Unstoppable War

Blind To Faith

17/04/2020

Isolation Records

Imaginez du CANDIRIA joué par ENTOMBED, produit par Kurt Ballou et mixé par Brad Boatright. Non, mieux, imaginez du CONVERGE joué par AUTOPSY et produit par Tomas Skogsberg. Non, tiens, du YOUTH OF TODAY joué par les EYEHATEGOD et produit par Bill Laswell. Enfin, bref, imaginez une grosse boucherie Hardcore jouée Death Metal et produite comme un gros barouf Sludgecore à la masse mais à fond les ballons. Imaginez une guerre dans votre salon entre votre grand frère, fan de BLACK FLAG et votre père, fan de TOTALITAR, le tout sous l’œil hagard et amusé de votre grand-mère, accro à DISCHARGE depuis sa première bouffarde. Et imaginez alors votre tante qui rentre avec un t-shirt de NIHILIST et qui envoie chier tout le monde. Bon, j’ai votre attention, ça y est ? Vous êtes concentré ? Alors mangez-vous dans la face le second long du concept international BLIND TO FAITH, qui n’a pas grand-chose à voir avec Eric Clapton. Ici, on cause violence, méchanceté, lourdeur et absence de pitié, dénuement total d’empathie et riffs qui puent les barbelés rouillés. Mais en même temps, pas étonnant que les mecs soient remontés comme la minuterie d’une bombe. Onze ans depuis leur premier album, il y a de quoi se sentir frustré. Mais ils l’avouent sans gêne, ils n’avaient pas l’inspiration et en avaient ras le bol de jouer toujours les mêmes chansons en live. The Seven Fat Years Are Over était certes un massacre conséquent, mais le massacre était rangé dans les étagères de l’histoire depuis 2009. Et un jour, Vincent Maes voit son groupe fétiche, TODAY IS THE DAY en concert, 2017. Il les entend jouer Temple of the Morning Star à fond la caisse, comme si leur vie en dépendait, et se dit soudain qu’enregistrer de la musique inédite ne serait pas la pire des idées. Dont acte.

Pour faire simple, et faciliter la tâche de ceux ne connaissant pas encore le collectif belge/néerlandais, dites-vous qu’ils jouent une sorte de Blackened Hardcore, ou de Death Hardcore vraiment méchant, le tout avec quelques inflexions Sludge nauséeuses et totalement assumées. Un machin crasseux, compact, qui sent la sueur, la bile, la peur, le moisi, le vide, le salpêtre sur les murs, le renfermé, la cave, mais aussi la violence urbaine, la cruauté, la violence. Une musique qui se passe de gimmicks, et qui dans une même intention de nuire, réconcilie la scène Death scandinave, le Hardcore new-yorkais, le Sludge de Virginie, et qui associe le tout dans une démarche droite et franche, chaotique, mais franchement cathartique. En gros, du bourrin agencé, mais épidermique, du compact condensé, mais inspiré, un choc frontal, une gerbe en pleine face un vendredi soir. Bénéficiant d’un statut déjà culte mais amplement mérité, BLIND TO FAITH a repris la recette qui a fait son succès dans l’underground, et a poussé le volume à fond pour produire une des musiques les plus extrêmes de cette année 2020. Sachant précisément ce qu’ils voulaient en rentrant en studio, ils ont enregistré ce qui leur semblait le plus cruel, le plus grave, le plus rauque, et ont empilé les couches d’inspiration pour nous priver de respiration. C’est en tout cas ce qu’on ressent à l’écoute de « Force Fed », bouchée Hardcore avalée Death, et qui ressemble à s’y méprendre à du gavage de fan de YOUTH OF TODAY par un boucher AUTOPSY. D’ailleurs, une fois encore, Vincent Maes a eu une révélation. Il ne voulait pas du son HM-2 trop estampillé suédois, et désirait caler sa guitare sur la ligne du parti Mental Funeral, œuvre séminale de Chris Reifert. D’où cette énorme guitare funéraire, grasse comme un glaviot sur un cercueil, et soutenue en plus par une basse gigantesque, de celles qui creusent des fosses communes pour les transformer en charniers.

Stijn, au chant, fait ce qu’il sait faire de mieux. Il s’époumone, évite les lieux communs Death pour mieux éructer Hardcore et Sludge, et derrière, la rythmique Loek (basse) et Nabbe (batterie), turbine comme une centrale nucléaire, claquant Crust pour mieux frapper mid sur les morceaux les plus symptomatiques d’un UNSANE passé à la moulinette ENTOMBED (« Critical Mass »). A aucun moment, le groupe ne tombe dans les travers du Blackened je-ne-sais-quoi. Pas d’astuce facile, juste un énorme Metal qui parvient à rester catchy tout en étant immonde, et qui soudainement s’emballe dans une furie énorme, digne d’une torgnole BREACH collée aux EXPIRE (« Fever Dreams »). On savait que les NAILS, que PRIMITIVE MAN étaient des gens capables du pire, on sait maintenant que les BLIND TO FAITH sont largement à la hauteur, s’imprégnant de la rudesse du Néo-Hardcore allemand pour multiplier les pains Death. Avec seulement vingt-quatre minutes au compteur, Unstoppable War est une sorte de manifeste Reign in Blood du Hardcore moderne, utilisant les dissonances, les espaces négatifs, les accalmies trompeuses et les embardées viriles pour nous choquer, nous provoquer, et titiller nos instincts les moins avouables. « Set Yourself Free » dans le style, est un condensé de tout ce que la musique brutale peut produire de plus fatal, avec toujours en exergue cette guitare aplatissant Death pour mieux découper Core, et ces humeurs rythmiques qui passent de percussions inquiétantes à une course poursuite éclair (« Coffin Earth »).

Nous avons même droit à des passages Crust pur jus (« Circling The Drain »), des transitions qui font mal aux oreilles (« Squalor »), et un final à rendre tous les groupes de Sludge malades des nerfs (« Endless Stream Of Disgusting Li(v)es »). On dit souvent en écoutant l’un de ses groupes préférés en live, que « c’est la guerre ». Mais Unstoppable War, c’est vraiment la guerre. Et rassurez-vous, vous n’en sortirez pas vainqueur.   

                                                                                              

Titres de l’album :

                      01. Force Fed

                      02. Critical Mass

                      03. Fever Dreams

                      04. Set Yourself Free

                      05. Coffin Earth

                      06. Circling The Drain

                      07. Eye For An Eye

                      08. Squalor

                      09. Endless Stream Of Disgusting Li(v)es

Site officiel

Facebook officiel


par mortne2001 le 07/10/2020 à 18:39
88 %    322

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Voyage au centre de la scène : ASSHOLE

Jus de cadavre 17/01/2021

Vidéos

Eluveitie + Korpiklaani 2010

RBD 08/01/2021

Live Report

Sélection Metalnews 2020 !

Jus de cadavre 01/01/2021

Interview

Welcome To My Nightmare

mortne2001 26/12/2020

From the past

IXION : entretien avec Julien

JTDP 16/12/2020

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Jus de cadavre

En effet JTDP, il va encore y avoir une histoire d'assurance la dessous. Il va falloir une "interdiction" gouvernementale officielle avant de pouvoir annuler. Si il le font d'eux même maintenant ça risque encore de poser soucis. Mais en attendant, étant don(...)

19/01/2021, 07:17

JTDP

Assez d'accord avec toi Bones. Après de toutes façons, je pense que le but de cette lettre n'est pas tant de vouloir à tout prix organiser l'édition 2021 que de forcer le gouvernement à avoir une position claire, nette et précise (je n&apos(...)

19/01/2021, 01:08

Bones

Très beau message. Mais si le tissu économique et culturel d'un pays peut-être sacrifié au nom de l'incurie à avoir su prévoir/gérer une pandémie, ce ne sont pas les soubresauts d'un festival, qui plus est de Metal, qui vont fa(...)

18/01/2021, 22:45

KaneIsBack

TL; DR

18/01/2021, 20:14

Gargan

j'ai lu "grand raoult musical". 

18/01/2021, 20:13

Simony

Oui c'est le genre de missive qui ne sert à rien. Après ils se battent pour leur job, c'est très bien mais il n'y aura rien en 2021 et même 2022 est trèèèèès hypothétique. Il faut bien comprendre que ça va (...)

18/01/2021, 18:35

metalrunner

Du vent tout ca le résultat sera clair rien nada nothing peau de zob avec une lettre ou mille;

18/01/2021, 18:27

Jus de cadavre

Clair et précis, c'est bien. Même si la ministre (ni même personne en fait) ne sera capable de répondre quoique ce soit d'utile pour le moment hélas...

18/01/2021, 18:16

Gargan

Il va être dans les listes des meilleurs albums 2021 celui-ci haha ! Le sieur Helwin aux fûts, soit dit en passant.

18/01/2021, 09:53

LeMoustre

Sympa, cette vidéo ! D'ailleurs je recommande la compile de Asshole, très complète et d'un bon niveau. Plein d'anecdotes justes comme celle sur la Fnac, par exemple. 

18/01/2021, 09:06

Bones

Vidéo très sympathique et intéressante ! Dans la bande son des années lycée, ce CYTTOYLP.  Je me vois encore trimbaler ma grosse malette de matos d'arts plastiques dans les transports en commun, sur laquelle j'avais reproduit au feutre(...)

17/01/2021, 22:07

Simony

Excellente vidéo comme d'habitude. Avec les documents d'époque, on replonge encore plus au cœur de la bête.

17/01/2021, 18:43

yaccio

bof aussi plat que d'hab'

16/01/2021, 21:13

RBD

Excellente découverte, d'un mid-tempo lourd qui fait penser aux vieux Death, à Morgoth, à Massacre et à toute la vieille Floride en général et à toutes références de Death Metal un peu lent mais inexorable. Un début de ce (...)

16/01/2021, 19:16

Meuleu

Excellent, The Crown comme je l'aime !

16/01/2021, 17:40

Jus de cadavre

Superbe artwork en tout cas !

16/01/2021, 12:43

Seb

Jle trouve vraiment cool ce morceau.Ca fait un bout de temps que j'avais entendu un morceau aussi bon de leur part !

15/01/2021, 18:24

Moshimosher

Bon, ben, là, ça me fait carrément envie !!! A défaut de la fève, je veux bien la couronne !

15/01/2021, 17:18

Humungus

THE STRUTS ???Mortne2001...WTF ???

15/01/2021, 11:53

Humungus

Mais qu'est-ce que c'est que cette pochette putain ???

15/01/2021, 11:50