Vast Vortex Litanies

Shrine Of Insanabilis

17/10/2019

World Terror Committee Productions

Il aura mis le temps, mais le voici ! Le deuxième album des allemands de SHRINE OF INSANABILIS qui nous proposent un artwork différent du premier album avec une ambiance dans les tons d'un ASCENSION. Par contre, musicalement, impossible de passer à côté, c'est bien du SHRINE OF INSANABILIS, cette patte ASCENSION, justement mais aussi ACHERONTAS, et rien de moins surprenant puisque le seul membre dont l'identité est connue dans ce quatuor c'est le batteur, Serpenth (ex-ACHERONTAS). Sur ce nouvel opus, c'est Thorns, également ex-batteur d'ACHERONTAS entre 2012 et 2016, qui tient le micro, et le résultat est plus que probant, l'homme éructe ses mots comme des glaviots à la face de l'auditeur, la rage est communicatrice même si, en toile de fond, la guitare lead répète inlassablement ses mélodies entêtantes et particulièrement percutantes.
On pense également à GRAFVITNIR dans l'utilisation de ces leads, même si là, le propos des Allemands est quand même plus propre, DYSANGELIUM, SVARTIDAUDI, toute cette scène Black Metal qui forme la nouvelle vague dans le sillon des NIGHTBRINGER et les groupes Islandais. Très nerveux dans le jeu de guitare et à la batterie, l'intension est clairement d'être extrême (un titre comme "Invisible, Infinite, Inexorable" annonce le chaos), nous ne sommes pas là en présence d'un Black policé pour plaire aux midinettes, nous ne sommes pas non plus sur ce Black Metal à capuche qui est bien plus inoffensif qu'il veut bien nous le faire croire, pas de post-machin chose pour nous démontrer que les gaillards savent jouer, mais ils savent haïr et communiquer cette rage tout en sachant jouer.
La production signée Necromorbus (ASAGRAUM, FUNERAL MIST, INFERNO) donne clairement la tonalité, là où le premier album, Disciples Of The Void, pouvait être un peu trop générique dans sa mise en son, là des choix forts sont faits, la batterie est bien noyée dans le mix final pour renforcer l'aspect Black, les guitares sont extrêmement tranchantes et la voix ressort bien de tout cela avec ces médiums et cette réverbération bien large qui servent de ligne conductrice. On ne pourra pas crier au génie mais alors qu'ACHERONTAS et SVARTIDAUDI tournent en rond, que GRAFVITNIR semble avoir trouvé une formule pour ne plus la quitter, SHRINE OF INSANABILIS s'inscrit dans les choix évidents pour quiconque veut sa dose de Black Metal nerveux et haineux mais avec cette touche mélodique bien présente.

Si quelques petits moments ambiants se font entendre en introduction de certains morceaux comme l'ultime "Verdict", cela ne sert que de très courte respiration, la suie a déjà envahi vos poumons, et la suffocation n'est plus très loin désormais. Les Allemands frappent fort avec cet album, Vast Vortex Litanies et si vous voulez finir de vous convaincre, les gaillards avaient rompu leur silence par une reprise de KATHARSIS, le titre "Painlike Paradise" sorti sur un tribute au groupe Allemand en avril dernier !

Tracklist :

  1. Parallax Endeavour
  2. Lusting After a Burning Star
  3. The Last-Born Tyrant
  4. Vertex
  5. Mother and Executioner
  6. Invisible, Infinite. Inexorable
  7. Verdict

Facebook // Shop


par Simony le 25/10/2019 à 10:00
86 %    251

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

From This Day Forward

mortne2001 10/09/2020

...And Justice For All

mortne2001 08/09/2020

Slayer + Megadeth 2011

RBD 05/09/2020

Manifest Decimation

mortne2001 31/08/2020

Opeth 2006

RBD 29/08/2020

Widespread Bloodshed/Love Runs Red

mortne2001 24/08/2020

Concerts à 7 jours
Freedom Call + Primal Fear 23/09 : Machine, Paris (75)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
metalrunner

C est clair du Incantation pur jus mais punaise que c est bon .J adore la pochette de kantor.

20/09/2020, 17:40

Buck Dancer

A l'époque, j'étais beaucoup plus focalisé sur la scène internationale que française ( préjugé etc...) mais, à sa sortie, j'avais acheté Abject Offerings (ainsi que le" Signs of the decline" de Massacra) (...)

20/09/2020, 17:26

metalrunner

Perso ca me chier de dire cela.Mais en même temps quand tu joues a temps plein dans exodus tu es forcement influencé..Sinon pour le meilleur morceaux c est l instrumentale une tuerie(pas de chant pleurnichard et sans hargne.)Apres j ai quand même hâte de leur voir en live.

20/09/2020, 14:21

Simony

Pareil que Jus de cadavre. Découvert la scène avec NO RETURN et AGRESSOR pour ma part, LOUDBLAST dans un deuxième temps mais dans le lot, ceux qui bottent encore sérieusement des culs c'est quand même MERCYLESS. Je crois qu'on ne se rend pas bien compte de l'importance de ces mecs dans la(...)

20/09/2020, 13:47

Jus de cadavre

J'ai découvert Mercyless vraiment sur le tard de mon coté, trop jeune pour avoir connu la grande époque du Thrash Death français je ne m'étais pas vraiment intéressé à tout ça (à part Loudblast et Massacra...). Puis j'ai vu le groupe sur scène au Muscadeath il y a quelques années et la j(...)

20/09/2020, 11:47

Mandon Claude

Le dernier album est une tuerie ,merci à nos PIONNIERS du death metal made in France

20/09/2020, 11:23

La Gule

Power trip quel souvenir !

20/09/2020, 11:16

La Gule

Vivement le prochain !

20/09/2020, 11:14

La Gule

Report au top ! Merci de me transmettre ta passion depuis toutes ces années...

20/09/2020, 11:12

Arioch91

@metalrunner : "Heathen est devenu un sous Exodus." Je n'aurais pas mieux dis.

20/09/2020, 07:22

Humungus

Ton anecdote Living Monstrosity me parle drôlement : Pendant des décennies, je suis passé totalement à côté de ce groupe. A la sortie de leur première galette, j'étais pour ma part à fond dans le brutal et donc à mille lieux d'apprécier la lourdeur émotionnelle de l'album. De(...)

20/09/2020, 05:00

Zirz

Pourtant écoute après ré écoute je le trouve très bon ce 1 er dukes of the orient le rock dans les magasines on s'en tape

19/09/2020, 21:14

Gargan

Après le nautique, le doom tellurique. En plus avec une pochette qui montre un arbre et le ciel en contre plongée. M'enfin, tant que la musique est bonne, comme dirait l'autre.

19/09/2020, 20:31

Living MOnstrosity

Visionnage obligatoire ! Pour la petite anecdote : je tannais un collègue de taf récemment pour qu'il écoute ENFIN ce disque. Il était fan de Pantera dans les 90's mais était complètement passé à côté de Down. Il y a quelques jours il m'a incendié, les yeux en trous d'(...)

19/09/2020, 15:28

Simony

La photo est signée d'un Allemand, Marco Großmann, jamais entendu parlé jusque là et l'artwork est de Stephan Hünniger, le bassiste du groupe.

19/09/2020, 14:15

Buck Dancer

Joli report qui respire la passion. Dès que j'ai une heure devant moi, je me dois de regarder ce concert, je n'ai vu que deux extraits pour le moment.

19/09/2020, 13:55

RBD

Beau report, plein d'amour mais rendu consistant par une connaissance profonde du groupe, son histoire et son milieu. Il faut que je me dégage un moment pour le voir, avec tous les dvds de live que j'ai en retard aussi...

19/09/2020, 13:15

arty

Quel porridge insipide,,,

19/09/2020, 12:48

steelvore666

@saad : entièrement d'accord. Autant Surgical Steel, en dépit de deux ou trois morceaux dispensables, était très bon, autant l'inspiration semble s'être diluée depuis. Au moins, voilà un cd qui nous évite de choisir parmi la pléthore de sorties plus qu'intéressantes. A voir sur un prochain(...)

19/09/2020, 09:57

metalrunner

Le chanteur fait perdre la puissance aux morceaux .C est pour moi le gros point faible de cet album.; Dommage que lee altus ne ce soit pas impliqué plus dans l écriture vu qu il l âme du groupe..Les solos par contre sont bons mais le manque d agressivité du chant gâche souvent les morceaux..He(...)

19/09/2020, 09:57