To The Great Monolith II

Death. Void. Terror.

24/01/2020

Repose Records, Relapse Records

L’angoisse, la peur, la mort, le vide, la folie, l’horreur,  tant de choses par lesquelles la scène metal est fascinée. Pour beaucoup d’artistes de cette scène, le but n’est pas seulement d’illustrer ou de teinter leur musique de cette aura mystique et incomprise qui anime ces concepts. Non, c’est bien plus que cela, le metal extrême c’est vouloir aller au fond des choses, là où personne n’est allé au part avant. Toujours aller plus loin pour se rapprocher de l’essence même de ces notions. C’est descendre dans des profondeurs abyssales pour y remonter LE morceau qui nous fera sentir la réalité la plus intrinsèque de chacune de ces émotions. C’est surement le défi qu’a voulu relevé DEATH. VOID. TERROR.
Mais qui est donc ce groupe ? Et bien cest un groupe suisse faisant partie du Helvetic Underground Committee, ce cercle de groupe underground de Zurich. On retrouve dans ce cercle des groupes comme Ungfell, Dakhma, Ateiggär et bien sûr DEATH. VOID. TERROR. 

En 2018 le groupe nous dévoilait son premier album intitulé To The Great Monolith sorti chez le label Iron Bonhead Production. Un album très opaque qui relevait presque du Drone plus que du Black Doom. Un album très linéaire bien que l’ambiance développée était très saisissante.

Avec ce To The Great Monolith II, sorti chez Repose Records (CD) et Relapse Records (Digital), D.V.T. reprend là où il s’était arrêté en continuant dans sa découverte de l’inconscient cauchemardesque. Cependant il ne se contente pas de nous fournir la même recette. On retrouve ici une production beaucoup plus claire qui garde l’essence du premier opus, en lui injectant un cadre plus défini, une armature plus solide. La batterie est beaucoup plus présente, les reverbs et delays y sont atténués ce qui permet de distinguer un peu mieux le son des guitares. Tout est plus structuré et moins vaporeux et c’est une bonne chose. Ce côté plus rythmé permet de garder notre intention et facilite l’état de transe vers lequel D.V.T. cherche à nous amener. On y perd cependant légèrement en folie, la musique est moins angoissante, les samples horrifiques en provenance directe des abysses de l’enfer sont plus discrets et moins angoissants. Ce deuxième volet cherche d’avantage à nous hypnotiser à travers une sorte de rituel initiatique occulte, capter notre intention vers un vide intérieur inhumain. On se croirait au cœur de La Divine Comédie à la place de Dante entrain de contempler les tréfonds de l’enfer, et le supplice des damnés.

Un petit texte accompagnant l’album développe une petite symbolique entourant le Great Monolith, ce qui confère au groupe une dimension un peu plus mystique. Certes, c’est une chose assez courante maintenant que les groupes jouent la carte de la voie initiatique et autres inspirations ésotériques, mais je trouve ça cool quand un groupe développe sa propre symbolique, ses propres mythes (ce qui est déjà un peu plus rare). Cela renforce et facilite l’immersion dans l’univers du groupe (je trouve).

Pour conclure, un album qui selon moi corrige les faiblesses de son aîné tout en gardant sa substance. Un album plus construit, plus compréhensible, toujours très saisissant, nous embarquant toujours plus loin dans cette morbidité cosmique dont le groupe a le secret.

Titres de l'album : 

1- (- -- -)
2- (- ---)
3- (-- - --)
4- (-- --)

Bandcamp
Facebook (Helvetic Underground Committee)
Discogs


par L'Apache le 26/03/2020 à 12:00
75 %    288

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Antibody

mortne2001 19/10/2020

From the past

Les archives de la Mort 1984 - 1994

grinder92 14/10/2020

Livres

Livre TAPE DEALER / Chronique par David Martin

Jus de cadavre 11/10/2020

Vidéos

W.A.S.P, Bataclan 2012

grinder92 09/10/2020

Live Report

Demanufacture

Baxter 06/10/2020

From the past

Hanger Abortion

RBD 30/09/2020

Live Report

Night Of The Masks

Simony 26/09/2020

Live Report

Les 7 pêchés capitaux : Pierre

Simony 24/09/2020

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Hipparion33

Fan de metal depuis les années 80 , je suis tombé semaine dernière dans un magasin Cash sur cet album en vinyl . Je ne connaissais absolument pas et je me suis dit " tiens un album de heavy , je prends".Arrivé chez moi , direct dans la platine. Quelle (...)

26/10/2020, 17:57

Simony

Après maintes écoutes de la bête, franchement pas déçu. C'est du pur FUNERAL ORCHESTRA ! Dans le genre glauque, sombre et franchement abyssal, difficilement égalable ces mecs là.

26/10/2020, 17:22

Raumsog

Ah on les voit les anciens crevards de VS!   

26/10/2020, 10:13

Betrayed

Je ne savais pas que ça existait encore ce truc.Souvenirs de VS...   

25/10/2020, 09:26

KaneIsBack

Haha, Shaka écrit des news ici, maintenant ?   

24/10/2020, 17:03

Solo Necrozis

Pas de nibards mis en évidence. Voilà, je fais gagner du temps à certains.

24/10/2020, 11:40

Humungus

Ca sonne effectivement à mort CANNIBOUL.Très bon donc.Pis j'adore cette pochette.

23/10/2020, 19:51

Saddam Mustaine

Il y a 8 mois il n'y avait de pandémie, et tout le monde s'en foutait les stades étaient pleins comme les concerts...Donc dans 8 mois impossible a dire, et les plus pessimistes ne vous laissez pas décourager par la dictature sanitaire de ce pauvre monde de fo(...)

23/10/2020, 19:41

Humungus

Satan + 1.J'avais encore quelques espoirs il y a peu, mais l'ITW de Barbaud dans le Figaro (???) me les a définitivement enterrés...Allez... On croise tout de même les doigts hein... ... ...

23/10/2020, 07:31

POMAH

Ouais y'a quelques Labels tu sens bien qu'ils sont géré par des mecs avec de fortes convictions. Van, Avangarde comme tu le soulignais, Iron Bonehead, y'en a d'autres bien sur. Mais eux clairement quand ils sortent un trucs que je ne connais pas je me dit Houlaaa(...)

23/10/2020, 03:47

Buck Dancer

Si, sur YouTube ! 

22/10/2020, 23:26

Satan

Il n'y aura pas des festivals l'été 2021, soyons réalistes.

22/10/2020, 22:28

Reg

The same ^^

22/10/2020, 18:55

NecroKosmos

Rien que pour Didier SUPER, je suis capable d'y aller. 

22/10/2020, 18:27

Simony

On ressent parfaitement la recherche de qualité dans les sorties du label, j'ai un peu la même image d'Avantgarde en Italie également.

22/10/2020, 14:11

David

Superbe reportage ! Bien dépaysant et qui montre que le métal est vraiment universel !manque peut être un peu de photos.

22/10/2020, 08:25

Harry Klein

J'aurais préféré pouvoir entendre un nouveau titre de Mavorim <3 mais qu'à cela ne tienne, bonne nouvelle ! et j'aime bien Ad Mortem aussi, mais moins. 

22/10/2020, 07:00

Buck Dancer

La pochette me dit vaguement quelque chose mais jamais écouté cet album. Le morceau en écoute est très très bon. Merci pour la découverte. 

22/10/2020, 04:52

Satan

Von? Laissez-moi rire...

21/10/2020, 21:49

Satan

Teaser années 80 au niveau du montage? Car là, j'espère que le gars qui a fait ça a été empalé au haut d'une colline depuis...

21/10/2020, 21:46