Si je vous parle de SORCERER ou de CANDLEMASS pour situer BELOW, je pense que vous avez un aperçu de ce qui vous attend avec Upon A Pale Horse, le deuxième album des Suédois. En effet, le groupe qui abrite deux membres du groupe de Heavy MALISON ROGUE donne une suite à son premier album qui n'était pas passé inaperçu sur la scène Doom Metal. Il faut dire que les groupes de Heavy Doom Metal de qualité semblent avoir du mal à émerger et pourtant dans le sillon d'un ANGUISH ou d'un CRYPT SERMON, le quatuor Suédois impose une personnalité qui tire clairement sur le Heavy Metal rampant plus qu'un esprit totalement Doom comme CANDLEMASS avait pu l'insuffler à l'origine du style. 

Dans l'approche, des "The Coven" ou "Disappearing Into Nothing" évoque un EDGUY le moins direct, notamment celui de Mandrake, le côté théâtral est beaucoup plus présent que dans le Doom Metal habituel mais avec la chanson titre, par exemple, l'esprit de CANDLEMASS ou de SOLITUDE AETURNUS saute rapidement à la figure, le chanteur Zeb prononce le mot ashes ce qui est synonyme de Doom Metal, invariablement ! Ce titre renferme également quelque chœurs et un esprit plus épique que ce début d'album ultra efficace. Et c'est justement ce côté franchement Heavy Metal qui fait de BELOW un groupe intéressant pour quiconque voudrait varier les plaisirs dans le Heavy Doom Metal, de même au niveau de l'artwork, et c'était déjà le cas pour le premier album, le groupe ne tombe pas dans les codes et les clichés inhérents au style mais impose sa vision tant visuelle qu'auditive et pourtant sans grande révolution de fond, juste une force de persuasion importante et une aptitude à écrire des morceaux qui donnent furieusement envie de taper du pied et de secouer la tête... lentement !

Sournoisement, lorsque vous êtes entré dans cet Upon A Pale Horse, BELOW vous prend à rebrousse poil avec un "Suffer In Silence" et son riff d'introduction bien rythmé, un chant qui tire parfois vers KING DIAMOND et toujours avec comme base HELLOWEEN jusqu'à la production du chant bien supporté par des chœurs multiples et une guitare lead discrète pour supporter la mélodie vocale, les gaillards ont compris le fonctionnement et l'exploite avec talent, un morceau un peu plus sombre que le reste mais qui fait office de single imparable.

Malheureusement, une production concentrée sur le chant débouche sur quelques moments un peu plus brouillons, heureusement rares et courts, mais cela ressort notamment sur "Hours Of Darkness", un très bon titre pourtant, mais sur lequel la rythmique de la guitare est un peu noyée lorsque le chant entre en scène, de même cette production très clean sur le chant et sur la batterie (mais quelle réverb' sur la caisse claire !) peut amener cette sensation qu'il manque de la hargne à cet album et pourtant, lorsque c'est nécessaire, Zeb sait grogner, de même que les guitares peuvent s'assombrir, un peu à la manière d'un WHILE HEAVEN WEPT ("1000 Broken Bones", "Suffer In Silence").

Cependant, BELOW confirme clairement que le style Heavy Doom Metal lui colle à la peau et que les prochaines années pourraient le voir en devenir une figure importante car il a cette capacité à réunir le public Heavy et le public Doom Metal, en attendant le prochain ARGUS, cet album des Suédois vous est tout indiqué.

Track-listing :

  1. The Plague Within
  2. Disappearing Into Nothing
  3. The Coven
  4. Upon A Pale Horse
  5. Suffer In Silence
  6. Hours Of Darkness
  7. 1000 Broken Bones
  8. We Are All Slaves

Facebook


par Simony le 11/09/2017 à 07:26
78 %    277

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Pagan Altar

Judgement of the Dead

Coventrate

Roots of all Evil

Ember

Ember & Dust

Towering

Obscuring Manifestation

Calamity

Kairos

Deathspell Omega

The Furnaces Of Palingenesia

Pectora

Untaken

Warchest

Sentenced Since Conception

Sangue

Culś

Wormwitch

Heaven That Dwells Within

Wings Of Decay

Crossroads

Ares Kingdom

By the Light of Their Destruction

Mosh-pit Justice

Fighting The Poison

East Of The Wall

NP-Complete

Spirits Of Fire

Spirits Of Fire

Brutal Sphincter

Analhu Akbar

Darkthrone

Old Star

Makkmat

Beina Brenner

Jess By The Lake

Under The Red Light Shine

Rammstein

Rammstein

Pitfest

Mold_Putrefaction / 08/06/2019
Crust

Warm-Up Hellfest

JTDP / 07/06/2019
Hellfest

Ad Patres / Iron Flesh / Origin'Hell - Live-report Rennes

Jus de cadavre / 28/05/2019
Death Metal

Mgła - Revenge - Doombringer // Paris

Mold_Putrefaction / 19/05/2019
Death Metal

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

J'aime bien. Du thrash quoi, peut-être plus impersonnel qu'à l'époque...


Effectivement, une très bonne surprise; j'espère juste que le caractère 100% français ne va pas les pénaliser pour la suite.


@RBD +1 pour ton com en général, et la phrase suivante en particulier: "il faut assumer d'aimer des choses que beaucoup d'autres gens aiment aussi."


Pas mal du tout ! Ça me fais penser à du Malevolent Creation un peu !


J'attendais autre chose. Bof bof.


J'aime profondément le Black Album. Cela me fait sourire de voir combien '...And Justice..." est revenu dans le coeur des fans alors qu'il est resté longtemps mal aimé pour son côté moins direct que tous les autres. Mais c'était avant 1996. Le Black Album a un son dantesque, a touché un publi(...)


Commercial ou pas pour moi le Black Album est une énorme réussite.
La production met encore à l'amende bien des prod actuelles ! Le fait que les gens aient été très déçu de l'orientation prise par le groupe à l'époque, biaise le regard sur cet album selon moi. Si ça n'avait pas ét(...)


Evidemment que le black album était commercial: on ne serait pas encore à disserter dessus 28 ans après si ce n'était pas le cas. De là à dire que ce n'est pas une réussite...
Marrant cette propension du metalleux à vouloir d'un côté se démarquer à tout prix (en se targuant par ex (...)


C'est le nouveau dead can dance ?


Pas mal du tout, ça


Excellent morcif. Eh ben ça donne envie ça. Une chouette baffe en thrashmetal de ce milieu d'année. A voir si ça tient la route sur un album entier, comme le dernier Terrifier ou Maligner récemment.


le Black album est du heavy commercial, je ne le considère pas comme une réussite indiscutable


pas grand chose de mélodique la dedans


Saleté ! J'espère que cela a été vu à temps. Comme quoi les vies assainies ne sont pas à l'abri.


Haha, ouais. Bon en même temps, fallait pas s'attendre à voir autre chose venant d'eux.


Ca paiera les soins de Mustaine, touché par un cancer de la gorge. En espérant un prompt rétablissement au divin rouquin.
Endgame reste leur meilleur album depuis... Rust In Peace, et le plus agressif aussi.


Courage a ce monstre du Metal.


Ah bah merde ! J'étais content de pouvoir revoir le père Wino sur scène... Grand souvenir avec Spirit Caravan il y a quelques années sur cette même scène.


Ah merde Humungus, ce qui me plaît surtout dans le dernier Vltimas, c'est les influences orientales...Le mash-up Faudel/David Vincent m'a tellement fait rêver ! :)


Il a survécu à la dope, à l'alcool, à dieu et à Metallica en écrivant les plus belles pages du Heavy/Thrash alors je pense qu'il survivra à ce putain de cancer ! Pour moi, le Metal God, c'est lui. Le meilleur guitariste du Metal c'est lui, alors il ne peut pas mourir. Dave Mustaine ne mourra (...)