Vast Vortex Litanies

Shrine Of Insanabilis

17/10/2019

World Terror Committee Productions

Il aura mis le temps, mais le voici ! Le deuxième album des allemands de SHRINE OF INSANABILIS qui nous proposent un artwork différent du premier album avec une ambiance dans les tons d'un ASCENSION. Par contre, musicalement, impossible de passer à côté, c'est bien du SHRINE OF INSANABILIS, cette patte ASCENSION, justement mais aussi ACHERONTAS, et rien de moins surprenant puisque le seul membre dont l'identité est connue dans ce quatuor c'est le batteur, Serpenth (ex-ACHERONTAS). Sur ce nouvel opus, c'est Thorns, également ex-batteur d'ACHERONTAS entre 2012 et 2016, qui tient le micro, et le résultat est plus que probant, l'homme éructe ses mots comme des glaviots à la face de l'auditeur, la rage est communicatrice même si, en toile de fond, la guitare lead répète inlassablement ses mélodies entêtantes et particulièrement percutantes.
On pense également à GRAFVITNIR dans l'utilisation de ces leads, même si là, le propos des Allemands est quand même plus propre, DYSANGELIUM, SVARTIDAUDI, toute cette scène Black Metal qui forme la nouvelle vague dans le sillon des NIGHTBRINGER et les groupes Islandais. Très nerveux dans le jeu de guitare et à la batterie, l'intension est clairement d'être extrême (un titre comme "Invisible, Infinite, Inexorable" annonce le chaos), nous ne sommes pas là en présence d'un Black policé pour plaire aux midinettes, nous ne sommes pas non plus sur ce Black Metal à capuche qui est bien plus inoffensif qu'il veut bien nous le faire croire, pas de post-machin chose pour nous démontrer que les gaillards savent jouer, mais ils savent haïr et communiquer cette rage tout en sachant jouer.
La production signée Necromorbus (ASAGRAUM, FUNERAL MIST, INFERNO) donne clairement la tonalité, là où le premier album, Disciples Of The Void, pouvait être un peu trop générique dans sa mise en son, là des choix forts sont faits, la batterie est bien noyée dans le mix final pour renforcer l'aspect Black, les guitares sont extrêmement tranchantes et la voix ressort bien de tout cela avec ces médiums et cette réverbération bien large qui servent de ligne conductrice. On ne pourra pas crier au génie mais alors qu'ACHERONTAS et SVARTIDAUDI tournent en rond, que GRAFVITNIR semble avoir trouvé une formule pour ne plus la quitter, SHRINE OF INSANABILIS s'inscrit dans les choix évidents pour quiconque veut sa dose de Black Metal nerveux et haineux mais avec cette touche mélodique bien présente.

Si quelques petits moments ambiants se font entendre en introduction de certains morceaux comme l'ultime "Verdict", cela ne sert que de très courte respiration, la suie a déjà envahi vos poumons, et la suffocation n'est plus très loin désormais. Les Allemands frappent fort avec cet album, Vast Vortex Litanies et si vous voulez finir de vous convaincre, les gaillards avaient rompu leur silence par une reprise de KATHARSIS, le titre "Painlike Paradise" sorti sur un tribute au groupe Allemand en avril dernier !

Tracklist :

  1. Parallax Endeavour
  2. Lusting After a Burning Star
  3. The Last-Born Tyrant
  4. Vertex
  5. Mother and Executioner
  6. Invisible, Infinite. Inexorable
  7. Verdict

Facebook // Shop


par Simony le 25/10/2019 à 10:00
86 %    398

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Fange + Pilori + Skullstorm

RBD 25/10/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : SUPURATION

Jus de cadavre 17/10/2021

Vidéos

Déluge + Dvne

RBD 29/09/2021

Live Report

Blood Sugar Sex Magik

mortne2001 25/09/2021

From the past

Benighted + Shaârghot + Svart Crown

RBD 22/09/2021

Live Report

Use Your Illusion I & II

mortne2001 18/09/2021

From the past

Witchfuck : le contre-pouvoir en Pologne

Simony 14/09/2021

Interview

Voyage au centre de la scène : CATACOMB

Jus de cadavre 29/08/2021

Vidéos
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
LeMoustre

Clair que c'est pas leur point fort, les pochettes, la dernière étant particulièrement moche. A part celle du premier album, et à la limite Anomaly, par son côté épuré, beaucoup de mauvais choix, c'est vrai.Par contre la musi(...)

25/10/2021, 10:58

LeMoustre

Excellent disque, en effet

25/10/2021, 10:55

Humungus

"Imago" une pochette à sauver ?!?!Tous les goûts sont dans la nature, mais là tout de même... Le vieux "papillon-visage" digne d'apparaître sur une chemise all print vendu en foire du premier mai... ... ...Sincèrement, (...)

25/10/2021, 08:45

RBD

Colin Richardson est plus âgé. Sa première production Metal était si je ne me trompe l'EP de Napalm Death "Mentally Murdered" en 1989, et il avait déjà presque dix ans de carrière dans le Rock. La lassitude doit venir facilem(...)

24/10/2021, 23:46

Arioch91

Même pour la thune, Jeff Loomis ne devrait pas rester dans un groupe pareil, bordel !Avoir sorti des albums aussi classe du temps de Nevermore pour finir en second couteau chez Arch Enemy, putain la loose.C'est devenu un exécutant. Quel gâchis.

24/10/2021, 18:45

totoro

Super producteur effectivement, malheureusement passé de mode. C'est dommage. Un peu comme Colin Richardson, des mecs qui ont façonné le son d'une scène et qui tombent dans un oubli un peu ingrat. Même si les productions des deux ne vieillissent pas, je(...)

24/10/2021, 13:30

totoro

C'est assez vrai. "Room 7" avec lequel j'ai découvert le groupe est peut-être mon disque préféré de SUP, mais sa pochette est douloureusement ignoble. Quelques unes sont néanmoins à sauver, "Hegemony", "Angelus&quo(...)

24/10/2021, 13:26

totoro

C'est vrai que Loomis dans Arch Enemy, c'est un putain de gâchis... C'est doublement con car je suis persuadé que s'il participait à la composition, le groupe en sortirait grandi. Mais bon, c'est le truc de Mike Amott qui préfère resservi(...)

24/10/2021, 13:18

RBD

Fredrik Nordstöm est surtout connu pour avoir produit toute la scène mélodique suédoise en ordre de marche mais aussi collaboré avec de gros groupes de styles plus ou moins voisins comme Dimmu, Opeth, Old Man's Child, Septic Flesh, Powerwolf, Architects... m&(...)

24/10/2021, 13:17

totoro

Quel sacré bon disque !!! Je suis tombé dessus par hasard, je ne savais pas que le groupe existait encore. Je suis passé directement de "The Stench Of The Swelling" avec Arno Strobl à celui-ci et me suis pris une énorme claque. L'électro Sy(...)

24/10/2021, 13:10

Simony

@Humungus / @Bones vous avez mis le doigt sur ce qui m'a freiné à succomber à ce groupe pendant de très nombreuses années. A chaque fois que j'entendais un titre, je me disais "Allez cet album, c'est l'occasion de découvrir" (...)

24/10/2021, 11:01

Bones

@ Humungus : Mais complètement ! à l'époque de la sortie d'Anomaly, je faisais du fanzinat dans un projet mort-né. J'ai reçu un exemplaire promo du digi : hallucination devant la nullité absolue de la pochette. Clairement il y a(...)

23/10/2021, 23:35

Humungus

Tracasses RBD !Moi vivant, ils ne tomberont pas dans l'oubli !Pour tout ce que tu viens d'évoquer...PS : Seul bémol à SUPURATION et SUP : La quasi totalité de leurs pochettes !

23/10/2021, 21:39

RBD

Merci car je connaissais très mal les débuts de Supuration (à part que S. Buriez leur avait donné un coup de main). C'est l'un des premiers groupes de Death que j'ai vu, c'était l'un des plus originaux avec son univers particulier. S&apo(...)

23/10/2021, 20:50

Medrawt

En concert avec Konvent le 19 avril à Paris. Ca va être un bon moyen de découvrir le groupe. j'aime plutôt bien les 3 titres proposés en écoute.

23/10/2021, 18:36

Baltringue

@seb : des sous

23/10/2021, 14:20

Bones

Pour moi, dès que Johan Liiva s'est barré, c'était déjà une affaire terminée ce groupe.

23/10/2021, 14:08

Kairos

original le clip quant même... le groupe qui joue seul dans un hangar, du jamais vu!

23/10/2021, 11:55

Seb

putain mais qu'est ce que Jeff Loomis fait dans ce groupe ...

22/10/2021, 19:25

Invité

Un titre bien trouvé, ça fait longtemps que ce groupe est décevant...

22/10/2021, 17:52