - batterie, Jonathan Charrette - guitare et Maxime Vallieres - chant) ose donc son premier longue-durée après avoir publié deux EP’s, fortement recommandables (Hell Breaks Loose en 2016 et Waging War en 2017), et un live plus anecdotique à Calgary. Aujourd’hui est donc leur grand jour, et autant dire que ces bourrins ont mis les grands plats dans les petits pour nous assommer d’une charge virale de Thrash/Punk/Hardcore, au son énorme, et aux riffs graves comme un pronostic vital engagé.

Mais comment se dose ce mélange assez classique dans les faits, mais moins dans le rendu ? Une base instrumentale profondément Thrash, et des lignes vocales éructées de l’au-delà, ou de la pièce à côté. Un genre de mix entre l’agressivité d’AGNOSTIC FRONT, d’un brin du SUICIDAL le plus énervé, de clins d’œil adressés à l’école suédoise Hardcore, le tout emballé dans un packaging sobre, glauque, pour bien renforcer l’impact d’une musique réellement vilaine, revancharde et tout sauf gratuitement bestiale.

Je ne cacherai pas que le hasard a très bien fait les choses en me plaçant sur la route des PROWL. J’ai immédiatement été happé par leur méchanceté, par leurs compositions presque évolutives mais méchantes comme des teignes, et par leur mélange corsé de tous les extrêmes les plus raisonnables. Je parlais des ENFORCED tout à l’heure, mais il est vrai que les similitudes entre ce The Forgotten Realms et At The Walls, sont nombreuses et évidentes. Cadence multiple, guitare bloquée sur ses motifs les plus nauséabonds, et énergie incroyable dégagée par des chansons faussement simples accumulant les breaks et tâtant de toutes les nuances du Thrash le plus ouvert.

En mode mid, le groupe est tout bonnement suffocant. On a du mal à reprendre sa respiration en encaissant le choc frontal de « Left Alone », qui agit comme un uppercut partagé entre NY et Venice, sans skate, sans palmiers, mais avec un vrai sens de la puissance et de l’ignominie vocale qui transperce les enceintes comme une dague plantée en plein cœur. Basse bien placée dans le mix, lourde et concernée, effets sonores bien choisis entre feedback et écho sur le chant, pour un premier album court, mais réellement percutant.

Enregistré, mixé et masterisé par Pierre-luc Demers, The Forgotten Realms est un petit miracle dans la production actuelle, et l’un des rares albums capables de fédérer les troupes Hardcore et les divisions Thrash. Les deux factions se retrouveront autour de la qualité incroyable d’un titre comme « Man Of Fire », centrale nucléaire au bord de la surchauffe, mais aussi en célébrant la hargne véloce du monstrueux « Altercation », vrombissant comme du ZNOWHITE, mais concentré et hideux comme du POWER TRIP. Nom employé tout sauf par hasard, puisque les deux groupes partagent ce goût pour la gravité, tels des junkies accros à l’horreur quotidienne retranscrite en musique.

POWER TRIP, ENFORCED, deux noms qui permettent de cerner la démarche. Et si les premiers sont une référence depuis longtemps, si les seconds ne sont connus que par une poignée de passionnés, il est évident que les PROWL vont imposer leur point de vue avec force et fougue, avant de devenir eux-mêmes une influence pour la nouvelle génération.

Et comment pourrait-il en être autrement lorsque la bombe « All Is Lost » éclate en fin de parcours comme un non-avenir en forme de point final pour l’humanité ? Car lorsque le tempo monte dans les tours, PROWL ne perd pas en épaisseur, et évite les débordements trop joyeux de la génération NWOOSTM (New Wave of Old-School Thrash Metal), pour se concentrer sur les coups portés, qui laissent des bleus et l’âme écorchée.

Excellente surprise que ce premier album des canadiens, l’un des meilleurs à voir le jour cet été. Pas le genre de truc qu’on passera sur son vieux poste en buvant le pastis et en savourant les merguez en camping, mais une bande-son très réaliste d’une catastrophe à venir que les moins lucides prennent pour une blague ou un excès de pessimisme.

Le réalisme a du bon lorsqu’il est si grognon.           

    

        

Titres de l’album :

01. The Forgotten Realms

02. Death For Us

03. Ruined Fortifications

04. Left Alone

05. Man Of Fire

06. Altercation (feat. Seb Elbourne)

07. The Merchant Of Bones

08. All Is Lost


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 03/08/2022 à 17:31
88 %    54

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Obscene Extreme 2022

Mold_Putrefaction 16/08/2022

Live Report

J'irai Mosher chez vous ! Episode 4 : Seattle

Jus de cadavre 12/08/2022

J\'irai mosher chez vous

Suffocation + Kharkov

RBD 08/08/2022

Live Report

Hysteria

mortne2001 04/08/2022

From the past

Voyage au centre de la scène : DEATH POWER

Jus de cadavre 31/07/2022

Vidéos

Incantation + Akiavel + Horror Within

RBD 30/07/2022

Live Report

Appetite For Destruction

mortne2001 21/07/2022

From the past

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 3

mortne2001 18/07/2022

La cave
Concerts à 7 jours
Gang + Balls Out + Overdrivers 20/08 : Place Du Rietz, Burbure ()
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Albatard

Cool le report bien détaillé, ça donne envie d’y retourner!

18/08/2022, 21:09

Seb

j'avais eu de l'espoir avec un morceau qu'il avait mis en ecoute mais le reste, c'est de la merde.Comme d'hab...

18/08/2022, 10:29

Fleur de cannibal

C’était mieux à 3 qu’à 4 ? Sans doute mais Angelripper au fond de lui ne veut pas se l’avouer … 

18/08/2022, 08:27

l\'anonyme

C'est fade et très convenu. Ca surf sur la vague actuelle, comme tous les albums de Machine Head d'ailleurs qui surfaient sur la vague du moment. Et, à force de vouloir faire des albums différents les uns des autres, ils perdent leur identité.Le seul poin(...)

18/08/2022, 08:02

Humungus

Mon dieu, mon dieu... ... ...

18/08/2022, 07:37

Humungus

Idem.(Et cela m'attriste de le dire au vu de ma vénération pour ce groupe...)

18/08/2022, 07:13

Kijgo

Et tout aussi ininteressant

17/08/2022, 21:45

Kijgo

Toujours aussi intéressant ce groupe.

17/08/2022, 21:44

Kijgo

Toujours aussi intéressant ce groupe.

17/08/2022, 21:44

Arioch91

Pas mieux.

17/08/2022, 20:11

Eliminator

Oui je crois qu on peut dire que c est vraiment pas terrible.Machine head, Fear Factory, Sépultura... Ces groupes de mon adolescence qui aujourd hui disparaissent dans cet océan de chiasse qu est devenue l industrie musicale.Cette prod sans âme avec un son de bat(...)

17/08/2022, 19:26

KaneIsBack

Toujours un bon moment, ces reports de l'OEF, même si je ne suis pour ainsi dire jamais d'accord avec toi. Au passage, merci pour Escuela Grind, dans le genre, c'est franchement chouette. 

17/08/2022, 17:35

KaneIsBack

Pas mal. J'aurai sans doute oublié ce groupe demain, mais en attendant, je suis toujours client pour ce genre de Black/Death suédois à la Dissection. 

17/08/2022, 17:30

Humungus

Bah voilà...Cela ne révolutionne effectivement rien dans le genre, mais quoi qu'il en soit, cela faisait trèèèèèès longtemps qu'un groupe de Black 90s ne m'avait pas autant fait de l'œil.Dommage qu&apo(...)

17/08/2022, 16:00

Humungus

Un fest que je voulais faire quand j'étais encore jeune et plein d'entrain...Plus du tout le cas maintenant donc. Même si l'affiche beaucoup plus éclectique désormais me plait bien plus...PS : A te croire, malgré l'aur(...)

17/08/2022, 15:43

Jus de cadavre

La taille du report   Merci ! Un fest que je rêve de faire !

17/08/2022, 13:42

Gargan

C'est lØve.

17/08/2022, 10:59

Gargan

On dirait un générique de séries 80s US en boucle   

17/08/2022, 10:56

pierre2

On a le droit de dire que c'est pas terrible ?? mmmh....

17/08/2022, 08:37

Simony

Mouais... c'est pas fou fou...

17/08/2022, 08:30