The Frozen King

Deartuate

31/12/2020

Autoproduction

J’aurais bien soufflé un vent de nouveauté au creux de vos oreilles pour faire plier vos reins, mais las, l’actualité me ramène encore en terrain connu ce matin. Au menu, la Suède, une grosse HM-2, une ambiance congelée, pas de quoi s’animer sous la couette, mais largement de quoi déambuler dans les couloirs de l’histoire avec quelques souvenirs en tête. Le projet DEARTUATE est plutôt cryptique dans sa musique, et ses origines semblent incertaines, les sites Internet ne prenant même pas la peine d’aborder leur cas. Ou plutôt SON cas dans celui-ci très précis, puisque derrière ce nom de baptême ne se cache une fois de plus qu’un seul homme, Marko Kardum, également aux commandes de projets comme WINTER IS A COLOURED BIRD ou NIGHTCHYLDE. Encore un one-man-band de cave sorti de nulle part pour propager la bonne parole d’un Death/Doom/Crust à la scandinave, mais une fois n’est pas coutume, l’homme ne nous assomme pas d’une énième litanie à la ENTOMBED/GRAVE/DISMEMBER histoire de pérenniser son propre héritage. Si l’atmosphère dégagée par ce premier EP est aussi mortifère que celles propagée par quelques albums phare, l’approche est sensiblement différente, le musicien compositeur n’hésitant pas à faire appel à des éléments extérieurs pour se démarquer.

En totale autoproduction, et en totale auto instrumentation, DEARTUATE nous propose donc une carte de visite sous la forme de trois titres plus une intro, et si l’aperçu est encore un peu maigre pour juger de ses capacités, on sent que l’homme a de la volonté, et un sens aigu de l’agencement des idées. Se dégage de ce premier effort en format court un titre parmi les trois autres, le très malin et fourbe « Chains », qui en quatre minutes passe par toutes les ambiances possibles, entamant son cheminement avec la résignation d’un doomster perdu dans une époque trop moderne et trop rapide, avant de revenir tâter du Crust bien morbide pour accélérer le tempo. On sent bien sur l’importance de groupes comme NIHILIST ou TOTALITAR, mais sans s’éloigner des sentiers battus et rebattus, Marko Kardum sait faire preuve de suffisamment d’individualisme pour ne pas trop s’embourber dans le bourbier nostalgique des sorties actuelles.

Certes, son Death multimonochrome a de quoi étonner parfois, les riffs massifs appuyant sur une rythmique pesante, et son chant à l’agonie permettant aux mots de se détacher d’un dernier souffle avant l’extrême onction. De fait, le final maladif « The Frozen King » rappelle le meilleur de la scène Death/Doom des années 90, avec son insistance maladive et son statisme éprouvant. Mais en trois morceaux seulement, le musicien prouve qu’il est capable de faire preuve de variété dans l’attaque, et laisse présager d’un éventuel premier album assez varié et nauséabond. Son sec à la basse noyée dans le mix, chant passé en arrière-plan, batterie totalement analogique qui frappe mat, le résultat est assez savoureux, et ce petit quart d’heure passe décidément bien vite. D’autant qu’il est introduit par une entame assez envoutante (« Vålnad »), amère à souhait, et qu’il frappe fort dès l’attaque punky de « Throne Of Barren Earth ». De quoi rassasier la faim de tous les amateurs de Swedish Death moins prévisible qu’à l’ordinaire, méchant comme une teigne, et froid comme un hiver sans fin et sans pain. Pas de quoi révolutionner l’underground mais de quoi s’y faire une bonne place dans un coin et placer des options pour l’avenir. DEARTUATE, un nom à noter sur vos calepins, au cas où Marko Kardum se décide à bosser un peu plus pour nous offrir un LP complet dans la même veine.           

            

               

Titres de l’album:

1. Vålnad

2. Throne Of Barren Earth    

3. Chains

4. The Frozen King


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 23/11/2022 à 18:00
70 %    44

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Insanity Alert + Sekator + Detoxed

RBD 01/12/2022

Live Report

Fleshcrawl + Disfuneral + Median + Nebulizar

Simony 23/11/2022

Live Report

Frustration + Verdun

RBD 22/11/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : live SAMAEL 1990

Jus de cadavre 20/11/2022

Vidéos

The Cure + The Twilight Sad

RBD 17/11/2022

Live Report

Sepultura + Sacred Reich + Crowbar

RBD 12/11/2022

Live Report

European Tour 2022

Simony 02/11/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : les flyers

Jus de cadavre 30/10/2022

Vidéos

Alcest + Rïcïnn

RBD 26/10/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Lying Figures + Mourning Dawn + Lux Incerta 10/12 : Le Klub, Paris (75)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
NecroKosmos

Idem. Un grand homme. Et un dernier album formidable.

04/12/2022, 16:08

NecroKosmos

Voici la raison pour laquelle je ne fais presque plus de concerts. Les téléphones portables à perte de vue qui te gâchent la tienne. Et qui foutent l'ambiance en l'air...

04/12/2022, 16:06

Jus de cadavre (pas log)

Je trouve effectivement que le chant d'Anselmo est très bon. Meilleur qu'avec Down même ! Musicalement ça tient grave la route aussi. Heureux de voir que Wylde ne pourri pas tout avec du shred à gogo (comme il le faisait avec Ozzy ou encore pire avec BLS).(...)

04/12/2022, 14:49

Humungus

Soirée chez un pote hier...Visionnage en after ce matin de tout ça : GDB mais smiley prévisionnel (cf. fests d'été).Et effectivement, le coup des portables, c'est plus que flagrant et dérangeant...

04/12/2022, 14:37

Dédé

Oui ils feraient mieux de profiter du concert . Du coup l'ambiance est moindre . C'est comme ça maintenant il faut s'adapter, il fut un temps où t'aurais même pas oser sortir ton téléphone sinon ça finissait en miettes dans la fosse&nbs(...)

04/12/2022, 12:31

Buck Dancer

J'étais peu concerné par cette "reformation" mais j'avoue que, apparemment, ça le fait bien. Anselmo a l'air en voix et le groove est là. Par contre horrible tout ces téléphones. On voit que ça, aucune vie dans (...)

04/12/2022, 12:08

RBD

Je connais le groupe depuis longtemps, sans être un intime. Simony a visiblement pris la peine d'exhumer la première version nommée "Doors of No Return" pour bien saisir l'apport de ce réenregistrement sous un nouveau nom.L'aspec(...)

03/12/2022, 14:34

Tak

Je viens de lire cet énorme pavé et c'est du très beau boulot, sérieux et documenté : un grand bravo au rédacteur !Quelques albums que je connais dans le lot (rhaaa enfin quelqu'un qui estime les excellents Defiance à leur juste va(...)

03/12/2022, 11:50

Humungus

Toujours émouvant pour moi de revoir Lemmy à cette période de sa vie...

03/12/2022, 10:51

Kenlemortvivant

Ça se voit ! 

03/12/2022, 07:24

RBD

Toujours avec une illustration par Luisma, le guitariste de Haemorrhage. 

02/12/2022, 13:17

Jus de cadavre

Je ne connaissais pas du tout ce groupe français... Eh ben, quelle baffe ! C'est super bien fait et la production (même si ça a été remasterisé) est juste excellente pour l'époque ! Comment un tel truc n'a t-il pas eu plus de succ&egr(...)

02/12/2022, 12:36

Gargan

Typiquement moi le vendredi soir

02/12/2022, 07:04

Arioch91

@metalrunner : Du megadeth pas renversant chanté par James.

30/11/2022, 19:57

RBD

C'est vrai que ce riff Speed-Thrash passerait bien chez Megadeth sans le chant. Mais je ne me mets pas du tout à rêver d'un album entier bien pêchu, c'est juste un premier extrait. Le concept du double concert avec premières parties différentes est (...)

30/11/2022, 16:02

Humungus

metalrunner + 1 hé hé hé...Plus sérieusement (quoique...), le post de Jus de cadavre aurait pu être mien.

30/11/2022, 09:51

Sadam Mustaine

Depuis 25 ans c'est une blague.Du moins Metallica est un monstre du Métal en se reposant sur 10 ans de sa vie et 5 albums.Depuis 25/30 ans et les cheveux courts c'est même pas digne d'être top 50

29/11/2022, 21:12

Hoover

C'est atroce...

29/11/2022, 20:19

metalrunner

Du megadeth chanté   par James

29/11/2022, 13:37

Dédé

Le morceau est vraiment bien , oui le chant gâche un peu 

28/11/2022, 22:51