The One Who Lurks

Drawn And Quartered

27/07/2018

Krucyator Productions

Connaissez vous le point commun entre Nicolas de Salcède, Robert François Damiens et Jean Châtel ? Certes, ils ont tous les 3 porté atteinte au Régime en place à leur époque et tentant d'assassiner le monarque mais ils ont également échoué dans leur tentative ce qui ne changea pas le verdict judiciaire, l'écartement ! Une ironie quand on pense que les mecs ont loupé leur coup et qu'ils subissent tout de même une des pires façons de mourir ! Ceci dit, voilà un nom qui serait parfait pour un groupe chantant la mort, non ? Et bien c'est déjà fait puisque DRAWN AND QUARTERED opère depuis déjà 1993, soit 25 ans ! Une carrière énorme qui les mène aujourd'hui chez un label bien de chez nous, Krucyator Productions, les petits gars ont traversé l'Atlantique pour confier leur Death Metal, que les amateurs d'IMMOLATION devrait très vite adopté, à un label dynamique. 

Alors pour situer un peu le sujet, vous rappelez-vous de l'excellent Onward To Golgotha d'INCANTATION ? Et bien ce The One Who Lurks me rappelle cette sensation indescriptible ressentie à l'écoute de ce monument du Death Metal. Attention, je ne dis pas que l'on est dans la même intensité et la même qualité car DRAWN AND QUARTERED existent par eux-mêmes et non à travers un pseudo revival d'INCANTATION. Les riffs sont massifs, la batterie traine les pieds comme il faut pour écraser le crâne de l'auditeur et les leads de guitares agissent comme des incisions à vif lors d'un écartèlement, fait pour faciliter la rupture des tissus ! Ainsi le titre d'ouverture "Nefarious Rites" dégagent une dynamique un peu moins brutale que ce qui suit ensuite, le très bon "Ravage The Cadaver" nous envoie une salve de lacérations qui reprend de plus belle sur un "Horned Shadows Rise" où le traitement des voix présente un axe particulièrement intéressant, noyé dans l'ensemble, on y retrouve une certaine ambiance Black Metal old-school franchement intéressante alors que la batterie se met en mode blast assez modéré mais maitrisé avec quelques coups de caisse claire qui agissent comme des coups de fouet. Ce début d'album offre une montée en intensité qui ne baisse pas de régime avec l'expéditif "Deliverance To The Worms".

Ensuite, l'enchainement "Temples Of Arcane Devotion" et "Carnal Transmigration" n'offre pas plus que ce à quoi nous avons assisté auparavant mais ça a le mérite d'enfoncer le clou si c'était nécessaire. Le production chargée en basse et assez compressée réalisée par Loic F. (AUTOKRATOR) demande plusieurs écoutes pour saisir la subtilité de ce qui se passe réellement, on est là encore dans la plus pure tradition du Death Metal à la IMMOLATION et surtout INCANTATION, les leads surgissent comme de réelles fulgurances et c'est certainement la raison pour laquelle les deux titres qui en sont le moins pourvus sont ceux qui marquent moins l'esprit même après plusieurs écoutes. Avec la chanson titre, DRAWN AND QUARTERED reprend un schéma de Death Metal rampant alterné à du Death Metal Américain avec ce lead de guitare récurrent servant de rampe de lancement à cette fin de titre écrasante où la basse se fait encore plus présente que d'habitude, le groupe agissant en trio (en quatuor en condition live avec l'addition de Beau Galloway, GRAVENLOCH, à la guitare), cela s'explique assez facilement.

DRAWN AND QUARTERED ne se cache pas derrière le poids des années, 25 ans de Death Metal mais 25 ans à développer son style avec, certes de fortes accointances avec d'autres ayant réussi à avoir une portée plus grande, mais qui sont plus ou moins de la même époque. Ce nouvel album, The One Who Lurks s'inscrit dans la même logique que ses précédents albums, une ode crasseuse au Death Metal 90's, équilibré, dynamique mais écrasant à souhait, oubliez le pseudo groove moderne, ces titres sentent le vieux et ça fait du bien lorsque c'est bien fait comme ici.

Track-listing :

  1. Nefarious Rites
  2. Ravage The Cadaver
  3. Horned Shadows Rise
  4. Deliverance To The Worms
  5. Temples Of Arcane Devotion
  6. Carnal Transmigration
  7. The One Who Lurks
  8. Portals Of Communion

Facebook

par Simony le 27/07/2018 à 07:00
73 %    1072

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


RBD
membre enregistré
27/07/2018, 13:25:42
Le supplice anglo-saxon dont ils ont pris le nom correspondait à l'écartèlement en France mais sous une forme un peu plus élaborée. Sinon, y'a pas tromperie sur la marchandise.

Matto
@78.192.38.132
29/07/2018, 21:36:59
probablement leur meilleur album et l'une des toutes meilleures sorties cette année. Un bon 85%

Ajouter un commentaire


Derniers articles

HELLFEST 2024 / Clisson

Jus de cadavre 15/07/2024

Live Report

Escuela Grind + BMB

RBD 08/07/2024

Live Report

The Mandrake Project Live 2024

Simony 05/07/2024

Live Report

Hatebreed + Crowbar

RBD 18/06/2024

Live Report

Nostromo + Nwar

RBD 03/06/2024

Live Report

Dvne + My Diligence

RBD 29/05/2024

Live Report

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Jus de cadavre

On me dit dans l'oreillette que la femme de Rob (qui est française) est fan d'Indochine et qu'elle ne serait pas étrangère à cette décision de reprise... L'amour rend aveugle, mais sourd aussi apparemment.

18/07/2024, 14:59

Humungus

Monument.

18/07/2024, 13:39

Humungus

"Kirk et Rob reprennent "L'Aventurier" d'Indochine"... ... ...Le groupe qui aime à se tirer une balle dans le pied quoi !Après l'ignominie de la reprise de Johnny il y a quelques années...A la prochaine date franç(...)

18/07/2024, 09:35

Alain MASSARD

juste excellent!!!!

17/07/2024, 16:30

Tourista

''Shoot the babies in the nest, that's the real hunting''

17/07/2024, 08:37

Ivan Grozny

Pour ma part :Jeudi : Ashinhell / Immolation / Brujeria / Megadeth (aïe aïe) / Shining (le groupe norvégien) / Sodom / Cradle of FilthVendredi : Fear Factory / Savage Lands / Kanonenfieber / Satyricon / Emperor / Machine Head (la fin vite fait pour boire un coup) / (...)

17/07/2024, 01:16

Gargan

« Wher’ar’you Marshall ? » « yeahiyeaah wohooo !! »

16/07/2024, 21:51

LeMoustre

Sympa.En plus tête d'affiche au Pyrenean Open Air en septembre. Ça se loupe pas ça 

16/07/2024, 10:06

Cupcake Vanille

Ok c'est très différent de la période You Will Never Be One of Us qui était plus un mix sauvage et efficace entre un Slayer et Napalm Death. Todd Jones change encore de style vocalement, pour un truc plus vomissant rempli de glaire dans une ligne death(...)

15/07/2024, 11:11

RBD

Excellent ! Ils sont revenus tourner ce clip à la "Maison des choeurs" où nous les avions vus pour un concert inoubliable à l'automne 2023. Il s'agit d'une ancienne chapelle de style Louis XIV (mais pas baroque) accolée à l&apos(...)

11/07/2024, 16:43

Simony

@Tourista : je partage en tout point tes dires. Si ce n'est pour MAIDEN car je suis un incorrigible fan qui aimera toujours ce groupe et les voir sur scène mais je comprends parfaitement ton point de vue que j'applique à AC/DC par exemple. J'ai une super image de la d(...)

11/07/2024, 09:59

Simony

@Tourista : je partage en tout point tes dires. Si ce n'est pour MAIDEN car je suis un incorrigible fan qui aimera toujours ce groupe et les voir sur scène mais je comprends parfaitement ton point de vue que j'applique à AC/DC par exemple. J'ai une super image de la d(...)

11/07/2024, 09:59

Jus de cadavre

Quand NAILS se met au Speed Thrash   ! Bah ça bastonne !

10/07/2024, 19:48

Tourista

Pardon : présent à Paname.

10/07/2024, 18:41

Tourista

Présent.  Set-list hyper solide, groupe hyper en place et son aux petits oignons. Plaisir manifeste du chanteur (malgré sa crève) et accueil formidable (est-ce une surprise ?) du public. Le plus appréciable dans la forme c'était sa gestuelle dimensionn(...)

10/07/2024, 18:40

RBD

C'est vrai qu'il se maintient bien malgré les ans. Cela me rappelle il y a fort longtemps quand j'avais vu Blaze Bailey tourner en solo peu après son départ de Maiden. Mais Bruce est à un autre niveau de charisme et de talent, c'est clair.

10/07/2024, 12:43

wolf88

salut, ce n est pas Autriche mais Australie   

08/07/2024, 18:48

LeMoustre

Tuerie intégrale.Point.

07/07/2024, 14:33

Humungus

"Je préfère d'ailleurs aller jusqu'au Rockhal plutôt que de monter à Paris où tout n'est que galère et source de stress et d'énervement".Amen !

06/07/2024, 08:19

Gargan

Ah oui ! J’espère que ce sera l’occasion pour faire quelques dates, hâte de les revoir.

06/07/2024, 08:08