To The Great Monolith II

Death. Void. Terror.

24/01/2020

Repose Records, Relapse Records

L’angoisse, la peur, la mort, le vide, la folie, l’horreur,  tant de choses par lesquelles la scène metal est fascinée. Pour beaucoup d’artistes de cette scène, le but n’est pas seulement d’illustrer ou de teinter leur musique de cette aura mystique et incomprise qui anime ces concepts. Non, c’est bien plus que cela, le metal extrême c’est vouloir aller au fond des choses, là où personne n’est allé au part avant. Toujours aller plus loin pour se rapprocher de l’essence même de ces notions. C’est descendre dans des profondeurs abyssales pour y remonter LE morceau qui nous fera sentir la réalité la plus intrinsèque de chacune de ces émotions. C’est surement le défi qu’a voulu relevé DEATH. VOID. TERROR.
Mais qui est donc ce groupe ? Et bien cest un groupe suisse faisant partie du Helvetic Underground Committee, ce cercle de groupe underground de Zurich. On retrouve dans ce cercle des groupes comme Ungfell, Dakhma, Ateiggär et bien sûr DEATH. VOID. TERROR. 

En 2018 le groupe nous dévoilait son premier album intitulé To The Great Monolith sorti chez le label Iron Bonhead Production. Un album très opaque qui relevait presque du Drone plus que du Black Doom. Un album très linéaire bien que l’ambiance développée était très saisissante.

Avec ce To The Great Monolith II, sorti chez Repose Records (CD) et Relapse Records (Digital), D.V.T. reprend là où il s’était arrêté en continuant dans sa découverte de l’inconscient cauchemardesque. Cependant il ne se contente pas de nous fournir la même recette. On retrouve ici une production beaucoup plus claire qui garde l’essence du premier opus, en lui injectant un cadre plus défini, une armature plus solide. La batterie est beaucoup plus présente, les reverbs et delays y sont atténués ce qui permet de distinguer un peu mieux le son des guitares. Tout est plus structuré et moins vaporeux et c’est une bonne chose. Ce côté plus rythmé permet de garder notre intention et facilite l’état de transe vers lequel D.V.T. cherche à nous amener. On y perd cependant légèrement en folie, la musique est moins angoissante, les samples horrifiques en provenance directe des abysses de l’enfer sont plus discrets et moins angoissants. Ce deuxième volet cherche d’avantage à nous hypnotiser à travers une sorte de rituel initiatique occulte, capter notre intention vers un vide intérieur inhumain. On se croirait au cœur de La Divine Comédie à la place de Dante entrain de contempler les tréfonds de l’enfer, et le supplice des damnés.

Un petit texte accompagnant l’album développe une petite symbolique entourant le Great Monolith, ce qui confère au groupe une dimension un peu plus mystique. Certes, c’est une chose assez courante maintenant que les groupes jouent la carte de la voie initiatique et autres inspirations ésotériques, mais je trouve ça cool quand un groupe développe sa propre symbolique, ses propres mythes (ce qui est déjà un peu plus rare). Cela renforce et facilite l’immersion dans l’univers du groupe (je trouve).

Pour conclure, un album qui selon moi corrige les faiblesses de son aîné tout en gardant sa substance. Un album plus construit, plus compréhensible, toujours très saisissant, nous embarquant toujours plus loin dans cette morbidité cosmique dont le groupe a le secret.

Titres de l'album : 

1- (- -- -)
2- (- ---)
3- (-- - --)
4- (-- --)

Bandcamp
Facebook (Helvetic Underground Committee)
Discogs


par L'Apache le 26/03/2020 à 12:00
75 %    250

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

TEMNEIN

youpimatin 10/08/2020

Down 2009

RBD 08/08/2020

Universe

mortne2001 29/07/2020

F.F.W.

mortne2001 27/07/2020

Tiamat 2010

RBD 26/07/2020

Créda Beaducwealm

mortne2001 24/07/2020

Les Enfants du Cimetière

mortne2001 20/07/2020

Concerts à 7 jours
Wormrot + Trepan Dead + Mucus 18/08 : La Brat Cave, Lille (59)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Simony

C'est une façon de ménager la chèvre et le choux, tu condamnes comme ça les extrémistes influant dans le pays sont contents et tu laisses une fenêtre de sortie pour éviter que la communauté internationale ne s'émeuve de trop.
En tout cas, un bon courage à eux, à leur entourage et à(...)

15/08/2020, 09:21

NecroKosmos

Commandé !! Groupe d'enfer !!

15/08/2020, 06:41

vieuxcon

j'ai loupé la "scène" bm pendant les 20 dernières années. J'remonte un groupe oldschool et n'compte pas m'mettre à jour question modernité. Y aura pas d'bougie pas d'capuche pas d'corpsepaint ni même les trucs qu'on voyait au début. Axé sur l'efficacité. A voir les modes et tout ça j'avou(...)

14/08/2020, 22:15

Buck Dancer

Par chance pour eux, le gouvernement semble à chaque fois assez con pour relâcher les groupes sous caution ( mais peut-être est-ce une obligation légale?) et ainsi leur permettre de pouvoir quitter le pays.

14/08/2020, 16:12

Kerry King

On va leur envoyer Varg ils vont voir c'est quoi...

14/08/2020, 12:47

Raumsog

Quelle horreur de Dunwich bien sûr

14/08/2020, 12:45

asad

Quelle horreur,

14/08/2020, 10:58

Raumsog

Le nom tout droit sorti du diable vauvert! Toujours surpris de voir que certains groupes arrivent à se reformer 20 ans plus tard et composer (quasiment) le même style que dans le passé (ce n'est absolument pas une critique).

Le morceau est cool sinon! Je vais replonger dans leur disc(...)

13/08/2020, 10:04

Simony

Décidément ce titre de BENEDICTION donne vraiment envie d'en entendre plus. Classique mais efficace.

11/08/2020, 21:21

Moshimosher

Une bien triste nouvelle... RIP... :(

11/08/2020, 21:13

LeMoustre

Hâte d'en ecouter plus. Ramenez nous Sabbat et Deathrow et on sera comblés.

11/08/2020, 12:13

Kerry King

Dommage aussi cette histoire qu'il ne soit plus avec Entombed mais sous Entombed A.D.

D'ailleurs que devient Entombed de Hellid ? LG reste le membre charismatique du groupe pour moi.

10/08/2020, 22:03

Kerry King

Une légende. RIP.

10/08/2020, 21:59

Gargan

Riffs hypnotiques, chant excellent, merci pour la découverte.

10/08/2020, 13:36

Humungus

Phil is god.

10/08/2020, 10:38

Humungus

Pour l'avoir croisé back stage il y a quelques années, je confirme que ce type est la gentillesse même.

10/08/2020, 10:36

adq

En meme temps en piccolant et se shootant non stop c'est quasi inevitable maheureusement,,,

10/08/2020, 10:30

adq

connais pas mais merci pour la news people

10/08/2020, 10:28

Raumsog

Ouch c'est dur ça... Outre la carrière qu'on lui connaît, le type a quand même l'air foncièrement hyper sympa donc vraiment bonne chance à lui, "get the damn deal done" comme il dit!

10/08/2020, 09:26

LeMoustre

Entre lui et le cancer de LG Petrov, quelle tristesse.

10/08/2020, 08:57