Une clairière immergée sous un mètre de neige. La nuit est tombée, depuis des semaines. De longues semaines muées en vertigineuses années. Peut importe, me direz-vous, le brouillard masque le ciel. Est-ce la forêt qui se dessine sous son lugubre appareil ? Ou de nouveaux fléaux venant s’ajouter à nos tourmentes ? Un vent glacial se lève. La tension monte, les frissons s’emparent de nos nuques froides... jusqu’au premier cri déchirant de The Return

L’album, ainsi que la première piste d’ouverture, n’ont jamais aussi bien porté leur nom. En un cri, nous voilà retournés dans les années 90 au cœur de la scène Black scandinave. Exactement là où HAIMAD s'était arrêté en 1999 après cinq ans d'activité. Vingt ans plus tard, le fondateur du groupe Olle Jansson - plus connu comme Azradan - ressort de l'ombre avec un autre line-up pour nous proposer une nouvelle offrande signée chez NORTHERN SILENCE PRODUCTIONS. L'offrande est cependant de courte durée car l'opus n'est composé que de huit titres, qui sont en réalité quatre titres avec leur version démo. 

Le plaisir de replonger dans cette froideur épique est lui, intact. Après une longue marche dans l’étendue de neige, "The Prophecy" nous emmène dans les profondeurs d’une grotte explorer une facette aux accents d’un EMPEROR, plus ritualiste. Si la prophétie nous rappelle à travers les paroles que la fin est proche, elle n’est pas tout à fait exacte. A moins qu’elle ne parle de la fin de la grotte et du retour imminent des gelées sonores. En douceur nous retournons apprivoiser la nature pétrifiée par le froid avec "Upon A Throne of Ice" et "MyKingdom Of Cold". Chaque élément nous fait ressentir au plus profond de nous ce sentiment d’appartenance à une vie qui a été figée dans le temps, avec des sonorités qui peuvent évoquer ODIUM ou encore MACTATUS. Il n’y a aucun doute, les suédois sont bien maîtres de leur royaume ici. 

Track list :

  1. The Return
  2. The Prophecy
  3. Upon A Throne OfIce
  4. My Kingdom ofCold
  5. The Return (demoversion)
  6. The Prophecy(demo version)
  7. Upon A Throne OfIce (demo version)
  8. My Kingdom ofCold (demo version)

Bandcamp 

Facebook officiel


par Acid le 03/04/2019 à 08:00
90 %    340

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Acid Reign

The Age Of Entitlement

Babymetal

Metal Galaxy

Numen

Iluntasuna Besarkatu Nuen Betiko

Mister Misery

Unalive

Goatess

Blood And Wine

Laetitia In Holocaust

Fauci Tra Fauci

Vhs

We're Gonna Need Some Bigger Riffs

Municipal Waste

The Last Rager

Magic Pie

Fragments of the 5th Element

Metallica

S&M 2

Spread Eagle

Subway To The Stars

Eggs Of Gomorrh, Sarinvomit

Encomium of Depraved Instincts

Klone

Le Grand Voyage

The Neptune Power Federation

Memoirs of a Rat Queen

Hatriot

From Days Unto Darkness

Throes

In The Hands Of An Angry God

Enforced

At The Walls

Exhumed

Horror

Sekkusu

Satyromania

Soren Andersen

Guilty Pleasures

Violent Instinct

Simony / 15/10/2019
Roman

Bloodshed Fest 2019

Mold_Putrefaction / 13/10/2019
Crust

British Steel Saturday Night VIII

Simony / 13/10/2019
Heavy Metal

Interview ABBYGAIL

JérémBVL / 11/10/2019
Abbygail

Concerts à 7 jours

Chaos E.t. Sexual + Moonskin + Barabbas

19/10 : Le Klub, Paris (75)

+ Gutalax + Spasm

21/10 : Le Glazart, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Des réponses sans langue de bois, comme on pouvait s'y attendre avec Shaxul. Un personnage !
En tout cas chapeau pour le travail accompli. La scène underground c'est uniquement grâce à des mecs comme lui qu'elle vit (même si c'est difficile aujourd'hui oui...). Le constat est sombre cert(...)


Oui, superbe album. Surtout que c'est le vieux fan que je suis qui parle. Certes, c'est moderne et différent mais la réussite est totale !!


Sur les extraits clippés présentés, je leur trouve un (gros) côté AVATAR aussi, non ? En tout cas, c'est efficace, aussi bien visuellement que musicalement !


Pareil que Kerry King, je reste sur Burn My Eyes (vus pour ma part avec Emtombed début années 90) et The Blackening qui reste un excellent disque. Pour le reste, je passe mon tour, mais live, ça sonne différemment en fonction de l'orientation de l'album en promotion. La tournée Locust fut bien (...)


Pareil vinyle d'époque et compile d'Agressor sortie il y a peu pour la version CD. Bon, les morceaux inédits, ce sont les démos ?


Ils ont pas dû aimé Secondé B...


C'est parce que j'ai loupé cette tournée à l'époque que j'ai la motivation dès que le Flynn Band passe dans mon périmètre.

Machine Head est en pleine refondation. C'est un moment très ressemblant, en plus important, à la période de gestation de "Through the Ashes...". Ce titre(...)


Morceau pas terrible voire assez ridicule, mais je serai à Lyon et pourtant j'ai bien plus de 25 ans. Ça me rappellera leur tournée avec meshuggah et mary beats jane.


J'aime et j'aime pas Machine Head suivant les albums, mais en live c'est très bon.


Très belle pochette.


Machine Head a quand meme m'y un bon coup de pied au cul a pas mal de monde sur Burn My eyes.

Le reste n'a rien d'extraordinaire, sauf le second et the blackening qui sont de bon défouloir.

Les deux albums Neo c'est du pompage pour surfer sur la vague.


Machine Head a quand meme m'y un bon coup de pied au cul a pas mal de monde sur Burn My eyes.

Le reste n'a rien d'extraordinaire, sauf le second et the blackening qui sont de bon défouloir.

Les deux albums Neo c'est du pompage pour surfer sur la vague.


Excellente nouvelle


Arrêtez, merde, je me prends un sale coup de vieux à cause de vous ! ^^


Il était meilleur dans VIO-LENCE, c'est clair...


Achat obligatoire !! Même si je l'ai en vinyle d'époque, hé, hé...


AH AH AH !!!
Superbe vanne de quarantenaires effectivement...


Buck Dancer + 1.


J'ai jamais aimé, ni même en encadrer Machine Head et j'ai pourtant essayé. En plus Robb Flynn me paraît insupportable sur scène.... Mais 3h30 de concert et ça sur quasiment toute les tournées c'est RESPECT.


Merci pour la piqûre de rappel sur la sortie de ce nouvel album, dont j'étais passé à côté. A l'écoute du titre sorti il y a quelques semaines, Chritus manquait, mais le côté un peu plus direct du morceau n'était pas fait pour me déplaire. J'espère, en tout cas, un aussi bon album que le(...)